Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Destinée d'un voleur de poules

Par Blirk le 6/6/2002 à 1:00:14 (#1600493)

Du haut de sa colline, il passe le regard successivement sur le domaine des Saules et sur la ville de SilverSky, domin√©e par son ch√Ęteau.

Il se rappelle sa jeunesse, pousse un rire franc, et parle à une foule imaginaire.
Quelle insouciance a l'époque ! Pas de toit, pas de famille, juste les chemins qui menaient d'une ville a l'autre, d'une ferme a l'autre. Pas besoin d'être riche, pas besoin de posséder, tout était à disposition. La nourriture abondait, il suffisait de se servir... en s'assurant que le propriétaire était occupé à autre chose.
Puis vint cette id√©e folle de devenir honn√™te, de se ranger, de devenir quelqu'un. Pas difficile de singer ces gens aux belles mani√®res et aux robes soyeuses et dor√©es. Il suffisait de cacher mes origines, la rue, et mes croyances en S√©l√®ne. Jusqu'au jour o√Ļ l'ami White me convainct qu'on pouvait √™tre quelqu'un en assumant m√™me son √©tat de s√©l√©nite.
Devenu d√©vou√© corps et √Ęme aux mis√©reux et aux faibles, ma qu√™te √©tait noble, ma vie avait pris un sens. J'aidais comme j'aurais voulu qu'on m'aide √† l'√©poque. J'avais l'illusion d'√™tre accept√© comme j'√©tais. J'√©tais s√©l√©nite et honn√™te ! Avec l'aide des ann√©es, j'en arrivai √† une grande victoire, servir un marquis, ultime reconnaissance de confiance que de me nommer garde des Saules. J'appartenai de plus au conseil qui gouvernait ces Terres !
J'avais reussi !

Il crache soudain le brin d'herbe qu'il machouillait et sert dents.
Mais les pourris de royalistes n'acceptent pas n'importe qui dans leur monde. Ils savent vous rappeler vos origines et montrer vos différences, les attaques au bout des années n'arrivent plus a glisser, elles restent et percistent, elle s'infiltrent et vous rongent. Je vous ai assez donné de ma vie, à vous les privilégiés ; vous ne m'aurez pas accordé de récompense, et bien je me sers moi-même. Ce petit trésor sur lequel j'ai mis la main hier fera l'affaire. Je rejoins les bas fonds, je retrouve ma nature. Certains pourront affirmer "je l'avais dit", oui, ils auront eu raison, ils ont réussi a m'y pousser.
Sans aucune raison, le Marquis m'a gentillement √©cart√© de la place de conseiller, bien s√Ľr sans m'avertir ; il a √©cout√© le capitaine Abelorn qui ne souhaite depuis le d√©but que me faire virer. Et bien soit, je ne suis plus des Saules, mais j'ai pris les devants *rit lourd*, et ne pars pas les mains vides ! Toute ma vie j'ai √©t√© accus√© d'√™tre un voleur, et bien √† pr√©sent, je donnerai raison √† toutes ces mauvaises langues qui m'ont pourri l'existence ! J'avais cru r√©ussir, j'√©tais honn√™te, voil√† ce que vous m'avez fait devenir...
Pardonnez moi Mabelle, Syrielle, et tous mes fr√®res, d'entacher le culte de ma tra√ģtrise envers la couronne, pardonnez mes futures actions. J'ai pass√© ma vie √† absorber les coups, aujourd hui, je dois les rendre, il le faut. Je quitte donc mon r√īle de guide s√©l√©nite, assur√©ment je ne peux plus servir de bon exemple.

Il monte dans sa charette et jette un dernier regard derrière lui.
Aujourd hui, je rejoins le monde des brigands et des malfrats.
Un sourire se dessine dans sa barbe.
Aujourd hui, je rejoins mon monde, je suis à nouveau quelqu'un.
La charette démarre alors dans le cliquetic confortable des diamants qui s'entrechoquent.

Par Rochel Anor le 6/6/2002 à 2:55:26 (#1600759)

*Rigole*
Et c'est quoi l'avenir d'un violeur de poules?
Ombres et poussières mon frère.

Par youpi le 6/6/2002 à 7:49:30 (#1601013)

L'important n'est il pas de faire ce qui nous semble juste ?

Toute action si elle n'est pas dans l'excès contribue a l'equilibre est c'est bien ca l'important.

Uld

Par Mabelle Ylis le 7/6/2002 à 14:15:34 (#1608504)

Mon Frère..
Qu'as tu fait..
Qu'as tu fait ...

Un voleur de poules.. *Soupire*
Une réputation.. Mais tu étais quelqu'un de bien mon frère ! Pourquoi donc avoir agit de la sorte.. Pourquoi ne pas nous avoir fait part de tes doutes, de tes craintes de tes espérences ou fin d'éspérences..

Blirk, cette annonce, je dois l'avouer.. M'ai touché..au plus profond de moi même... Blrik, toi mon frère.. Toi l'un des Plus anciens.. *Soupire*

Tu d√©sires quitter ton r√īle au sein de S√©l√®ne, Soit... Vas y , pars.. *Soupire*.. Que puis je faire d'autre .. Hmm ..

