Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Poème d'un jour sans nuit

Par Zeed Mithror le 10/5/2002 à 16:13:52 (#1436505)

Poème d'un jour sans nuit.

Avec le temps l'on s'aperçoit,
Que ce qu'on vécut autrefois,
N'était que passion et tambours,
Après, seulement, nait l'amour.

Celui-ci fait parler le coeur,
Plus que le besoin de douceur,
Qui guide pour le bien de l'autre,
Et nous fait oublier le notre.

La passion pousse au romantisme,
Mais n'est elle pas qu'√©go√Įsme ?
Elle voudrait tout posséder,
Avant seulement de donner.

Ce grand désir de recevoir,
Finit souvent en désespoir.
Car l'on harc√®le sans rel√Ęche,
Jusqu'√† ce que l'autre se f√Ęche.

L'amour se donne sans espoir,
Et cela sans matins, ni soirs,
C'est un sentiment sans excès,
Si fort qu'on ne peut le vexer.

Tout homme rêve c'est un fait,
Chacun veut voir réalisés,
Ses songes doux avec sa fée,
Fort de ce coeur, tout embrasé.

Mais lorsqu'on se voit repoussé,
Aucun mot ne peut apaiser,
La douleur de l'être blessé,
Seul le temps, alors, peut aider.

Celui qui souffre se croit seul,
Il rejette la compassion,
De ceux qui portent le linceul,
Du passé, lourd de leurs passions.

Ils ne savent alors plus que dire,
Priant pour que cela n'empire,
Sachant pourtant n'y rien pouvoir,
Souhaitant un avenir moins noir.

Tout ce qu'ils peuvent offrir en fait,
C'est la simple compréhension,
De la fin de leurs illusions,
Qu'ils ont fini par accepter.


*_-_-_*

Zeed Mithror OD
Paladin de la Licorne en voyage perpétuel (en train de bouter le mort-vivant hors de la banlieue Nord du continent)

Par Maverick Dark le 10/5/2002 à 16:17:04 (#1436523)

Tres zouli texte et j'aime encore plus le titre :)

Par Ashraam Darken le 10/5/2002 à 16:18:10 (#1436532)

:lit:
:)

Par Celine Mithror le 10/5/2002 à 16:19:03 (#1436539)

:lit: :amour: :amour: :amour:
ca c'est bien un poeme de mon papounet :sanglote:

édité pour coorection de demon en de mon :D

Par Zeed Mithror le 10/5/2002 à 16:59:42 (#1436763)

Céline, mon p'tit ange, évites d'accoler "de" et "mon" quand tu parles de moi, après les gens vont se méprendre et m'inviter à toutes les soirées Ogrimariennes... ;)

Avec toute l'affection dont il est capable, Ton père,
Zeed.

Par Dodgee MIP le 10/5/2002 à 17:06:13 (#1436806)

Oh bah tiens un zeed :p Ah mince j'ai remonté le post...

Par Aqua Sylrus le 10/5/2002 à 17:22:03 (#1436910)

Beau sermon pour un démon. =)

Par Diona MIP le 11/5/2002 à 2:50:28 (#1439971)

*souffle sur le petit post* :lit:

Par Lorme le 11/5/2002 à 2:54:30 (#1439980)

vi c très zoli mais un peu triste non?

Par Diona MIP le 11/5/2002 à 3:09:02 (#1440003)

Provient du message de Lorme :
vi c très zoli mais un peu triste non?


Triste mais tellement vrai.

Par Lorme le 11/5/2002 à 3:13:05 (#1440007)

vi je sais :sanglote:

Par L'Amante le 11/5/2002 à 12:11:08 (#1441005)

Ce qu'il en est du grand Amour,
Celui que l'on voudrait voir durer toujours,
La flamme ne na√ģt pas en un seul jour,
Pour s'éteindre quand va le jour.

Chaque jour na√ģt un nouvel espoir,
Que la passion va enflammer, raviver,
Chaque instant est un nouveau regard,
Que le coeur décèle s'il sait regarder.

Se regarder l'un l'autre n'est qu'un miroir,
Noyer les regards serait un naufrage,
Savoir écouter l'autre n'est pas illusoire,
c'est cela l'amour, le grand partage.

