Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Le√ßon d'anatomie *un petit peu gore... √Ęmes sensibles passez votre chemin*

Par Symetera le 8/11/2001 à 12:58:00 (#366861)

La nécromane se ballade, pimpante et chantonnante dans les champs d'Arakas, non loin de la ville qu'elle aime à torturer, WindHowl. Un brigand tente de lui voler sa légère bourse, mais la femme aux frêles apparences, ne se laisse pas faire.
En quelques geste elle laisse le brigand √† terre vid√© de sa vie. Elle plante sa dague du cr√Ęne dans la poitrine du d√©fun et en extirpe le coeur exsangue. Elle se dit :


Bof, pas assez vivant pour que ça contente mon homme...

Le coeur dans la main, elle hésite à le manger, mais l'homme devait être un gros buveur et un gros mangeur, le coeur est très gras. Son aspect rebutte un peu la nécromane, qui arbore une moue dégouté et contrariée. Elle se demande que faire de ce bout d'homme. Alos qu'elle se décide à le remettre à sa place et qu'elle plonge sa main dans la poitrine du mort, une idée lui vient...

Elle se dirige vers la boulangerie de la ville, contente de mettre en oeuvre son petit plan. Elle entre dans la boutique faisant tintinabuler les clochettes. Un dialogue s'engage entre elle et le vendeur :


-Bonjour Madame que puis pour vous ? *agréable*
-Je veux un kilo de vos meilleurs bonbons *sèche*
Le boulanger, bonhomme, essaie de communiquer sa bonhummeur en plaisantant :
-Vous n'allez pas les empoisonner tous ces bonbons ?!
-Pas aujourd'hui *froide*
-Ah ? par ce que ça vous arrive ?
- *...*
-Ou peut-être que c'est pour vous ? les bons bonbons... Parce que vous ne devez pas en manger souvent vu vos traits fins... *se sent dragouilleur subitement* votre silhouette est aussi sculptée que mes plus jolies brioches...
-Bon alors ces bonbons... *agacée*
Le boulager se penche au dessus de son étalage et approche sa face de la poitrine de la cliente et humme son odeur :
-Et votre parfum ... *pense pour lui :* de poisson mort... *à la femme :* est celui d'un croissant le matin, le croissant qui fait chavirer mon coeur et mon appétit...
Devant la passivité de la cliente le gaillard s'enhardit :
-Elle voudrait pas que je lui montre ma baguette la petite dame ? héhéhé

Telle une Blanche Neige qui aurait bu trop de café noir, Symetera assène un violent coup de boule au commerçant trop pressant...
Le gros homme se retrouve le cul au milieu de ses pains, le nez cassé un croissant dans la bouche et une brioche à l'autre extrémité.

Symetera se saisit de la bonbonne de sucreries, se recoiffe et s'en va finaliser son plan.


[ 08 novembre 2001: Message édité par : Symetera ]

Par Lars Sylrus le 8/11/2001 à 13:11:00 (#366862)

La sombre silouhette, qui est comme tout le monde et dois manger, va acheter son pain a wh... A l'entrée de la boulangerie, il croise une charmante femme, les traits fins et la peau blanche, exhalant une délicieuse odeur de Mort.
Un petit sourire cynique eclaire son visage :


-Bonsoir... dit-il dans un souffle en entrant.

Le spectacle est affligeant, le boulanger gras, et malhabile est affalé au milieu de ses pains. Le Nécromant avance, prend une belle miche de pain et s'apprete a ressortir de la boutique sans avoir dit un mot.

-Hé faut payer ! fit le boulanger la voix rauque, encore a moitier assomé

Lars se retourna surpris du courrage de la personne affalée dans sa boutique, son petit sourire ne le quitta pas, il s'approcha doucement de l'homme, et lui donna un grand coup du plat de l'épée dans le nez déja brisé.

Lars sortit de la boutique chercher un quartier de viande pour accompagner son pain


Lars Sylrus.

