Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Une malédiction

Par Yrisis le 15/12/2001 à 17:31:34 (#557846)

L'homme assit en face d'elle était grand, la mine sombre, le port altier, ses cheveux blancs tombaient sur ses épaules et ses yeux fixaient la chope de bière se trouvant devant lui.
"Ainsi vous faites appel à moi...Puis je connaitre votre nom, mademoiselle?"
L'accent de sa voix était étranger, de toute évidence il venait de très loin.
La jeune fille répondit, comme à son habitude, d'une voix calme et arrogante.
"J'ai pour nom Yrisis... Je fais appel à vos servi..."
Elle ne finit pas sa phrase car l'étranger lui coupa la parole.
" Silence...il vaudrait mieux ne pas parler ici...sortons."
L'homme vida d'un trait sa chope, se leva brusquement et se dirigea à grands pas en direction de la sortie. Yrisis le suivit en courant, claquant derrière elle la porte de la taverne.
Une fois dehors la jeune fille respira profondément, il faisait nuit et Yrisis se sentait bien.
L'étranger se retourna et la fixa d'un air sevère.
"Venez!"
Sans un mot la jeune fille le suivit.
L'homme empruntait un chemin qui quittait la ville et se dirigeait vers la foret, passant √† c√īt√© d'une rivi√®re et traversant les bois.
Yrisis pouvait voir les silhouettes des gobelins qui grouillaient en permanence autour de ce pont, elle ne fit pas attention à ces pauvres créatures, la Nuit la protégeait.
L'homme s'enfonca loin dans les profondeurs de la foret, et la jeune fille le suivait sans mot dire. Soudain l'étranger s'arreta et tourna son regard vers Yrisis.
"Ici nous serons tranquilles, les gueux n'osent pas s'aventurer aussi loin dans la foret une fois la nuit tombée."
La jeune fille hocha la tête en signe d'approbation et s'assit au pied d'un arbre sous le regard de l'étranger.
"Je vous écoute, dame, pourquoi avoir besoin de mes services...et surtout, qui vous a dit de vous adresser à moi?"
"Je fais appel à vous car ma mère m'a guidé vers vous... Je sais que vous étudiez les arcanes noires et l'alchimie et j'ai justemment besoin de vos connaissances."
"Qui est votre mère, jeune fille?"
Yrisis fixa l'homme de ses yeux verts et répondit simplement.
"La Nuit"
L'homme ne parut pas surprit de la réponse et invita, d'un geste, la jeune fille à poursuivre ses explications.
"Je veux que vous analysiez mon sang, je veux que vous expliquiez quel est le mal qui m'habite...je veux comprendre..."
Cette fois ci l'étranger sembla étonné.
"Mais, comprendre quoi? De quoi parlez vous?"
Alors, Yrisis s'approcha de l'homme, passa sa main sur son épaule faisant glisser sa robe, dénudant ainsi sa poitrine.
"Dégainez votre épée et frappez moi...alors vous comprendrez."
L'homme hésita.
"Vous frapper? Mais...pourquoi? Seriez vous folle?"
"Faites et vous comprendrez."
Alors l'étranger dégaina son épée, fixa Yrisis de ses yeux noirs et sans un mot lui enfonca sa lame dans le coeur.
La jeune fille laissa échapper un cri de douleur, l'homme retira rapidemment son épée du corps d'Yrisis et se pencha vers elle afin de l'aider.
Yrisis cracha son sang, tenant sa blessure, elle fixa l'homme de ses superbes yeux verts et s'écroula sur le sol en silence.
Mais alors que l'homme voulut ecouter les battements de son coeur, elle se releva lentement, des larmes argentées coulaient le long de ses joues.

Par Yrisis le 15/12/2001 à 17:36:34 (#557872)

De sa blessure, il ne restait aucune trace. D'un geste lent Yrisis remit sa robe et parla d'une voix glaciale.
"Et oui...comme toujours je reviens à la vie, ma mère régenere mes tissus, guérit mes blessures et comme toujours je pleure, des larmes argentées... Voyez la malédiction qui pèse sur moi."
L'homme laissa tomber sa lame au sol et fixa Yrisis d'un air déconcerté.
"Mais...vous..vous êtes...immortelle..."
Et elle répondit d'une voix glaciale.
"Je suis malheureuse, je suis seule, je suis lasse de cette vie et je souffre de ne pouvoir la quitter. Appelez cela l'immortalité si ca vous plait, moi j'appelle cela une malédiction."
"Mais...comment est ce possible? Qui vous a rendue ainsi?"
"Comment c'est possible, je n'en sais rien et je m'en moque. Qui m'a rendue ainsi, je n'en sais rien et j'aimerais le savoir."
"P..pourquoi faire appel à moi?"
"Ma mère me l'a conseillé, selon ses dires vous seriez en mesure de m'aider...Il paraitrait que vous seriez un grand nécromancien, un alchimiste réputé, qui d'autre que vous pourrait me venir en aide?"
"B..bien..je vais vous aider...je ferai de mon mieux...Et si nous parlions de la récompense?"
Yrisis soupira.
"Je ne possède rien, rien d'autre que ma vie éternelle."
L'homme s'approcha de la jeune fille et lui caressa la joue.
"Mais, je ne vous demande pas d'argent..."
Yrisis lui jetta un regard empli de colère.
"Nous parlerons récompense lorsque vous m'aurez liberé."
L'homme acquiesa.
"Bien, je vais prélever de votre sang et l'étudier...Donnez moi votre main."
La jeune fille tendit sa main à l'homme qui sortait de sa besace un petit flacon apparement vide. Il saisit la main d'Yrisis et dégaina sa dague, d'un geste rapide il fit ouvrit une légère entaille dans le poignet de la jeune fille. Le sang coula et l'étranger le récupéra dans son flacon de cristal.
Le sang s'arreta bien vite de couler, la blessure d'Yrisis s'etait deja refermée.
Et quelques larmes d'argent perlaient aux coins de ses yeux.
L'homme rangea la fiole dans son sac.
"Je vous contacterai... Comptez sur moi."
"Je vous fait confiance, tous mes espoirs reposent sur vous."
Et Yrisis s'éloigna, laissant l'homme seul au milieu de la clairière.

