Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Colysée (tu l'auras cherché Conrad :p)

Par Tangy le 23/11/2001 à 21:55:00 (#359963)

Il n'est pas rare que l'innocent aventurier critiquer le temple du combat, le fameux colyseeum. Oh quel plaisir indescriptible il nous procure lorsqu'on partage ces moments priviligiés avec un groupe complet et solidaire.
Ah cet instant on prend toute conscience de l'esprit d'équipe, du bonheur partagé, de l'accomplissement d'un but commun qui sans une action construite et collective serait impossible.
L'aventurier restera innocent tant qu'il n'aura pas vécu cela, il critiquera ce lieu d'intense réjouissement. Cette innocence n'est que jalousie du plaisir d'autrui.
Plus l'entrainement atteind un point élevé plus le role de chacun est important. Quand le guérier apporte les reservoirs à mana, le pretre béni son groupe. Quand l'archer invoque la créature, le mage la pulvérise aussitot.
Cet quete du bonheur atteint un sommet lors de l'invocation du dragon, les limites de chacun sont mises à rudes épreuves. Le mage incante avec archarnement faisant attention à sa mana, laissant sa vie aux mains du pretre qui lui a la lourde tache de maintenir la vie des combattants.

L'incompréhension du plaisir de l'autre n'est point digne d'un être censé.


[editer faut se relire qu'ils disaient à l'ecole :p]

[ 23 novembre 2001: Message édité par : Tangy Tribal ]

Par Conrad McLeod le 23/11/2001 à 22:04:00 (#359964)

Assis pensivement sur la plage, le guerrier se rem√©morait sa courte visite du Colis√©e. Et il fulminait int√©rieurement. Pour qui se prenait-il, cet employ√© soi disant occup√©?? Il avait us√© d'une myst√©rieuse magie, pour le r√©exp√©dier devant la b√Ętisse sans un mot. Sans doute sous pr√©texte qu'il ne tol√©rait pas les sans-aile dans ce maudit Colyseum!!

Ecoutant le clapotis des vagues, le fier écossais imagina un stratagème pour duper cet employé. Il fouilla dans sa besace et en sortit une fluide visqueux à souhait, récupéré sur le cadavre d'un ver gigantesque. Cela ferait office de glu. Restait à trouver des ailes de chauve-souris qu'il se collerait dans le dos, des ailes de chauve souris albinos de préférence. Et là, le bréhanite se dit que cela ne serait pas une mince affaire.

Par Tangy le 23/11/2001 à 22:19:00 (#359965)

Le pauvre humain qui revait si fort...

Il en revait si fort qu'il se donna les moyens de duper l'employé du colysée. Il s'etait fabriqué de fausses ailes, l'atmosphère tendu des combats fit que personne ne prit le temps de le remarquer.
Mais...
Le temps des choses sérieuses arrivés les premiers Nemesis sanglants étaient lachés et le guerrier perdi d'un éclair ses ailes, sa pierre le sauvant de justesse. Sa curiosité et son audace lui permit d'apprendre que le lieu était reservé qu'au plus fort d'entre nous.

... qu'il en perdit son rève.

JOL Archives 1.0.1
@ JOL / JeuxOnLine