Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Bourgeonnement et floraison tardive.

Par Yolinne MIP le 9/5/2002 à 6:31:31 (#1426423)

Un l√©ger courant d'air tourbillonnait dans les rues, bousculant une tra√ģn√©e de feuilles et de p√©tales imm√Ętures. Une long voile brun et rose p√Ęle s'engouffrant peu √† peu sous les portes closes. Le soleil encore plong√© dans un r√™ve de brumes s'√©levait courtoisement dans le ciel, et quelques nuages diffus s'effilochaient gr√Ęcieusement mordus par les vents. Au d√©tour d'un petit bosquet, sur une plage d√©sert√©e o√Ļ les vagues claquaient doucement sur le rivage, une silhouette √©tait √©tal√©e, les ailes languissant sur le sable.

Elle avait passé toute la nuit à rêvasser, à sentir le doux bruissement de la mer associé au chant des bêtes nocturne. Un spectacle appaisant, salvateur. Et ses pensées s'étaient risquées à voguer tout autour d'elle, comme une nuée de lucioles aux lumières douces. Et au petit matin, elle était encore là, les yeux engourdis de fatigue mais brillants, allongée sur le sable encore frais qui commençait à s'abreuver des rayons de l'astre du jour. Son regard se posa sur la fine bague qui ornait son doigt. Un bref ray de lumière vint le faire miroiter une seconde suspendue ; Le temps d'un sourire s'épanouissant sur ses lèvres.. Elle ferma les yeux et se mit à écouter la mélopée de la mer brisant son écume sur les quelques rochers. Ses pensées dérivèrent de nouveau, déchirant les brumes afin de représenter un visage. Ce visage qu'elle voyait souvent si fermé, et pourtant, l'éclat de ses yeux qui trahissaient leur possesseur, démentaient sa froideur. Et son coeur peu à peu se mit à battre plus frénétiquement tandis que son sang affluait en ses membres...

Cette douceur si languissante... Cette lueur d'espoir qui grandissait. La lourde machine qui se remettait en marche, oubliant les meurtrissures du temps, d√©cap√©e de cette mousse paralysante. Cette sensation si prenante qui se propageait en elle comme un baume parfait dont les senteurs revivifiaient.. Ce bourgeon de sentiments qui prenait forme. Le d√©sir d'aimer √† nouveau √©tait revenu. Et gr√Ęce √† lui.. Une brusque rafale √©tourdissante la fit se r√©veiller de ce songe √©veill√©. Quelques oiseaux marins volaient au dessus d'elle, agit√©s par la turbulence. L'un deux qui transportait les outils de son nid l√Ęcha sa prise pr√©cieuse, et un petit √©clair blanc tomba du ciel. Une fleur d√©licate au doux parfum tomba non loin d'elle. Elle n'eut qu'√† √©tendre la main pour porter la corolle parfum√©e entre ses doigts avec d√©licatesse. Embaum√©e de ce parfum enivrant, son sourire s'√©largit. Ses doigts se laiss√®rent √† graver un nom dans le sable humide, puis elle se releva prestement, le coeur bond√© de joie et ses pas quitt√®rent la gr√®ve. Les l√®vres des vagues vinrent l√©cher le nom √† la mar√©e montante, effa√ßant peu √† peu ce qu'elle avait confi√© √† la nature, gobant son secret au milieu de l'ab√ģme des eaux.

Mais le sable les oiseaux et la mer gardaient en eux ce nom précieux, ce nom dont ils se souviendraient, ce nom...

"Dias.."

Par Ezaathe le 9/5/2002 à 6:59:29 (#1426442)

Un petit peu de romantisme dans ce monde de brutes. Voilà qui est rafraichissant. :merci:

Par Angel Wyvern/Darken le 9/5/2002 à 8:01:35 (#1426486)

:lit: :amour: :amour: :)

Par Thulsa Doom le 9/5/2002 à 10:12:19 (#1426684)

:lit:

Par Dawn Ocelot le 9/5/2002 à 11:20:50 (#1427103)

wha :lit: :) :amour:

Par Kyriane Feals le 9/5/2002 à 11:29:54 (#1427183)

:lit:

Le romantisme ne s'apprend pas... il est en nous.

Par Azulynn Kissous le 9/5/2002 à 12:59:23 (#1427901)

Délicieux... ;)

Par Snoopy le 9/5/2002 à 13:51:50 (#1428306)

:lit: :amour: *tjrs fan :p*

Par Lorana le 9/5/2002 à 15:15:26 (#1428986)

:lit: :amour: :( :p

Par Ashraam Darken le 9/5/2002 à 16:57:49 (#1429645)

:lit:

JOL Archives 1.0.1
Par Mind