Par le maudit le 15/12/2001 à 17:45:29 (#557938)

tout comme moi , tu considere l'immortalité comme une malédiction plutot qu'une bénédiction mis à part le fait que je ne pleure pas des lames d'argent et que la nuit n'est pas ma mère , nos malédiction sont assez semblable.... je vois que je ne suis pas le seul a souffrir sur cette terre

Par Yrisis le 15/12/2001 à 18:13:57 (#558153)

(*va continuer a flooder le forum avec ses rp* Z'etes pas sortis c'est que le debut :p)

Par Lester le 15/12/2001 à 19:17:31 (#558530)

Lester était de retour chez lui, il avait rencontré la jeune fille qui souhaitait le voir. La malédiction qui pesait sur cette femme intriguait l'alchimiste, une immortelle qui souhaite mourrir...quel mystère, qui avait pu faire de cette femme une créature éternelle?
Et quelle est cette histoire de parenté avec la nuit? Lester n'arrivait pas à chasser l'image de cette jeune fille de son esprit.
Il enleva son long manteau noir et déposa avec délicatesse son sac à terre, Lester se pencha et en ressortit une petite fiole contenant un liquide rouge.
"Voilà le sang de l'immortelle. Il me faut l'analyser le plus rapidemment possible."
Lester se dirigea vers le fond de sa demeure et descendit des escaliers qui le men√®rent √† une cave. Une cave bien √©trange, pleine de fiole de liquides de couleurs diverses, des instruments √©tranges √©taient fix√©s sur les murs et des alambics √©taient pos√©s sur les tables aux c√īt√©s de piles d'√©pais livres.
Lester déposa la fiole de sang sur une table et retroussa ses manches.
"Au travail mon vieux, la nuit risque d'être longue."
L'alchimiste fit subir au sang d'Yrisis diff√©rents test de r√©actions chimiques avec d'autres produits, Lester semblait pr√©occup√©, jamais il n'avait mit autant d'ardeur √† la t√Ęche.
Le sang passait dans des fioles de formes étranges et l'alchimiste ne quittait pas des yeux le liquide, cependant le sang semblait absolument normal.
Apres plusieurs heures de recherches, Lester se laissa lourdemment tomber sur une chaise.
"Je ne comprends pas...ce sang est absolument normal, rien dans sa composition laisse suggerer qu'il est corrompu."
Lester etait déconcerté, il commencait meme à penser que le cas de cette jeune fille le dépassait... Mais soudain il repensa aux paroles d'Yrisis. * Je suis la Fille de la Nuit*. Il se rappela des étranges larmes argentées qui coulaient parfois le long des joues de la jeune fille.
Il se leva d'un bond et se précipita vers sa bibliothèque et en retira un livre poussiereux ou l'on pouvait encore lire * Mémoires d'un Alchimiste*.
Lester ouvrit précipitament le livre et feuilleta rapidemment les pages. Son regard s'illumina alors qu'il tombait sur la page qu'il cherchait.
* ...lorsque les vivants d√©c√®dent et retournent √† la terre, leurs √Ęmes quittent leurs corps et rejoignent la Nuit Eternelle. Cette Nuit absorbe les √Ęmes des defunts, ainsi ils peuvent reposer en paix.
Parfois, la Nuit laisse √©chapper un fragment d'√Ęme, ce fragment retourne alors sur terre dans le monde des vivants sous la forme d'une larme argent√©e. On l'appelle la Larme de Nuit...*

Le regard de l'alchimiste etait brillant...
" Bien sur tout ceci n'est qu'une légende mais...tant de coincidences...les larmes argentées, la nuit..."
Je dois retrouver la jeune fille et je dois decouvrir dans quelles circonstances elle est devenue ainsi.
Lester reposa le livre sur une table et s'assit sur sa chaise, il souffla sa bougie et ne tarda pas à s'endormir.

JOL Archives 1.0.1
@ JOL / JeuxOnLine