Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

L'amour déchu d'une Déesse

Par Yolinne MIP le 10/3/2002 à 2:22:36 (#1091683)

La jeune prêtresse sélénite s'assit à la fontaine de la ville caressant un fin livre relié qu'elle avait déniché au plus profond d'une bibliothèque. Attisée par les contes et légendes elle avait trouvé en ce parchemin une histoire intéressante, même si évidemment dans ce genre de légendes, la petite part de réalité était mince, voire improbable. Toutefois son amour pour les vieilles histoires, notamment celles concernant sa Déesse avait été émue par ce petit conte datant de nombreuses lunes..

Un petit groupe d'enfants se balladait, jouant frivolement autour de la place, insouciants. En souriant elle leur fit signe, et leur proposa son histoire. Les enfants, pris de curiosit√© laiss√®rent tomber leurs armes de bois √† leurs pieds, et se mirent assis √† m√™me le sol, souriant de d√©couvrir encore ici un conte qui les ferait r√™ver. La pr√™tresse les pr√©vint que l'histoire ne serait sans doute pas √† la hauteur de leurs esp√©rances, ne parlant pas de guerres ou de combats fabuleux, mais les enfants insistaient pour conna√ģtre le r√©cit. Elle acqui√®√ßa lentement et entreprit de commencer l'histoire, de sa voix douce port√©e par l'esprit des l√©gendes...

- On raconte, qu'il y a bien longtemps de cel√†, S√©l√®ne vint √† chasser dans un bois, o√Ļ elle fut surprise par un jeune berger. Celui-ci √©tait d'une beaut√© impressionnante, tellement √©clatante, que la d√©esse elle-m√™me sentit un pincement au coeur en le voyant et resta fig√©e devant lui. Elle sut que la fl√®che de la passion l'avait transperc√©e en plein coeur.

Ils devinrent tous deux amants, s'aimant plus particulièrement les nuits de clair de lune, le romantisme de ces instants les comblant tous deux en un bonheur semble t'il infini..

Mais le jeune berger fut pris de peur : sa beaut√© √† lui, contrairement √† la Fille de la nuit, s'√©tiolerait avec le temps, et la d√©esse ne l'aimerait plus. Aussi se mit il √† prier en secret, √† l'insu de la jeune d√©it√©, d'obtenir la jeunesse √©ternelle, quelqu'en f√Ľt le prix. Un jour les Dieux voulurent lui accorder ce qu'il d√©sirait tant. Seulement il ne se doutait pas que les Dieux √©taient capricieux et qu'il n'accordaient pas leurs souhaits sans contrepartie..

Une nuit o√Ļ S√©l√®ne vint √† rejoindre son amant, elle le d√©couvrit endormi, les traits sereins ; un sommeil qui serait √©ternel, pr√©servant sa jeunesse et sa beaut√©...S√©l√®ne fut secou√©e de ce qui √©tait arriv√©, mais elle ne put rien faire pour contrecarrer la volont√© des Dieux.

Depuis, toutes les nuits o√Ļ la lune brille intens√©ment, se rend elle en un lieu connu d'elle seule, o√Ļ repose le jeune homme endormi, pour caresser son corps, le couvrant de baisers volatiles passionn√©s ; Mais cette passion ne lui apporte que de la peine, une peine qui s'exhale en de nombreux soupirs. Car son amant ne peut y r√©pondre h√©l√†s, et cela, plus jamais...

La jeune femme regarde les enfants, souriante.

- Comme quoi certains souhaits sont des cadeaux empoisonnés qui font parfois plus souffrir vous ne trouvez pas ?

Elle referme son livre sous le silence de la marmaille qui ne cesse de cogiter sur ces paroles, troublés de la fin peu commune de cette histoire.

Par Saana le 10/3/2002 à 7:08:13 (#1092032)

:lit: :lit: Bravo c'est très beau jaime beaucoup l'histoire :)

Par Dodgee MIP le 10/3/2002 à 9:30:06 (#1092204)

Adoss√© paresseusement √† un des murs de la place, profitant du soleil le troubadour avait suivi des yeux cette pr√™tresse qu'il avait d√©j√† remarqu√© un soir, alors qu'il racontait une de ses histoires. Aujourd'hui, elle portait avec elle un livre reli√©, dont le cuir trahissait le vieil √Ęge. Intrigu√©, il avait tendu l'oreille pour l'√©couter avant de se lever lentement pour rejoindre le petit groupe qui s'√©tait form√© pour l'entendre. Alors que le r√©cit s'achevait, laissant quelques enfants m√©dus√©s et d'autres tristes, il leva les yeux vers la pr√™tresse avant d'applaudir doucement cette si belle l√©gende.

Par Alanis Lyn le 10/3/2002 à 9:49:12 (#1092227)

*Elle ecouta le recit, sur ses levres un sourire, fascinée*

Voila une belle histoire, et dont la morale porte a reflechir...

*Elle joint ses applaudissements a ceux du troubadour*

Par Arken le 10/3/2002 à 9:54:00 (#1092235)

:lit:

Par Solitude le 10/3/2002 à 14:19:12 (#1093748)

:lit:

Joli mais... tu es s√Ľr que c'est le genre de truc √† raconter √† des enfants ? :p

Par H√īte des songes le 10/3/2002 √† 14:21:53 (#1093772)

Petite Sélénite Déchue, ce n'est que pour les enfants!!!


Bon d'accord je prends la porte :rolleyes: ;)

Par Yolinne MIP le 10/3/2002 à 14:25:32 (#1093802)

Ceci est une légende..toutes les légendes sont bien à raconter après tout non ? *sourit*

Par Dodgee MIP le 10/3/2002 à 14:32:43 (#1093848)

Les l√©gendes d'aujourd'hui sont parfois l'histoire d'autrefois, ce n'est que leur rendre justice que de les faire connaitre √† tous. Il n'y a pas d'√Ęge pour les appr√©cier...

