Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contrĂ´le

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Retour vers la liberté

Par Swama le 5/6/2002 Ă  11:36:50 (#1596045)

La pluie fine caresse son visage à présent, malgré la houppelande qu’elle porte pour se protéger des intempéries. La jeune femme contemple le paysage familier, sans mot dire, laissant ses yeux se poser sur ces habitations et ces bâtiments qui ont marqué ses souvenirs. Depuis combien de temps est-elle partie ? Cela lui semble si proche, et pourtant. La ville a bien changé en son absence, même si elle reconnaît toujours au loin la silhouette imposante du temple d’Artherk, ou la grande cheminée qui s’élève au-dessus de l’auberge. Peut-être est ce simplement le fait d’être partie ou alors voit-elle les choses autrement à présent. Enfin, s’arrachant à ces pensées, Swama se remet en route.

Enfin, je suis de retour, laissa-t-elle Ă©chapper dans un souffle.

Alors qu’elle semblait enfin avoir trouvé la paix et le repos, elle avait tout quitté du jour au lendemain. Pourquoi être partie sans rien dire ? Il aurait pu l’aider, elle le savait. Il le lui avait même proposé. Mais il est de ces chaînes que l’on doit briser seule, ces souvenirs du passé qui ne veulent nous quitter, qui ne peuvent s’oublier. Afin d’être libre elle devait les affronter elle-même. Sans le prévenir, elle était partie, c’était sans doute mieux. Il aurait cherché à la retenir, il aurait voulu l’accompagner. Elle ne voulait pas le faire souffrir, elle ne savait même pas ce qu’elle pourrait faire, ou si elle ne succomberait pas à son passé. Partir, c’était le laisser libre, ne pas l’entraîner avec elle dans ce passé douloureux. Cela valait mieux pour elle, pour lui. Et si elle revenait… Alors peut-être…

Elle ne pouvait oublier. Elle n’avait su accepter cette enfance, ou plutôt ce plongeon d’une enfant dans le cruel monde des adultes. Non, elle tremblait encore rien qu’à cette pensée, à ce qu’ils lui avaient fait subir, sans pitié. Le seul moyen de se défaire de ses chaînes était de revenir les affronter en face, revenir à Gaelys, dans son royaume natal de Morrow. Voir en face les visages de ceux qui avaient osé la traiter comme une moins que rien, l’obliger à se prostituer, ces visages porcins, ces monstres qui se faisaient passer pour des hommes. Aujourd’hui encore ils la tourmentaient. Toujours le souvenir de leurs actes et de leurs sévices la rattrapait. Elle revoyait encore le rictus mauvais de Gus, celui qui avait pris un malin plaisir à la forcer quand elle avait finalement cédé pour rester en vie. Elle devait s’en libérer pour pouvoir vivre. Ils devaient payer pour leurs crimes… Sa meilleure amie serait vengée.

C’était fini maintenant. Elle avait lu la terreur dans le visage de son bourreau, quand il s’était réveillé attaché et incapable de se défendre. Elle avait vu l’horreur se dessiner dans chacun de ses traits alors qu’elle se rappelait à son souvenir, qu’elle lui rappelait ses actes, avant de lui décrire ce qu’elle lui ferait subir. Une vie pour une vie. Il lui avait volé son enfance, sa vie, elle la reprenait à présent. Aucun villageois ne vint secourir Gus. La même hypocrisie, la même lâcheté qui leurs fermaient les yeux sur ses actes passés les empêchaient à présent d’entendre et de voir ce qu’elle pouvait lui faire subir. Les cris de Gus ne trouvèrent guère d’échos dans la nuit, avant de s’éteindre doucement au petit matin. Elle n’avait que du mépris pour les autres villageois qui osaient se prétendre des hommes. Elle les avait vus, les uns et les autres se presser pour étreindre son corps autrefois, elle les voyait maintenant la regarder avec peur, alors qu’elle sortait de la demeure de son ancien bourreau. Elle se sentait vidée à présent, comme ayant crevé un abcès purulent. Elle plaignait ces parodies d’êtres humains, ces tristes existences. Elle ne reviendrait plus jamais à Gaelys, sa place n’était plus ici. Enfin elle était libre…

