Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Une soirée riche en évènements

Par SirWish Hills le 28/10/2001 à 6:44:00 (#370242)

Il était assis là, par terre. Dans la demi-obscurité, entouré pour des milliers de petites compagnes crissantes. Il fumait son tabac, en repensant tranquillement aux derniers évènements.

_ J'aurais déjà ramené deux personnes à la vie ici. Je me demande d'ailleurs ce qu'elles font toutes les deux.
Cela fait longtemps que je n'ai revu Mylea.
Et je n'ai pas recroisé Celine depuis notre dernière nuit ensemble en ces lieux.

Gratouille du bout du doigt Feydi, la seule à être sur lui, les autres n'ayant pas ce droit. Exhale une longue bouffée de fumée...

_ J'espère que les Ogrimariens trouveront Liliane et finiront enfin par neutraliser cette folle.
Bien qu'elle est beaucoup travaillé en notre sens, sans s'en rendre vraiment compte.
Je me demande si elle a vraiment gardé la Pierre de Destiné de cette pauvre Myriale.

Après avoir encore exhaler lentement, il se dit qu'il était bien mal installé ainsi à meme la pierre... Il se leva et commenca à siffler doucement. Les petites compagnent comprirent ce qu'il désirait et se mirent à la tache de lui confectionner un "lit" de soie.

_ Dire que ce pauvre homme, Pico si je me souviens bien, va bientot souffrir comme jamais cela a du lui arriver dans sa misérable vie.
Il ne sera pas beau à voir demain. Cette nouvelle version de la Peste Noire devrait même déjà montrer ses effets, la fièvre le gagnant et sa peau le brulant, alors que ses yeux se rempliront de sang.
Kaly m'a dit que seul Sans-Nom l'avait touché... pas de chance de ce coté là. Mais j'arriverai à mes fins quoi qu'il en soit, et Pico mourra bien avant qu'ils trouvent un antidote.

Sourit en pensant à celui qu'avait Vincent et les druides.

_ Ils se rendront compte qu'il est inefficace cette fois et ils auront bien du mal √† l'osculter sans avoir √† le toucher. Et trouver un rem√®de avant qu'il ne reste plus que le squelette et la pierre de destin√© avec l'√Ęme du pauvre bougre prisonni√®re... cela est impossible en moins de deux jours, temps qu'il faut √† la maladie pour vous rendre incapable de penser sans souffrir le martyre et finalement mourrir tres peu de temps apres.
Feyd est vraiment douée pour les plans les plus vicieux qui soient...

Il s'allonge sur le lit de soie, tissé avec obéissance par ses fidèles petites araignées.
Et se prépare à passer une bonne nuit de sommeil


_ Et puis maintenant nous avons Vicky. La fille de ce prétentieux Capitaine Feals. Nous pourrons attirer Hanck assez facilement je pense. Quand il verra Pico mourrir devant ses yeux sans que la pierre ne sauve son corps, il comprendra vite ce qu'il peut arriver à sa chère fille.
Et puis nous avons aussi un atout majeur à nos cotés!

Sourit une dernière fois en pensant à la femme inhumaine qui dort dans son lit en ce moment même, bien cachée et à l'abri dans son repaire, protégée par les brumes éternelles.

S'endort...

Par *Arwen* le 28/10/2001 à 9:33:00 (#370243)

Azulynn ne trouvait pas le sommeil, dans son lit rassurant... Une larme tomba sur les draps...

Myriale... Ma marraine, o√Ļ es-tu ? Cela fait si longtemps que je ne t'ai vue... Tu me manques...

Par Vicky Thall OS le 28/10/2001 à 17:39:00 (#370244)

*se retourne une fois de plus dans ce lit inconfortable, les mains et pieds liés, tentant en vain de trouver le sommeil*

*Ne peut s'empêcher de repenser au événements*

Tout s'est passé tellement vite aujourd'hui. Beaucoup de choses sont encore floues dans ma tête...
Il y avait cet homme, Pico Thy, il avait tenté de m'avertir d'un grand danger. Un instant plus tard nous étions encerclés, assomés et ligotés.

Ils nous ont alors transport√© je ne sais o√Ļ...
J'ai rêvé de mon père pendant ce voyage, il mourrait sous mes yeux.

J'ai √©t√© r√©veill√© brutalement, un gigantesque guerrier en armure m'√©tait tomb√© dessus. A moitier sonn√©e je reconnu le visage de mon capitaine non loin de moi... il dispar√Ľt me laissant un poignard entre les mains.
Profitant du moment de déroute chez mes ennemis, je tranchai mes liens, tentant de fuir et me téléportai à Windhowl.

