Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Retour à Trandling - 42ème partie

Par Zeed Mithror le 17/5/2002 à 10:01:37 (#1477676)

- Index -

T√©n√®bres et chaleur. Tels √©taient les ma√ģtres de cette caverne trouv√©e apr√®s des jours de recherche au coeur du d√©sert sombre. Le long tunnel creus√© dans le roc noir d√©bouchait dans une caverne o√Ļ r√©gnait une chaleur √©touffante, seulement √©clair√©e par un puits de jour dans la lumi√®re duquel semblait danser la poussi√®re. Au milieu du cercle de lumi√®re luisaient deux armes pos√©es sur une toile us√©e. Remplacer les lames par le prix qui devait les payer n'avait pris qu'un instant. Le joyau resplendissait depuis dans la lumi√®re, la refl√©tant mille fois entre ses facettes avant de la diffuser autour de lui, √©clairant la caverne d'une douce lueur bleut√©e. Il avait alors emport√© le paquet √† l'ext√©rieur, retrouvant l'√©clat √©blouissant du soleil. Le vent br√Ľlant et charg√© de poussi√®re lui avait sembl√© presque frais au sortir du long tunnel. Cette impression √©tait vite pass√©e cependant et baissant la t√™te il avait alors pris le chemin du retour, foulant des lieues et des lieues du roc noir devenant peu √† peu une poussi√®re grise dont cette fournaise tirait son nom : le Derongi, le d√©sert sombre. Il avait march√© longtemps et le vent √©tait tomb√© avant que la poussi√®re ne s'√©paississe √† nouveau √† l'approche des hautes terres. L√† il avait trouv√© une petite source perdue au pied des falaises dont ne s'√©chappait qu'un mince filet d'eau qui s'infiltrait presque imm√©diatement par une faille dans le roc noir.

Quelque chose lui échappait, lui laissant une impression de malaise. Il emplit ses mains en coupe de cette eau claire avant de se la projeter sur le visage, fermant les yeux. Il nettoya la poussière noire de ses joues puis une voix résonna à son esprit, prononçant son nom doucement. Il imbiba un pan de sa pèlerine blanche de l'eau de la source et le passa sur son visage. La voix, féminine, répéta son nom sur le même ton :

- Palan...

Il trouva ce qui le d√©rangeait. Il avait chaud mais l'air qu'il respirait √©tait frais. De plus il ne se rappelait pas √™tre accompagn√© d'une femme. Essayant de bouger un bras il se rendit compte qu'il √©tait allong√© et il prit soudain conscience du poids des couvertures sur sa poitrine douloureuse. Il rouvrit les yeux doucement et ne rencontra tout d'abord que deux grands yeux qui semblaient vouloir l'attirer √† eux. Puis se dessina peu √† peu un visage familier qu'il avait vu pour la premi√®re fois dans une taverne de Cymod. Ce visage qu'il voyait le jour partout o√Ļ se posait son regard et qui persistait √† se montrer quand il fermait les yeux la nuit venue. Ce visage qui √† pr√©sent √©tait pench√© √† quelques centim√®tres du sien et qui se recula soudain, murmurant :

- Comment trouver la voie de l'harmonie dans de telles conditions...

Le jeune homme parvint à articuler en grimaçant :

- Qwineth... ? Par Brehan que c'est-il passé ?
- Chhht ne bougez pas, r√©pondit-elle en le voyant essayer de se redresser. Vous avez √©t√© bless√© mais les pr√™tres vous ont bien soign√© et vous √™tes tir√© d'affaire. Vous avez encore besoin de repos mais vous serez bient√īt sur pieds.
- Oh.. oui je me rappelle √† pr√©sent... le conseil, ma√ģtre Zeed est sorti et il a √©t√© attaqu√© par ces pr√™tres... c'est √©trange... Je me rappelle m'√™tre port√© √† son secours... je me rappelle de... l'archer... j'ai voulu le prot√©ger et je me suis jet√© sur lui pour l'√©carter... puis j'ai eu mal, l√†, dit-il en ramenant machinalement la main sur l'une de ses blessures. Apr√®s cela tout est devenu plus flou... il y a eu ... la douleur, deux fois, trois fois... puis les yeux .. la rage que je n'ai pas vu venir... ma√ģtre Zeed... comment va t'il ?
- Au moins aussi bien que vous jeune homme répondit d'une voix grave un prêtre écartant l'un des voiles qui entourait le lit du blessé.
- On a failli manquer de fil pour vous recoudre tous les deux et Vetheanan lui m√™me a du en appeler √† Artherk en personne pour acc√©l√©rer votre gu√©rison, reprit le pr√™tre. Mais il semblerait que cela ait bien fonctionn√©. Si vous parvenez √† rester allong√© jusqu'√† demain matin vous devriez pouvoir vous remettre en route en m√™me temps que votre ma√ģtre et quelques autres. Il semblerait que Vetheanan ait fait les choses en grand et vous n'√™tes pas les seuls √† avoir b√©n√©fici√© des attentions du p√®re des Dieux. La moiti√© des bless√©s est d√©j√† sur pieds et le reste en est au m√™me point que vous... Cela fait presque quatre cents hommes et femmes qui ne r√™vent plus que d'aller gaspiller la chance qu'Artherk leur offre en se jetant √† nouveau dans la bataille la plus proche. Il vous faudra marcher un peu cependant car l'Ost a pris de l'avance. Il y a deux jours qu'ils nous ont laiss√© en arri√®re avec les chariots et les bless√©s qui nous serviront d'escorte quand ils seront remis. Vetheanan est parti avec eux, comme la plupart des autres.
- Vous voulez dire qu'ils sont tous partis, probablement Girmog en t√™te avec sa grosse armure et sa grosse mauvaise humeur pour traverser les marais... Hmm et il doit y avoir aussi cet oiseau de malheur qui a sugg√©r√© d'entourer ma√ģtre Zeed de ces pr√™tres qui lui ont finalement saut√© dessus.

