Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contrĂ´le

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Chronique des Wyvern Chap. II - 2 em Partie 'Lanaèlle Wyvern'' (Réedition)

Par Angel Wyvern/Darken le 7/4/2002 Ă  0:41:42 (#1239702)

Le corps d’Allestrièl s’effondra au sol, son épée plantée dans le cœur, au côté d’Allimiella sous les pleures d’Éléonoraé…

La nuit se poursuivie, et au loin, vers Raven’s Dust et sur Arakas, des armées démoniaque se levèrent pour attaquer les fortifications Elfe… De terribles batailles eurent lieu alors que les Skraugs envoûter accompagné des Chevaliers Spectraux s’attaquèrent au village Elfe de Stoneheim…
Une créature horrible s’approcha de SilverSky, une odeur fétide émanant de son enveloppe. Certaine personne racontèrent que cette dénièrent était accompagné de deux créatures… Un chevalier sombre et une immense araignée.
Il s’approchèrent du château des Elfes et le détruire. La famille royale décimée, leurs organes disséminé dans toute la capitale par des Horreurs qui pendirent le Roi Elfe à l’entrée de SilverSky…
On raconta qu’un seul Elfe survécu à se massacre… Un vil Nécromant du nom de Makrsh P’tang. Il fut enfermer sur une île interdite près de Stoneheim et devins une Liche rivalisant ainsi contre Artherk et Ogrimar.
Alors… Quand le massacre fut terminé, la lune quitta le cheval Stellaire pour finir sa course sous les rebords du disque Althéen…

Le Jour se leva est le destin des Elfes fut sceller… Ainsi fut rapporté c’est terribles événements par des espions Nains, étudiant la civilisation Elfique à ce moment précis.

Dans une maison, une petite fille pleure… Durant la moitié d’une journée, elle resta collé à ses parents dans l’espoir de les voir revivre… En vint…
Alors, quelque grognement se firent entendre au devant de la maison. Les rapaces qui becqueté les carcasses Skraugs s’envolèrent… Éléonoraé, se calma et observa la porte d’entrée de la maison les yeux ronds de peur… Elle s’approcha discrètement de la porte quand elle aperçue une meute de loup terminant le travail des rapaces. Son corps se mis à tremblé de peur. Alors un loup noir leva la tête, renifla l’air et tourna son museau face à la petite fille qui prise de panique s’enfuit.
Elle couru, couru, couru dans toute la forêt, évitant les branches des arbres, tombant, s’écorchant ses jeunes jambes, se relevant et continuant sa course frénétique dans les bois des Montagnes Skraugs. L’un des loups coursa la petite quand soudain, au hasard d’une clairière, elle se tordit la cheville et s’écroula au sol émettent un crie strident de peur et de douleur.
Le loup ralenti sa course et s’approcha de la petite les crocs menaçants.
Elle se recula avec ses mains, la cheville douloureuse, espérant sauvegarder sa vie quelques minutes encore, les yeux pleurant, le visage sale, la bouche tremblante de terreur.
Le loup se précipita sur la petite qu’il mordit au bras qui poussa un hurlement de douleur !
Un bruit sourd approcha à toute vitesse d’elle alors qu’une haura verte émeraude apparut autour d’Éléonoraé à mesure que le loup planta ses crocs plus profondément dans la chair de la petite.
Soudain ! Une épée trancha le corps du loup en deux, si bien que la créature ne put émettre qu’un petit crie retirant ainsi ses dents du bras de la petite fille. Le Losca continua de briller préservant la vie de la petite. Un immense chevalier en armure d’un métal aussi profond que le reflet métallique de la mer, une gigantesque épée en main, pris Éléonoraé, évanouie, sur son épaule et la posa sur son cheval et partie en direction de son domaine au sud-ouest du château de Mordenthal, dans la crypte de Stoneheim…
Le chevalier attacha sa monture au bord de la fontaine à l’entrée du tombeau géant et entra, la petite sur son épaule. Il parcourra le labyrinthe durant des heures avant de se retrouver devant un magnifique tombeau. Il la déposa sur son tombeau afin de pouvoir retirer son casque océane. Son visage de mort vivant se mis à blêmir quand la petite eue une grimace prédisants son futur réveille. Il invoqua autour de lui des serviteurs qui préparèrent un magnifique repas pour la petite.
Quelque temps plus tard, elle ouvrit les yeux à mesure que le l’haura disparut. A son réveil, elle pencha sa tête pour observer son bras bandé de tissus. Lord Stonecrest, dormant son épée en main assis sur une chaise, ouvrit les yeux et tourna sa tête vers elle.

- {Bonjour petite filleÂ…}

Éléonoraé tourna la tête vers le mort vivant avant de descendre du socle se cachant. La cheville encore fragile, elle retomba au sol se tenant le pied… Lord se leva et accouru vers elle, lui demandant des nouvelles. Elle invoqua un petit dard de feu qui s’écrasa sur l’amure du Chevalier mort.

- Arrière ! Vilain ! Sinon ma maman qui est nécromant va te tuer ! !

Elle continua à invoquer son sortilège jusqu’à épuisement de ses ressources magique.
Un sourire éclaira le visage du mort vivant, ses yeux mort la regardant tendrement. Cela allez faire si longtemps qu’il n’avait pas sourit ce Lord… Toujours à combattre sans relâche contre des nains voulant lui voler son armure d’Océane pour confectionner des matériaux… La vanité des vivants l’avait dégoutté, lui un chevaliers. Il n’avait plus foie en l’homme, en l’Elfe n’y même dans le Nain… Il savait qu’Éléonoraé était une gardienne du Losca en tant que fille d’Allestrièl…
Un démon était venu le voir et lui avait demander de prendre soin de la petite… Lui… humble chevalier, il partit à la recherche de cette dernière et tomba sur elle au moment propice…
Éléonoraé le regarda sourire, penchant la tête légèrement sur les côtés lui disant :

- BÂ’ hein cÂ’est po justeÂ… Tu crains pas le feuÂ…

Elle croisa les bras et boudaÂ… Alors son visage se mis Ă  grimacer et elle se mit Ă  pleurer criant dans toute la crypte MAMAAANNN ! ! ! ! PAPPAAAA ! ! !
Lord la regarda… Il savait que c’est parent avais était tuer… Un chevalier spectral lui avait rapporté les faits. S’il pouvez encore pleurer…
Il la pris avec ses deux mains, et la reposa sur le socle de son tombeauÂ…

- {Petite fille… T’est parents son mort, et j’ai reçu ordre d’Ogrimar de t’enseigner ma connaissance… Alors arrête de pleurer et soit forte maintenant… tu n’ai plus une petite fille !

Elle observa le Mort Vivant, resta planté pendant cinq minute avant de séché ses larmes…

- {Tu ai la digne gardienne du Losca maintenant… Beaucoup de cruelle créature viendrons te faire du mal dans l’avenir pour te prendre la puissance de Baazul et d’Ogrimar… Tu devra apprendre à te défendre et en attendant, j’assurerai ta protection jusqu’à ce que tu puisse te protéger par ta propre puissance…}

Elle continua à observé le mort vivant et d’une petite voix enfantine, elle dit alors…

- Si Ogrimar ta dit de me protéger et de m’apprendre… Ben alors je te suivrais…

Les parents d’Éléonoraé avais enseigné depuis sa plus petite jeunesse l’importance d’Ogrimar dans la famille…

Quelque jour passèrent ou la jeune fille récupéra grâce au Losca de ses blessures… Alors son entraînement débuta…

( A Suivre Â… ;) )

JOL Archives 1.0.1
Par Mind