Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Une Histoire ...

Par ~ Shamilda ~ le 28/6/2002 à 2:00:06 (#1722532)

Il était une fois, il y'a bien longtemps ...

Une petite fille, √Ęg√©e d'√† peine quelques ann√©es courait dans les sous-bois.


Elle était vêtue d'une petite robe qui brillait sous l'effet du soleil.

http://membres.lycos.fr/shamilda/hpbimg/Shamilda%20petite.jpg


Ses parents, occupés avec sa soeur jumelle, ne l'avaient pas vue s'éloigner.
Elle non plus ne s'était pas rendu compte que, de pas en pas, sa maison disparaissait.

Elle suivait un papillon, il virevoletait et l'avait complètement hypnotisée.
Elle avait l'impression de voir un être magique, jamais elle n'avait vu de chose aussi belle.
Il volait doucement, comme s'il dansait, et les couleurs violette et bleu qui ornaient ses ailes donnaient l'impression qu'il s'agissait d'un bijou magnifique.

Le temps passa, et l'enfant continuait sa course folle.
Le petit papillon ne se reposait jamais, ou seulement quelques instants pour butiner une fleur.

Les heures passèrent, et c'est seulement quand elle ne sentit plus les rayons de soleil lui caresser le visage, quelle leva les yeux.
A l'ouest, elle l'aperçut rougissant, se préparant à céder place à son amie Lune.

Elle regarda autour d'elle, et ne reconnut pas les arbres, ni les plantes.
Elle était partie alors, qu'avec sa famille ils venaient juste de terminer le déjeuner.
Tout une après-midi s'était écoulée sans qu'elle ne s'en rendit compte.

L'enfant pourtant hardie, commença à s'inquiéter.
Elle ne reconnaissait pas son chemin, ne retrouvait pas trace de ses pas, et la nuit qui allait bient√īt tomber ne rendait pas sa t√Ęche plus facile ...

Elle se savait perdue, des larmes commencèrent à couler le long de ses joue.
Ses pleurs étaient silencieux, mais remplis d'angoisse.

Elle pensa à sa maman, sa soeur, son père et toute sa famille.
Elle se dit qu'ils devaient être inquiets et elle s'en voulut encore plus.

Mais le soleil continuait sa descente, elle avait beau l'implorer de rester, il n'écoutait pas.

Déjà elle croyait entendre des bruits étranges et effrayants.

Elle sentit le vent se lever, il agitait ses cheveux, les feuilles et les branches.
Il était doux ce vent, il semblait tiède. Et tant mieux car avec l'arrivée de la nuit, la température baissait.

Une première fois elle crut entendre son nom.
Elle sursauta et se dit que c'était seulement le fruit de son imagination.
Pourtant cette impression grandissait.

Il lui semblait que c'était le vent qui au travers des branches soufflait son nom.

Et puis elle comprit qu'elle ne rêvait pas.

Il flottait dans l'air comme un chant, Shaaa milll daaaa ...


Par Darth Imothep le 28/6/2002 à 2:01:53 (#1722539)

C'est beau :sanglote:

Bisou shamsham au passage merci on en sait plus sur toi minant ;)

*a pu voir la suite avant que tu édits vive le copier coller :D *

Par ~ Shamilda ~ le 28/6/2002 à 2:07:39 (#1722550)

Le ton n'était pas effrayant, rassurant même.
Elle se sentit alors observ√©e ou plut√īt accompagn√©e...

Elle regardait partout, mais elle semblait toujours aussi seule.
Et puis tout changea, elle se frotta les yeux, afin de vérifier qu'elle ne rêvait pas.
Elle vit des êtres magnifiques, merveilleux, d'une beauté divine.

http://membres.lycos.fr/shamilda/hpbimg/esprit%20de%20la%20foret.jpg

Des fées, un licorne ...



http://membres.lycos.fr/shamilda/hpbimg/Petite%20fille%20et%20licorne.jpg

http://membres.lycos.fr/shamilda/hpbimg/Elfee%20de%20l'automne.jpg



Petite Shamilda dirent-ils tous ensemble, tu as suivi l'un de nous.
Ce beau papillon n'était autre que Roussine notre petite elfée de l'automne.
Tu as vu la beauté des choses, la beauté de Nature.
Tes yeux d'enfants sont purs. Voilà pourquoi nous t'avons autorisée à nous suivre jusqu'ici.
Ici, nous vivons en harmonie. Nature est notre mère à tous, elle s'occupe de nous, et nous prenons soin d'elle.
Ici, il n'y a pas de violence, ici il n'y pas de haine.
Ici il n'y a qu'amour et respect.
Vois ceci petite fille.
Souviens-toi et comprends que ces valeurs sont les seules qui doivent être tiennes.

Maintenant, tu va te reposer un peu, tu as beaucoup marché aujourd'hui.