Le port de Windhowl… Elle apprécie la sensation des pavés sous ses pieds nus. Avec un sourire elle se rappelle comment elle avait expliqué à Neo qu’elle aimait marcher ainsi, libre de toute entrave. Il lui avait sourit alors… Neo, qu’était-il devenu en son absence ? Il était libre. Elle l’avait voulu ainsi, même si elle espérait, au fond d’elle-même qu’il soit encore là, pour elle. Un espoir fou, un rêve auquel elle s’accroche malgré tout, lorsqu’elle s’endort le soir, emmitouflée dans la couverture rouge qu’il lui avait offerte. Tendres souvenirs… Ses pas la portent à travers la ville, légère et vive. Le futur lui sourit pour la première fois, et déjà les images défilent. Libre, elle se réveille d’un long cauchemar. Libre, elle espère enfin de la vie. Jusqu’à ce qu’une affiche attire son attention…

Lentement, elle s’approche, détaillant celle ci comme pour être sure de ne pas se tromper. Le mariage de Neo Doreggan, juge royal avec dame Xl. La nouvelle tombe comme un couperet, elle ne peut se tromper. Il se marie, non.... Déjà ses jambes flageolent, et elle doit prendre appui sur le mur pour continuer à lire. Terrassée par la nouvelle, par ce rêve qui s’écroule, elle se laisse doucement glisser sur le sol. Bien sûr, elle savait que cela devait arriver, que laisser Neo sans nouvelles après son départ inexpliqué ne pouvait que finir ainsi. Et pourtant elle avait tant espéré. Se repliant doucement sur elle-même, elle se laisse aller à sangloter, mêlant ses larmes à la triste pluie qui ne cesse de tomber…

NeoÂ…

Par Lorana le 5/6/2002 Ă  11:45:08 (#1596097)

:lit: tres joli :) (mais euh neo est toujours pas marié :p)

Par Xl le 5/6/2002 Ă  12:42:36 (#1596464)

(ouai bah pas la peine de le crier sur tous les toits que le Neo il est pas encore marie !) :sanglote:

Par Jim -Predator- West le 5/6/2002 Ă  13:49:56 (#1596829)

-Oulalah Jean Mimi,serait ce le retour au vestiaire d'Xl?
-Tout a fait Thierry,elle a tout donner a la 1ere mi-temps,mais maintenant il faut recharger les batteries :)

Par Neo DoreggaN le 5/6/2002 Ă  14:02:44 (#1596899)

Lorsqu'il s'était réveillé seul ce jour la, il n'y pretta pas vraiment attention, il lui était deja arrivé de le laisser dormir alors qu'elle allait se promener. Mais au soir du deuxième jour il su qu'elle était partie, et il savait très bien où elle était allée. Il s'était toujours promis de la proteger, de l'aider, quoi qu'il arrive, elle qui était si douce, si fragile... Il ne comprenait pas qu'elle ne lui ai rien annoncé. A ce moment, celui qui n'était encore qu'un garde royal a l'époque se sentit si misérable, si inutile... C'était il y a si longtemps...

Il décida dès lors de se livrer corps et ames a son travail pour tenter de l'oublier, tenter de se convaincre qu'elle ne lui reviendrait pas. Il voulait aussi se prouver a lui-même qu'il pouvait aider les gens, les sauver, se convaincre qu'il devait encore vivre... La seule raison de vivre qu'il trouva était son Roy, c'est pourquoi il s'impliqua de plus en plus dans la garde, allant presque jusqu'a oublier la notion de sentiment. Pourtant, quoi qu'il fasse, alors que le sommeil le gagnait, ses rêve se limitaient a une image...un visage...Swama... Il esperait toujours son retour.

Mais le destin est plein de surprise, Neo pensait avoir oublié toute notion d'amour lorsque qu'Xl arriva dans la garde... Il la trouva si belle.... il ne comprit tout d'abord pas ce que cela signifiait, mais alors qu'il l'embrassait pour la première fois il su ce que cela voulait dire.
Il l'aimait, un amour certes different de celui qu'il avait éprouvé pour Swama, c'était plus physique, plus passionné, mais cet amour était sincère et réel.

