Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contrĂ´le

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Quand s'élève le chant de la terre

Par Soeris le 26/6/2002 Ă  12:47:11 (#1713887)

Les bois résonnent de ces chants multiples, ces langages étranges qui plaisent aux oreilles. Ici une complainte s’élève, là une discussion se poursuit. Transperçant les feuillages, la lumière descend pour éclairer les sous-bois, chatoyante lueur qui danse dans l’air. Chante la terre qui sourit à la vie ! Le jeune homme se penche, caressant de la main le sol nourricier. Il n’est qu’une jeune pousse au milieu de centenaires. Sa jeunesse reste timide, accueillant les enseignements du temps. Il entend les murmures d’une nature confiante, de la vie foisonnante qui s’élève partout. Posant sa main sur le tronc d’un arbre, il en apprécie la majesté, et cette sève qui s’écoule dans son cœur. Cette lente rivière garante de vie.

Plus loin un cours d’eau, aux multiples couleurs, d’or, de soleil et d’un bleu si profond, réjouit son regard, illumine son sourire. Là, au creux d’un havre de paix, il se recueille enfin, emplissant ses poumons d’un rythme lent et posé ; il médite et entend.

Là bas, c’est la même terre qui crie, qui hurle sa douleur. Elle pleure ses enfants, elle gronde de colère. C’est la nature ravagée, blessée et meurtrie. C’est le chant de la terre qui s’élève et s’envole, porté par les vents furieux.

Le jeune homme frémit, il ressent cette douleur. Il grimace, se raidit, il en cherche la raison. Un éclair ouvre ses yeux. Il sait ce que la nature attend de lui.

Par Nevaeh/Heaven le 26/6/2002 Ă  13:18:31 (#1714020)

Les enfants s'en vont.
Ceux qui avaient un jour ouvert leur coeur Ă  Titania Ă©taient tour Ă  tour englouti dans un flot de rage aveugle.
Ils disaient entendre la colère de la nature..Mais c'était leur propre rage qu'ils entendaient en écho.
Qu'il est triste pour une mère de voir ces enfants ainsi rejeter son amour et décider de détruire leurs frères.
Ainsi les sanglots imperceptibles de la mère ne cessaient de couler.
Ainsi déchiraient, ses pleurs, le coeur de Nevaeh... que peu de gens maintenant voulaient entendre.
Malgré tout elle répétait sans cesse, même à ceux qui voulaient oublier..: Que Titania vous préserve...

JOL Archives 1.0.1
Par Mind