Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Fusion de l'illusion de et la réalité : Fin de Vélusine Océane Wyvern.

Par Vélusine Wyvern le 10/12/2002 à 16:18:04 (#2753020)

Petit rappel du background :
Partie I : http://forums.jeuxonline.info/showthread.php?threadid=29504
Partie II : http://forums.jeuxonline.info/showthread.php?threadid=46156
Je ne rappellerai pas les événements qui se sont passés sur le jeu, ce serait trop long...

Un bien bel homme était celui qui se présenta à moi alors, dans ce temple de LightHaven. Dommage que ses ailes furent blanches, mais néanmoins il était intéressant, à faire ainsi le beau devant moi, montrant ses capacités physique et... magiques.

Un sort de lumière suffit à me faire passer de l'état d'amusée à celui de défiée. Oser appeler le pouvoir de la lumière sur moi, quel affront ! Je laissai une chance à cet homme commençant à lui expliquer ce qu'est l'art de la magie. Il me répondit avoir commis quelques crimes, et que les ailes blanches n'étaient qu'une apparence. Amateur...

Je lui montrai donc le seul et unique art des arcanes, celui que tous appellent l'Art Sombre. Quelle co√Įcidence que le sieur Bardiel arriva √† ce moment pour s'amuser avec moi. Un jeu original, ou bien je payais plus que mes possessions, ou bien il m'enfermait dans une pi√®ce emplie de tonneaux. On peut faire beaucoup de choses amusantes avec des tonneaux ! Une prison, disait il... Une salle de jeux, oui ! Mais il y'avait l√†, enfin, un homme qui ne c√©dait pas √† mon incroyable beaut√© malgr√© le retrait de mon heaume pour la d√©voiler.

Il y'avait aussi un autre objet dans cette pi√®ce. Un objet que, √©trangement, je n'avais jamais observ√© de pr√®s... Un miroir. A quoi ressemblais-je donc ? Cela me rendait curieuse. Je m'approchai de la glace lentement, un peu comme un enfant qui ne r√™ve que de d√©baller ses cadeaux mais prend son temps √† les ouvrir, pour ne pas g√Ęcher ce moment intense.

"Parfaite ! Je suis parfaite !", me dis-je en arrivant enfin dans le reflet du miroir, ce reflet venant chatouiller mes pupilles. Une grande extase que de voir cette image, cette femme que je n'avais jamais vue... Du moins, hors de mes rêves. Ainsi ce pouvoir maudit fonctionnait aussi à travers mes propres yeux, dans un reflet. Je ne pouvais pas voir ma véritable apparence, mais cette image magnifique m'attirait.

Il est dit qu'un seul être ne peut exister en deux endroits du même plan, en même temps. Ce n'est pas qu'une légende, visiblement.

Je m'approchai de cette splendeur, de cette perfection, la temp√©rature de mon corps atteignant un degr√© non d√©couvert jusque l√† malgr√© mes nombreuses exp√©riences. J'avais chaud... Je laissai tomber ma robe, elle aussi. Et une splendeur encore plus grande √©tait l√†, refl√©t√©e face √† moi, mais ce n'√©tait pas moi. J'avan√ßai, sous le charme, pour l'√©treindre, la go√Ľter. Je la touchai enfin.

Non, un seul être ne peut exister en deux endroits du même plan, au même moment. C'est de plus en plus clair.

Quelle douceur, si j'avais un jour pensé qu'une simple vitre teintée pouvait être si agréable au toucher, j'aurais tenté cela avant. Quel plaisir avais-je manqué ! Nos mains commencèrent à caresser nos corps, j'avais enfin trouvé la quintessence de l'extase physique. Je pris les mains de ma compagne et m'avançai pour l'embrasser fougueusement, collant mon corps tout entier contre elle. J'avais l'impression de toucher une vraie femme.

Non, un seul être ne peut exister en deux endroits du même plan, au même instant. A n'en point douter.

