Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contrĂ´le

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

la peine d'un homme et la souffrance d'un dragon

Par Kurtgan le 8/4/2002 Ă  11:04:45 (#1246510)

Tout a commencé par une histoire des plus romantiques. Un homme et une femme se sont trouvés des affinités dans la vie grouillante de Lighthaven.
L’ondine pécheresse trouva son pêcheur.
L’esprit ainsi pu connaître le repos dans le cœur d’une humaine. L’âme du jeune homme s’emballait à chaque rencontre d’Ondine et son cœur savait que c’était elle qui devait être l’élu, la femme qu’il attendait, sa vie.

Oh source tranquille enfin tu connais ou puiser ton amour.
Oh cœur fragile te voilà enfin prêt à reconnaître l’amour.
Oh chant fertile ton âme se verra à jour.


VoilĂ  les mots dÂ’un rĂŞve qui allait tourner au cauchemar.
L’idylle, la communion de ces êtres se faisaient naturellement. Bien que farouche et parfois sur leur garde, ces jeunes amants connurent ensemble quelque chose que beaucoup recherchent encore. Une complicité et le sentiment d’un vide se créant lorsque son amour partait…*verse quelques larmes… *

Là, tristesse, chagrin, peine et solitude envahissaient son cœur, vidaient l’âme et noyaient l’esprit du pêcheur.
Puissante magie est lÂ’amour. CÂ’est lÂ’une des bases de nature oĂą les dieux parfois ne peuvent intervenir. CÂ’est la confrontation de deux mondesÂ…

L’amour inflige au début bon nombre de tourments à celui qu’il aime mais lui apporte en fin de compte le bonheur idéal.
Nature dans sa conception, donne à ce rite des étapes par lesquelles doit passer l’âme emportée par le désir à se purifier peu à peu et rejoindre l’âme du monde que représente la véritable Nature, sous les auspices de l’Esprit et de la divine création.

C’est l’étape principale indiquant comment l’âme doit se détourner d’un désir purement terrestre accèdent ainsi à un amour qui est la manifestation de son origine et de sa nature spirituelle.
Le premier amour est puissant et fort. Pour l’être aimé, il subit sans rechigner toutes peines et les soucis du monde.
Sur la deuxième, l’amour véritable ne cherche pas celle qui lui convient, il donne tout ce qu’il est.
La troisième, le véritable amour adoucit les chagrins et les peurs, il ne recule pas devant eux.
Et sur la quatrième enfin, la loi du véritable amour affirme qu’il conserve toujours la jeunesse et jamais ne vieillit.

griffonne sur une lettre..
Le bonheur à ma bouche a un goût d’amertume. L’amour n’est plus une conception que je perçois avant d’avoir mal… si mal à mon cœur..
Mon âme se sent vide de ce désir de vivre sans elle.
*a la gorge nouée *

Il Ă©tait une fois un homme au service du peuple et dÂ’une femme esclave de sa foi. LÂ’un dans lÂ’autre, ils sÂ’aimaient dÂ’un amour semblant parfait.

*laissant une lettre tachées de larmes au cercle de pierre*
Oh pourquoi avait elle été choisi par ce dieu… par ce désir de puissance… pourquoi n’ai je pas pu la retenir en lui donnant ma force, mon amour et ma vie.
Ai je été lâche de ne pas la suivre ? comment se fait il que cette douleur me fasse si mal…

*dans la forĂŞt le pĂŞcheur jette sa canne au fil dÂ’argent, il doit faire partir de son esprit Ondine avant de se laisser mourir. *

*s’adressant aux arbres aux vents et fleurs, le visage déformé par la douleur de son âme, il hurle *

Observateur ! à toi je te le dis… Je sais qui tu es et je désire te rencontrer. Je ne sais plus pour qui je vis…est ce pour l’Esprit ? ou encore pour le salue de mon âme…
Je n’arrive plus à porter le fardeau qui m’a été confié…


Allant chercher repos ou gît funéraire il quitta son domaine s’enfonçant sans cesse dans les bois antiques de la forêt d’Arakas…

Par Colossus Lern le 8/4/2002 Ă  11:20:21 (#1246593)

Kurtgan ...


Si tu l abandonnes pour cela, tu n auras prouvé qu une chose ... que j avais raison .. et je n aimerais pas avoir pour une fois raison mon ami ...

Laisses moi te raconter l histoire d une femme et d un homme ... d une pretresse d une religion honnie et d une homme membre d un clan de guerriseurs .. Laisse moi te conter leur histoire, les pressions exercées par le culte de la pretresse et les tumultes au sein du clan de l homme .. Laisse moi te parler du fruit de leur amour ..