J'étais encore faible... trop faible. Je perdit à nouveau connaissance. Lorsque mes yeux se rouvrirent, j'avais mes propres menottes autour des poignets et j'étais à nouveau transportée.

Je les avait entendu rire et parler de mon p√®re. Ils voulaient lui faire du mal, se servant de moi comme app√Ęt. Cette pens√©e m'horrifiat...

Nous avons une très grande fierté dans la famille, jamais nous n'accepterions que quelqu'un nous vienne en aide. C'est ce qui fait notre force de caractère. Pourtant je sais bien que si il était à ma place, je ferais tout pour le sauver...

Maintenant je suis l√†, dans cette petite pi√®ce sombre, d√©v√™tue, attach√©e √† ce lit. Que vais-je devenir? Et o√Ļ est elle?

*sa dernière pensée alla à Kalyss, son amie d'enfance, puis un sommeil agité vint l'envahir et elle sombra*

Par Claudia Valion le 28/10/2001 à 18:02:00 (#370245)

Je n'était pas là ce fameux soir.
Voit ce qui arrive à Vicky...
*S'inquiète de son sort*
O√Ļ est-elle? Quelqu'un peut-il m'aider?
Personne ne sait o√Ļ elle est retenue prisonni√®re.
*pense à la femme de son frère*
Vicky...
*chuchote* Adieu...


[ 28 octobre 2001: Message édité par : Claudia Thall ]

Par Pico Thy le 28/10/2001 à 20:49:00 (#370246)

Sans-Nom va revenir, Sans-Nom va revenir, Sans-Nom va revenir, Sans-Nom va revenir ...

*prostré au fond d'une cave froide, sombre et inconnue de lui, allongé sur le sol de terre sale et noire*

Comment nous ont-ils retrouvés à Windhowl ? Comment ? Et pourquoi me suis-je mêlé de leurs histoires ? Pourquoi !!?? Je ne suis pas un combattant, si je l'ai jamais été ... J'ai été bien prétentieux de vouloir sauver le Monde, et prévenir Vicky ... Qu'est-elle devenue ? Que lui ont-ils fait ?

*malgré sa vue déficiente, essaie de distinguer son sang perler le long de ses bras dévêtus et sur son torse*

J'en ai assez de souffir ce martyre ! Que m'ont ils fait boire, ces fanatiques ? Comment peuvent ils commettre de telles atrocités ? Qui sont ils ?

*ressent au plus profond de son être des lancinements de douleur aigue lui tirailler le corps, a du mal à raisonner, à ne pas vivre la douleur qui s'impose peu à peu*

Je n'aurais jamais d√Ľ abandonner mon entrainement, force et magie m'auraient peut-√™tre sauv√© ! Mais j'ai √©t√© trop faible pour me d√©fendre, et pour m'enfuir ... Sans volont√© ...

*passe sa main sur ses bras, sur son torse, effleure les cloques naissantes, n'ose pas les toucher d'avantage de peur d'en deviner la taille et la nature *

Un telle inhumanité ... une telle barbarie implacable ... mais n'ont-ils pas de parents, de famille, d'amis ? N'ont ils aucun sentiment ? aucune compassion ?

*s'essuie le visage, recouvert d'une sécrétion grasse et nauséabonde, mélange de sueur fièvreuse, de sang et de larmes ... puis se recroqueville sur lui-même et se laisse aller à des contorsions guidées par le supplice*

Hahahahaaaa ! Ils aiment les exp√©riences, les crevures ! Ils ont le go√Ľt de la recherche empirique, de l'essai sur cobaye vivant, f√Ľt-il humain ! Bande de d√©g√©n√©r√©s maniaques et inconscients ! Que le Destin ne vous livre-t-il pas √† des bourreaux de votre esp√®ce !

Sans-Nom va revenir, Sans-Nom va revenir, Sans-Nom va revenir, Sans-Nom va revenir ...

Hihihihhihi ! Quel sort ! Je suis sans passé, moi qui ai tout oublié de ma vie, et sans avenir, rongé par une peste impitoyablement programmée ...
Autant dire que je ne suis plus rien ... Un tas d'os sur un tas de boue, avec comme cerise sur ce g√Ęteau infect, ma pierre de vie ... Avec quelle sauce vont-ils la croquer ? Quel est leur but d√©ment ?

*Les √©lancements se font plus fr√©quents, plus vifs, interminables et assomants ... ses g√©missements deviennent des r√Ęles, aimerait au moins ne pas s'entendre renifler, tousser, et sangloter ... ferme ses yeux br√Ľlants *

Il para√ģt que quelques secondes avant la Mort, l'Homme revoit toute sa Vie ... *sourire crisp√©* Peut-√™tre aurai-je cette ... chance ?

