Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Une nuit claire, baignée par la lueur de la Lune...

Par Zaeron le 2/10/2001 à 15:24:00 (#369251)

Une nuit claire, baignée par la lueur de la Lune s'étend sur Stoneheim.
Les résidents de Stonecrest se font silencieux tandis qu'au dehors les hurlements rauques des loups accompagnent le voile de ténèbres.

Zaeron s'est laissé surprendre par la tombée de la nuit, mais il sent confusément que ce n'est pas un hasard...
Il est assis sur une souche humide... elle dégage l'odeur du bois qui se décompose lentement... Cela lui évoque des souvenirs qui lui semblent étrangers...

Le jeune homme attend que l'obscurit√© se soit √©tendue sur toute l'√ģle, puis saute prestement de son tronc d'arbre et part au pas de course.
Zaeron s'ouvre √† son environnement √† mesure qu'il avance vers le coeur de l'√ģle. Tous ses sens sont en √©veil, il savoure avec d√©lectation le bruit de ses pas... ou plut√īt l'absence de bruit... √† peine quelques petits chuintements lorsque il √©crase de menues brindilles...

Les hurlements des loups se font plus nets.

Lancé dans sa course, le jeune homme sort sa lame en grondant. Elle émet un faible gémissement dès lors qu'elle commence à fendre l'air.
Cette nuit sera la nuit ou le Noir ira nourrir les vers...

Zaeron entend clairement la meute venir à sa rencontre, ils sont en chasse et pensent se partager un humain...

Des fourrés surgit brutalement un loup en tête de la horde, il charge le jeune homme avec l'assurance d'un prédateur dans son élément.
Son regard croise celui de Zaeron et il saisit d'emblée l'essence inhabituelle de cet humain.

Le jeune homme s'arrête. Se campe sur ses jambes et tient fermement son arme.
Il attend que le loup le reconnaisse comme son véritable frère et qu'il choisisse son camp...

Le loup le reconna√ģt.... mais pour lui d√©sormais seul compte le Noir. Sa corruption a souill√© √† jamais la meute de Knwoolm.

Il charge l'homme.

L'expérience de Kwnoolm et les réflexes de Zaeron suffisent à éviter son assaut. La lame grise le transperce. Il meure dans un gémissement haineux.

Le jeune homme reste figé, comme dépassé par ce qu'il a été obligé de faire...
Le reste de la meute s'approche.
La Rage
La Rage monte dans les esprits mêlés de Zaeron et Knwoolm comme une immense bulle d'air sur le point de crever la surface de l'onde...

Par Zaeron le 2/10/2001 à 17:59:00 (#369252)

Glaces, bonbons, chocolats! DEMANDEEEEZ!!!

Par Zaeron le 2/10/2001 à 18:01:00 (#369253)

Il pousse un grondement sauvage et part rapidement √† la rencontre des fr√®res qui l'ont trahi. Il ne cherche plus √† dissimuler sa progression, la pointe de sa lame r√Ęcle le sol avec un bruit sinistre.
Quelques-uns des éclaireurs de la meute croisent sa route et l'attaquent sans sommations. Ils sont mis en déroute sans la moindre pitié.

Le Noir est de plus en plus proche.

Un worg, √Ęme damn√© du corrupteur, se dresse sur le chemin du jeune homme. A quelques m√®tres. Il toise Zaeron avec une haine malsaine... un sentiment que jamais la meute n'aurait d√Ľ conna√ģtre...
Emporté par la Rage, Zaeron fond sur lui, lame en avant, le monstre aguerri l'évite avec aisance et tente de saisir la jambe de l'homme entre ses machoires.
Zaeron se sert de son épée comme appui au sol pour l'éviter d'une pirouette. Ils se séparent de quelques mètres et leurs regards se croisent...
Plus rien de naturel ne subsiste dans le worg. Il n'est plus qu'une aberration.

Les deux opposants se ruent l'un vers l'autre. Le worg, plus massif, prend le dessus et écrase l'homme de son poids... Zaeron, le souffle court, sent les griffes du monstre percer son armure de cuir et entailler sa chair.
Un épreuve de force s'engage, Zaeron tentant de tenir sa lame entre la gueule de la bête et son visage. La volonté de l'homme ne fléchit pas d'un pouce.

Il lui suffit de plonger à nouveau dans la malfaisance envahissant les yeux du worg pour que la fureur de Knwoolm prenne le dessus.
La main gant√©e de fer de l'homme glisse en un √©clair de sa lame vers la gorge du monstre qu'elle emprisonne aussi s√Ľrement qu'une machoire.
Tentant de se dégager le worg se redresse.
Le temps d'un battement de cil, Zaeron retrouve une relative liberté et la lame fend l'air. La gueule du monstre se déforme alors que l'acier perce sa gorge. Il tente de saisir le bras de l'homme mais ses crocs se referment sur le vide.
Le jeune homme dégage son épée et roule sur le coté, puis il se relève et se met en garde...
Le worg à l'agonie émet un gargouillis puis s'effondre...

Pschouf! m'suis grillé le neurone à mettre tants de mots les uns derrière les autres :)

Par Alanis le 3/10/2001 à 9:42:00 (#369254)

*Ecoute les hurlements des loups, au loin...*

Par Dodgee le 3/10/2001 à 10:21:00 (#369255)

Les loups semblent bien agité ce soir... Que peut il bien se passer? Peut être un aventurier est il tombé sur une meute... Peut être a t il besoin d'aide...

