Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Annonce de la reouverture du colisée

Par Vincent Tremere le 23/11/2001 à 5:23:00 (#357202)

Chez lui, assis devant quelques parchemins semblant comporter les memes mots, Vincent se relit conscienceusement, ne voulant pas laisser des fautes passé entre les mailles du filet correcteur.

Hum, je pense que ca ira. J'avais dis que je ferais paraitre cela dans la journée, mais autant le faire avant d'aller se coucher, ca sera deja cela en moins a faire demain .....

Il se leve, rangeant les 3 parchemins dans sa sacoche, et se dirige vers la taverne de Lighthaven. Apres etre rentré dans le batiment quasiment deserté, il se dirige vers le panneau des grandes nouvelles, et y depose un exemplaire, arrachant quelques feuillets jaunit par le temps et obsolete depuis bien des lunes pour que celle ci se remarque de loin.

Arrigo, cousin de feu l'homme richement vétu,
a le plaisir de vous inviter dans :

El Colosseum..
Un defi pour tous ! Humains et Seraphins !
à la portée dé toutes les bourses
3 jours dans l'arene.. offert est lé quatrieme


Vincent s'eloigne du panneau, voit que l'effet désiré est de mise. Il se retourne dans un claquement de cape, et se dirige vers la sortie

Au tour de la taverne de Windhowl maintenant ...
J'espere que Gaia ne sera pas la bas ...

Souriant a cette parole, il salue Geena et Halam, puis ferme la porte


*hrp* bon, 2 precisions, je ne delire pas en disant que les humains peuvent y allez, cela a ete decidé par les anims ;) et quand je dis seraphins, j'englobe bien sur ceux d'Artherck, et d'Ogrimar. voila, c'est tout. bon, dodo moi.

Par Conrad McLeod le 23/11/2001 à 5:55:00 (#357203)

*Sort à l'instant de l'enfer*

Mais ils sont tous devenus fous!!!
En plus, la grosse bête, elle tenait obstinément à me faire un calin. On voit bien qu'elle était intelligente, pour attaquer le plus fort du groupe!
*Voit des visages d'élus grimacer*
Euh... Je voulais dire: le plus beau du groupe!!!
*Entend des GRRRRR*
Le plus écossais du groupe??

Par Damrod le 23/11/2001 à 6:15:00 (#357204)

Ouais Conrad, les bêtes préfèrent manger ceux qui n'ont pas d'ailes, ça passe mieux. ;)

Vive les humains au Colisée ! =)
Et accessoirement, vive les écossais au Colisée :p

Par Lord Gabriel le 23/11/2001 à 6:31:00 (#357205)

Je me demande si ils vont m'accepter dedans .

Sinon je rappele qu'il y a quand meme des horaires a respecter maintenant et que c'est une bonne chose d'ailleurs (profites en yaz c'est rare les compliments ).

Pardon vincent de polluer ton post

Par Vincent Tremere le 23/11/2001 à 14:29:00 (#357206)

pas grave

*hop, remonte le post*

Par Conrad McLeod le 23/11/2001 à 15:14:00 (#357207)

Le guerrier releva lentement la visi√®re de son heaume et il √©carquilla les yeux, comme s'il refusait de croire ce qu'il voyait. Devant lui se dressait le d√īme du Colis√©e, √©tincelant de mille feux dans le soleil du petit matin. Cela faisait si longtemps que cette d√īme √©tait bris√©, presque enti√®rement d√©truit par la folie d√©vastatrice de deux cr√©atures immondes, qu'il en avait presque oubli√© √† quoi il ressemblait.

L'√©cossais frissonna. Puis il raffermit sa prise sur le pommeau de sa lame et avan√ßa √† grandes enjamb√©es vers la b√Ętisse imposante. Il fallait qu'il en aie le coeur net!

Un homme se tenait devant. Il était revêtu d'une somptueuse toge d'une blancheur virginale, réhaussée de fils d'or et de pierreries. Il accueillit le guerrier avec un large sourire. Ses traits paraissaient étrangement familier.


