Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

[AAR Alli@nce] Une journée en enfer

Par fred25 le 17/1/2003 à 18:42:27 (#3043601)

09h00, les ordres tombent, les allemands ont ouvert une brèche près de Metz et c'est notre compagnie (comme d'habitude)qui est chargée de la colmater. Notre clairon sonne le rassemblement et nous partons sur les chapeaux de roue afin de contrer cette nouvelle menace.
"Maudits soit ces fridolins, jamais ils ne se reposent !!"

En arrivant sur place, nous nous apercevons que la ville est dans un état critique. Personne n'est là pour coordonner la défense et les allemands s'en donnent à coeur joie.
Notre chef jauge la situation en un clin d'oeil et passe aux actes rapidement. 2 groupes sont crées, un pour la défense des points clés et un deuxième pour reprendre le terrain perdu.
Après de durs combats, la situation c'est rétablie à notre avantage et nous pouvons souffler quelques instants...

...Pas pour longtemps, hélas. Voilà Mysteex qui revient avec de nouveaux ordres. Il est temps de passer à l'offensive. Tous les hommes sont ravis et espèrent se faire 1 ou 2 allemands à l'ocçasion.
Nous embarquons pour Thionville afin de soulager les défenseurs de Metz avec un secret espoir de capturer la ville.
Nous formons 2 groupes :
Mysteex prendra le commandement du groupe d'assaut et moi celui du groupe de soutient.
Après une 1/2 heure de route, nous arrivons sur notre objectif. La ville est calme, a part quelques sentinelles encore endormie.
Sans un bruit, la compagnie descend du laffly et commence lentement sa progression.
Mon groupe (eruwill, lehor et cocalos) se positionne dans les hautes herbes, prêt à passer à l'action.
En attendant les ordres de Mysteex, nous nous détendons 5 minutes en mangeant un petit morceau. Je surprends le soldat Lehor en train de raconter quelques blagues douteuses sur ces anciens compagnons de routes :D et lui fait signe de ne plus bouger.
Un blindé allemand en patrouille, passe juste devant nous sans nous voire. Ouf c'était juste.
J'entends un petit grésillement dans la radio puis les ordres de Mysteex nous demandant de passer à l'action.
Ni une, ni deux, je franchie la route qui nous sépare de notre objectif et j'entame les hostilités. Une fois ma tache accomplie, je reviens reprendre mon ancienne position afin d'avoir une bonne vue sur l'entre de la maison.
3 minutes plus tard le premier fridolin pointe le bout de son nez et fonce t√™te baiss√© dans notre pi√®ge. Tout se passe en quelques secondes. Eruwill l√Ęche une rafale de pm et voil√† que le corps inanim√© du soldat allemand s'√©croule sur le sol.
Les minutes passent et toujours pas de nouvelle du groupe d'assaut. 1 fois, 2 fois, 3 fois des patrouilles allemandes vont revenir pour reprendre notre objectif mais à chaque fois nous les éliminons. Puis j'entends des voies très excités dans la radio, "nous l'avons, nous l'avons, bang bang arghh"
Mince les copains sont en train de dérouiller, vite je rassemble mon groupe et nous repartons avec quelques renforts les relever.
Nous zigzaguons entre les rafales et nous voila tous sain et sauf dans le bunker. Je croise le regard de Mysteex, plein de fiert√© mais aussi plein d'angoisse. Les nouvelles ne sont pas bonnes. Nous ne recevrons pas les renforts attendues, il va falloir se battre jusqu'√† la mort pour d√©fendre corps et √Ęme cet abris.
Nous nous mettons en position et attendons avec angoisse la mort venir a petit pas. ce sont des hordes de soldats ennemies qui débouchent dans le couloir de la mort. Nous les éliminons tant bien que mal, mais hélas nous perdons aussi plusieurs copains dans l'histoire. Puis c'est au tour de Mysteex de succombé non sans avoir descendu son bourreau. Nous tombons les uns après les autres, c'est un véritable Fort Alamo. Je tourne la tête et soudain mon coeur se serre. je vois avec douleur tous les corps de mes camarades jonchés sur le sol sans vie. Je suis le dernier encore vivant dans cet enfer. Je remet un chargeur, je m'allume une dernière cigarette et j'attends presque avec impatience la balle qui va me faire passer de la vie au trépas.
Ca y'es ils reviennent, encore plus nombreux, je les entends approcher puis ca recommence, une rafale, une autre, un corps qui tombe, deux corps, c'est un véritable carnage.
Je tire, puis soudain, le "claque" qui vous dit que vous n'avez plus de balles. Je sors mon pistolet et je croise un instant le regard étonné d'un soldat allemand. Il n'est pas très vieux et parait encore plus effrayé que moi. Il s'accroupi et m'aligne dans son viseur et nous tirons tous les deux en même temps.
Un √©clair rouge, je revois ma femme et mes 3 enfants en train de rire et de jouer, je me revoie tout petit, je l√Ęche mon revolver, je sens une douce torpeur m'envahir, je m'√©croule...