Quand la flamme si br√Ľlante diminue,
Et que la passion si intense n'est plus,
Quand la douleur prend le dessus,
Si l'on est pris d'orgueil rien n'ira plus.

Savoir aimer, savoir donner, sans rien attendre,
Pouvoir tout dire, même le pire, même si ca fait mal,
Montrer son coeur, ouvrir les yeux, se faire entendre,
Oser aller, oser quitter si c'est la fin d'un idéal.

Ainsi va l'amour.....ainsi va la vie......

Par Dawn Ocelot le 11/5/2002 à 12:13:51 (#1441021)

tres joli..:lit:

Par (Chloé Soon) le 11/5/2002 à 13:11:10 (#1441398)

:amour: :amour: :amour: :amour:

*adore les poèmes de son papy*

Par Diona MIP le 11/5/2002 à 13:33:50 (#1441550)

oui vraiment joli

Par Lars Sylrus le 11/5/2002 à 13:37:17 (#1441578)

:merci:

Par Dhu Troy le 11/5/2002 à 13:57:48 (#1441726)

Un veritable poete ce Zeed.

Par Zeed Mithror le 11/5/2002 à 20:44:08 (#1444345)

Dame amante écrivit il y a peu quelques mots,
En soulignant ainsi son poème si beau :

Ainsi va l'amour.....ainsi va la vie......


Ainsi va la passion, étrange sentiment,
Qui peut faire donner le pire et le meilleur,
Il vous retourne l'√Ęme tout autant que le coeur,
Envahit les pensées, leur donne du piment.

Ainsi donc vont les gens qui se croisent, ignorants,
Puis un jour se regardent et lentement s'apprennent,
Ne sachant trop que faire, se donnent et se reprennent,
Dans cette hésitation, longuement se peinant.

Ainsi donc va le temps qui fait qu'on se sépare,
Malgré qu'on aime encore et surement bien plus,
Cet être que jadis on appellait ma puce,
Entré dans notre vie tel pavé dans la mare.

Ainsi donc va l'étang, troublé pour un instant,
Qui reprend son aspect, étalant lentement,
Pour finir lui seul sait ce qu'il y a gagné,
Nul ne peut deviner son coeur toujours troublé.

Ainsi donc va le coeur quitté par la passion,
Qui peut enfin donner sans un mot, sans un son,
Simplement et surtout sans chercher l'attention,
Pour aimer simplement, d'amour et de raison.

Ainsi donc va la vie, comme une partition,
Et tous y jouent ensemble, parfois les mêmes notes,
Les égrennant dans l'air, parfois basses ou bien hautes,
Et il n'est de silences dans cette succession.

Par Diona MIP le 12/5/2002 à 12:46:48 (#1447451)

toujours aussi beau... *ne le laissera pas descendre lui*

Par Acyde le 14/5/2002 à 13:29:03 (#1460224)

La passion ? un mot bien niais pour désigner le masochisme.
N'oubliez jamais qu'en toute chose, la déception n'est que l'aboutissement des erreurs de jugement. Elle incombe au déçu et aux carences de ses analyses.

-Acyde.

bis repetita placent

Par Acyde le 14/5/2002 à 13:30:02 (#1460231)

(doublon)

Par Zeed Mithror le 14/5/2002 à 13:53:50 (#1460387)

Vous qui êtes toujours en quête,
D'expériences et de savoir,
Sachez que dans la vie des bêtes,
Il n'y a pas que le pouvoir.

Si vous voulez bien les comprendre,
Il vous faudra plus qu'analyse,
Et vous devrez aussi apprendre,
Comment leur coeur fait qu'ils s'enlisent.

Et cela mille dissection,
Ne sauraient jamais vous le dire,
Quand un seul instant de passion,
A lui seul pourrait y suffire.

Vous êtes vouée à Ogrimar,
Mais pour ma part je garde espoir,
De vous voir vous ouvrir un soir,
Avant l'heure du grand départ.

Alors vous serez bien plus forte,
Quoi qu'en pensiez actuellement,
Car ce que l'amour vous apporte,
Ne se vainc pas facilement.

JOL Archives 1.0.1
@ JOL / JeuxOnLine