Par Bardiel le 28/10/2001 à 20:58:00 (#370247)

La veille il fut témoin d'une scène entre des gardes, SirWish, Kalyss et Silver.

Aux prisons de SilverSky, Calder et Antiamium retenaient Kalyss prisonnière....Pourquoi?

En posant des questions afin de découvrir ce qui se tramait, il apprit de Calder que Kalyss n'était pas Kalyss, mais un doppleganger... Qui croire?...
C'est alors qu'il entendit des froissement de robes diffus, dans un coin sombre de la pi√®ce... Il invoqua r√©v√©lation au moment o√Ļ SirWish tranchait les liens de Kalyss, celle-ci s'enfuyant √† l'aide d'un mot de rappel.

SirWish fut ensuite neutralisé, dépouillé de toute sorte de magie -son livre de sorts lui fut retiré, et il fut baillonné pour ne pas en appeler aux vents.
Trop tard.
Pendant que Silver, ob√©√Įssant √† SirWish, assoma son cousin Calder, l'Haruspicien avait d√©j√† fait appel aux vents afin d'appeler des renforts...

Le doppleganger et Darksoul arrivèrent prestement, et la fausse Kalyss fit briller la pierre alors que le paladin se livra à un combat de rude haleine contre Darksoul.

Si seulement Kalyss n'avait pas aidé celui-ci...Peut-être aurait-il pu battre Darksoul.
Mais sa pierre brilla à son tour.

Et SirWish disparut, avec le doppleganger et Darksoul, emmenant Silver avec eux...

Au moins l'on saura que Kalyss est un doppleganger...

Mais...Silver...Sa nièce... Il avait été blessé en son coeur de voir qu'elle aidait SirWish contre sa propre famille de sang...

Il s'en retourna avec un soupir, pansant ses blessures du combat et se promettant d'avoir une longue conversation avec Silver.

Par swordoflight le 28/10/2001 à 21:45:00 (#370248)

Jek enfila sa lourde armure, a près avoir passer sa cotte de maille tressée sur son corps imposant. Il accrocha les liens de son fourreau et de son bouclier et les ajusta. Il sortit de chez lui au pas de course.

-SirWish...ton compte est bon...quant à toi Kalyss tu paieras ta trahison!

Il grimpa de mani√®re rapide et √©l√©gante sur sa monture et la lan√ßa en direction du ch√Ęteau de Silversky.

Par Pico Thy le 29/10/2001 à 5:47:00 (#370249)

*pousse son dernier soupir, terrassé par la souffrance*

[ 29 octobre 2001: Message édité par : Pico Thy ]

Par Kitiara Soth le 29/10/2001 à 6:20:00 (#370250)

Pense à tout ça avec détachement et mépris... S'en prendre aux faibles et à un membre d'une famille influente... Leur seule arme, se faire remarquer.
Sourit en pensant à Bardiel qui a ridiculisé le soi disant Champion Haruspicien.
Le seul regret est Pico Thy, une vie sacrifiée...
Mais au final, de toute façon les Feals n'ont jamais baissé les bras... Et leur Patriarche Capitaine de la Garde Royale n'est pas homme à faiblir face à l'adversité. Et ils sont soutenus.


Par Brehan, Serviteurs de Feyd, vous allez encore devoir reculer comme les larves que vous êtes.

Sourire carnassier sous le heaume.

[ 29 octobre 2001: Message édité par : Kitiara Soth Ryu ]

Par SirWish Hills le 29/10/2001 à 6:24:00 (#370251)

Et il sera le premier, d'une longue liste de morts à venir...

Suivant sur la liste... Vicky Feals.

Par Claudia Valion le 29/10/2001 à 9:01:00 (#370252)

*se demande comment une telle cruauté peut habiter SirWish*
Cet homme a peur...il a peur d'affronter directement son adversaire. S'il était ne tant soit peu qu'un peu plus courageux, il aurait directement attaquer Hanck sans enlever sa fille.
SirWish...si tu tues Vick, tiens-toi près à devoir tuer tous les OS aussi

Par kalyss le 29/10/2001 à 13:57:00 (#370253)

* Un ricanement profond et moqueur repond aux paroles de Claudia *

(ou comment remonter un post)

Par Vicky Thall OS le 30/10/2001 à 6:38:00 (#370254)

(*se demande si le plantage de GOA lui aura permit de survivre un peu plus longtemps* *remonte le post... c'est la seule chose qu'elle peut encore faire* )

Par kalyss le 30/10/2001 à 10:54:00 (#370255)

Débat lancé par Vicky Feals GW:
(*se demande si le plantage de GOA lui aura permit de survivre un peu plus longtemps* *remonte le post... c'est la seule chose qu'elle peut encore faire* )