Elle regardait tout ceci, tout ces êtres, en écarquillant les yeux, puis elle les frottait encore et encore.
Ils riaient de la voir ainsi. Puis Roussine la petite elfée, la prit dans ses bras.
D'un coup d'aile, elle la porta dans un lit d'herbe. L'enfant ne s'était jamais allongée sur lit plus confortable.
Il s'en échappait une douce odeur, et l'on avait l'impression en y passant la main que la soie le composait.
Elle ferma les yeux. Elle voulut les rouvrir une dernière fois pour voir s'ils étaient encore là.
Effectivement, ils se tenaient tous penchés au dessus d'elle.

Elle se réveilla, reposée comme jamais. Elle se souvint alors de ce qui s'était passé la veille.
Elle regarda autour d'elle, et c'est avec déception qu'elle découvrit sa chambre.
Sa soeur qui jouait a c√īt√© de son lit la voyant r√©veill√©e, appella tout de suite leur m√®re.
Cette dernière arriva en courant, elle avait l'air fatigué et anxieuse.
Elle sourit et parut soulagée voyant sa fille avec des grands yeux bien ouverts.
Elle la prit dans ses bras et la serra fort.
C'est alors que toute la famille arriva, et se pressa autour d'elle.
Shamilda ne comprennait pas pourquoi ils faisaient tant d'histoire.

C'est seulement le soir que vinrent les explications.
Elle jouait sur le pas de la porte, quand elle surprit une conversation entre leur voisine et sa mère.
Cette dernière lui raconta ce qui s'était passé.
S'occupant de Celil, ils avaient laissé Shamilda quelques instants sans attention.
Quand ils regardèrent dans sa direction, elle avait disparue.
Ils la cherchèrent toute l'après-midi mais en vain. Ils mirent au courant la garde royale, qui n'eut pas plus de résultats.
Mais le matin, rentrant √† la maison, des√©sp√©r√©s apr√®s avoir cherch√© toute la nuit traces de l'enfant, ils la trouv√®rent dans son lit, endormie √† c√īt√© de sa soeur. Elle souriait.


Cette version, celle de ma mère, fut pendant longtemps la seule qui me fut connue.
Souvent nous reparlions de cette escapade qui fut la mienne dans nos réunions familliales.

Mais l'autre jour, me promenant dans les bois, j'ai cru reconnaitre une clairière.
O√Ļ je n'avais pourtant jamais souvenir d'√™tre all√©e.
Et alors voilà que j'ai rêvé tout éveillée. Je me suis souvenue de cette étrange histoire.
Pas celle de ma mère, mais celle de cette enfant qui avait vu les être magiques et avait vu le monde dans son plus bel attrait.

Je ne sais véritablement ce qui s'est passé... Songe ou réalité.
Mais cela expliquerait beaucoup de choses, notamment mon attachement à Nature.

Je préfère d'ailleurs croire que cela est vrai, car cette histoire me redonne espoir...
Quelque part il existe un monde meilleur.

Par Ines Athkins le 28/6/2002 à 2:56:37 (#1722692)

:lit: :merci: :lit:

Par Kriios Alhambar le 28/6/2002 à 7:33:34 (#1723047)

- Bravo.

Par Darth Flo le 28/6/2002 à 11:21:30 (#1723780)

Magnifique Shamilda *Sourit*

Je suis sur comme toi qu'il existe quelques part un monde meilleur.. peut-être ou Nature serait Reine... peut-être..

* Ricane *

Par ~ Feenela la Sage ~ le 28/6/2002 à 12:43:05 (#1724192)

... Et moi je suis la Reine des Gobelins ...

Tous les soirs on fait la fête au camp en mangeant des tonnes de Kraanians... et quelques petits humains au passage ( :ange: )...

Elle Soupire

On m'avait dit que les Druides étaient un peu trop portés sur l'Hydromel, mais à ce point, je ne me doutais pas ...

Elle repart dans un coin sombre de la taverne, la main au fourreau. Elle s'assoit sur une table et interpelle le tavernier afin de pouvoir se désaltérer... elle aussi !

Par Ame De Khera le 28/6/2002 à 12:47:43 (#1724210)

:lit: :lit: :merci:

Par Dayel Lyhrel le 28/6/2002 à 12:50:49 (#1724226)

:lit: *reflechit* :lit:

Feenela ...

Par ~ Shamilda ~ le 28/6/2002 à 13:26:15 (#1724390)

Jeune fille, il me semble que l'absence d'une mère aimante, et la raison de votre irrascibilité. Je ne vous en tiendrais donc pas rigueur.
Seulement, sachez que Nature est la meilleure des mères, capable de créer les choses les plus belles qui soient... mais aussi les plus mauvaises.

Elle la regarde ...

Cependant, pour peut que vous accordiez un peu de votre temps, de votre amour et de votre compréhension, Nature vous fera voir combien le monde est merveilleux.

