Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Futur départ

Par Thalie le 26/3/2002 à 6:57:42 (#1177304)

Au fond des bois, dans la grotte lui ayant servi d'abris pendant plusieurs lunes, Thalie rassemblait ses quelques affaires.

Elle partirait bient√īt, d√®s qu'elle aurait accompli le rituel. Peut-√™tre ne demanderait-ell rien en √©change...
L'homme, ou plut√īt l'esprit que la jeune femme avait promi d'aider avait quelquechose de sp√©cial et d'attirant, il semblait moins stupide que les autres hommes. Peut-√™tre gr√Ęce √† sa condition actuelle... En tout cas, il √©tait une des rares personnes que Thalie respectait.
Oui, maintenant elle en était certaine. Elle ne lui demanderais rien et partirait dès l'aube succédant au rituel.

Les habitants de ce pays l'avaient déçu. Sauf peut-être l'esprit mais il deviendra comme les autres quand il aura retrouvé sa forme première.
Thalie préférait son propre royaume à celui-ci. Les gens y étaient moins tolérants mais plus acceuillant, plus agréables et bien plus amusants. Pourtant il ne fallait pas y penser.
Peut-être prendrait-elle un bateau pour franchir la mer ? Ou bien chercherait-elle un petit village paisible au milieu de la forêt ?
Mais peu importe, Thalie avait encore le temps d'y réfléchir.

Ses maigres provisions et ses quelques livres étaient à présent rassenblés dans son sac.
Avec un soupire, la jeune femme s'allongea au fond de la grotte, prenant un peu de repos avant que l'esprit l'appelle pour accomplir le rituel.
Malgrès le froid la glaçant et la faim tourturant son ventre, Thalie s'endormit rapidement, sombrant dans un sommeil agité de mauvais rêves.

Par Phoenix Ardent PDC le 26/3/2002 à 12:56:41 (#1178261)

:lit: fait de beaux cauchemards...

Par Kyriane Feals le 26/3/2002 à 17:53:55 (#1179831)

(Si Ljd Thalie peut attendre jusqu'√† minuit-minuit trente ce soir avant de faire dispara√ģtre cette belle damoiselle que j'appellerais avec plaisir d√®s que j'aurais fini mon travail, cela sera un honneur de continuer et (√©ventuellement j'esp√®re?) ne pas finir ce Rp impr√©visible s'il en est... Merci beaucoup...)

Ljd Jyed le rêveur... *Un peu triste*

Par Thalie le 26/3/2002 à 18:19:55 (#1180039)

Thalie accomplira le rituel puisqu'elle la promit, mais je crois qu'elle partira après... J'arrive pas vraiment à jouer un rp ambigu comme le sien et j'ai l'impression que ça devient n'importe quoi, donc c'est pas la peine de continuer...

Par Le Rêveur le 27/3/2002 à 17:30:22 (#1185136)

Une feuille aux couleurs ch√Ętoyantes
Poursuit sa course effrénée
En une ronde lancinante
Que rien ne peut empêcher.

Vole! Vole! Petite rebelle insoumie
Arpente le monde et ses mystères
N'accepte pas ce qu'on te dit
Ce ne sont que paroles éphémères.

Libre tu es et resteras à jamais
Portée par un vent insouciant
Qui, loin de toutes les humaines pensées
T'offrira un avenir déroutant.

Assis sur un banc, près de cette onde claire
Qui jaillit en une courbe rectiligne
Je l'observe, tournoyante prière
Fol espoir, malheureux et indigne.

Un murmure s'élève parmi les cris amers
Un écho à la promesse faite il y a peu
Il s'en va rejoindre cette jeune libertaire
Que j'ai croisé en ce même lieu.

Ma décision est prise, je t'offre mon corps
Que par ce rituel dont tu as le secret
Rends-moi mon √Ęme afin que je garde encore
Une humanité que je pensais oubliée.

Les mots s'envolent vers cette messagère
Cette feuille étrange qui part dans le lointain
Et s'en va rejoindre par delà la lumière
Une femme aux mysterieux desseins...

Par Thalie le 27/3/2002 à 18:04:57 (#1185296)

Une feuille apport√©e par le vent p√©n√©tra dans la grotte o√Ļ Thalie dormait, elle fr√īla le corps de la jeune femme puis se posa √† terre.

Thalie se r√©veilla. L'esprit venait de se d√©cider, il l'appelait. Ainsi elle partirait t√īt le lendemain, avant le lev√© du soleil.
La jeune femme se leva, prit son sac et se dirigea vers la fontaine.

La forêt était calme et sombre, pourtant il faisait jour. Aucun oiseau ne fit entendre son chant envoutant, même le vent avait cessé son murmure. Pas une seule créature ne parcourait les bois. La nature semblait endormit. La nuit tomberait dans quelques heures.