(Mouhahaha c pas drole d'etre boulanger sur GlodMoon, ou la vie de tout les jours des nécromants :p)

Par Symetera le 8/11/2001 à 13:16:00 (#366863)

Elle traverse la ville jusqu'√† l'√©cole locale. C'est bient√īt la fin des cours, elle se plante devant le portail de la sortie.
La cloche carillone subitement, annonçant la fin des leçons pour ce jour finissant.
Une clameur emplit soudain la cour les enfants se ruent vers la sortie, plongeant leur visage dans les juppons des nounous ou des mamants, une fois le portail franchit.
Ils se jettent sur leurs go√Ľters, d√©vorants leurs pains brioch√©s ou chocolat√© avec plaisir et faim.

Mais parmis les écoliers, beaucoup restent plantés devant l'enceinte scolaire. Leurs parents ne sont pas encore là. Leur petite mine triste est le reflet de la decpetion, nourrie par les visages lumineux eds autres enfants. Une bonne dizaine d'enfants sont là, assis la mine boudeuse, ou faisant les cents pas.
Symetera attend que le gardien de l'école se fasse alpaguer par une mère seule, au profond décolté. La maman, contenant sa progéniture d'une main, avec difficulté, fait la court à celui qui est censé veiller à la sécurité des bambins. Il lui est déjà arrivé de faire fuire quelques orques pervers ou quelques vieux gobs exhibos, mais là son regard passe de la robuste poitrine aux yeux de braise de la maman esseulée, qui ne compte pas finir la journée seule...

Tout se passe à la perfection pour Symetera...
Elle s'approche donc des enfants qui attendent leurs parents... et leur propose des bonbons.
Sur un ton mielleux elle entamme le dialogue avec quelques un, accompagnants ses gentils propos avec des bonbons pour être sure d'avoir l'air gentil... alors qu'elle joue la comédie...

Une petite dizaine d'enfants sont s√©duits par la gentillesse apparente de la donnatrice sucr√©e. Alors que Symetera leur propose de continuer la classe par une √©tude int√©ressante les enfants acquiessent, pensant plus √† la quantit√© de bonbons restant dans le pot, plut√īt qu'√† la mati√®re que Symetera veut leur enseigner.

Dans le dos du gardien, la nécrommane part donc dans une grange avec à sa suite les enfants dépiottant et dégustant les bonbons. Il ne savent pas ce qui les attendent...

Par Gengis-OL le 8/11/2001 à 13:21:00 (#366864)

a croire qu'une mode necro nous envahit :(
:cool: :cool: :cool: )
(edit pour eteindre les tensions)

[ 09 novembre 2001: Message édité par : Gengis Khan-OL ]

Par Symetera le 8/11/2001 à 13:28:00 (#366865)

Ceci est un post RP merci de respecter cet aspect ce serait sympa...!
_________________________________________________________________________________________


Arrivés à l'entrée de la grange miteuse, Symetera entrebaille la porte grinçante et invite les enfants à entrer. Intrigués et méfiants, ils ne répondent pas tout de suite à l'invitation, mais quelques bonbons les font changer d'avis...

Elle propose quelques chaises aux chérubins. Ceux-ci sont intrigués par l'aspect de la grange. Encore peu éclairée, la grange est sinistre, pourtant elle est arrangée comme une salle de classe, quelques affiches dont ils ne peuvent distinguer ce qu'elles représentent aux murs, des chaises derrières de petits bureaux alignés en face d'une estrade.

Le silence s'instale dans les rangs des élèves. Quelques bonbons éclatent dans les bouches infantiles, sous la pression des dents de lait. On peut entendre quelques déglutissements forcés dans des gorges qui se nouent petit à petit.

Mais Symetera, qui se veut rassurante, affiche un large sourrire, et allume de ses sorts, les torches, une par une. Alors que la lmière emplit petit à petit l'étable, cette dernière change d'aspect et à la découverte de celle-ci , les yeux des enfants s'écarquillent...


[ 08 novembre 2001: Message édité par : Symetera ]

Par Symetera le 8/11/2001 à 13:45:00 (#366866)

Les flamèches vacillante prennent peu ç peu de la vigueur et de l'intensité, les enfants curieux laissent courrir leurs regards dans cette salle de classe si particulière.