*Long Soupre à nouveau*

Ahh Blirk.... *ne termine pas sa phrase*

*S'assied non loin de sa demeure, sur un banc de pierre, la vue tournée vers le cercle d'Hurlevent*

Par Yyel Tinsha le 7/6/2002 à 14:50:29 (#1608733)

* sourit *

Gesh'no, tu comprends enfin...
Oublies ces idéaux, ces convictions que ces .. Iss'na Lefo t'ont rentré dans la tête. Oublies ces mots, Gesh'no, oublies ces phrases, ce poison qui t'étouffe et t'écrase jour apres jour.
Oublie tout cela, mon Frere, et ouvres les yeux, pour contempler ce que ce monde a de plus misérable, Lefo, de plus pourri. Et dresses toi de tout ton corps contre cela, mon Frere.

Mon fr√™re, il est temps de rattraper le temps, ce temps qu'ils t'ont fait perdre. Il est temps de te venger. De ces maitres, de ces Rois, mais aussi de ces fr√™res, de tes fr√™res, corrompus dans leur √Ęme par un serpent sournois, qui leur a vol√© jusqu'√† leur foi.

Mon frêre, va prier. Et prie comme tu ne l'as jamais Fais.

Et Selena t'entendra, mon frêre.

Yyel Tinsha.
Bohémienne.

Par Nephtys Demon le 7/6/2002 à 18:14:18 (#1609907)

*sourit et berce doucement Ayelin, leur fils, pour qu'il arrete de crier et s'endorme*

-Dors...dors mon fils, la route sera longue et dure...

Nephtys.

Par Blirk le 7/6/2002 à 19:21:22 (#1610302)

Oui Gesh'ia, je me suis menti trop longtemps. Mais pour l'instant, j'ai d'autre chose a faire que la vengeance.
Il deposer un baiser sur les fronts de Nephtys et d'Ayelin.

Une liberté retrouvée

Par Casus Orelen le 7/6/2002 à 23:20:31 (#1611824)

Et bien mon Frère, tu as choisi la voie qui était tienne depuis le début, je ne puis que te féliciter d'avoir repris ta liberté. C'est fort dommage que le destin ait choisi les Saules, je dois avouer que ce marquis m'est moins antipathique que le Roy, mais bon...

Ta pr√©sence au sein du culte va nous manquer √† tous, puisses tu trouver repos et qui√©tude l√† o√Ļ tu iras mon ami, mon Fr√®re.


Au revoir et que Sélène te garde.

Casus.

Par Cyric Sayin FA le 9/6/2002 à 13:30:11 (#1620277)

Pauvre Blirk , devenir Voleur et brigand et une chose , mais trahir tes anciens amis en partant du Domaine des Saules avec le coffre sous le bras , voila un acte honorable *crache au sol*

Quand on te retrouveras crois moi que tu va regretter ton geste !

Par Nephtys Demon le 9/6/2002 à 14:41:45 (#1620694)

Qui regrettera? qui?
Hein? Le druidichon, tu crois que tu arriveras jusqu'a lui vivant?
Tu le paierais au centuple...

*sourire en coin*

Il sait se défendre, il n'a pas besoin de moi, mais disons que je ne suis pas loin...Pour la vengeance.

Par Blirk le 9/6/2002 à 15:31:26 (#1621068)

Mes anciens amis ? Hinhin, je n'appelle pas comme cela ceux qui ont profite de mes services sans aucune retenue ni concideration. Ce petit tas de diamants est le simple remerciement de mes annees de service, il me revient de droit.
Maintenant, si vous voulez me tomber dessus, essayez donc, mais il sera difficile a vous de me trouver hahaha. Quoique si vous ne vous deplacez plus a 5, je pourrais peut etre decider que l'on se rencontre pour vous offrir la correction que je vous cherchez. Laissez moi en paix, les diamants me suffisent, je ne veux pas m'opposer a vous, dont la plupart est aussi manipulee que je l'ai ete. Mais si vous insistez, alors les Saules finiront dans un amat de cendres.

Par Rochel Anor le 9/6/2002 à 16:12:21 (#1621338)

*Rigole*
Les touffus des saules devront me passer sur le corps avant d'arriver au vieux Blirk!
*Lève son arc vers le ciel étoilé*
VA GUNGHUNIL!!!!!

Pendant ce temps sur Xyartha...

Par Ayelin Demon le 9/6/2002 à 21:25:29 (#1623200)

Il était né dans un nuage, un grand nuage de brume opaque. Il était né un jour d'orage, sous des torrents de gouttes qui claquent. Il était né avec la rage de ne pas avoir eu le lit douillet, le lit douillet qu'ont les humains, les petits monstres à quatre pattes. Il était né pendant la fuite de sa mère, peut-être avait-il déja compris le poids qu'il était devenu dans le ventre de la démone.

Il venait juste au monde, et d√©j√† il rampait de droite et de gauche, avec un regard plein de rage ; curieuse impression que celle d'un enfant tout rouge et rose, bouille friponne, qui dans une chemise bien trop grande nage, mais dont les yeux d'un noir sans fond traquent d√©j√† la moindre image, le moindre mouvement trop rapide, et qui renfrogne d'un air sauvage tout ce qui fr√īle son visage.


Prot√©g√© dans les bras de sa m√®re, il a des mimiques amusantes pour ces grands na√Įfs d'adultes ; si seulement ils comprenaient qu'il ne les aime d√©j√† pas, et que s'il fait des grands sourires ce n'est que pour mieux leur plaire ; ces grands dadets sont bien utiles √† un gamin de quelques jours.


Et lorsqu'il s'endort dans ses bras il n'a envie que de grandir, d'être grand et fort comme son humain de père, fuit et craint comme sa démone de mère.

JOL Archives 1.0.1
Par Mind