Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Les Complaintes de la Guerre Démoniaque - Partie 09

Par Iann-Nyo Darken le 27/6/2002 à 12:20:57 (#1718694)

Les armée avancèrent dans les marécages... Le corps humide et crasseux, les armée avancèrent malgré tout, echapant à la maladie et au insect purulent de ceux lieu démoniaque... Coupant les liannes de cette jungle marécageuse. Les deux généraux des deux armées sur leurs destriés respèctif, avancant eux aussi péniblement.
A la croisé des chemin, il se retrouvèrent enfin face à une immence prairie inondé... Au fond, l'on put appercevoir une petite citadelle...
Mais des bannières s'élevèrent... Des blason de guerres, de la fumée... Tous se regardèrent... Alors que des roulement de tamboure se faisait entendre, Krystaèl s'approcha d'Iann-Nyo.

- Iann... Qu'est-ce que c'est que ce truc... Kaow possèderais il une armées !?

La Maitresse Nécromant Démon resta silencieuse. Observant au loin les bannières, elle réclama sa longue vue et observa.

- Il s'agis des armées de mort vivant.
- Les fameuses armées que tu m'avait parlée ?
- Oui... Et leur fanion de bataille c'est lever... Faite sonner la corne, on va devoir combattre.


Un sourire de satisfaction se dessina sur les lévres du maitre du feu. Iann-Nyo le regarda pensive, se demandant qu'elle esprit si cruel et démoniaque pouvez exister en lui pour qu'il prènent autant de plaisir dans la bataile. Sans doute est-ce par cette esprit qu'il acquis son statut... Qu'importe, le temps était désormé à préparer les troupes au combat. Tous se rengèrent... A mesure que les premières ligne squelettique s'appercurent, les démon en position offensive abaissairent leurs casques. La mains tremblante pour certain, les jambe s'humidifiant de leurs peurs pour d'autres... La serenité et la terreur pouvez se lire dans les yeux des troupes d'Ogrimar.
Les armées démoniaque mort vivante... Sans doute certain retrouverons leur père face à eux... Leurs père mort au combat, voulant les pourfendres...
Dans ses pensé, Iann-Nyo ne voyez pas le combat contre les armées squelette... Mais simplement la prochaine lutte contre Kaow...
Alors les armées démoniaque, en ligne de combat commencèrent à avancer sous les roulements de tambour et le son des corne-muses.
Les serpends des marécage eurent vite fait de s'enfuire avant que la bataille ne débute...
Un moment de calme envahie le lieu... Seul le son du vent se faisais entendre... Dernier moment de repos... Dernier plaisir de la vie pour certain... Les armées se firent face...
Soudain ! Un immence crie de rage s'éleva suivie de la clammeur des démons !
Et tous courrèrent contre les armées squelettique !
Krystaèl déguaina sa lame et commença à son tour à charger contre ses ennemies, son épée flamboyant !
Iann-Nyo se concentra est, prenant son sceptre de haut Maitre Nécromant, elle s'éllança à son tour dans la bataille !

- Donne tout ce que tu as Général !!
- Je ferais ce que je peux Seigneur !!


Et la lutte débuta ! Des coups d'épées en tout sens, tranchant l'os et la chaire, dans des cries d'horreurs est de douleurs. Les démons s'écroulèrent un à un. Mais les squelettes furent eradiquer petit à petit !
Le marécage ne resemblé plus qu'à une mer de sang, jonchant de cadavre au sol. Iann-Nyo profita de cette instant pour ramener à la vie les morts démon afin d'en faire des zombie luttant contre les squelette !
Cette bataille prenez une tournure chaotique alors que les flammes de Krystaèl se regler des dernier détaille de la purification !
Six longue heures durant... Six longues heures les armées s'affrontèrent sous le sourire cruel au loin, dans le palais de Kaorias.

- Hum... Ogrimar à envoyez la totale contre moi... Hé ! Hé ! Hé !

Alors, la silouhaite de Kaow se retourna et se dirigea dans le donjon de Kaorias.
Dessendant avec sa bougie en main, il parcoura de longue voute souterraine, parcemer d'étrange créature souteraine pour enfin aboutir après une bonne demi heure de marche devant une cellule.
Il posa sa main sur la porte et l'ouvrie calmement, son seul sourire se refletant grace √† la bougie. Dans la pi√®ce, une ombre etait enchainer au mur... Le N√©cromencien s'approcha d√©licatement et posa la bougie juste face √† ses yeux pour le bruller gr√Ęce au rayons lumineux.

- Alors mon petit... Tu entend ? Il son venu te chercher...

La personne contre le mur, criant de douleurs au devant de la lumière vive tourna son visage, le front transpirant. Il ouvrie alors ses yeux et regarda le necromant de ses yeux rouge...

- Maudit soit tu Doppelganger ! Ogrimar reconnaitra les siens... Et même si je meur, je me ferais un plaisir de te voir crever ! Tu sais qu'il sont en marche contre Kaorias, et il t'éradiquerons !
- Silence chien !


Il lui assena de violant coup au visage. Le veritable Kaow, enchainer au mur inclina son visage ensanglanté sous l'impact.

- Tu vas souffrir chien... Beaucoup souffrir...
- Oui fais moi souffrir... Je servirai le maitre comme cela !
- Je t'ai dit de te taire !!


Alors il avança la bougie contre le visage de Kaow...

Un crie de douleur retentie dans les pieces isoler des prison de Kaorias...


Au dehors, les armées démoniaque se relevèrent de leurs cendres... Vainqueur d'une bataille bien difficile...
Krystaèl blesser au bras et Iann-nyo à la jambes s'avancèrent l'un vers l'autre...

- Bien... Poson le camps et attaquons la citadelle de Kaorias.
- Oui, et faison le, le plus rapidement.


Les ombres des mort s'envolèrent alors... Au devant de la chute promise du palais des marée.

( A suivre ;) )

Par Eoll le conteur le 27/6/2002 à 16:06:45 (#1720035)

*Apprécie toujours autant cette histoire*

C'est bien écrit et l'histoire toujours aussi prenante.

:amour:


(heu...peut etre avec moins de fautes d'orthographes...mais bon, c'est un détail qui ne gache pas grand chose.....:chut: )

Par Feltorn Darken le 27/6/2002 à 17:55:00 (#1720409)

:lit: :)

Par Llenlleawg le 27/6/2002 à 21:54:31 (#1721521)

:chut: :lit:

toujours excellent...√† suivre donc tr√®s bient√īt j'esp√®re.

JOL Archives 1.0.1
Par Mind