Quand les derniers rayons du soleil disparurent √† l"horizon, Thalie arriva √† Lighthaven. Elle prit la direction de la fontaine o√Ļ devait s√Ľrement l'attendre l'esprit.

Par Le Rêveur le 28/3/2002 à 0:28:52 (#1187424)

Avant même qu'elle n'arrive sur le place; Jyed était déjà en train de ragarder dans sa direction, sorte de prémonition qu'il ressentait en sa présence. Il ne comprenait pas, mais se contentait de subir. Malgré tout, à la mine sombre de Thalie , qui s'empressa de la cacher sous un masque, le rendait triste.

- Bonjour, bonjour!

Dans un sourire, Jyed exprima toute sa joie de la revoir, elle dont il ne connaissait rien mais qui exprimait tant de mystère à son encontre, qu'elle en était fascinante.
Elle allait le sauver, mais lui, arriverait-il à la sortir de ses tourments?

Mais, visiblement, elle n'était pas venu pour cela et avait l'air pressée d'en finir...

Par Thalie le 28/3/2002 à 7:03:54 (#1187864)

Thalie répondit par un faible sourire au salut de l'esprit.

J'ai peu de temps, allons tout de suite dans un endroit plus calme, je dois partir avant l'aube.

Ils se dirig√®rent vers le lac au milieu de la for√™t. Thalie n'en savait pas le nom, mais peu importe puisqu'elle partirait bient√īt. Cette id√©e rendait triste la jeune femme. Voyager de royaume en royaume ne lui plaisait gu√®re. Mais √† force, peut-√™tre trouverait-elle un endroit √† son go√Ľt o√Ļ elle ne serait pas consid√©r√©e comme une folle ou une tueuse sanguinaire.

Ils arriv√®rent rapidement au lac. Thalie se tourna vers l'esprit attendant qu'il lui d√©signe un endroit en particulier o√Ļ le rituel aurait lieu.

Par Le Rêveur le 28/3/2002 à 16:05:25 (#1189431)

La nuit était maintenant tombée depuis quelque temps déjà et les deux personnages évoluaient prudemment au milieu des tumultueux kraaniens, trop occupés à se battre avec des aventuriers qui voulaient en découdre pour s'occuper d'eux.

Ils émettaient des cliquetis de fureur à chaque coup porté, ce qui rendait cet endroit impropre au calme et à la sérénité recherchés.
Au détour d'un arbre, le lac apparut, offrant à la lune un miroir pour qu'elle puisse y contempler sa propre beauté et nous la faire partager. Quelques rides apparaissaient parfois sur sa surface, poissons sautant pour attraper un quelconque insecte, choses innommables peut-être qui remontaient parfois à l'air libre et laissaient entrevoir leur silhouette...

Jyed s'√©loigna de l'eau vers le nord, Thalie le suivant de pr√®s et je rep√©rai enfin une petite clairi√®re qui semblait tranquille, entour√©e d'arbres et parsem√©e de petites fleurs noires qu'il ne connaissait pas. La p√Ęle clart√© de la lune offrait √† l'endroit une touche surnaturelle. Au centre, il remarqua une petite pierre en forme de menhir, dress√©e sur sa base.

Jyed se retourna vers Thalie, un air interrogateur sur le visage, que ses yeux chassèrent d'un seul battement de cils. Immédiatement, un sourire vint éclairer son visage.


- Là! Cela sera bien, vous ne trouvez pas?

Par Gengis Khan le 28/3/2002 à 16:08:33 (#1189438)

ne jamais se décourager Thalie.. jamais.
:merci: :merci:

Par Thalie le 28/3/2002 à 16:36:05 (#1189552)

Thalie jeta un regard circulaire autour d'elle, son visage n'exprimait aucune émotion, il était impossible de deviner ses pensées.

Oui...

La jeune femme √īta son long manteau noir et le posa sous un arbre. Rien ne devait la g√®ner pour ce rituel.
Elle fouilla dans son sac et en sortit quelques objets, la fiole que lui avait apport√© l'esprit, un cr√Ęne o√Ļ une inscription en runes anciennes √©tait grav√©e, quelques sachets contenant diverses poudres et une fleur de mandragore.

Thalie s'agenouilla et demanda √† l'esprit de se placer devant elle. Elle d√©posa le cr√Ęne et la fleur de mandragone aux pieds de celui-ci.
La jeune femme ferma les yeux et se concentra. En gardant les yeux ferm√©s, elle prit une pinc√©e d'une poudre noire et la r√©pandit sur le cr√Ęne en murmurant quelques incantations en une langue oubli√© des humains.
L'inscription sur le cr√Ęne sembla luire d'une faible lueur.
Thalie continua ses incantations en lançant parfois en l'air un nuage de poudre noire ou rouge.
Une douce lumière sembla émaner de terre et forma un cercle autour de l'esprit. Une fumée noire l'entoura et devenait de plus en plus épaisse.