Quelques graçonnets prépubères forcent leur vison pour détailler certaines des affiches. Ils peuvent y voir des corps nus. Ils sont ébahis de voir des femmes dévétues. Ces affiches n'aurraient rien de sensuel pour un homme, mais pour eux les seins et l'abricot féminin sont des fruits qu'ils n'ont pas encore goutés.
Quelques coups de coudes sont échangés et de petits gloussements parcourent les bancs des garçons sous l'oeuil réprobateur de deux ou trois filles de bonne éducation.

D'un claquement des mains la nécrommane attire l'attention de la petite assemblée...


-Bien mes chéris ! j'ai quelque chose à vous montrer...
Elle passe dans les rangs déposant une poignée de bonbons devant chaque enfant
-Si vous √™tes sages biens√Ľr *un sourrire entendu* Allez vous √™tre sages ?
-OUI madame !! *tous en coeur, certaines bouches à nouveau pleines de douceurs*

La femme monte sur l'estrade et passe derrière un grand bureau sur lequel semble reposer quelque chose recouvert d'un grand drap. Elle s'apprète à le soulever...

Par Arkantor le 8/11/2001 à 14:51:00 (#366867)

*se demande ce qui peut bien se cacher sous ce drap...*

- Dame Symetera, prenez garde, si il y a une chose que je ne supporte pas, c'est que l'on s'attaque à des enfants !!! Ne leur faites pas de mal et ne les traumatisez pas, il vous en cuirer !

Arkantor Osten

Par Symetera le 8/11/2001 à 15:18:00 (#366868)

Alors qu'elle allait soulever le drap, Arkantor passe la tête à travers une fenêtre ouverte, Symetera interrompt son geste, fait un grand sourire à la jeune assemblée et se dirige vers la fenêtre. Elle monte sur un tabouret pour faire face à l'homme et lui murmure :

-Ne t'avise plus de m'interrompre...
D'un geste sec elle rabat sur la petite fenêtre un rideau sale et usé.

De retour sur l'estrade elle se place derrière le bureau et, souriante, soulève le drap. Le voile se lève, dans un instant magestueux, le sujet jusqu'à présent caché est révélé.
Tr√īnent sur la grande et large table deux corps humano√Įdes, deux caisses ainsi que quelques outils.

Par Arkantor le 8/11/2001 à 15:45:00 (#366869)

*soupçonneux de nature, contourne la grange pour aller vois par l'autre fenêtre*

*vois les enfants ouvrir de grands yeux, certains commençant à pleurer*

*tourne le regard vers les objets dévoilés... horrifié*

*prends une pierre par terre et s'en sert pour briser la vitre*

*les enfants, surpris, lui lancent un regard interrogateur*


- Courrez mes enfants, sortez de cette grange !!! Ne voyez-vous pas que cette dame est dangereuse ? Vos parents ne vous ont-ils jamais dit de ne jamais parler aux inconnus !!! Retournez à l'école, et vite !!!


*prends un regard menaçant, faisant fuir les enfants dans un brouhaha immédiat*


- A nous deux, Symetera...

[ 08 novembre 2001: Message édité par : Arkantor ]

Par Symetera le 8/11/2001 à 15:55:00 (#366870)

L'assistance est médusée par le spéctacle qui s'offre à elle. Oubliées, les planches de biologie sexy... Quelques uns des plus petits écoliers se dressent sur leur banc pour mieux voir les deux corps... nus ! Si l'absence d'oripeaux pouvaient nourrir les plus bas instincts chez certains à la vue des dessins, la nature de ces êtres n'étant plus morts, la bouches des enfants étaient plus bées que salivantes...

Un homme et une femme, nus, ligotés allongés devant la nécromane. Qui étaient-ils ? Le sujet féminin avait un sac de jute sur la tête sauvegardant son identité. La femme ronde, de stature moyenne, est immobile, inerte.
Le sujet m√Ęle, lui est √† visage d√©couvert se d√©bat un peu. En fait il a plut√īt des convultions. Il doit ressentir les effets de la drogue qui coule dans son r√©seau sanguin. C'est Vincent Tremere qui gissait l√† devant les yeux √©berlu√©s des √©coliers. Vincent devait avoir pass√© la soir√©e derni√®re avec Symetera, la fourbe avait du en profiter pour le plonger dans un long cauchemard...