Par L'Ombre Masquée le 10/3/2002 à 18:24:38 (#1095628)

L'Ombre se trouvait comme à son habitude non loin de Light Haven lorsqu'elle vit Yolinne,une Sélènite faisant parti du culte "officiel" de Sélène.Après un court moment d'hésitation,il décida de la suivre et quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il la vit sortir un vieux livre et commencer à conter une histoire somme toute intéressante.

L'ombre se posa néanmoins des quelques questions sur la raison de sa présence ici,Les contes et légendes narrés par les Enfants de la Nuit lui avaient-ils donné l’envie à son tour de faire plaisir aux habitants leur relatant à son tour des histoires ou voulait-elle seulement montrer que les Enfant de la Nuit n’étaient pas les seuls à pouvoir narrer de telles légendes…

L’engouement des villageois pour ce nouvel ordre commençait à causer du tord au culte établi,était-ce comme ceci qu’ils avaient décidé de donner un nouveau souffle à leur culte en perdition,pourquoi pas…

Par Delorfilia le 10/3/2002 à 18:37:01 (#1095730)

:lit: :amour: :)

Par Azulynn le 10/3/2002 à 19:17:10 (#1096025)

Les légendes... Les bases de notre civilisation, peut-être...

( :amour: :chut: )

Par valicium le 10/3/2002 à 20:54:34 (#1096728)

:lit: :lit: :lit:

Par Kerberos Dark le 10/3/2002 à 21:22:03 (#1096869)

:lit:

Toujours aussi talentueuse la demoiselle :)

Par lana le 10/3/2002 à 21:49:45 (#1096973)

:lit:

Par MortifeR le 11/3/2002 à 7:02:03 (#1098082)

Ses ailes rassemblées autour de lui, il écouta la jeune femme, tout en restant à l'abris de la morsure vorace du soleil.

Quelque part, le jeune homme était sans doute toujours endormi, attendant qu'un miracle l'éveille à nouveau à la nuit bienveillante...

Par Eléah Dark le 11/3/2002 à 7:31:40 (#1098129)

*Aurai bien aimer aussi écouter cette histoire si joliement racontée par sa maman...*

Un Doux récit

Par Ange Majere le 11/3/2002 à 10:10:52 (#1098617)

Perché sur le toit d’une maison j’observais ma grande amie.
Que de talent, qu’elle conteuse hors paire.
J’observais la foule qui semblait pendus à ses lèvres buvant chacune
De ses paroles comme le plus doux des nectars. Elle avait ce talent.
Ce Don de sélène, cette aisance à faire danser les mots.
Il était peu être venu le temps ou un membre du culte deviendrait aussi
Une Enfant de la Nuit.

Attendant que la foule se disperse je l’observais plongé dans ces pensées.
Je descendis de ma cache pour aller a sa rencontre.


-Bonsoir Yolinne et Bravo pour ce doux récit.
J’espère que tu me laisseras le mettre dans le livre des Contes et des Légendes.
Tu à le talent d’un Ménestrel.
Avec la gr√Ęce de notre D√©esse.

Par Ethel Tvar le 11/3/2002 à 11:13:31 (#1098848)

Il ecouta le recit de Yolinne jusqu'au bout puis pris la parole :



Chez nous , il y a un dictons qui dit qu'il faut toujours passer au temps present en amour . Il est évident ,sauf cas exceptionnel ,que deux etres ne vivront et ne mourront pas ensemble jusqu'au bout ,surtout quand l'un des deux est immortel ou presque immortel . L'autre essaie par tous les moyens de le devenir aussi ... ceux ci n'aboutissent jamais ou comportent toujours des risques

. Par exemple ,chez les elfes ,il est dit qu'une jeune elfe tomba amoureuse d'un humain et reciproquement ,celui ci tomba amoureux d'elle . Cette jeune elfe dont je taierai le nom voyait son amour vieillir ,ce qu'elle ne voulait pas le moins du monde . Elle devint si desespérée qu'elle alla voir un vampire humain et le supplia d'etreindre son amour humain.

Folie que tout ceci !! Elle n'avait pas conscience des terribles conséquences quand le vampire accepta a la condition qu'elle se fasse etreindre en premiere . Le vampire avait d'autre desseins ...

Il etait tombé amoureux d'elle et la voulait pour lui toute seule . Apres le baiser de sang ,qui la laissa faible en la demeure du vampire . Cela laissa assez de temps au vampire d'aller débusquer le tendre amour de l'ancienne elfe et lui tordre le cou ... Il revint aupres d'elle ,pensant qu'elle allait lui obéir mais ce fut sa derniere pensee ,puisque sa tete se detacha littéralement de ses epaules .
Elle savait tout , elle avait perdu son eternel amour . Elle avait perdu jusqu'a sa vie .
Elle tenta de retrouver l'amour mais il lui avait definitivement fermé ses portes a cause de son coté de mort vivant et de prédateur . Son coeur s'emplit de colere ,de haine et de mal .

Elle fut la premiere vampire elfe et elle allait hanter le coeur de tous les elfes qui tombaient amoureux d'un humain ou d'une humaine .L'amour assurément , s'il rend heureux , peut aussi plonger dans le gouffre le plus profond ...



------------------------------------------------------------------------------------


(Bravo Yoyo ,ce recit est magnifique et j'espere que tu ne m'en voudras pas si j'y pose une petite pierre :))

JOL Archives 1.0.1
@ JOL / JeuxOnLine