Par Meldon le 17/1/2003 à 20:14:39 (#3044302)

Voilà, comme d'habitude, je ne pensais qu'à une chose: monter au front...Le sentiment qui m'unissait à mes frères d'armes avait toujours été bien réel malgré le peu de temps passé ensemble....quelques exercices à la caserne, de longues marches dans les bois et puis cette attente dans le même trou d'obus quand tout a commençé...dire qu'on ne les attendaient pas là est un doux euphémisme....moi qui me voyait traverser le ciel au volant d'un Dewoitine...."Les boches foncent sur nous, tu voulait te battre, ce PM sera ton meilleur ami..." Je me rappelles encore le visage de cet adjudant...Il n'est jamais sorti de Metz...Il a mené ces hommes à la bataille, il savait qu'aucun d'eux ne survivraient...Pour lui, une seule chose importait, permettre à notre groupe de s'en sortir, nous donner le temps d'échapper aux balles des mitrailleuses des panzers qui fauchaient tout...
Nous en avons r√©chapp√© et Mysteex a pu reformer un groupe de combat. Nos yeux brillaient de fatigue, tout avait √©t√© si vite... Sous les ordres de notre chef, nous avons embarqu√© dans un laffy pour reprendre les docks, fantassins contre blind√©s allemands, le combat semblait in√©quitable. Notre chauffeur nous avait pourtant trouver une voie √† l'abri des obus du 88 qui pilonnait la route...malheureusement le PZIII qui rodait fauch√Ęt notre camion et d√©j√† les t√īles tordues se m√™laient √† la chair...comment je suis sorti de cette amas d'acier, je l'ignore. Je n'avais qu'une id√©e, vendre ma peau au prix le plus √©lev√©. Ma progression fut lente mais d√©termin√©e...comme √† l'instruction, par bond de vingt m√™tres en rampant entre les bonds....mais il y avait si peu de couvert...sans le courage et le sacrifice de l'√©quipage d'un panhard, j'aurais partag√© le sort de mes camarades d'infortune. Le destin m'√©tait favorable, j'√©tais enfin √† port√© de ce blind√©...l'arrogant capitaine avait m√™me sorti la t√™te pour chercher d'autres victimes. TA TA TA TA, un courte rafale le commandant du char s'√©croule, d√©j√† le moteur ronfle et le blind√© s'√©lance! une, deux grenades dans l'arri√®re du char, une fum√©e m'annonce que le panzer ne bougera plus! D√©j√† la tourelle se met √† tourner √† la recherche de sa proie, les balles pleuvent autour de moi mais je me jette sous le char. Le canon passe au dessus de moi, je me rel√®ve et glisse le canon de mon pistolet mitrailleur dans les fentes de vision encore ouverte. Les chargeurs se sont encha√ģn√©s, les munitions du tank explosant l'air s'est vide rempli d'une odeur horrible de chair brul√©e....David avait encore terrass√© Goliath...Je n'ai plus de souvenirs pr√©cis des √©venements qui ont suivis, des regards sur le laffy √©ventr√©, des courses sous les couverts, des messages √©chang√©s avec des soldats, les docks repris...Et la brume devant mes yeux...des larmes je crois...
Mais le temps pour veiller les disparus est compté, déjà la riposte est organisée, un autre laffy, une autre progression...pleine de succès celle là. Avantagé par la connaissance des lieux, je progresse dans Thionville. La mission de mon groupe est simple: investir le bunker à l'ouest de la ville. Nous bondissons de maison en maison, laissant les drapeaux à nos compagnons. La base allemande se rapproche, les bruits mécaniques se font plus présents. Une obsession, éviter de se faire repérer par les sentinelles. A bout de souffle je m'arrête dans une batisse, je vois l'objectif à 50m, je vois les miradors et les canons, j'entends les blindés sur la place d'arme. Derrière moi, mon chef m'encourage d'un regard, froid et déterminé. Avec nous une jeune recrue, elle sait elle aussi qu'au bout du voyage une mort probable....mais combien de vie sauvées par notre action. Je m'élance et franchit les derniers mètres, je contourne le bunker et fait sauter un mirador et un at. Je me camoufle dans un recoin. Je vois Psyco, un pilote comme moi, non, un soldat tout simplement. L'arme à la main, il rentre dans les baraquements. Il sera tué quelques minutes plus tard, engloutis par le nombre mais emmenant avec lui une dizaine d'ennemis et en blessant tant d'autres.
Le corridor du bunker, les conseils chuchotés à Totor, les minutes qui défile, la prise du bunker! Cet allemand fauché à son entrée. Les minutes défilent encore. Ca y est les ennemis arrivent en masse, je balaye le couloir de la mort de ma mitrailleuse. Je sens ma chair labouré par l'acier, ma vue se trouble de nouveau, mais cette fois ci de sang, j'entends les cris de mes camarades, je sens un corps lourd s'abattre sur moi, puis le calme qui m'envahit...

