Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contrĂ´le

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Loi de la RĂ´lotique

Par Olaf Zarovich le 8/12/2001 Ă  22:43:10 (#516776)

En parcourant certaines discussions parfois houleuses, tendues et souvent hélas interminables, je suis frappé de constater que dans le fond c'est toujours les mêmes débats qui se répètent indéfiniment

Alors je me suis amusé à formaliser des règles de comportements pour jouer à T4C au sein d'un serveur RP en bonne et due forme

Lois de la Rôlotique (librement inspirée par un certain Asimov ;) )

1) Quand une logique RP s'oppose Ă  une logique HRP, c'est celle RP qui doit l'emporter.

2) Un joueur est libre dans ses actions, à moins qu'elles soient en contradiction avec la première Loi.

3) Un joueur est en droit de s'accomplir dans le jeu de manière gratifiante et ludique, aussi longtemps que cela n'est pas en contradiction avec la Première et/ou la Deuxième Loi

4) Un joueur interprète le BG du jeu à sa convenance, du moment que cela n'est pas en contradiction avec la Première, la Seconde et/ou la Troisième Loi.

J'ai passé au crible quelques cas de figure, pour voir ce que ca donne... :)

*
* *

Le joueur qui a tendance Ă  imposer son RP, et qui ne laisse aucune option Ă  son interlocuteur.

Hercule-super-héro : "Je t'attrape par le col, je te soulève lentement grâce à ma force surhumaine, et à l'instant où je te fixe méchamment, mes pouvoirs hypnotique te réduisent à l'état d'esclave à ma volonté..."

Passant : "euh...."

Ce comportement enfreint la Loi n°3, car il prive un joueur du plaisir de réagir de manière interactive, dans le RP à sens unique qu'on lui impose

En général, tout les super-pouvoirs abusifs (sans handicaps limitatifs) constituent des abus à la Loi n°4, qui amènent à enfreindre la Loi n°3

*
* *

Preter son personnage à un ami IRL qui commet alors des actions conséquentes inattendues et pas forcement de bon aloi.

D'après la première Loi, le propriétaire ne pourra pas invoquer le prêt de son personnage pour excuser et/ou échapper à des représailles suite à ses actions.

*
* *

Je suis un Garde et je tue un individu qui insulte le Roy.
Loi n°1 : respectée, ce crime de lèse majesté ne peut rester impuni
Loi n°2 : le garde est libre de tuer autant que le personnage est libre d'insulter le Roy, puisque la Première Loi est respectée.
Loi n°3 : Le joueur-contestataire perd de l'xp voire droppe, mais il ne peut invoquer le non-respect de la loi n°3 par le garde, puisque que celui ci ne fait que mettre en application la Loi n°1 supérieure à la n°3

*
* *

Faire le FPK et tuer un pauvre nb en boucle sans mot dire (maudire :D)
Loi n°1 : enfreinte car tuer sans raison c'est supplanter le RP par un total HRP, sauf a considérer que le personnage est un psychopate sanguinaire.
Loi n°2 : enfreinte car la liberté d'action est limité par la première Loi.
Loi n°3 : Le FPK trouve certainement une jouissance trouble à faire chier son monde, mais en contre-partie il dérange une plus grande nombre de joueurs respectueux. Par conséquent, la balance penche vers une infraction à la 3éme Loi. De plus, comme la troisième Loi est dépendant de la première, tout ceci constitue une infraction aggravé à la troisième Loi.

*
* *

Tuer un ennemi beaucoup plus faible après une provocation de sa part.
Loi n°1 : respectée car rien n'empeche un individu fort de tuer un faible sans pitié.
Loi n°2 : Le personnage est libre de provoquer, autant que le personnage insulté est libre de se venger...
Loi n°3 : L'insulteur a perdu de l'xp ou a droppé mais cela est le resultant d'une action réfléchie de sa part, la responsabilité est partagé, donc la loi n'est pas enfreinte.