(Bah vi quand meme on est pas des betes ;)

Par Léodagant le 30/10/2001 à 12:45:00 (#370256)

Léodagant reste seul dans sa sombre foret, coupé du monde et de ses frères. Sous une pluis diluvienne, il se prend a penser a la situation actuelle. N'a-t-il pas quitté les problèmes avec quelque forme de lacheté ? Il desire soudain revoir ses frères et les accompagner jusqu'au bout. Il serre le poings et se met en route pour les terres D'Althéa

Léodagant
Haruspicien

Par secoia le 30/10/2001 à 13:13:00 (#370257)

Secoia n'est point rentrée chez elle depuis deux jours et n'a cessé de chercher sa mère sur les terres d'Althea, la fureur guidant ses pas.

Ma mère ne mourra pas !! Je la retrouverai !!*Pense-t-elle sans cesse sans relache. Les cheveux en batailles, le regard glacial, la robe noircie par la fange. L'epuisement contré par la rage ne se remarque que sur le visage blanc et livide, impassible et froid. *

Trop longtemps nous avons été separée, nul ni personne ne me l'enlevera.

Artherk pardonne moi de perdre la raison, pardonne moi les actes que je commetrai.
Tu m'as choisie pour des valeurs que mon coeur et mon esprit ne peuvent aujourd'hui concevoir face à une telle horreur.
J'en perdrai la vie mais jamais je n'aurai de repos sans ma m√®re √† mes c√īt√©s, jamais ces monstres ne vivront en paix tant que j'existerai.

Ce sera avec elle ou sans moi!! *determinée la fureur ne s'estompe pas et se fait grandissante*

(Mon humble avis : Ce rp est interessant quels que soit les contestations. Celà fait evoluer les personnages dans des pensées, dans une atmosphere assez riche en émotions.

Il est vrai que si tout ne devait pas se profiler ainsi, il est interessant de veritablement laisser libre place à l'imagination en toute logique et jouer le jeu dans une continuité intrinseque. C'est à dire ne pas se laisser depasser et vouloir l'aboutissement de l'histoire au plus vite.

Les actions peuvent être nourries de part et d'autre et former quelque chose de très interessant. Je ne pense pas que les debats soient maintenant productifs et qu'il faille avant tout imaginer reelement une evolution aux choses; sans affirmer la fin tout de suite : la mort de Vicky Feals.

D'ailleurs Vicky ne mourra pas si le joueur ne le souhaite pas. Mais si c'est le determinisme que vous avez choisit, celà est bien dommage. On ne peut pas tuer un perso ainsi et le choix n'est du ressort que de la personne concerné.

Peut être ais-je mal compris mais j'ai malheureusement lu des choses qui m'ont horrifié (le terme est un peu fort =)). En effet il m'a semblé lire le depassement du joueur face à l'evolution de l'histoire avec pour seule impression que son perso mourra si il n'est pas sauvé dans les 24 heures. Il n'est pas indiqué quand on est pris dans un rp que l'on decide à notre place du sort de nos personnages. Et vu comment les choses se profilent je me suis engagée dans ce rp en esperant que tout le monde joue le jeu. Il n'est pas question de jouer aux super heros mais de garder à l'esprit même si les visions sont souvent différentes qu'il existe un engendrement de choses incontrolables et c'est celà qui fait la beauté même de l'évenement. On ne determine au fond jamais rien d'avance. Une goutte d'eau peut transformer toute chose tels un battement d'aile de papillon declencherait à des kilometres une tornade. Je souhaite à tout le monde de bien s'amuser c'est le but non ? Me serais je trompée ? :p )

[ 30 octobre 2001: Message édité par : secoia ]

Par Vicky Thall OS le 30/10/2001 à 13:47:00 (#370258)

Non pas du tout, ne t'inquiète pas...
Je te répondrai (comme j'ai déja répondu à bcp), non Vicky ne mourra pas et non je ne quitte pas le jeu :D

Disons que je laisse aller l'anim... Si personne ne vient sauver Vicky à temps, elle trouvera un autre moyen de s'en tirer *n'en dit pas plus*...

Et ma réponse sur le plantage de GOA était juste de l'humour... Je vais pas mourir alors que je suis même pas connectée :)

Vicky Feals
- Fiévreuse
- Pustuleuse
- Mourrante
- Enfermée par les vilains narus

;) :p ;) :p

Par secoia le 30/10/2001 à 14:02:00 (#370259)

( Hi=) Je ne parlais pas du messsage dans ce post

Mais bon ce ne sont que mes humbles idées que j'ai exposé suite à toutes les discussions que j'ai eu irl sur cette anim.