Extrait de "Fidèle jusqu'à la mort - mémoire du Lt-Colonel Meldon"

Par fred25 le 18/1/2003 à 0:10:58 (#3045734)

Super AAr Meldon.
Il me manquait une partie, et tu l'a complété a merveille.
:)

Par NNPsyco le 18/1/2003 à 11:03:52 (#3047180)

Yup Journée d'enfer...la soirée a été pas mal dans le genre ;)

Par Rafale le 18/1/2003 à 12:03:20 (#3047464)

J aime bien vos aar les gars
woot!

Par graty le 18/1/2003 à 13:42:51 (#3048092)

vous devriez en faire un memoire
genial le recis :)

Par Xianigar le 18/1/2003 à 14:16:43 (#3048292)

Bientot sa vas etre Rp comme un jeu de role :p

Par Messer le 18/1/2003 à 14:31:04 (#3048364)

Ca c'est le grand reve de Lindir ;)

Par Xianigar le 18/1/2003 à 14:44:33 (#3048432)

De faire du rp ? huhu je vois le scenario

tout les 30 min

HA on ma touche au ventre*hemoragie* mon major j en ai plus pour longtemp.Verse une larme
je vous confie une lettre pour ma femme que j aime et que je reverrais pas avec mes 5 enfants.

Sa vas faire tres film americain :p

Par Messer le 18/1/2003 à 14:51:11 (#3048477)

Provient du message de Xianigar
je vous confie une lettre pour ma femme que j aime et que je reverrais pas avec mes 5 enfants.


:eek:

La c'est science fiction !!!Xia a fait une phrase sans aucune faute :D ;)

Par Xianigar le 18/1/2003 à 14:57:36 (#3048519)

pfffffffff mechant pas beau vilain messer tu vas voir comment je vais te traumatiser dans le b1 en multi :p

Par Messer le 18/1/2003 à 14:59:30 (#3048526)

Provient du message de Xianigar
pfffffffff mechant pas beau vilain messer tu vas voir comment je vais te traumatiser dans le b1 en multi :p


*s'évanouit*

Sans probleme,on verra ca ce soir si nous sommes connectés en meme temps ;)

Par Xianigar le 18/1/2003 à 15:02:13 (#3048539)

oui si mon pc remarche correctement que la :/

Par Leclerc le 18/1/2003 à 17:45:10 (#3049445)

Vous inquietez pas Messer c'est une chambreur de première mais avec un coeur gros comme ca!!!