Alors qu'un mumure commençait à envahir les rangs, Symetera fit tinter les lames de deux couteaux de rituels.
La nécromane n'incanta pas, pour ne pas effrayer les prudes spectateurs. Et de la cérémonie noire elle faisait une leçon. une leçon d'anatomie...

Par Symetera le 8/11/2001 à 15:57:00 (#366871)

A l'aide du scalpel du chirurgien elle trancha le phallus du prisonnier. Le sexe qu'elle tenait dans sa main se vidait de son sang. Les enfants interloqués ne bronchèrent pas. Ceux qui s'étaient dressés sentirent leurs jambes flageoler. Dans un léger brouhaha il retombent sur leur fesses. Symetera brandit l'attribut. Le sang avait fini de couler et la femme sombre s'éclaircit la gorge avant de prendre la parole.

Voici donc le d√©but de notre le√ßon ; Le sexe de l'homme. tous les gar√ßons ici pr√©sent en sont dot√©s. Sachez que c'est mal ! *vicieuse* vous devez avoir honte den porter un ! *un regard aux filles* si vous en voyez un coupez le de la m√™me fa√ßon que je l'ai fait ! et br√Ľlez le ! C'est mal ! Avec cet les hommes ne vous feront que du mal !

Le temps semblait s'écouler très lentement pourtant les évènements s'écoulaient bien vite.
Elle fit de même avec les seins de la femme.
Mais ce n'était pas son but ; alors elle activa la sinistre leçon.
Certains des enfants avaient depuis longtemps plongé leurs minois dans leurs mains et ne regardaient plus depuis les premières minutes. D'autres commençaient à chougner.

A l'aide des deux lames, une dans chaque main, elle fit une entaille dans les poitrines des deux √™tres. Elle brisa les c√ītes et reposa les couteaux sur le c√īt√© de ce qui √©tait devenu son √©tabli n√©cromantique.
Après avoir fouillé prestement dans les affaires des cobayes, elle en sorti deux pierres qu'elle plaçait d'un geste méticuleux sur le ventre de ses victimes.

Retirant ses manches, elle se penche sur Vincent Tremere et sa compagne fortuite. Elle plonge ses mains dans leur poitrine en murmurant des formules interdites aux Syliens. Elle sent battre au coeur de ses paumes les organes vitaux. Alors qu'elle les arrache de leurs supports humains, une explosion retentit dans la salle. Quelques cris filent, des chaises grincent, un cartable s'étale au sol. Un enfant gagne la porte de sortie mais elle est verrouillée. Quelques regards expriment un sentiment de panique profond, si grand quil les tétanise.
Les explosions provenaient des pierres. Elles ont fait leur oeuvre, transportant les corps dans un sanctuaire plus s√Ľr.


[ 08 novembre 2001: Message édité par : Symetera ]

Par Arkantor le 8/11/2001 à 16:14:00 (#366872)

(se dit qu'il doit être invisible... cool pour un guerrier)

Par Symetera le 8/11/2001 à 16:16:00 (#366873)

Oups désolée j'avais pas vu que tu avais répondu entre temps...

Suite du post d'Arkantor :
_______________________________________________________________________________________________

Alors qu'elle a les deux mains en l'air avec les coeurs palpitants les enfants se mettent à partir dans tous les seus, ils voulent partir.

Attendez !!! ce n'est pas fini !!! vous n'avez pas go√Ľt√© !!!

La vitre qui explose dans le fond de la salle ne fait qu'accroitre la confusion.

Par Symetera le 8/11/2001 à 16:19:00 (#366874)

La n√©cromane mange rapidement les deux coeurs palpitants, pour ne pas g√Ęcher. Furieuse, elle se dirige devant Arkantor et se plante devant lui.Et lui dit d'une haleine poissonneuse :

Que veux tu ?
Qui es tu pour t'imposer ainsi et interrompre leur leçon ?!

Elle ne peux retenir l'envie frénétique de se lècher les mains et de finir le sang qui y repose.

Par Arkantor le 8/11/2001 à 16:28:00 (#366875)

Je ne suis qu'un humble guerrier, qui n'admet pas que des enfants soient pris pour cible ! Il sont innocents et trop manipulable.