Je pense qu'il est juste que je vous en parle et ce n'est en aucun cas une critique negative bien au contraire =)

Vous nous faites travailler le seul neurone actif vous devriez avoir honte !! Pffff ces rolistes tous des vilains nogrimariens =) )

[ 30 octobre 2001: Message édité par : secoia ]

Par LanaWest le 30/10/2001 à 14:06:00 (#370260)

Alitée dans sa chambre, elle se repose et regarde par la fenêtre la brume dans les arbres.

Il fait si froid dehors, heureusement qu'il y a un bon feu de cheminée pour se réchauffer. Elle prend un peu d'eau puis ferme les yeux.

La porte de la chambre s'ouvre, elle reconnait immédiatement l'aura du guerrier qui entre, et sourit.

Zoltis s'assied sur le bord du lit, puis pose sa main sur le ventre rond de sa femme.


- Lana, j'ai des nouvelles de ta famille.

Elle ouvre les yeux, il les baisse, regarde le sol, son regard perdu dans le vague.

- Que se passe-t-il ? J'ai l'impression qu'il ne s'agit rien de bon.. Dis-moi..

Il lève la main et lui fait signe de ne plus parler. Ses lèvres sont sèches. Il prend une grande inspiration et finalement annonce la nouvelle.

- Les haruspiciens ont enlevé Vicky, et menacent de la tuer.

A cette nouvelle, elle se redresse, veut sortir du lit, mais son état ne lui permet pas. Zoltis la fait se recoucher doucement, mais fermement.

- Je sais que c'est ta famille, qu'ils sont tout pour toi, mais tu ne peux rien faire pour l'instant, si ce n'est... ajouter un membre à la famille.

Tous nos amis et collègues sont en éveil, et je te promet que nous retrouverons et punierons celui ou ceux qui ont fait ça.

Repose-toi maintenant, tu en as besoin. J'ai demandé à quelqu'un de venir te tenir compagnie et te protéger.

Elle lui sourit, il se penche vers elle et ils échangent un long baiser. Puis il repart, et ferme doucement la porte.

Elle, regarde pendant de longues minutes cette porte, par laquelle la terrible nouvelle est arrivée.

Vicky, il y a un moyen, nous le trouverons.

Par kalyss le 30/10/2001 à 14:24:00 (#370261)

Pour information je ne laisse jamais la porte fermée dans une animation.

Pico malgré plusieurs whisp de ma part et surement celle de SirWish a clairement refusé qu'on lui laisse le moyen de survivre.

Il a joué le jeux et joue surement a l'heure ou j'ecris avec un autre personnage.

Pour vicky meme chose, on l'a enlevé mais pour le reste on lui a demandé son avis quand meme.

Bon jeux

Par Ubica BW le 30/10/2001 à 14:34:00 (#370262)

Ce qui serait bien, c'est que pour une fois, un rp, ne se finisse pas par du mass pvp bien bourrin et bien inutile...

Quand au reste, je suis d'accord avec tout le monde, chaqu'un choisit l'avenir de son perso, et cet "avenir" ne doit etre imposé par personne.

Par Pico Thy le 30/10/2001 à 14:35:00 (#370263)

Débat lancé par Kalyss Memnoch:

Pico malgré plusieurs whisp de ma part et surement celle de SirWish a clairement refusé qu'on lui laisse le moyen de survivre.



(Juste pour confirmer, et dire que malgré la mort de mon perso, je me suis bien amusé :rasta: )

Par kalyss le 30/10/2001 à 14:45:00 (#370264)

Débat lancé par Pico Thy:


(Juste pour confirmer, et dire que malgré la mort de mon perso, je me suis bien amusé :rasta: )


tu nous fera un joli recis expliquant depuis le depart tout ce qu'il t'est arrivé ?

Par Pico Thy le 31/10/2001 à 7:47:00 (#370265)

Une main pos√©e sur la pierre grise de la vo√Ľte, lautre sarrachant les vibrisses, le vieil Iorg ne quittait pas la Grand-Place de WindHowl des yeux : il se disait quelle avait bien chang√©, depuis ses premiers pas sur les pav√©s du fameux port. Les morveux se chamaillant pr√®s de la fontaine √©taient bien loin dimaginer la succession d√©v√®nements ayant √©crit lhistoire de la fi√®re cit√©, songea-t-il en plissant les yeux.
La petite salle austère et froide lui servant de bureau était gagnée peu à peu par lobscurité. Elle surplombait les rosiers du jardinier de la ville. Leurs exhalaisons suaves et discrètes indisposaient Iorg chaque soir, mais là nétait pas son pire calvaire ...

