Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Chronique des Wyvern Chap. I - 2 em Partie '√Čl√©onora√© Wyvern'' (R√©edition)

Par Angel Wyvern/Darken le 7/4/2002 à 0:34:21 (#1239660)

Chronique des Wyvern

Chapitre I
2 ème Partie
√Čl√©onora√© Wyvern,

Au beau matin, alors que le soleil brillait, Altrius, le Roi Elfe, r√©unie les dix milles guerriers, archer et mage de guerre dans lenceinte du ch√Ęteau. Apr√®s un long discours sur les motivations de cette campagne de guerre, larm√©e Elfe partie au combat en direction du village Orque se pr√©parant au combat... Graoss navait que trop bien pr√©parer sa d√©fense et savais que les Elfes tomberaient sous la puissance de son arm√©e Le destin se mis en marche alors quOgrimar et Baazul observer de loin cette futur bataille, avec un sourire narquois
Parmi les unités Elfes, lordre des NécroMage de Feu était lune des plus respecter et crainte. Et malgré sa grande connaissance dans les pouvoirs arcaniques, Allestrièl fut nommé sergent dans cette unité sous les ordres de son frère, Lahiran, qui avais obtenu le poste de commandant pour loccasion
LOrdre des Nécro-mage de feu était un ordre secret que le roi Elfe nappelai quen cas de coup dur étant donné quune bonne moitié des hommes de cette unité vénéraient Ogrimar
De son c√īt√©, quelque part au sommet des Monts Moon-Tug, Allimiella observa le lev√© du jour regardant lhorizon en direction de l√ģle de Ravens Dust Pensive Elle finit par ce lev√© au bout de quelques heures, et rentra chez elle
Les armées Elfe, portant leurs fanions et armoiries de guerre de chaque contrée, arpenter fièrement les chemins sur le pied de guerre jusquau moment ou les deux armées se rencontrèrent dans une grande prairie. Graoss et Altrius partir lun lautre à leur propre rencontre pour régler les derniers détails Pendant ce temps, portant fièrement sa robe de couleur Rouge et son heaume dOgrimar, Allestrièl observa la scène

- Hum

Dit le fière Roi des Elfe sapprocha du grand chef Orque à lépée sombre un sourire au lèvre

- Urgh !


Se tenais devant le Roi des Elfes, Graoss le Sombre Celui-ci planta son √©p√©e dans le sol pendant que Altrius descendait de sa monture. Il pris son sceptre de Bastet et sapprocha calmement du chef Orque avant de plant√© √† son tour le bout de son sceptre croisant les deux armes comme pour d√©montrer lavenir certain de cette rencontre De son c√īt√©, larm√©e Orque chantonn√© de fort puissant chant de guerre pendant que les shamman faisais cr√©piter quelques √©clairs du bout de leurs doigts verts

- Je te salut Chef des Orques * toussotement *
- Hurgh ! Graoss grand guerrier chef Orque saluer toi.
- Bien Alors je me doute bien que vous ne nous voulez pas de bien Mais avant que des Elfes et des Orques meurs, jaurais voulu savoir quelle sont vos réels motivations pour vous attaquez à mon royaumes
- Petit Elfe pas savoir que Moi ! Grand guerrier Orques mener peuple des miens car élu des Dieux pour puissance ! Age dor Orques !
- Hum Je vois Bien Je vous laisse donc un ultimatum Graoss


Le roi pris alors son B√Ęton de Bastet et le tendit face au chef Orque dun air menacent. Altrius leva la voix face √† celui-ci sexprimant fermement.

- Soit tu recule test armée et les tiens dans les minutes qui suivent ! Soit, je te détruirai de mes propres mains et tes Orques mourront avec Toi !

Graoss sourit aux paroles du roi.

- Toi pas grand trouillard comme autre chef de peuple Toi combattre Graoss combat singulier et armées à nous se battre. Que toi pensé idée à moi ?
- Cest une excellente idée Graoss


Alors pendant que le Roi fix√© lOrque de ses yeux, il leva sa main brutalement pour signaler √† ses Elfes de lanc√© lattaque. Graoss retira son √©p√©e du Sol √† la h√Ęte et leva fi√®rement en position de guerre son arme au sombre provenance A ce moment la Des trompettes hurl√®rent lassaut dans la plaine. Allestri√®l trembla √† cette r√©sonance Pendant que les fiers guerriers Elfes couraient vers leurs ennemies et que les archers nettoyez des zones, les mages d√©but√®rent leurs incantations
La bataille faisait rage et √† mesure que les m√®tres se gagner, des vies d√™tre vivant sachever au hasard dune √©p√©e, dune hache, dune fl√®che ou dun sortil√®ge. Le roi parader les attaques de lOrque qui riposter par un mouvement lourd et puissant de la part de son √©p√©e. Le noble inquanta des racines du sol qui enchev√™tr√®rent. Graoss tenailler par sa prison v√©g√©tale d√©coupa les liens le retenant. Pendant ce temps Allestri√®l se taillait un passage dans la fonte de masse de chair tranch√©, transpercer de toute part ou br√Ľl√©. Altrius inquanta un puissant sortil√®ge de glace qui cisela la chaire de lorque finement en des milliards de petites coupures. Il posa un genou au sol.
A ce moment Graoss invoqua la puissance de son √©p√©e dans un r√Ęle de douleur qui fit trembler le roi lui-m√™me sur ces gardes. La lame brilla dune lueur noire qui sembla aspir√© les √Ęmes pr√©sente autour delle, des √©clairs noir prirent alors forme autour de la lame. Le Roi positionna son Bastet face √† lui en protection comme pour repouss√© le futur puissant coup qui sabattrait sur lui. LOrque l√©p√©e lev√©e au ciel la fit tomber au sol verticalement lourdement projetant vers son ennemie le puissant √©clair qui √©choua sur le Bastet de Altrius le foudroyant par le m√™me coup. Allestri√®l voyant son roi au sol couru en direction de celui-ci et le soigna tant bien que mal avec ses faibles pouvoirs de n√©cromant. Graoss avan√ßa dun pas sur
Le NécroMage tournant la tête aperçue lOrque de son imposante stature lépée magique en main sapprocher dun pat assuré !
Il se releva et se plaça en position de combat

- Hors de ma vue Monstre ! Ou je te ferais goutter la puissance de mes arcanes dOgrimar ! !