Nos visages s'emmêlèrent dans un ballet des plus fougueux, nos quatre mains ne devinrent que deux, nous étions dans l'union la plus parfaite. Nous formions un seul corps, littéralement. Et je finis par m'apercevoir que la femme n'était plus là. Elle était en moi, j'étais en elle. Notre communion était parfaite.

Non, un seul être ne peut exister en deux endroits du même plan, simultanément. C'est une certitude.

Je compris que je me caressais moi-même. Etais-je elle, était-elle moi ? Je regardai autour de moi. Du noir, encore du noir, cette maudite chambre noire de mon passé était là. Mais la lucarne était remplacée par une vitre. Derrière cette vitre, je voyais ma cellule. L'existence spontanée de deux versions de moi-même avait causé ma fusion avec mon autre moi, mon moi parfait. J'avais été happée dans un plan qui n'était que la réflexion du monde réel. Seule.

Au retour de Bardiel, le lendemain, pour libérer Vélusine, il ne trouva qu'une cellule vide. La porte n'avait pas été forcée, la barrière magique était intacte. Juste des tonneaux, et... un miroir. Elle avait disparu.

Depuis ce jour, plus personne ne voit son image comme avant dans son miroir. Au reflet s'ajoute le visage d'une femme désespérée, semblant hurler, mais sans un son. Un visage empli de terreur.

Par Vélusine Wyvern le 10/12/2002 à 16:22:17 (#2753063)

Petit aparté Hors-RolePlay pour remercier toutes les personnes qui ont participé à la vie de Vélusine il y'a un an de cela, avant que j'arrête de la jouer. Je ne ferai pas de liste exhaustive, ce serait un peu long.

Un an, c'est long, mais j'avais vraiment envie de terminer ainsi, même après l'oubli de mon personnage par la majorité des gens. C'est pourquoi j'ai redonné les liens vers mon background de base. Il y'a quelques autres textes dans la Bibliothèque de Feyd-Ehlan.

Je suis suis bien amusé à jouer ce personnage qui, pour moi, était l'incarnation humaine de la perversion. Beaucoup d'avantages roleplay, certes, mais contrebalancés par un niveau 25 que je ne souhaitais pas dépasser. Que je n'ai même jamais atteint d'ailleurs ! J'aurais voulu faire beaucoup plus de choses avec elle, mais le temps m'a manqué à l'époque, et il n'y en a plus aujourd'hui. Quoiqu'il en soit, ce fut une bonne expérience.

Merci donc à tous, et bonne fin pour le serveur ! ;)

Have Fun ! :)

LJD...

Par Engeell Darken le 10/12/2002 à 19:32:34 (#2754821)

Je suis heureuse de voir que tu n'a pas oublier se personnage qui es un chapitre sombre de l'histoire de la famille Wyvern, celle des faux jumaux John & Océane - Velusine Wyvern.
Et merci de conclure ton background par un si magnifique texte.
Bonne continuation.



http://www.ifrance.com/angel-conan-fc/NBF14_02.jpg
____________

http://www.ifrance.com/angel-conan-fc/angelsign.jpg

Par Lisath Terra le 10/12/2002 à 21:53:43 (#2755978)

T'en fais pas, j'oublie pas la maman de ma tite Vélu ! ;)

Par Bardiel Wyld le 10/12/2002 à 21:57:20 (#2755997)

Je chope ton ICQ Vélusine, ça m'a fait plaisir de te mettre en taule lors de ton dernier passage sur Feyd :ange:
A plus tard, donc ;)

Par Lisath Terra le 11/12/2002 à 17:08:09 (#2762121)

Pas de prob Bardy, j'attends ta demane d'autorisation ! ;)

Par Graetel MIP le 12/12/2002 à 8:16:57 (#2767164)

Magnifique texte qui laisse à réfléchir sur l'attrait de la beauté...

Frémissante histoire aussi que celle de Vélusine, hélas trop méconnue...

Il a fallu qu'on se croise tout le temps, ces deux dernière années, pour que je découvre seulement ton talent qui jusqu'à présent m'était inconnu...

Mince j'ai du louper plein de trucs !

JOL Archives 1.0.1
@ JOL / JeuxOnLine