¬ę Rh√Ę√Ę√Ęh√Ę√Ę, salet√©s de bestioles ! ¬Ľ , √©ructa-t-il en se r√©fugiant √† lint√©rieur, escort√© par une m√™l√©e de moustiques excit√©s. Il ouvrit son vieux bahut dans lequel tr√īnait son maigre tr√©sor ; il en pr√©leva deux bouts de chandelle quil alluma avant de sasseoir. Plume et encrier √† port√©e de main, il sencouragea.



Pré-rapport relatant les méfaits des Haruspiciens sur les terres de Goldmoon
Par Sire Iorg Russelot, aide-historien de Windhowl

Sujet : la disparition de Pico Thy (homme originaire dOrchania, 40 ans environ, résidant à StoneHeim, religion et fonction inconnues)

Les t√©moignages concernant Pico Thy sont rares et laconiques, mais relativement concordants : il est arriv√© sur Arakas √Ęg√© dun peu plus de 20 ans, accompagn√© seulement de sa sur, Pisca. Ils ont explor√© les √ģles dArakas et de Ravens Dust, puis ont myst√©rieusement disparu lors de leur d√©couverte de StoneHeim, il y a de cela 4 ans environ.
Depuis un an environ, seul Pico Thy était réapparu et avait apparemment perdu la mémoire. Ses occupations depuis son retour se résumaient au vagabondage, à la revente darmures en plaque volées aux cadavres de Skraugs sur StoneCrest (plusieurs plaintes à ce sujet), et à la boisson (cf. témoignages des taverniers Halam et Torgas).

Chronologie des faits récents :

Il y a plus de deux mois, Pico Thy serait resté très tard dans la taverne de Torgas ; il aurait été vu plus tard dans les bois de StoneHeim par Daran, dit Pied-Léger -dont la valeur du témoignage est à considérer à laulne de son activité de voleur-. Daran affirme que Pico était en train despionner le Sire Sirwish Hills et Dame Kalyss Memnoch.
Le même soir, deux gardes de lentrée de la capitainerie royale jurent avoir refoulé le sire Pico Thy qui insistait pour parler au Capitaine Hanck Feals, mais celui-ci partait en mission. Pico Thy a alors laissé un courrier à lattention du Capitaine.

Une quinzaine de jours après, Pico Thy aurait participé à lenquête menée sur Arakas pour retrouver Geena. Son intérêt semblait pourtant se porter moins vers la disparition de la jeune serveuse que vers les participants à cette recherche. Au cours de cette soirée, il aurait en vain demandé audience au Vicomte Ena.
Quelques heures apr√®s, un fermier travaillant dans les champs de Windhowl jure avoir vu Pico Thy retrouver la gardienne Vicky Feals. Ils se seraient tout de suite √©loign√©s de leur lieu de rencontre pour aller plus profond√©ment dans les sous-bois, toujours dans lenceinte de Windhowl. Ce fermier avait cr√Ľ pouvoir voler quelques instants intimes de lune des personnalit√©s de Windhowl, mais il aurait pr√©cipitamment fui devant lapparition de sept ou huit guerriers et mages autour du couple quil suivait des yeux. Malgr√© notre insistance plus que convaincante, il pr√©tend toujours navoir pas reconnu les agresseurs, qui se r√©v√®leront √™tre les Haruspiciens.
Quelques heures après, le Capitaine Sans-Nom retrouvait leurs traces dans la crypte dArakas mais était obligé de battre momentanément en retraite. Plusieurs heures après, il découvrait Pico Thy à un autre endroit de la crypte : celui-ci était ligoté, allongé au sol et fiévreux.
Après lavoir libéré, le Capitaine a fait signer à Pico Thy un témoignage écrit dans lequel il résume ce quil a entendu à StoneHeim. Les grandes lignes : les Haruspiciens ont créé une nouvelle maladie, la peste noire, contagieuse par simple contact ; Sirwish Hills est le seul à en posséder lantidote ; ils ont décidé de sen prendre à la fille de Hanck Feals pour faire pression sur lui ; Kalyss Memnoch est désormais sous lemprise dun dopple-gänger.
Le Capitaine Sans-Nom (immunisé de fait) est alors parti à la recherche des Haruspiciens, tandis que Pico Thy contaminé par la peste devait rester au fond de la crypte pour éviter toute propagation sur Arakas.
Le lendemain, le Capitaine Sans-Nom de retour à la crypte pouvait constater les effets de la peste sur le corps sans vie de Pico Thy.