Bonyour, don McLeod. Yé vous connais, mi cousin Arrigo Versachii m'a souvent parlé dé vous y yé suis enchanté dé faire votre connaissance. Yé m'appellé Inigo, y yé viens... como se dice?? rouvrir la boutica, hihihi?

Le guerrier ouvrit la bouche, interloqué. Le Colisée, réouvert?? Mais comment était-ce poss

Ma yé vois qué vous hésitez. Yé suis sour qu'au fond de vous, vous yêtes très interessé, don McLeod. Yé vous offre donc d'aller zéter un oeil à notre boutica. Visitez, c'est portes ouvertes pendant tres yournées, à tout le monde!!! Sisi, tout le monde, yé dis, même ceux qui n'ont pas d'ailes!

Conrad McLeod s'avan√ßa presque m√©caniquement vers le portail luminescent qui scintillait derri√®re l'homme affable. Une sensation √©trange, √† laquelle il ne s'habituerait jamais... et il se retrouva √† l'int√©rieur du b√Ętiment. Un voile noir l'aveugla, tant le contraste entre la luminosit√© ext√©rieure et la p√©nombre √©tait violente. Progressivement, il recouvra la vue, et il vit qu'une foule immense, ail√©e, s'√©tait r√©unie. Certains lui souraient. Mais la nervosit√© et l'excitation √©taient presque palpables.

Puis il sentit qu'on le poussait dans un coin. Des sortilèges le frappèrent, des bulles de protection l'entourèrent... et une créature monstrueuse apparut à proximité!!! Le guerrier eu à peine le temps de se dire qu'il en avait déjà croisé une, une nuit, qui rodait à proximité de StoneCrest que l'air devint épais, papeux, ralentissant tous les mouvements. Un déluge de feu et de glace enveloppa le monstre et certains des plus proches combattants. L'écossais n'osait pas trop bouger, des décharges nécromantiques le tétanisèrent à plus d'une reprise, l'obligeant à faire appel à ses pauvres incantations de soin.

La cr√©ature finit par se dissoudre dans un magma inf√Ęme et pestilentiel.

Le bréhanite restait dans son coin, pantelant, les yeux encore emplis de cette scène infernale. L'air empestait le poulet grillé.


Alors Conrad, ça t'a plu??

Il h√īcha la t√™te, sans m√™me s'apercevoir qu'il r√©pondait √† un √©lu connu pour ses affinit√©s avec l'Haruspice et qu'il aurait du combattre. Puis il salua les √©lus qui l'entouraient, et incanta un sortil√®ge qui le ramena au temple d'Artherk.

Des fous!!! Ils sont tous fous!!!

L'expérience était tout de même enrichissante.
http://www.ifrance.com/Meluzin3/DL/ColiseeConrad.jpg
Merci √† Maverick Dark pour avoir n√©goci√© ma venue dans le Colis√©e, prot√©g√© et soign√© plus d'une fois. L'ennemi de la nuit avait la f√Ęcheuse tendance √† me prendre pour cible √† son arriv√©e...

Par Conrad McLeod le 23/11/2001 à 21:58:00 (#357208)

Invoquer (un modo) remonter 1 (post)

Par Solcoste le 23/11/2001 à 22:23:00 (#357209)

Juste pour information, l'endroit o√Ļ tu te situes exactement est le pire endroit que je connaisse...
En effet, ici tu es pris pour cible par tous les monstres lors de leur invocation.


Je ne peux que saluer ton courage Conrad, mais bon, je pr√©f√©rerais revenir au colisee apres l'arrivee de la 1.23...en effet j'ai h√Ęte de me mesurer √† un monstre sans l'aide de personne, √† sentir son haleine puante envahir mes narines, et extraire de ce monstre une feve apres l'avoir occis suite √† un combat interminable.

Par Conrad McLeod le 23/11/2001 à 22:27:00 (#357210)

Débat lancé par Solcoste:
j'ai h√Ęte de me mesurer √† un monstre sans l'aide de personne, √† sentir son haleine puante envahir mes narines, et extraire de ce monstre une feve apres l'avoir occis suite √† un combat interminable.