Je n'ai pas l'intention de ma battre avec vous, mais laissez ces enfants ou vous le regretterez...


*marche rapidement vers la porte, sors son couteau et tente de l'ouvrir en force*

Par Symetera le 8/11/2001 à 16:54:00 (#366876)

Elle regarde le guerrier s'affairer sur la serrure et la porte... Se dit :

Vu la taille du gars... mieux vaud ne pas rester ici trop longtemps...

Subreptissement, elle part r√©cup√©rer ses affaires sur l'estrade ainsi que celles des cobayes t√©l√©port√©s... Charg√© du l√©ger balluchon, elle monte sur un tabouret pour s'√©vanou√Įr dans la ville...

Par Arkantor le 8/11/2001 à 17:11:00 (#366877)

*a réussi a forcer la serrure*

Se retourne, mais la nécromant à diparue

*les enfants sortent en désordre de la pieces, courrant se réfugier dans les bras de leurs parents*

Mmmm... elle a préféré s'enfuir... tant mieux quelquepart, je n'ai jamais jamais aimé cette magie maudite

*Sors lui aussi de la grange et poursuis son chemin, satisfait*


Arkantor Osten

Par baalsabboth le 8/11/2001 à 20:29:00 (#366878)

approche en souriant...

je vous avais prévenu gens de goldmoon, assez souvent il me semble...la mort et la terreur vont s abattre sur goldmoon...

je n ai fais que montrer une voie...de nombreux autres la parcoureront bientot et les horreurs infames qui hantent vos cauchemard seront bientot réalité...

attrape l un des enfants qui sort, sourit, diparait dans un nuage de souffre et dans les pleurs de l enfant....pour r√©appara√ģtre dans sa citadelle de chair et dobsidienne...

une nouvelle √Ęme hurlera bientot a l unisson des autres pour son plus grand amusement...


(hrp tres joli post gore! :) )

Par Crazy le 9/11/2001 à 1:31:00 (#366879)

Sympa...

* Bizarrement; n'arrive pas à compatir aux malheurs de Vincent *

Par Karen Franz Blade le 9/11/2001 à 1:33:00 (#366880)

C'est vrai que Vincent a "le dos large"... *le plaint un peu...*

Par pegase14 le 9/11/2001 à 5:57:00 (#366881)

*Phoenix fume une bonne pipe au coin du feu, manipulant d'une main distraite ses flèches mortelles.
Il appercoit sa douce Symetera ouvrir la cahute et remarque ses mains couvertes de sang*

*savoure sa pipe en détachant tranquilement ses mots* Bonjour mon ange noir... tu as passé une bonne journée?
*la pièce sent bon le tabac et le feu de cheminé* Désolé de n'avoir pu t'accompagner mais je devais réfléchir calmement à mes prochains pièges. J'ai échaffaudé 3 nouveaux plans inédits... *montre d'un geste vague quelques croquis accrochés au mur* assurément la chasse à l'homme demande une infinie créativité pour le puriste, l'artiste de la mort... *petit sourire malicieux*

*se lève tranquillement et l'embrasse*

Ce soir j'ai cuisiné de la bonne viande sanguinolante... hu hu d'ailleurs je crois que le facteur ne viendra plus nous apporter les missives dans notre forêt... *rit* Dommage je l'aimais bien ce pied tendre. *fait semblant d'écraser une larme*
*yeux qui pétillent*
Demain je t'invite à une grande partie de chasse. Place au grand air, place à l'action !

* Désolation, je chéris ton doux nom...*

[ 09 novembre 2001: Message édité par : Phoenix ardent ]

Par Gengis-OL le 9/11/2001 à 8:15:00 (#366882)

Depuis plusieurs lunes déjà,il poursuivait sans cesse le nécromancien..
Durant son périple,il avait sentit d'autres forces maléfiques à l'oeuvre,mais mineures en comparaison de celles qu'il cherchait à détruire..
Il se s'interrogea sur cette vague d'horreurs apparue depuis peu..Etait-ce un plan diabolique?