¬ę Grmbl L√©tait temps ¬Ľ, grommela Iorg en se frottant les yeux, tandis que les deux bouts de chandelles rendaient l√Ęme et quun moustique fredonnait en solo aux oreilles du vieil homme.
¬ę Nessif ! Neeeesssiiiiifff ! Grmbl ¬Ľ, hurla-t-il juch√© sur son tabouret.
¬ę Oui, ma√ģtre ? ¬Ľ, nasilla un jeune homme au teint p√Ęle, depuis une salle attenante.
Soudain, le silence Le moustique avait atterri sur le buvard.
¬ę Tu mclasseras laffaire Pico quest sur mon bureau, compris ?¬Ľ
¬ę Oui, ma√ģtre ¬Ľ
Iorg descendit de son tabouret, la paume de la main droite plaquée contre le buvard.

Malgré la clarté du ciel nocturne, le rayonnement lunaire avait bien du mal à percer la pénombre épaisse du bureau. Pourtant, un minuscule point réfléchissait sa lumière : une petite luciole, qui suivit un sillon creusé par le temps dans la joue du vieil homme.


[ 31 octobre 2001: Message édité par : Pico Thy ]

Par entropie poisOD le 31/10/2001 à 18:18:00 (#370266)

*Sirwish Hills , seul a poseder l'antidote*
peut etre la vendrait il ou bien accepterait de l'echanger?
il n'y a pas de voleur chez les OD ..... :)))
c'est peut etre dommage .........*a rien dit*

Par SirWish Hills le 31/10/2001 à 20:33:00 (#370267)

Revient dans le repaire après une absence de quelques heures.

Dopple : "Bonsoir Elu"
SirWish : "Bonsoir Kaly"

Dopple : "Je lui ai dit."
SirWish :"Ah? Et comment a t'elle réagit?"
Dopple : "Pas trop mal" Sourire vicieux

SirWish prend un verre et une bouteille d'un liquide ambré, puis s'assoie sur une chaise.
Il se sert et commence à boire par petites gorgées.


SirWish : "J'ai parlé aux diciples. Pour essayer de les calmer un peu, de les rassurer.
Mais pourchassés comme ils le sont en ce moment par les gardes et les autres Ordres, leur moral est dur à tenir.
J'espère qu'ils sauront surmonter ca."

Il fini son verre et s'allume sa pipe pour fumer et se relaxer un peu.

Dopple : "Qu'es ce que nous allons faire à présent, Elu?"
SirWish : "A vrai dire je ne sais pas encore vraiment.
Lancer la maladie sans doute très bientot.
Ils veulent nous détruire vite et par le sang, il va falloir leur montrer qu'on ne se laissera pas abattre aussi facilement.
Les Disciples sont chargés d'entretenir la psychose, mais ca ne durera pas.
Je me demande comment ils vont s'en sortir cette fois. J'ai lantidote, mais je ne suis aps très disposé à le leur offrir gratuitement." Sourire en coin

Dopple : Sourit "Et que fait-on de la fille?"

SirWish : "Feyd veut nous voir moi et elle. Je l'emmènerai avec moi à travers le portail.
Je suppose qu'elle a des projets pour son cas, malgrès que Vicky est été réfractaire à ma proposition."

Les deux Haruspiciens continuèrent à discuter un peu, planifier certaines choses et SirWish partit dans la piece situé derrière la bibliothèque, saluant une dernière fois le DoppleGanger.

Au moment dit, le portail apparu devant le petit autel consacré à la Tisseuse par son Champion.
Il le passa, avec Vicky attachée et enlaissée derrière lui.

Par Parcifal le 7/11/2001 à 23:57:00 (#370268)

Après plusieurs jours passés à la crypte au nord de Raven's Dust, à combattre toutes sortes de morts-vivants, je décidais de retourner à la ville de SilverSky, fatigué mais de mes combats contre ces créatures ténébreuses.

Alors que j'arrivais à la ville, la plus grande cité du royaume, abritant le fier chateau du Roy entre ses murs, je pu voir une affiche placardée à l'entrée.
Personne ne la lisait, je pu la lire tranquillement. Au fur et à mesure que je descendais dans ma lecture, ma gorge se noua, et je dégluti avec peine. Elle était finalement signée du sceau royal du Capitaine.

O√Ļ es-ce que mon p√®re se terre, il ne doit pas y avoir beaucoup de personne capable de r√©pondre √† ca.
Et même si quelqu'un le sait, mon père à du prévoir des sécurités.
Alors que je réfléchissais à tout ca, me lamentant encore des méfaits du paternel, je me souvint d'une discussion avec Yolinne Dark, l'épouse du puissant nécromant Maverick Dark.
Elle semblait avoir été emmenée par mon père dans un lieu spécial et bien éloigné des urbains...

Je continuais d'avancer dans la ville pensivement, me demandant s'il fallait que j'apporte mon aide dans cette affaire concernant encore ma famille. Ma famille...