J'ignorais que Subtil ou Maverick avait avalé la fêve lors de la dernière galette. Parait qu'ils adorent tirer les rois!!

Sinon, je te rassure, je ne suis pas resté là. Je me suis mis à ce que les élus appellent la place du mort. :p

Par Maverick Dark le 23/11/2001 à 22:58:00 (#357211)

Par Solcoste le 23/11/2001 à 23:40:00 (#357212)

Le s√©raphin s'approcha lentement de l'homme qui se tenait devant le colisee. Cette b√Ętisse, refuge des monstres les plus effroyables, allait enfin lui permettre de tester sa r√©sistance ou bien sa folie.

L'homme lui souriait de toutes ses dents, dont certaines reflétaient la lumière d'un éclat doré. Certainement des clients insatisfaits. Ses habits devaient être d'une soie la plus pure et le séraphin put apercevoir de nombreuses runes de protection magiques. Riche, mais pas idiot se dit le séraphin.

Le séraphin commenca a parler a l'homme, ce dernier parlait d'un accent étrange


Que ye soui heureux de vous voir! Alors vous êtes venus pour entrer dans mon Coliséeum aujourd'hui? Ye sent que vous êtes assez pouissant maintenant!

Comment diable pouvait-il se rappeler qu' il etait passé ici quelque temps auparavant, sans ailes? Cet homme était décidément bien étrange... Le séraphin lui prononça rapidement son désir ardent d'entrer dans ce lieu, et en un instant il fut à l'intérieur.

La pi√©ce √©tait sombre, malgr√© les torches fixaient tout-autour de celle-ci. Le sol √©tait jonch√© des morceaux des monstres qui avaient succomb√©s pr√©c√©demment et une odeur √Ęcre s'en d√©gager. Quelques plumes, noires et blanches, venaient rompre la tristesse de cette sc√©ne morbide. Quand aux murs, ils composaient une fresque de sang et de tripes. Le s√©raphin plissa des yeux et il appercut ces semblabes ,ainsi qu'un homme qui avait l'air tr√®s occup√©, un balai √† la main.

Il se dirigea intuitivement ,un mouchoir sur la bouche, vers ses congénères et commenca enfin à les distingué plus nettement. Il pouvait ressentir l'aura que dégagé chacun de ces séraphins, un aura incroyable. Le séraphin aux ailes dorés ressentit un frisson qui lui parcourut l'échine. Ce frisson ne fut rien comparé à celui qui suiva lorsqu'il put contempler leurs équipements, le meilleur qu'il avait put voir de ses yeux.

Les mages, qui composaient l'essentiel du groupe, portés des robes aux couleurs de feu et tenaient dans leur main une pierre rouge sang crachant parfois des flamméches; deux paladins, aux armures d'un métal étincellant, bénissaient le groupe et le séraphin fut stupéfait de voir la taille de leurs boucliers et de leur fléaux. Mais un nécromancien les dominé tous, son baton entouré d'un nuage infect brandit comme un signe de défiance à la vie même. Le séraphin sentis son coeur s'arrêtait lorsqu'ils s'echangèrent un regard, transpercer par la peur de mourir et d'être un esclave éternel.

Ils √©chang√®rent quelques mots, mais il sut en un instant qu'il ne pourrait rester. Malgr√© sa puissance nouvelle, il lui faudrait attendre, comme tous. Il commenca √† parler √† l'homme au balai pour lui demander de sortir, et il entendit les s√©raphins repartirent dans leur discussion. Ils ne se pr√©occupaient pas de sa pr√©sence, trop occuper qu'ils √©taient a vouloir tester leur limite, √† compter leurs f√©ves ou a tenter de contr√īler un de ces monstres morts.

Le séraphin se promis de revenir défier qui le monstre qui hante ses cauchemars, mais il vallait mieux attendre pour ne pas partir perdant.


[ 23 novembre 2001: Message édité par : Solcoste ]

Par lexmark le 24/11/2001 à 4:26:00 (#357213)

Par Sheed Wallace le 24/11/2001 à 4:35:00 (#357214)

Vincent, duel ?!!

JOL Archives 1.0.1
@ JOL / JeuxOnLine