Mais il verrait cela plus tard,car un dur combat l'attendait bient√īt..De plus,il sentit des forces bienveillantes √† l'oeuvre,et il ne se fit pas de soucis..Parmi ces forces,il reconnut celle de Shaitan,son menthor,de retour apr√®s un long voyage.."Aucun soucis pour cette histoire" se dit il..

Son ennemis l'attendait le pied ferme,et le paladin était tout aussi impatient d'en découdre..
Puis,il entra dans le citadelle d'un pas déterminé à la recherche du démon..



------
(edit pour essayer d eteindre les tension)
dsl :(

[ 09 novembre 2001: Message édité par : Gengis Khan-OL ]

Par baalsabboth le 9/11/2001 à 13:07:00 (#366883)

(decidement je vient de relire ton post et je le trouve vraiment tres bien fait! j espere qu on pourra parler sur le jeu ! )

Par pegase14 le 9/11/2001 à 15:20:00 (#366884)

(bonchour !
ye chui la femme de ménache de LH ye nettoich)

[ 10 novembre 2001: Message édité par : Phoenix ardent ]

Par Gengis-OL le 9/11/2001 à 16:05:00 (#366885)

( ehh pas d humour toi c pas l endroit pour en parler en + ..bon je dirai plus de blagues voila ) encore dsl

Par Karen Franz Blade le 9/11/2001 à 16:10:00 (#366886)

(Calmos, Phoenix, il ne faisait qu'exprimer son opinion, comme quoi il avait une préférence pour les posts de Baal, qu'il les trouvait plus sanglants, mais que Symetera était capable d'arriver au même niveau... Respire..... Paix et amour.... (*est une ex-rédemptrice*).... tout va bien... personne n'est rabaissé ou ridiculité....)

(Symetera, ton type de rp n'est peut-être pas celui que je préfère, mais il est aimé Continue ce rp: c'est TON histoire )

Par Gengis-OL le 9/11/2001 à 16:31:00 (#366887)

( vi c du beau rp! j ai jamais dit le contraire et je me suis mal exprime..j'ai jamais voulu critiquer qui que ce soit meme si ca laisse paraitre le contraire
phoenix-->pm) )
:( :sanglote:

Par pegase14 le 9/11/2001 à 16:50:00 (#366888)

(ichi ochi ye fait le ménache)

[ 10 novembre 2001: Message édité par : Phoenix ardent ]

Par Gengis-OL le 9/11/2001 à 19:05:00 (#366889)

je sais pour mon humour..j'y travaille mais bon..
:sanglote: :sanglote:

Par ghimou le 9/11/2001 à 19:32:00 (#366890)

*se promene tranquillement a wh et voit des enfants sortir d'une grange l'air completement affole.Acours vers la dites grange n'apercevant qu'un solide guerrier a l'interieur*

Messire que c'est-il passe ici ? Pourquoi ces enfants sont-ils apeures ?

*apres avoir recu un bref resume de la situation par le guerrier nomme Arkantor, Ghim decide de retrouver la denomme Symetera pour lui faire payer cette acte*

---------------
(bon dsl c pas terrible mais je trouvais dommage que c post interressant parte completemant en hrp alors je le remet un peu en route :))

Par Olakith Cheyg le 9/11/2001 à 19:44:00 (#366891)

Olakith arrive pr√®s de ces lieux o√Ļ il avais entendu dans les ruelles que des choses sanglantes s'√©taient produites...

Intrigué par ces actions qui ne le déplaisent fort pas, il entre sans hésiter dans la grange. Olakith marche lentement d'un pas sur, s'arrête puis ferme les yeux. L'odeur de la mort se fait sentir, il en prend un longue et pleine inspiration. Il se sent dans son élément ici, l'odeur du sang, un peu faisandé malgré tout, est présente dans cette pièce. Il ouvre les yeux alléché par un tel fumée, découvre alors les deux corps alors ouverts et le cur manquant.
Hmm, il s'est passé quelque chose de bon ici, et la personne qui a fait ça doit certainement être très douée dans son art.... pensa-t-il.