Thalie ouvrit les yeux et continua toujours ses incantations. Elle prit la fiole et but d'un trait le sang. Les yeux de la jeune femme se voilèrent et devinrent totalement noirs. A ce moment la lune disparut derrière un nuage.

Thalie incanta à nouveau mais sa voix avait changé. Ce n'était plus la voix suave et chaude de la jeune femme mais une voix grave et rauque.

La fum√©e enveloppa compl√®tement l'esprit et il p√Ľt sentir comme une main lui serrant la gorge. Un souffle chaud fr√īla son cou et son visage puis passa dans sa bouche et envahit son corps.

La voix de Thalie résonnait toujours comme une longue litanie. Son invocation aux ténèbres n'en finissait plus. Mais quand le souffle chaude eut parcourut tout le corps de Jyed, la voix de Thalie s'éteignit et la jeune femme s'évanouit.

Le rituel avait fonctionné, Jyed était à nouveau humain.

Par Le Rêveur le 28/3/2002 à 21:40:20 (#1191609)

Sous l'effet de la surprise, Jyed cligna des yeux en regardant le corps de Thalie, allongée, son visage à demi enfoui dans l'herbe humide.

Imm√©diatement, il s'assura qu'elle vivait toujours et se rendit compte qu'il sentait le sol, l'herbe lui fr√īler la peau, le vant lui souffler au visage... toutes ces sensations qu'il n'avait pas √©prouv√© depuis si longtemps.

Thalie respirait faiblement mais elle n'était point en danger. Jyed scruta les alentours, pris d'une panique raisonnée, sachant qu'ils étaient près des Terres Royales. Il ne savait comment elle l'avait appris, mais Thalie venait de faire usage de la nécromancie, cet art interdit par le Roy depuis bien des années et qui lui vaudrait une peine exemplaire si jamais un garde venait à passer par là.

Rapidement il rangea les instruments utilisés pendant le sort dans son sac, essaya tant bien que mal de nettoyer les sol puis son attention se porta à nouveau sur Thalie, qu'il couvrit de son manteau pour qu'elle n'ait pas froid.

Il la prit dans ses bras, toujours enveloppée dans son vêtement, et pénétra sous le couvert des arbres, dans ces ténèbres protectrices qu'il appréciait tant.

Marchant rapidement, et tournant la t√™te de tous c√īt√© en √©vitant soigneusement les rencontres fortuites, Jyed approcha de la porte de Windhowl. En cette heure avanc√©e de la nuit, il ne croisa personne, du moins le pensait-il, et continua sa route dans la ville vers une maison sise non loin de l'auberge. L√†, il appuya sur le mur et une porte en bois vermoulue apparut. Sa poign√©e √©tait en cristal, qu'il tourna pr√©cipitamment, ouvrant sur une pi√®ce poussi√©reuse et mal √©clair√©e par une vitre noircie.

Il referma la porte qui disparut aussi soudainement qu'elle √©tait survenue, du moins du c√īt√© ext√©rieur. Thalie dans ses bras, il passa dans une deuxi√®me pi√®ce qui contenait un lit aux draps color√©s sur lequel il posa la jeune femme √©vanouie. Longuement, il l'observa puis la borda soucieusement. Puis, d'un geste, il fit appara√ģtre une rose noire qu'il d√©posa pr√®s de son visage.


- Dormez bien... et merci encore... J'espère un jour pouvoir vous être aussi utile... Thalie la mystérieuse...

Il sortit de la chambre pour la laisser se reposer...
Il contempla tous ces ouvrages qui ont fait sa vie et les toucha pour tenter de se convaincre qu'il était à nouveau réel. En ouvrir un et le lire fut son premier plaisir depuis un siècle...

Par Thalie le 29/3/2002 à 6:42:57 (#1192836)

Thalie se réveilla avec le soleil. Même si elle ne pouvait le voir, elle sentait la chaleur de ses rayons recouvrir les terres.
Elle ne comprit pas immédiatement ce qui s'était passé mais la mémoire lui revint, et avec elle, un léger mal de tête.

En ouvrant les yeux, elle aperçut une rose posé sur le lit, une magnifique rose noire. Un sourire se dessina sur ses lèvres.
La jeune femme se leva très lentement, encore affaiblit par le rituel. Elle prit la rose et son sac posé dans un coin de la pièce, puis sortit de la chambre.