Le perdant du combat se deconnecte et prend son méga personnage gros-bill pour se venger...
Loi n°1 : enfreinte, dans le cas où le personnage gros-bill n'est pas sensé connaitre le tueur

*
* *

Je suis un personnage inférieur au niveau 10 et je m'amuse à bloquer la porte d'une maison pour empecher ses occupants d'en sortir.
Il n'y a pas de raison Rp à cela donc en plus d'uen infraction à la première Loi N°1 :
Grave atteinte à la Loi n°2 : cela prive de liberté de jeu des personnages qui n'ont rien demandé.
Grave atteinte à la Loi n°3 : c'est surement très "marrant" pour le petit malin, mais les personnages bloqués s'amusent surement moins.

*
* *

On est un bande copains IRL et on s'amuse Ă  tester des sorts offensifs de zone devant un temple.
La loi royale interdit les combats non autorisés, et plus encore devant des lieux saints, donc les "combattants HRP" risquent une arrestation.
La loi n°2 est enfreinte : on gêne des personnages plus faibles, car ils sont empechés de sortir du temple à cause du risque d'une mort accidentelle et bête.

*
* *

Un conseil royal a lieu, les Gardes ont pour consigne d'empeche tout importun de pénétrer dans le Palais
Apparamment on a une infraction à la Loi n°2, cependant il faut se rappeler la Loi n°1 s'impose aux gardes.
Alors, si un joueur téméraire est libre de se référer à la loi n°2 pour tenter un passage en force dans le Palais en invoquant un pretexte quelconque, la garde n'enfreint pas non plus la loi n°2 en intervenant par la force, car justement c'est "ne pas intervenir" qui constituerait une infraction à la première Loi pour cette Garde. (euh, cachet d'aspirine svp)
Si il y a effectivement une gêne pour les joueurs désirant accomplir une quête dans le Palais, il reste malgré la possibilité de l'effectuer de manière HRP en parlant au PNJ à travers les murs ..., donc la troisième Loi n'est quasiment pas enfreinte...sauf pour l'accès au BM.

*
* *


Mais je me demande si toutes les situations immaginables peuvent s'inscrire dans les Lois ennoncés ?

PS : je ne pretends aucunement imposer ces règles à quiconque, c'est juste une tentative d'y voir plus clair. :p

Par Crazy le 8/12/2001 Ă  22:48:40 (#516807)

POUR

*A voté* :merci:

Par Alex le 8/12/2001 Ă  23:23:24 (#517003)

heu...moi mon perso c un tueur sanguinaire....c pas genant si je tue en boucle alors ? :D

Par Olaf Zarovich le 8/12/2001 Ă  23:41:19 (#517086)

Provient du message de Alex
heu...moi mon perso c un tueur sanguinaire....c pas genant si je tue en boucle alors ? :D


*intense réflexion*

S'il tue en boucle, c'est limite du point de vue de la Loi n°3
Mais invoquer un RP de tueur sanguinaire (mdr), bon ok... mais alors la réponse logique a ce RP sera un KOS massif sur ce personnage, car les tueur sanguinaires sont généralement mal tolérés par la population affolée et ivre de vengeance, et aussi susceptible d'être jeté dans une geôle humide a tout moment par la garde.

Le joueur derrière le tueur ne pourra pas se plaindre de ce triste sort... :D

Par Aqua Sylrus le 8/12/2001 Ă  23:54:49 (#517146)

Ca me plait beaucoup, et pas seulement parceque j'ai lu tout Asimov. ;)

De la Ă  instaurer des lois d'un quelconque genre, je suis contre, c'est avant tout un jeu.
Mais ce que Olaf décrit peut être pris comme règles de comportement personnelles, libre à chacun de les suivre; moi je les trouve bien exprimées, c'est en gros à ça que je me réfère quand je me pose des questions sur mes actions dans le jeu, sans avoir mis de belles phrases dessus. =)

Donc je suis daccord, c'est une bonne base de référence pour que les joueurs sachent comment se comporter.

Par Ubica le 9/12/2001 Ă  0:11:50 (#517264)

euh moi je suis pas d'accord pour qu'on applique de simples lois lorsqu'un probleme se pose...j'ai une cervelle je m'en sert, mais ceci dit, ces "lois" sont pas loin de la verité je pense...bravo ;)

Par Crazy le 9/12/2001 Ă  16:19:00 (#519357)

*remonte le post*

JOL Archives 1.0.1
@ JOL / JeuxOnLine