Par Messer le 18/1/2003 à 20:18:23 (#3050295)

Provient du message de Leclerc
Vous inquietez pas Messer c'est une chambreur de première mais avec un coeur gros comme ca!!!


*ronronne©*

Par Xianigar le 18/1/2003 à 22:36:46 (#3050842)

Vivi la vengeance et un plat qui se mange froid je vais le torturer dans le b1 :)

Par Messer le 18/1/2003 à 22:43:09 (#3050876)

Je te bourrerai de chocolats belges moisis et fondus d'Eruwill et te saoulerait au Chardonnay avant :D

Par Xianigar le 18/1/2003 à 22:44:55 (#3050883)

sa seras pour la prochaine irl si eruwill vien :p

Par Messer le 18/1/2003 à 22:46:07 (#3050891)

OUep mais je me mets à coté d'Eruwill pour eviter que ces bafreurs de Cdar et Bebel les dévorent tous :D

Par Xianigar le 18/1/2003 à 22:47:29 (#3050903)

Moi je me suis bien tenu j en ai prit que 2 j ai pas osé en prendre plus pour pas sembler impolie :p la prochaine fois je ramenerais des confiseries :p

Par Messer le 18/1/2003 à 22:48:12 (#3050908)

Ouais ca tombait pile poil ma bouteille de Chardonnay a remplit les verres de tout les saoulons de l'IRL :D

Par Xianigar le 18/1/2003 à 22:50:44 (#3050916)

vi bas moi je bois pas donc je fesais pas parti des *saoulons* :D

Par Leclerc le 18/1/2003 à 22:52:08 (#3050923)

http://alliance.wwiifr.com/images/smilies/halliance.gif

Par Messer le 18/1/2003 à 22:54:14 (#3050935)

En passant j'ai apprecié le nom que tu avais pris dans Day of Defeat :ange:

Mouhaha je suis un Uber joueur de DOD je RoXxAiS tout le monde sauf parfois Rafounet :]

Par Xianigar le 18/1/2003 à 22:56:50 (#3050951)

je suis contnet je connaissais pas Dod :) je savais meme pas que sa existait.

Par Messer le 18/1/2003 à 23:00:06 (#3050966)

Les seuls moments o√Ļ je me crois dans DOD dans WWIIOnline c'est en jouant Allemand,c'est psychologique,sans doute √† cause du matos identique,mais en ayant une MP40 dans les doigts je sais que je ferrais mon quota d'alli√© avant de rendre l'ame...

Si un jour les combats d'infs urbains ressemblent à ceux de DOD j'offre mon corps aux RATS :D

Par Xianigar le 18/1/2003 à 23:01:34 (#3050976)

arff :/ j ai peur pour toi alors ils vont te bugguisé tu vas plus savoir tirer

Par Messer le 18/1/2003 à 23:06:05 (#3051010)

Je vois déjà des immenses batailles d'infanterie avec pour chaque skin franco mon visage d'Endymion...Je resterai dans la légende...

Par Xianigar le 18/1/2003 à 23:08:09 (#3051017)

oulla :) tu vois même sa dans la vie irl ? des zombies *un peu a la resident evil*

Par Messer le 18/1/2003 à 23:13:57 (#3051045)

Je propose le Gunther© de Cdar pour les skins des cafards...

Par Xianigar le 18/1/2003 à 23:15:35 (#3051053)

mouarfff tien je vais echanger mon panneau d interdiction :)

Par Messer le 18/1/2003 à 23:35:19 (#3051112)

Ca reste du gif,mais l'un des deux est plus agréable à la longue....

Par Xianigar le 18/1/2003 à 23:49:53 (#3051180)

vi attend je vais changer :p

Par Eruwill le 19/1/2003 à 11:58:21 (#3052600)

*lit la conversation...*

C'est un forum ici ou IRC ??? :D

@ auteurs des AAR: Continuez les gars, ca apporte une touche légendaire à nos histoires ;)

Par Xianigar le 19/1/2003 à 13:21:39 (#3053098)

vivi chut eruwill :p

JOL Archives 1.0.1
@ JOL / JeuxOnLine