Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contrĂ´le

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Un retour... une rencontre...

Par Uld déesse Wyld le 20/5/2002 à 15:12:28 (#1494376)

Le soleil etait en train de se coucher sur les îles qu'elle avait quittée il y a de cela deux saisons...Fatiguée de son voyage de retour sur une vieille embarcation, elle sentait a mesure qu'elle approchait de la citée qui l'a vu naitre une tension monter en elle, une peur, et une joie qu'elle ne pouvait cacher par son sourire et ses yeux brillant comme rarement.

Fébrile elle commençait se poser des question sur la reaction de ses parents.
La fièvre des retrouvailles lui tapper de plus en plus fort sous son Heaume d'Oceane marqué par les mauvaises rencontres. A chaque battement de coeur elle sentait le sang frapper dans les son crâne.
Elle serrait de plus une plus fort son vieil arc vipère qui ne l'avait jamais trahit ; dans son carquois quelques rares fleches aux plumes abimées montraient la rudesse de son periple.

Le soleil allait bientot disparaitre, au rouge orangé du ciel se melaient quelques doux nuages brunatres. Elle levait les yeux esperant observer le rayon vert dont elle avait apris l'existance pendant son voyage, lorsque le rouge orangé disparaitrait et que l'ocean absorberait avec le ciel ce bleu qui inonde chaque jour le ciel d'althea...il ne vint pas mais elle ne le pris pas comme un présage, elle continuait a marcher sur le chemain poussiereux où les chariots ont laissé leurs sillons.

Elle voyait enfin le pont de Lighthaven, elle s'arreta.
Apres un instant elle repris sa route quleques larmes aux yeux.
Traversant le pont elle croisait de nouvelles têtes qui la devisageaient. S'approchant tu temple elle commençait a chercher son père et sa mère qui lui manquaient tant.

Elle demandait a des passant et sages qu'elle reconu ou elle pourait trouver ses parents, on lui repondit que son père etait sur la route qui mainteant au repère des Kraanians.

Elle se remit en route d'un pas de plus en plus assuré et rapide.
S'approchant de la déstination elle etendit une voix.

C'est bien ma fillotte ton père est fier de toi mais ne t'éloigne pas trop tu me fais un peu peur.

Cette voix c'était bien celle de son père mais...mais a qui parlait il ? Aurait elle une soeur ?
Ses yeux se chargeaient de larme et un sourire se dessinait sur sur ses lèvres. Elle decidait de s'approcher.

Baissant les yeux elle ne trouva que des mot simples.

Bon...bon..bonjour Papa...

Les larmes ne s'arretaient plus de couler de ses yeux emeraude.

Son père la regarda, sourit et la prit dans ses bras


Ma fille, viens je dois te presenter une personne lui dit il avec un large sourire
Les yeux ronds une petite fille la regardait et se mit a crier
Uld Uld ??? C'est bien toi ma grande soeur dont papa me parle ??? Elle avait un visage d'ange et faisait frissonner la revenante

Oui je suis donc ta grande soeur sourit
Puis se retournant vers son père Mais ou est maman ?
Elle vit le visage de son père devenir plus sévère et baisser les yeux....
Elle ne le laissa pas repondre et pris sa ... demi soeur donc dans les bras tu es charmante dis donc toi sourit
La petite riait et redonnait le sourir a son père a qui la question sur sa femme disparut avait jetté un tourment

Je suis revenue et j'éspère que tu me pardonnera papa de vous avoir abandoné sans même vous dire au revoir...
Il sourit et la pris dans ses bras sans dire un mot

L'heure avancait et la petite commençait a fatiguer
Bardiel la pris pres de lui. Elle s'endort la pauvre je vais la ramener a la maison.
Très troublée d'autant d'évenements en même temps Uld decidait d'aller se promener et voir si elle retrouvait ses amis sur les autres îles
Je te rejoindrais plus tard papa je pense que nous avons de longues choses a nous dire souriant
Elle regardait la petite fille faire tourner en bourique son père sur le chemain du retour comme elle faisais elle même dans son jeune age... les larmes lui revenait puis elle s'en retourna voir ses amis sur d'autres îles...y retrouver sa fille et son mari

Par Uld déesse Wyld le 20/5/2002 à 15:32:44 (#1494475)

Sortant du temple de Stonecrest elle apperçoit une jeune femme en robe blanche...
Une couronne sur la tete, un arc dans les mains une cape rouge....
Ca ne peut etre qu'elle...