A présent celle qui devait devenir sa femme etait prisonnière des haruspiciens. Il allait se livrer pour qu'elle ne subisse plus leurs tortures. Cependant Hanck l'avait convaincu d'attendre encore une journée, ce qu'il avait acepté a regret. Le Juge Royal refusait de tourner en rond, cette attente lui était insupportable, il décida alors d'aller patrouiller sur Arakas, puis sur raven's Dust, jusqu'a ce que cette journée se finisse...

(hrp)PS: evitez les remarques hrp déobligeantes, merci.

Par Swama le 5/6/2002 Ă  14:25:10 (#1597026)

Swama se ressaisit. Elle a froid. Il lui fallait trouver son amie Amyrlin. Elle non plus n'a pas de nouvelle se Swama. Elle a peur. Elle se précipita sur l'île de Raven's dust et alla frapper à la porte de son amie.

Rien, pas de réponses...elle a peur, froid. Où est son amie? Elle espère du plus profond d'elle qu'il ne lui soit rien arrivée.L'inquietude l'a submerge. Ses larmes fusionnent avec la pluie.

Swama reste assise devant la porte enroulée dans sa couverture avec l'espoir de revoir son amie...

Par Neo DoreggaN le 5/6/2002 Ă  14:51:51 (#1597163)

Alors qu'il finissait sa ronde sur Arakas, une pluie battante commenca a tomber. Il ne distinguait plus que des ombres a quelques metres de lui. Cette pluie l'avait rendu encore plus maussade, arrivé a Silversky il décida finalement de ne pas continuer et se rendit d'un pas rapide a la Capitainerie.
En chemin il remarqua une ombre au pas de la porte d'une des maisons qui se trouvait au bord du chemin. Convaincu qu'il s'agissait encore d'un de ces mendiants qui polluent la ville, il s'avanca vers la forme tout en l'interpellant d'une voix forte

"La ville est interdite aux mendiants, partez d'ici!"

Par Glirhuin Wyvern le 5/6/2002 Ă  14:56:50 (#1597198)

Faisant sa ronde quotidienne , Glirhuin passa devant une fort belle bâtisse. Devant cette dernière , il aperçu une jeune femme , en larmes . Il s’approcha et dit d’une voix amicale :

Que faites vous la Demoiselle ?

JÂ’aÂ….JÂ’attend que mon amie ouvreÂ…Ne savez vous pas ou elle est par hasard ?

Pensif , Glirhuin regarda le haut de la bâtisse

Comment sÂ’appelle t elle votre amie ?

Amyrlin...

Quand elle prononça son nom , cela lui fit un pincement au cœur ….Amyrlin…Celle qui avait failli être sa femme avant sa rencontre avec Herbe. Elle aussi était partie sans rien dire , il la savait partie pour méditer car un ma trop grand la rongeait…Mais depuis des années il n’avait plus eu de nouvelles d’une des seules qui avait touché son cœur.. Cela lui fit de la peine…Mais , reprenant ses esprits , il lui raconta comment il avait connu Amyrlin , un beau soir , près de Silversky…Comment ils se sont connus , puis aimé , comment ils ont faillis se marier , et puis aussi son soudain départ….Apres lui avoir narré les faits , il lui dit :

Venez donc a lÂ’auberge , vous allez prendre froid.

Ils se précipitèrent a l’auberge et Glirhuin alla lui chercher des vêtements neufs , propres et secs.Il croisa une ombre qu'il distingua a peine. Il ne sut que plus tard que c'etait son Lieutenant... Puis , il décida de rester un peu avec elle pour écouter son histoire , comment elle est arrivée ici , puis comment avait elle connue Amyrlin…

(hrp : elle est partie sur DaocÂ….)

Par Neo DoreggaN le 5/6/2002 Ă  15:04:51 (#1597236)

*frappe Glir :p* Ouvre icq toi >:)

Par Glirhuin Wyvern le 5/6/2002 Ă  15:07:15 (#1597253)

(Je peux pas je suis en stage la j'ai pas icq :D :D :D Ce soir vers 18h00 j'ouvre :D Pas de remarques sur ceux qui sont sur le forum pendant qu'ils bossent svp :ange: )

Par Chrysaor Osten le 6/6/2002 Ă  1:55:56 (#1600654)

:eek: :amour: :chut:

JOL Archives 1.0.1
Par Mind