Olakith s'approche des cadavres, les sang go√Ľte encore sur le sol de bois poussi√©reux. De sa dague, il tranche la gorge de la femme qu'il trouve fort app√©tissante et a son go√Ľt, il en recueille le sang encore ti√®de dans sa main et le bois par petites gorg√©es.. pas si mauvais, notre expert(e) doit avoir une bonne exp√©rience en choix de ses victimes, se disait-il tout en savourant le succulent nectar... Il examina les visc√®res de la femme, et vit que seul le cur en avait √©t√© extirp√©. Comme la foule √©tait au courant de ce qui √©tait arriv√©, peut-√™tre cette personne aurait √©t√© surpris par l'arriv√©e de quelconques perturbateurs... Il en retira dont le foie, un met exquis apr√®s le cur de femmes comme savait-il si bien les appr√©cier...

Soudain, Olakith entendis quelqu'un sapprocher des lieux, il mit alors cet organe encore saignant, dans une poche de cuir qu'il utilisait a cet effet puis sortit discrètement par la porte de derrière.
Si seulement j'avais pu conna√ģtre quelqu'un comme cette personne pass√©e avant moi dans ces lieux, une personne qui appr√©cie les met fins et d√©licieux de la vie, ou des morts... Il se mit alors en t√™te de rechercher cet(te) individu(e) qui errait alors aux alentours de la ville de Windhole...

Ce post n'a rien de gore a mon go√Ľt, il est quelque peu sanglant mais sans plus, on peut faire bien pire lorsque l'on √©crit gore... http://rendakith.cheyg.free.fr/vice.gif

[ 10 novembre 2001: Message édité par : Olakith Cheyg ]

Par Subtil le 9/11/2001 à 20:06:00 (#366892)

juste pour signaler que tout comme Baal j'adore vos texte rp, au contraire je trouve ca novateur et a la fois distrayant et amusant vous vous demarquez en etant moins serieux que certains et je trouve ca excellent. J'ai pris beaucoup de plaisir a lire l'ensemble des texte je vous en felicite

Petite remarque, des personnes comme Baal, Bel ou moi meme sommes loin de revendiquer le monopole du "méchantisme" sur Feyd au contraire, c'est toujours plaisant d'avoir des collegues *se frotte les mains* a bientot j'espere sur le jeu

Par Symetera le 10/11/2001 à 0:36:00 (#366893)

*sait plus o√Ļ se mettre √† la lecture des compliments... merci !!!
J'ai pas l'habitude de faire des posts HRP ... je veux juste dire que la prise de bec m'a faite rire... peut-être parce que j'arrive après... Quoi qu'il en soit nous continuerons nos RPs envers et contre tous n'est-ce pas Phoenix ;) ? *exagère un peu ;)*
Je lis aussi beaucoup de RPs et j'en apprécie beaucoup, même si je n'intervient pas... C'est pas "évident" de faire intervenir une femme Chaotic-Evil... Enfin... le principal c'est qu'elle continuera à hanter vos songes !

_______________________________________________________________________________________________

La très jeune femme est allongée aux pieds de son Phoenix Ardent. Elle lui masse les pieds en crachant dessus de temps en temps pour tenter de dessecher a peau caleuse de ses pieds qui ont parcourru un nombre incalculable de kilomètres.

Elle jette un cou p d'oeuil discret aux plans... Intérieurement elle les admire, les incrémentes de ses envies, les imagine avec plaisir... le plaisir de l'Enfer.

Par pegase14 le 10/11/2001 à 14:48:00 (#366894)

*pousse des soupires de bien-être*

Mon ange, tu sais ce que j'ai appris?
Un de mes meilleurs pi√®ge m'avait permis de briser la pierre d'Ethel Tvar. Il semblerais qu'il soit pourtant en vie, il aurait m√™me fait sa renaissance. De toutes les vies que j'ai pu go√Ľter, la sienne est sans doute la meilleure. Il rec√®le d'une energie surnaturelle.
Nous irons le chasser d√®s que possible, j'ai h√Ęte de te faire partager les bonnes choses de la vie *sourit*.


-------------
En profite pour faire le ménage dans son coup de gueule

Par Symetera le 10/11/2001 à 16:55:00 (#366895)

Ethel ? que t'as t'il fait ?!

*réfléchit*

Ca me dirait bien, j'ai des dettes envers lui...

JOL Archives 1.0.1
@ JOL / JeuxOnLine