LOrque sourit à cest dire. Il se mis alors à hurler, courant vers Allestrièl lépée face à lui pour embrocher le Mage.

- Ogrimar et mon père ! ! ! ! !
- Je te ferais ravaler test injure chien ! ! !


Allestriel chargea alors à son tour lancent des explosions de Mana à LOrque qui imperturbablement continuait sa course ne semblant pas être affecter par la puissance arcanique. Et à un moment, lOrque tomba au sol dun coup ! Allestrièl quant à lui fut fixé au sur place par des racines.

- Il est à moi jeune mage, sécria le Roi Elfe, A MOI ! !

Une aura bleue se forma autour dAltrius allant frapper lOrque de plein fouet ! Celui-ci neus son salut quà son épée qui forma un bouclier de protection noir qui contra la magie. Graoss se leva du solUn sourire sombre apparut à ses lèvres le regard plonger dans la méandre folie qui lanimé alors quun fin filé de sang coulé lentement finissants sa course au sol. Allestrièl, tant qua lui, prisonnier, tourna la tête vers son roi qui regardait Graoss de ce même regard de haine Il se rendit compte que sa place navait nul utilité dans ce combat Que deux entités supérieures diriger les deux êtres Il ne sagissait plus dun simple combat Mais dune lutte divine qui devenais le symbole de ses dieux en guerres.
Leur lutte continua Les armées Elfe et Orque tombé petite à petite Ce jour fut nommé le jour du sang par les anciens dAlthéa pour traduire la boucherie de cette lutte. La nuit tombait et les deux êtres continuer leurs luttes.
Alors quand le jour fut encerclé et détruit par la nuit Seul les fracas du métal et les lueurs des deux auras de Graoss et Altrius, illuminé de puissance cette sombre prairie rouge.
A ce moment la Les principaux généraux Orques tombèrent et la bataille fut remporter par les Elfes. Les chants de victoire raisonnèrent dans le champs de bataille mais les deux puissants lutté toujours depuis des heures sous le regard arbitre dAllestrièl ensanglanté par sa lutte contre les monstres.
Le Roi Elfe se trouvait blessait de toute part soufflant sa fatigue alors que lorque saignant de tout son corps, un il crever semblait embraser lespace de séparation entre les deux être par son regard de haine.
Au bout de quelques minutes dobservation, Altrius et Graoss relanc√®rent leurs assaut lune vers lautre confrontant par la m√™me occasion leurs deux auras. Un √©clat d√©nergie sabattit alors sur Allestri√®l qui se retrouva au sol Levant la t√™te pour observer la lutte apr√®s quelque temps, il eu leffroi dobserver une ombre √† c√īt√© du roi Elfes et un d√©mon au cot√© du chef de guerre Orques semblant tous deux les contr√īl√©s tel des marionnette.
Il cria alors en direction des deux entités

- Hey vous la ! ! ! Laisse-les ! ! !

Les deux concerné se retournèrent vers le Nécromage alors que les deux combattants continuer leurs luttes. Il neurent pas le temps de reprendre leurs offices que lOrques et LElfes cétait déjà transperçait de leurs armes. Altrius lépée dans le ventre et Graoss le bout du sceptres planté dans la gorge. Il tombèrent tous deux au sol agonisant avant de séteindre dans le fracas de la mort Le Démon et lombre se levèrent alors et se dirigèrent vers Allestrièl mort de peur.
Une voix sombre et Ténébreuse sembla provenir de lombre

- {Petit mortel Tu a os√© taccaparer le destin dun combat divin et par ta faute Ogrimar et Baazul ne conna√ģtrons jamais qui aurais gagner}
- Petit Homme, dit puissamment le Démon, Tu portera en toi le fardeau de cette lutte sans fin


Les deux entités divine se regardèrent Il secouèrent alors la tête en signe de satisfaction comme aillent trouver un terrain dentante entre eux deux.

- {Puisse tu porter toi et ta génération le combat sans fin et limite de la puissance des guerriers enrager ! Allestrièl}
- Par Baazul
- {Par Ogrimar}
- Porte la marque de ton erreur toute ta vie !
- {Les femmes de ton sang deviendrons les gardiennes de cette puissance !}
- Et les Démons
- {et les Elus dOgrimar}
- Pourront prendre la puissance gardé par les tiens
- {garder par l√Ęme de test fille}
- Cette puissance divine deviendra
- {Le Losca}


Les deux êtres concentrèrent leurs puissances jusquà former une aura vert émeraudes les unissant dans la même énergie Alors dun geste simultané Il tendirent leurs deux mains face à Allestrièl !
La foudre de la couleur de laura sabattit sur le NécroMage


( A Suivre ;) )

JOL Archives 1.0.1
@ JOL / JeuxOnLine