Par LanaWest le 3/10/2001 à 10:47:00 (#369256)

bouh qu'c'est bien écrit

Par DJBaby le 3/10/2001 à 10:53:00 (#369257)

(*clap clap*)

Par Zaeron le 3/10/2001 à 11:49:00 (#369258)

snif, merci

*va bosser sur la suite(!) et fin(?)*

[ 03 octobre 2001: Message édité par : Zaeron ]

Par MortifeR le 3/10/2001 à 19:16:00 (#369259)

Ca me plait ça ;)
La suite ! La suite !

Par Osgaroth le 3/10/2001 à 20:41:00 (#369260)

Remonte toi...

Par Zaeron le 4/10/2001 à 14:42:00 (#369261)

Haletant, Zaeron pose un genoux à terre et essaie de reprendre ses esprits. Il n'a subi que de légères blessures, peut-être est-ce de la chance car les worgs sont pourtant de redoutables adversaires.
Il prend une profonde inspiration, se relève d'un bond et reprend sa course.
Ce n'est plus la fureur aveugle qui le guide, la Rage vengeresse de Knwoolm s'est mélée à la soif de justice de Zaeron.
Il se sent envahi par une colère extraordinairement lucide qui l'électrise et guide ses pas.

Il sent le Noir venir à sa rencontre, accompagné de ses suivants, souillés par la haine...

Zaeron traverse les bois du centre de Stoneheim avec la vivacité du vent et débouche au pied d'une colline, dans une clairière.
Deux autres loups et un worg surgissent au moment même ou il quitte le couvert des arbres. Profitant de l'élan de sa course, il charge sur le premier loup.
L'éclat de l'épée trace une demi-Lune dans la nuit et fend la machoire de la bête. Le loup continue sa course sur quelques mètres et s'effondre en gémissant.

Le worg, rusé, profite de cet instant pour contourner l'homme et se placer derrière lui, tandis que le deuxième loup attaque de front.
Zaeron perçoit la manoeuvre, se retourne et se met en garde devant le worg, laissant une ouverture au loup. Celui-ci prend l'une de ses jambes en étau entre ses crocs et tire sauvagement dans l'espoir de le faire chuter.

Déséquilibré, le jeune homme tombe à plat ventre sur la terre rocailleuse.

La lame de l'épée fend l'air, obligeant le worg à faire un bond de coté. Zaeron profite de cette seconde de répit pour placer un violent coup de pied sur la gueule du loup. La bête pousse un couinement et desserre malgré elle son étreinte.
L'homme applique toute sa force à se mettre sur le coté pour pouvoir frapper. Le loup, toujours rivé à la jambe, est emporté par l'élan de l'homme et chancelle.
L'√©p√©e s'abat sur le cr√Ęne du loup. Il l√Ęche prise et s'√©loigne en geignant au moment ou le worg revient √† la charge.
Zaeron se relève d'un bond en arrière. Les crocs du worg claquent à quelques pouces de son visage.

Le jeune homme choisit cet instant pour placer une rapide contre-attaque et entaille le cou du monstre.
Prise au dépourvu, la bête esquisse un mouvement de recul.
Zaeron reste en garde à quelques mètres et attend que son adversaire se décide à charger à nouveau.

Ses yeux plongent dans ceux du loup géant et y lisent toute l'horreur de la corruption du Noir.
Le jeune homme perçoit un faible grattement...

En un clin d'oeil, toute ses forces semblent vouloir le quitter. Un froid glacial le saisit.
Une pr√©sence malfaisante s'immisce en lui et s'attaque √† son √Ęme m√™me...
Il se retourne lentement... Sans plus se soucier de la menace du worg.

Sur la crête de la colline, dans la clarté de la lune... se découpe la sinistre silhouette de Fenris le Noir

Ses yeux incandescents percent l'esprit de Zaeron qui chancelle...
D'autres worgs gravissent le flan de la colline, attendant froidement le signal de la curée.

L'instinct de Knwoolm s'embrase.

Le Noir l'a reconnu.

Zaeron se redresse de toute son imposante stature et tend la pointe de son épée vers le Noir avec un rire sauvage.
Rapide comme le vent, il se rue sur le worg qu'il a blessé et l'achêve sans que celui-ci n'aie eu le temps de réagir.
Puis il se retourne vers la colline, tend sa lame ensanglantée et s'enfuit dans la nuit.

Aucun loup ne tente de le suivre. Le Noir sait que lancer la meute à la poursuite de Knwoolm ne servirait qu'à la voir se faire décimer progressivement.

Knwoolm est de nouveau sur son territoire.

Et le chasseur est plus fort que jamais...

[ 04 octobre 2001: Message édité par : Zaeron ]

Par DJBaby le 4/10/2001 à 14:46:00 (#369262)

http://www.freakygamers.com/smilies/s/cwm/cwm/errrr.gif

Fais peur ton truc

Par Lars Sylrus le 4/10/2001 à 15:19:00 (#369263)

(pffiou gaffe a tes neurones c fragiles ces trucs la )

Par Zaeron le 4/10/2001 à 15:28:00 (#369264)

Pas de problème, j'en ai qu'un et y marche au diesel alors j'en prend soin et je le brusque pas

Par LanaWest le 4/10/2001 à 16:07:00 (#369265)

bon bah j'vais rester bien sagement à la maison moi

JOL Archives 1.0.1
@ JOL / JeuxOnLine