Mal....Malvina ?
Ma puce ? mon bébé, ma fille Elle se mis a genoux et pleura
Oh Pardonne moi ma fille de t'avoir laissé dans ce jeune age seule
La jeune femme la regarde avec un large sourir avant de s'ecrier Maman !!! c'est bien toi maman ? des larmes lui vinrent aussi

oh comme tu m'as manqué ma fille tout ce temps je n'ai cessé de penser a toi pleure
Qu'est devenu ton père ?
La jeune femme regarda sa mère plus tristement Il a disparut mère.
Elle pris sa fille dans ses bras Oh je ne t'abandonerais plus je te le promet
La nuit avancé et les deux femmes s'en retourner discuter dans une maison de Stonecrest pour parler de ces retrouvailles et de cette disparition

Par Iann-nyo le 20/5/2002 Ă  21:01:26 (#1496481)

:lit:

Par Uta le 20/5/2002 Ă  21:05:36 (#1496505)

Splendide ...:) :(

Par Malvyna le 21/5/2002 Ă  19:50:42 (#1501992)

:)))))))))))) ma maman :))))))))))))

Par Gengis Khan le 21/5/2002 Ă  21:22:00 (#1502581)

Curieux méandres de la Vie..
Voilà que ce qui jadis fut défait est à nouveau unis ,une famille éclatée redevient en ce jour unie.
Bonheur et tristesse se mèlent et se déchirent dans nos existance mais qu'importe ,seul le présent et le bonheur ici comptent..

Par Lereniah le 21/5/2002 Ă  21:37:01 (#1502667)

Glorfindelle se trouvait a l'entree des kraanians avec son père, losque celui-ci lui dis :

Chèere enfant aujourd'hui tu va rencontrer ta grande soeur

Glorfindelle fut d'abord ettonée , elle avais une soeur, plus grande, et elle allai la rencontrer, aujourd'hui !! Elle avais un peu peur de la decevoir, qu'elle ne l'aime pas, mais cette rencontrer lui tardais car elle voyais deja en sa soeur, un exemple, une alliée, une écoute

Et elle la vit arriver, comme elle Ă©tait belle sa soeur avec sa jolie robe blanche :). Elle se planta devant elle et lui demanda si c'etait elle sa grande soeur

La jeune dame avais l'air surprise devant glorfindelle, mais très vite elle lui parla chaleureusement et la pris dans ses bras, Glorfindelle était aux anges. Elle aimait deja beaucoup sa soeur qu'elle trouvais vraiment gentille et chaleureuse avec elle .

Ses voeux étaient réalisés: elle avait un père qui la chérissait, et venait de trouver une soeur en qui elle voyait deja une compagne de jeu, une confidente et une amie :)

Elle posa milles questions a sa soeur, elle voulais tout savoir sur elle, car elle l'aimait deja ....

Quand la lune fut tres hautes dans le ciel, la jeune glorfindelle commenca a fatigué, elle fit alors promettre a sa soeur de venir le voir tres vite, et s'amusa a faire tourner en bourrique son papa..
Elle s'embrasserent alors et pour la première fois Glorfindelle dit a sa soeur qu'elle l'aimait....

Une soeur

Par Uld(Feyd)/Ybaer le 24/5/2002 Ă  0:25:09 (#1517314)

Le lendmain encore l'image de cette fillette qu'elle avait pour soeur restait comme une image persistante dans ses yeux emeraude qui brillaient comme des yeux de chats sous la lumière de la lune.

Elle avait une soeur, rendez vous compte apres tant d'année ou elle en avait rêvé elle avait enfin une soeur...

Quelqu'un avec qui elle pourait parler sans avoir une etrangère en face. Certes elle ne serait pas une camarade de jeu comme Uld le souhaitait dans son jeune age, mais elle aurait une petite soeur à protéger et éduquer comme seule une grande soeur sait le faire.
Elle etait jeune mais justement elle avait tant de chose a lui apprendre.

Toute la journée à sillonner les îles d'althea pour revoir des têtes qu'elle cotoyait avant son depart, elle pensait a cette soeur. celle qui lui avait emplit le coeur de bonheur à la simple phrase de présentation de son père. Celle qui avait un visage si gracieux et malicieux. Cet ange qui la mettait face a une situation inconue...l'amour fraternel que peuvent avoir deux soeurs.

Elle l'aimait oh oui elle l'aimait, sans même la connaitre elle etait prête à tout partager avec elle. Elle lisait dans les yeux pleins de curiosité de la petite comme dans un livre ouvert. Une complicité etait née comme si elle avait toujours existé.

Demain elle lui raconterais sa vie de jeune enfant, mais il etait l'heure de mettre la petite ange au lit ...

JOL Archives 1.0.1
Par Mind