Le monde, quand on le voit avec ses yeux, est un joyau sans pareil. Le moindre petit animal devient pour vous divin, et les humains, paraissent meilleurs.

Nature a le don, de rendre notre coeur pur et joyeux. Et surtout de nous rendre heureux.

Essayez donc de l'écouter, de prêter une oreille attentive a ce qu'elle peut murmurer, et alors vous comprendrez.

Je suis même certaine que si vous faites cela avec application, vous ressentirez sa douleur et sa colère actuelle.
Alors vous prendrez les armes avec nous, pour la guérir de son mal, en détruisant ceux qui la font souffrir.

Feenela, mais vous n'êtes pas la seule dans ce cas, je sens votre mal profond. Votre arrogance, ne peut être que le résultat, d'une souffrance certaine.
Tournez-vous vers Nature, vous apprendrez la sagesse, l'humilité, et alors le bonheur et la félicité viendront à vous.

Elle sourit, pose des yeux compatissants sur le jeune femme.

Puis sentant son ventre bouger, elle fait la grimace.
Elle s'éclipse alors rapidement, partant à la recherche de son amour, afin qu'il puisse avoir lui aussi le bonheur de sentir leurs enfants gigoter.

Par Kriios Alhambar le 28/6/2002 à 13:50:01 (#1724512)

Sourit respectueusement à Shamilda...

- Si le besoin est, vous pourrez demander mon aide quand bon vous semble...

Se fond dans l'ombre du feuillage et dispara√ģt...

Par Jay-Nerkata-Cy le 28/6/2002 à 13:59:23 (#1724550)

Une bien belle histoire que voilà, ma douce promise.
*Sourit à la vue du ventre de sa tendre fiancée*
Je vois aussi que ta grossesse arrive à terme, parfait !

* Se tape avec sa Hache *

Par ~ Feenela la Sage ~ le 28/6/2002 à 14:01:30 (#1724557)

...

* Sourit *

Par ~ Shamilda ~ le 28/6/2002 à 14:08:43 (#1724586)

Elle s'incline respectueusement

Monsieur Alhambar, je vous remercie.

Vous m'avez l'air d'un homme intelligent, plein de sagesse et d'humanité.
Avoir des gens comme vous autour de soi, ne peut être que positif et bénéfique.

Je vous retourne d'ailleurs la proposition, et je pense qu'il en sera de même pour les gens qui m'entourent.

Elle lui sourit, et s'en retourne dans les bras de son amour.

Par Kriios Alhambar le 28/6/2002 à 15:02:26 (#1724856)

Sourit amicalement.

- Merci de votre proposition, Dame. Je vis dans la Nature depuis fort lontemps et je n'ais pas fini pour autant de la découvrir entièrement.

S'incline en retour.

Fais voler les feuilles d'un geste de la main pour former un petit et léger manteau vert. Puis souffle et fait ainsi surgir de la rivière avoisinante des éclaboussures qui se rassemblèrent pour n'en former qu'une sous la forme d'un habit turquoise.

Lève les bras et retire du ciel un petit morceau de nuage.

Le prend alors sur le revers de sa main et souffle projetant ainsi les deux nuages minuscules pour les transformer en brume le long des deux vêtements...

Le tend alors à Shamilda...

- Pour vos deux enfants...

Il sourit, prit son élan et sauta dans les arbres d'une rapidité qui fit vibrer le feuillage...

Par ~ Shamilda ~ le 28/6/2002 à 16:03:56 (#1725200)

Elle prit délicatement les deux vêtements.
Elle resta surprise et émerveillée devant ce que l'homme venait d'accomplir.

Il disparut très vite, la laissant rèveuse ...

Il ne lui laissa même pas le temps de le remercier

Elle regarda dans la direction o√Ļ il avait disparu.


Merci monsieur.
Ces présnts me touchent énormement. Et quel plus beau cadeau que ce qui vient directement de Nature.

J'espère grandement vous revoir Monsieur.

Elle serra les habits dans ses bras, souriant en pensant à lui.

Par Kriios Alhambar le 28/6/2002 à 16:10:04 (#1725245)

Dissimulé dans les feuillages, il regardait de dos la Dame...

Il l√Ęcha une larme √©tincellante qui s'incrusta sur le tronc de l'arbre pour y laisser de la s√®ve...

Par Zhoak Liushan le 28/6/2002 à 23:04:24 (#1727189)

Pris dans un doux rêve...

Je ne me lasserais jamais de t'écouter petite soeur...

Retourne à sa rêverie...

Olivier Lyhrel
Heureux frère de sa douce Shami

Par Darth Imothep le 29/6/2002 à 1:59:42 (#1728158)

Ca ca doit remonter c'est jolie ma shamounette

JOL Archives 1.0.1
Par Mind