Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contrĂ´le

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Légendes de Fanaani - 1ère partie

Par Fanaani le 18/4/2002 Ă  20:15:59 (#1307193)

- Index -

La traduction des premiers chapitres avait été laborieuse.. Plusieurs heures s’étaient écoulées, à la seule lueur d’une bougie pâlichonne, et les yeux de la prêtresse ressentaient le poids de la fatigue. A côté d’elle, le troubadour s’échinait lui-aussi sur les pages qu’ils s’étaient partagées.
Aux premières lueurs de l’aube de ce septième jour, ils avaient réussi tous deux à retranscrire les quelques dizaines de feuillets commençant la trame de Fanaani, l’île mystérieuse à laquelle était consacré cet ouvrage…

Prologue:

A vous, lecteurs paisibles et curieux, ce message afin de vous prévenir. L’histoire que je m’apprête à conter en ces sommaires pages n’est point tirée d’un quelconque esprit rêveur et fantasque. Cette île a réellement existé, j’en suis persuadé, car mes ascendants y résidaient en hommes heureux..du moins, y ont vécu un certain temps comme tel.. Cependant je comprendrais que vous n’accordiez aucun crédit à ce que vous allez voir, à ce que je vais vous montrer à travers ce manuscrit, et que l’image de Fanaani ne reste pour vous qu’un songe impalpable et enseveli..
Trêve de mots inutiles, il est temps pour moi de vous ouvrir les rideaux de cette scène si chère à mon cœur, de cette fabuleuse épopée qu’enfant on m’a transmise, et dont les mots et les images en mon esprit sont encore ancrées….

Agrid Tanesties.


Chapitre premier : Genèse d’un lambeau de terre féerique.

A l’aube des temps, alors que les Terres Immenses étaient à peine gorgées de vie, les Dieux se concertèrent afin de savoir ce qu’ils allaient mettre à la disposition de leur nouvelle création, l’homme. L’avis de tous était de partager leurs dons à travers les quatre coins de ce monde qu’ils venaient de modeler avec jovialité. Cependant une des divinités sembla songeuse. La déesse de l’Inspiration et de la Créativité, Illyatys, gardait un présage assez flou de ce qu’allaient devenir les hommes détenant quelques parcelles de savoir, et sur le devenir de leur évolution. Son frère Krantyanor, divinité de l’Art et des Chants se tenait à ses côtés, tout aussi plongé dans le mutisme quant à tenter de forcer les mailles de la Destinée et de ses Tisseuses pour entrevoir l’avenir incertain de la race nouvelle et de ses capacités. La voix mélodieuse d’Illyatys déchira soudainement l’euphorie des Dieux. Tous se turent, curieux d’entendre celle que l’on entendait peu lors de leurs conseils. Un projet fut évoqué : créer une terre qu’ils pourraient étudier à loisir, développant ce que les autres contrées ne connaîtraient qu’à l’avenir, qu’ils puissent observer les réactions des hommes face aux dons que les Dieux pourraient leur accorder. Une terre isolée, où le temps ne prendrait plus d’importance, où ils pourraient espionner à loisir leurs expériences. Le Conseil resta interdit. Cette idée saugrenue ne semblait que peu leur convenir, ou du moins étaient-ils peu amènes à tenter cette chose, dont ils n’arrivaient à calculer les conséquences. L’un d’eux se leva pourtant. Ce fut Hyagesh, le Dieu du Hasard et de la Chance. Un long sourire salua la déclamation de la jeune déité, et ses mains se joignirent en guise d’approbation. Quelques murmures se propagèrent dans l’assemblée, et des regards douteux se croisèrent. Enfin, la plus haute stature du Conseil se releva. Aashyan, le dieu de la Décision et du Jugement adressa ces mots :
- Cette requête ne manque pas d’intérêt. Nous pourrons ainsi jauger ces créatures qu’elles n’utilisent pas notre savoir à mauvais escient. Ainsi, nous allons créer une île, Fanaani, « La terre au Destin inconnu ».
Les têtes approuvèrent la décision du vieux sage et entreprirent de réaliser leur nouvelle création. Ainsi, Kyantys, le dieu de l’Ecume souleva un pan de la mer pour découvrir une langue de terre assez étendue ; Fiarna, divinité des Pluies féconda la terre d’un rideau de fines gouttes, et une végétation luxuriante s’éleva, enhardie par la lumière de Nyodys, déité de la Lumière. Euphysias, dieu des éléments créateurs s’affaira à modeler les gens et les animaux ; Erydée, dieu des Artifices, disposa des matériaux et des mines évoluées mises à disposition de la nouvelle civilisation. Chaque déité se mit à l’œuvre et au bout de sept jours, l’île fut érigée, surplombant la mer de ses hautes falaises échancrées, éblouie par la lumière du soleil, véritable bijou brillant de mille feux. Fanaani était née et représentait tout ce que les dieux pouvaient construire de plus parfait."

Par Yolinne MIP le 19/4/2002 Ă  12:20:44 (#1310503)

La travail n'était tout de même pas fini, il restait encore beaucoup à traduire, et ils se remirent à la tâche conscienceusement...

Par Dodgee MIP le 19/4/2002 Ă  14:12:12 (#1311110)

Les yeux rougis par la fatigue, les pensées encore brumeuses, le troubadour jeta un regard vers la prêtresse, qui finissait de jeter sur le papier leurs derniers travaux. Dans son regard, on pouvait lire cette excitation de la découverte, ces débuts de réponses aux questions qu’il se posait depuis l’étrange soirée où Fanaani avait été projetée sur sa route. Cette même excitation qui lui avait permis de travailler jusqu’au matin sans même s’en rendre compte…

Le sourire rêveur aux lèvres, il se laissa lentement gagner par le sommeil, par cette silhouette brumeuse d'une île oubliée...

Par Kyriane Feals le 19/4/2002 Ă  14:49:19 (#1311300)

:lit:

Nous on a l'Atlantide... désormais Althéa aura Fanaani. :D

Par SentencE le 19/4/2002 Ă  14:51:23 (#1311311)

et rajouter que c'est Somptueux, serais qu'admettre une vérité.

JOL Archives 1.0.1
Par Mind