Un grognement suivi d'une voix bien connue de tous le coupa de l'autre coté du voile de tissus blanc à sa droite :
- Pour ma part je doute fort qu'elle m'ait volontairement entourée d'assassins. Enfin j'espère qu'avant de l'étriper vous aurez l'extrême amabilité de la laisser dire ce qu'elle en pense... Il me tarde d'avoir une explication car j'apprécie assez peu de me faire ouvrir le ventre par mes propres troupes.
- Zeed !! S'écrièrent trois voix ensemble.
- Vous √™tes r√©veill√©, poursuivi le pr√™tre qui √īta le drap s√©parateur, d√©voilant le paladin aux yeux de ses compagnon, le torse entour√© de larges bandes blanches de la m√™me fa√ßon que son apprenti.
- Oui... M√™me pas mort comme dirait l'un de mes fils. J'√©tais en train de r√™ver que je tordais le cou du responsable de tout ce bazar quand vous m'avez r√©veill√©. Sauf que j'avais du mal √† lui donner un nom o√Ļ une forme... Tout ce que je sais c'est qu'il faut aller √† Trandling car c'est l√† que se trouve la source. Nous ferions bien de nous reposer au maximum jusqu'√† demain matin. Alors nous nous remettrons en marche.

Sur ces mots du paladin le pr√™tre emmena Qwineth au dehors, laissant les deux bless√©s sombrer √† nouveau dans le sommeil r√©parateur du charme d'Artherk. La jeune femme leva les yeux au ciel, se demandant comment concilier sa voie avec son coeur. Se demandant aussi si ce qu'elle ressentait √©tait partag√©. N'ayant pas dormi depuis deux jours elle s'adossa √† l'ombre de la roue d'un chariot et laissa peu √† peu ses r√©flexions se muer en r√™ves m√™lants son ma√ģtre le danseur de guerre, les autres apprentis et tous les √©v√©nements des derni√®res semaines. Elle ne se r√©veilla que lorsque la lune eut remplac√©e le soleil au z√©nith.

Par Dodgee MIP le 17/5/2002 à 10:07:34 (#1477707)

Demandez le...!

*avant même qu'il ne finisse sa phrase, les feuillets sont arrachés par la foule en délire*

Euh... Bah c'était l'épisode 42 quoi...

*regarde les mains encore tendues*

Bon bah je vais aller rechercher d'autres feuillets...

Par Alith Anar le 17/5/2002 à 13:07:31 (#1478683)

*se presente devant Dodgee pour prendre son numero de "Retour à Trandling"*

Quoi? On t'a tout pris? Il en reste même pas un petit dis?

Bah si c'est comme ça je remonte pas le post!

Par Zeed Mithror le 17/5/2002 à 19:32:45 (#1480857)

*Sort quelques vieux feuillets de sous sa pélerine*
Hep.. s'tu veux m'en reste un...
J'ai aussi les tous premiers numéros... En noir et blanc, même pas colorisés...
Oui paraitrait qu'Dodgee aussi les a.. même qu'il aurait l'intention d'les placarder sur l'mur d'la taverne. Mais bon on dit aussi que c'est rien qu'une tactique de fourbe pour qu'les p'tits jeunes apprennent à lire...
Enfin bon tout ca c'est des rumeurs...

(mais les premiers √©pisodes seront bient√īt l√†.)

(Et hop comme on dit dans l'jargon).

Zeed.

Par Alith Anar le 17/5/2002 à 20:31:16 (#1481279)

*met une paire de menottes a Zeed*

Je vous arrete pour flagrant remontage de post!

Par Llenlleawg le 17/5/2002 à 20:32:29 (#1481292)

:lit: :merci:
Déjà l'épisode 42. Mais, j'ai à peine fini le 41éme. Et je dois trouver le temps de lire les 40 premiers.

JOL Archives 1.0.1
@ JOL / JeuxOnLine