Elle devait partir, maintenant plus rien ne la retenait sur ces terres, rien...

Par Le Rêveur le 29/3/2002 à 20:19:59 (#1196996)

Un livre ouvert sur ses genoux, assis dans un fauteuil usé, Jyed se retourna vers Thalie, et la regarda avec joie. A ses pieds, d'autres ouvrages étaient empilés, tours branlantes qu'un choc pouvait faire tomber.

- Vous voilà à nouveau parmi nous?

Il se leva, s'approcha d'elle et la regarda droit dans les yeux.

- Je ne vous remercierais jamais assez, je croies, pour m'avoir rendu à cette vie. Que désirez-vous? J'ai ici plusieurs précis qui sont très recherchés. Si vous préférez un autre paiement, je ferais en sorte de vous le garantir.

Il nota la rose noire que Thalie tenait en main.

- Elle vous pla√ģt? Je ne connais pas vos go√Ľts, mais je pensais qu'elle vous s√©duirait sans doute. J'aurais aim√© en savoir plus sur vous, il d√©signa le sac, mais je vois que je n'en aurais gu√®re l'occasion... Vous partez?

Par Thalie le 29/3/2002 à 20:29:57 (#1197052)

Thalie sourit, amusée de constater que cet homme était toujours aussi bavard.

Oui je pars, vers un royaume plus... *cherche ses mots*... Plus acceuillant que celui-ci.
Pour le rituel je ne veux aucun paiement, j'ai été heureuse de vous aider...

Par Le Rêveur le 29/3/2002 à 21:01:43 (#1197245)

Un sourire déçu passa sur le visage de Jyed.

- Vous êtes bien mystérieuse... Il est bien dommage que Goldmoon ne vous ai point offert un accueil qui soit à votre juste valeur...

Il se dirigea vers la porte et mit la main sur la poignée de cristal.

- Alth√©a est grand, mais j'esp√®re vous revoir un jour... Peut-√™tre apprendrais-je ces secrets qui vous hantent? En attendant, si jamais vous revenez en ces terres, pensez √† moi et j'appara√ģtrais √† vos c√īt√©s...

Il ouvrit la porte et invita Thalie à passer. Le soleil était déjà au dessus de l'horizon, aveuglant. Windhowl se réveillait doucement et on pouvait apercevoir quelques ombres par ci par là.

Une derni√®re fois, Jyed contempla cette femme unique en son genre, qui allait s'√©loigner de lui √† pas feutr√©s, vers d'autres cieux, o√Ļ lui ne serait pas. Peut-√™tre la rejoindrait-il un jour...? Peut-√™tre reviendrait-t-elle avant? Dans tous les cas, elle resterait √† jamais dans sa t√™te, d√©sormais pi√®ce du puzzle immense qu'√©tait le pass√©.

Par Thalie le 29/3/2002 à 21:10:26 (#1197282)

Thalie adressa un dernier sourire à Jyed et sortit.

Le soleil se levait déjà, la forêt s'animait de chants mélodieux et le murmure du vent sifflait aux oreilles de Thalie. Elle l'écoutait, essayant de comprendre les quelques mots qu'il apportait.

Elle se dirigea vers la plage de Lighthaven. Elle s'agenouilla près du bord de l'eau et murmura quelques mots incompréhensibles. Une barque semblant jaillir des eaux dériva jusqu'à la jeune femme.

Mais Thalie hésitait encore. Peut-être ne trouverait-elle jamais un pays aussi acceuillant et joyeux qu'elle le désirait ? Peut-être qu'en ce monde, elle ne trouverait pas une personne capable de la rendre heureuse, de la comprendre ? Fuir mais ne jamais être acceptée... Peut-être...

La jeune femme resta debout, face à la mer, hésitant à partir.

Par Kyriane Feals le 29/3/2002 à 21:41:35 (#1197419)

(La suite à donner à cette histoire dépendra de ton choix. Mais sache que j'ai été heureux d'improviser ce Rp avec Thalie... Je comprendrais que jouer un personnage complexe ne soit pas chose aisée... Merci.) :merci:

Ljd Jyed.

Par Thalie le 29/3/2002 à 21:51:08 (#1197459)

Dans un soudain mouvement de colère, Thalie déclancha la foudre sur la barque qui éclata en morceaux.

Elle ne partirait pas de ce royaume, ou en tout cas pas avant qu'elle en ai été chassé de force. Fuir toute une vie ne sert à rien.
La jeune femme prit son sac et repartit en direction de lighthaven, cherchant un "amusement" capable de calmer cette rage qui venait de l'envahir.



hrp : Bon, on verra bien...

JOL Archives 1.0.1
@ JOL / JeuxOnLine