Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Missive au ch√Ęteau de Bane.

Par Yolinne MIP le 21/10/2002 à 21:58:30 (#2378472)

L'écriture est élégante et calligraphiée. La lettre ne semble être qu'un morceau de papier, humble, simplement cacheté de cire. Sur le dessus, visible à tous ces simples mots :


"A l'attention du Prophète Noir KaZ Tribal"

Si l'on pouvait lire au travers du papier, on y verrait juste quelques vers mourrant sur le parchemin, o√Ļ l'encre fine a fini de s√©cher.


"L'Aube se lève triomphante sur cette crique
Seul refuge que j'ai trouvé pour épancher
Le chagrin qui presse mon coeur, de manière si critique..
Pourquoi les larmes reviennent elles m'accabler ?

Devant le choix auquel je fus hélas confrontée
Devant le Devoir j'ai du fuir mon coeur
Délaissant ce visage redevenu froid et plein de rancoeur,
Moi qui ne soupirais qu'après une tendresse volée..

Puissiez vous me pardonner un jour Tendre Amour
Pour cette chose dont je fus obligée, il fallut que je courre..
Alors que cet instant √† vos c√īt√©s me faisait vibrer

De cette sensation perdue qu'en moi vous avez ravivée..
N'étouffez pas mon espoir, frêle et illusoire étincelle
Ou la Mélancolie me rattrappera de son baiser cruel..

Votre Dévouée et Indigne Muse.."

Par Zeed Mithror le 21/10/2002 à 23:30:08 (#2379105)

*Attend la réponse de l'intéressé*


Comment ca j'ai remonté le post...? euh... Ben d'abord il le mérite NA.

Par Syndrael le 22/10/2002 à 9:09:01 (#2380328)

*Soupire*
Et aprés, elle vient me faire des remarques...
*Long soupire*
Mais il est inutile de vouloir lui faire entendre raison.. l'amour est hermétique à la raison.
*Très long soupire*
Espérons qu'elle s'en relèvera encore....

Par Kaz Tribal le 22/10/2002 à 11:31:37 (#2381089)

Un messager qui dans la nuit se presse sur les ordres de son Ma√ģtre.
Il sait la correspondance importante, alors, il hate encore un peu plus le pas...


Muse de ma Vie...
Belle de mes nuits,

Mon visage de cette larme unique se désseche
Expression distinguée d'une douleur connut
Vous avez à mon Coeur sa solitude rendu
Oublier tout chose en est ma nouvelle recherche

Car cruel en cette nuitée me fut votre choix
Vous avez de notre Amour oubliez les Lois
Irrité de ce destin joueur aux aspects trompeurs
Je me retire en ma forteresse avec Froideur

Mais de me demander le pardon, preservez vous
Puisque de vous ha√Įr, Incapable j'en suis.
Songez plutot à notre prochain rendez-vous.

Celui ou déjà de vous revoir je m'en languis
et ou Rêver, songer, penser le moyen de vous plaire,
Je me porte comme déjà present et futur émissaire.

Votre Humble et Sombre Poète...

Par Aina HarLeaQuin le 22/10/2002 à 15:42:55 (#2382904)

Très intéressant tout ça... et très joli. Hop.

Par Alanis Lyn le 23/10/2002 à 2:52:16 (#2387129)

Ils ont l'air doués en poesie, ces haruspiciens :)

JOL Archives 1.0.1
@ JOL / JeuxOnLine