*sourit tristement*

Je l ai aimé ..



Arawn Colossus Lern de Spades

Par Kurtgan le 8/4/2002 Ă  11:46:08 (#1246708)

LÂ’astreinte dÂ’un amour impossible se fait dans la douleurÂ… ma peine est plus grande que sera ta haine Ă  mon Ă©gardÂ…

Mon corps se meurt par le vrombissement de l’esprit que je garde. La colère de se dernier s’est trouvé réveillé par ma récente blessure faites à mon flanc par une aura noir d’une ogrimarienne… J’ai voulu connaître d’Ogrimar ce que représentait la douleur, le chaos et de la dites terreur qu’il en découlait… Maintenant, je me sens si fatigué… je sens mon corps s’endormir…sous le poids toujours présent d’un cœur maintenant rempli de tristesse et qui n’arrive pas à oublier ces moments de bonheurs.

J’écouterai tes conseils Arwan car par le passé bien que certains de nos points divergent, tu as toujours eu l’âme bonne et l’esprit serein. Mais pour le moment il me faut du temps… temps à la réflexion et au choix qui s’ouvre à moi.

*envoie un pigeon à Colossus tout en se remémorant l’amour de cette femme qu’il aime encore *

Par Manon Agaroth le 8/4/2002 Ă  17:06:09 (#1248660)

Le coeur dechiré, hurlant sa peine dans le vent, personne ne pouvait imaginer la souffrance qu'elle ressentait a ce moment meme

Tout Ă©tait perdu, fini, jamais plus elle n'epprouverait bonheur dans ses bras, il l'avait repousser
Il lui avait demandé de faire un choix, elle n'avait pu accepter sa proposition

Il l'avait ainsi laissée partir sans meme un regard, sans meme un adieu

Elle savait desormais, qu'elle avait eu raison d'avoir peur, il ne l'avais sans doute jamais aimée, pour tirer un trait si vite, pour dédaigner repondre a son adieu.
Il savait qu'elle souffrait, lui s'etait montré impassif. Elle avait été bien bete de croire en lui , en leur amour.

Desormais, elle serait plus forte,mais remplit d'amertume....

Les joues ruisselantes de larmes, elle restait Ă  terre entierement aneantie

Par Khera Agaroth le 8/4/2002 Ă  17:54:11 (#1248972)

Vois sa tante pleurer a chaude larme.
*s'avance doucement vert elle*
*la regarde droits dans les yeux*
*et lui dit*

Bonjour Manon *lui souriant*
Tiens je t'offre l'un de mais bonbon a la fraise.

ne sashant que faire pour aténuer la douleur de sa tante elle lui tendi un bonbon puis lui dit

Une fois se bonbon manger il te fera oublier tout les malheures de se mode.
*lui sourit*

*regarde sa tante*
*s'en vas un pas calme*


*pense*
Pourvu qu'elle ne face pas de betise . . .

Par Ivanov Melkins le 8/4/2002 Ă  19:52:43 (#1249714)

Il ne comprend pas, lui qui avait pour la première fois depuis une éternité goûté à un morceau de bonheur, aujourd'hui son âme est triste.
Il partage une peine, celle de son amie, il n'existe pas en se monde par hasard car il a été appelé, il est redevenu mortel pour elle...


L'amour est cruelle parfois, il fait souffrir. Mais le véritable amour ne s’arrête pas à de simple détails il n’écoute que le cœur. Il ne faut néanmoins pas se laisser abattre mais plutôt cultiver ses échecs comme une leçon de la vie.
Mais il ne faut jamais oublier que toujours demeurent, mĂŞme discret, des amis sur qui lÂ’on puisse compter. Ils partagent vos peine pour vous aider Ă  en porter le lourd fardeau.

Par un enfant perdu le 8/4/2002 Ă  20:41:18 (#1250137)

*Voit son amie Manon en pleure.*

J'ai eu vent de cet amour brisé. Le bonheur vous a trouvé et vous le laissez partir. Etant jeune, je ne comprend pas trop mais quels sont ces stupides dieux qui interdisent deux êtres de s'aimer? L'amour est au dessus de tout et je vous interdit d'abandonnez! Vous avez la chance d'avoir ce que beaucoup ne connaitrons jamais dans leur vie. Ecoutez votre raison, elle vous montrera la bonne voix

JOL Archives 1.0.1
Par Mind