Par Karen Franz Blade le 8/11/2001 à 1:45:00 (#370269)

*Invisible, impalpable, l'√Ęme de Karen posa son regard sur le monde. Si avant il lui semblait obscur, maintenant, plus que jamais, il lui apparaissait plong√© dans les t√©n√®bres, ne sortant de lui que des g√©missements de douleur et des rires sadiques... Comment avait-il pu r√©gresser de la sorte?*

*Elle vit Kalyss, sa nièce, aider ce chien d'Haruspicien qui avait failli tuer sa fille... Kalyss.... Doppleganger... Les seuls personnes sur qui Kalyss pouvait compter pour la ramener était sa famille... mais elle la sentait à peine, silencieuse dans l'ombre...*

*Les Ogrimariens avaient créé une alliance avec les Haruspiciens? Ils étaient donc tombé si bas? Elle en fut surprise tant cette alliance lui semblait... absurde: plus d'une fois, les croyants de ces deux religions s'étaient affrontés et s'étaient juré le sang de leurs ennemis.... Ils auraient maintenant trouvé un terrain sur lequel s'entendre? .... Ce genre d'alliance n'annonce rien de bon...*

*Et puis.... il y a Silver... Elle avait longuement regardé les agissements de sa fille et fut presque heureuse d'être morte. Sa fille... qui aidait ceux qui avaient failli la tuer.... tuer l'enfant dans son ventre... Avait-elle perdu la raison???*

"Ma chérie.... que fais-tu? Pourquoi fais-tu ça?"

*Elle se rappelait encore de la haine implacable de sa fille pour les Haruspiciens... O√Ļ √©taient partis ses cris de vengeance? Ses larmes quand elle eut peur de perdre son enfant? Son d√©sir de les an√©antir tous? ....Sa fille... alli√©e avec les Haruspiciens....*

*Elle resta là longuement, à regarder le monde, une petite voix lui parlant de trahison....*

Par Vicky Thall OS le 8/11/2001 à 2:17:00 (#370270)

La nuit devait être tombé depuis plusieurs heures se dit Vicky après s'être réveillée une fois de plus glacée, tremblante des pieds à la tête après un horrible cauchemard. Ou alors il s'agissait encore de la fièvre qui lui jouait un tour.

Elle ne pouvait même plus ouvrir les yeux, même plus voir la petite pièce qui lui tenais lieu de cellule. Ses yeux étaient scellés par la maladie, les larmes et la crasse.

Sa gorge était sèche et sa toux de plus en plus violente, reserrant d'heure en heure son étreinte visant à l'amener à la suffocation et peut-être même à la mort. Elle ne savait plus parler. Même sans le baillon elle n'aurait plus pu prononcé un seul son.

Combien de temps s'était écoulé? Elle l'ignorait. Elle avait perdu toute notion de temps. Sa tête était tellement embrouillée. Ses cauchemards la perturbaient de plus en plus. Elle n'osait presque plus s'endormir. Elle attendais juste que la fatigue l'emporte vers son royaume.

Ses bras, ses jambes... son corps... qu'étaient-ils devenus. Il n'y a pas si longtemps elle pouvait encore bouger légèrement malgré les cordes qui la maintenaient attachée à ce lit. Puis étaient venus les picotements commençant pas les membres inférieurs et montant progressivement.
Son corps avait-il été dévoré par les insectes attirés par la puanteur? Elle ne sentais plus rien... elle ignorait si c'était une fois de plus la maladie ou encore le froid qui avaient coupé toute sensation corporelle ou alors si c'était les cordes qui avaient coupé sa circulation sanguine.

Tant de questions... Auraient-elles un jour des réponses?

Par Parcifal le 8/11/2001 à 16:26:00 (#370271)

Personne ne semblait avoir vu Yolinne depuis quelques temps d'après les dire du sire Ethel Tvar.

C'est facheux tout cela, si elle est la seule √† savoir o√Ļ se terre mon p√®re, il faut absolument que je lui parle.

Je me rendis à la ville de LightHeaven pour rencontrer le baron Gadjio, un ami de Yolinne, un frere de culte.
Mais le rencontrer fut plus difficile que je ne l'aurais cru.
Alors je laissa une missive à un homme de sa garde et reparti pour Windhowl.
Je me sentais déjà plus joyeux à l'idée d'aller voir les enfants de l'orphelinat.
Il ne faudra pas que j'oublie de passer prendre quelques petites gateries avant d'aller les voir.

J'allais donc sur les chemins menants à Windhowl, un petit sourire aux lèvres.

Par Yolinne_Valion le 8/11/2001 à 16:53:00 (#370272)

la Yoyo elle va tt juste revenir la enfin le net alors c bon je vas m'en occuper va ;p

Mwéhéhéhéh

JOL Archives 1.0.1
@ JOL / JeuxOnLine