Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Les rituels élémentaux. . .

Par Konsou de Galia le 4/4/2002 à 22:03:09 (#1227278)

Au cours de mon voyage, je suis tombé sur des notes sur les rituels élémentaux et plus particulièrement les objets utilisés. . .
Aussi j'aimerais connaitre vos avis à ce sujet. . .

L'épée :
C'est le solvant des alchimistes, l'instrument qui repousse et annule les énergies, arme aérienne de défence et d'attaque. Véritable paratonnerre, elle dissout les concentrations et annihile l'action de la baguette, condensatrice de force. Bien que la tradition prescrive une épée en acier parfaitement pur, avec une
poign√©e d'or et de cuivre en forme de croix, l'essentiel, c'est avant tout son aspect symbolique : l'√©p√©e magique ne remplit aucune fonction mat√©rielle, elle est dot√©e d'une puissance myst√©rieuse inh√©rente au symbolisme d√©fensif de la pointe. On attachera donc pas d'importance √† sa robustesse, facteur n√©gligeable, mais plutot √† sa forme et √† sa poign√©e. En effet, la lame doit √™tre aigu√ę et droite ; la poign√©e sera constitu√© d'un mat√©riau isolant (bois ou corne), jamais de m√©tal, et formera une croix avec la garde et la lame. Les Anciens forgeaient eux-m√™me leur propre instrument de d√©fence utile subtile pendant la nouvelle Lune, le jour et √† l'heure de Jupiter, et le consacraient avec des parfums et fumigations associ√©es √† cette plan√®te. Aujourd'hui, la fabrication artisanale √©tant particuli√®rement difficile, il est conseill√© d'acheter cette arme, en
respectant toutefois le moment précis suggéré par la tradition, en s'assurant bien, condition primordiale, que l'objet n'a jamais servi.

La baguette :
C'est le symbole de la puissance, de l'action de l'√©l√©ment feu, la concentration alchimique qui attire et recueille les √©nergies en cr√©ant des vortex dans l'ether et en r√©unissant de v√©ritables tourbillons de force. D'une seule pi√®ce, longue comme l'avant-bras et parfaitement droite, elle est en amandier, en noisetier, en saule ou en sureau ; le mage la coupe lui-m√™me d'un seul coup au mois de juin ou de juillet, trois jour apr√®s la nouvelle lune, √† minuit, moment o√Ļ la s√®ve s'arr√™te de couler dans les arbres. On pr√©pare donc la branche en y introduisant un fil de cuivre chauff√©, on la laisse s√©ch√© durant une lunaison, on arrondit ses extr√©mit√©s et on y ins√®re une longue aiguille aimant√©e en recourbant les deux bouts comme des oeillets. La baguette magique doit √™tre conserv√©e dans le plus grand secret, hors de port√©e des regards curieux qui pourraient lui oter son pouvoir, envelopp√©e dans un linge neuf couleur gris-bleu.

La coupe ou la boule de cristal :
C'est le symbole de l'élément eau, du devenir éternel des choses. C'est en dans ce récipient rituel que le Mage, au début du rite, boit quelques gouttes de son propre sang, c'est-à-dire de sa force, mélangées à l'eau de roses. [ . . . ] La coupe peut être en bois, en argile ou en verre, mais le cristal, minéral chargé de vertus magiques et réceptives, reste toujours le meilleur matériau ; on la remplit d'eau pure et limpide, provenant si possible d'un ruisseau ou d'un puits, car l'eau, le yin fait liquide, reçoi et absorbe, mieux que toute autre substance, les énergies perturbatrice.

Le pentacle :
Les pentacles, les sceaux, et certaines substances telles la cire, le sel, la terre, symbolisent l'élément terre et font fonction de support, de catalyseurs propres à faciliter l'accord et la prise de contact entre l'opérateur et les forces intéractives. De plus, le pentacle remplit une fonction protectrice bien particulière contre les entités "basses" ou énergies négatives. [ . . . ] Si l'on croit en la tradition, quiconque évoque et commande les esprits va au devant d'effroyables dangers ; les esprits peuvent répondre par la ruse, par de faux noms ou une image illusoire dont l'unique but est d'attirer l'opérateur hors du cercle protecteurs, ce qui peut entrainer des conséquences très graves voire même mortelles. Mais le pentacle, sentinelle infatigable, surveille et assure la sauvegarde du mage. Sa fabrication nécessite un travail long et ardu. Il s'agit de graver, à l'aide d'une aiguille consacrée, en respectant toujours les connections planétaires, sur des plaques circulaires de métal ou de parchemins vierges (on utilise dans ce cas une encre de couleur correspondante), des symboles et des noms divins qui concentrent toute leur puissance dans le son, la lettre de l'alphabet ou son chiffre équivalent. [ . . . ] Le
sceau le plus courant est le pentagramme ou pentalpha, l'étoile à
cinq branches, allégorie de l'homme cosmique, mais on utilise aussi très souvent d'autres figures géométriques comme le triangle, l'heptagone, l'ennéagone, le décagone, le dodécagone et la croix, symboles chargés de l'énergie vibratoire du chiffre et de l'espace géométrique qui, en harmonie avec une ligne et des angles, devient la représentation du cosmos lui-même.

Je ne sais pas quoi penser de ce vieux parchemin, aussi j'espère que vous pourrez critiquer ces informations. . . Je ne sais pas si ce parchemin est celui d'un grand Mage ou s'il s'agit d'un tissu de mensonges. . .

Par Sarameen Wyan le 4/4/2002 à 22:35:08 (#1227506)

A mon avis, ce texte est tout à fait véridique.
J'ai lu beaucoup de textes d'alchimie qui ressemblaient à tout ca.

Les utilisations pratiques qui y sont faites sont juste. Bien que, pour ma part, je me pass e de ces explications ésotériques pour des explications plus scientifique.

Mais c'est un choix personnel :)


Sarameen Wyan

Par necro thanatos le 4/4/2002 à 22:38:54 (#1227529)

Mon cher Konsou lorsque vous parlez des pentacles , je ne vois pas mentionné le baphomet est ce normal?
Il se peut que j'ai mal lu cependant.

Par Konsou de Galia le 4/4/2002 à 22:41:22 (#1227546)

Ce parchemin n'est pas de moi, je me contente simplement de vous dévoiler son contenu afin d'avoir votre avis. . .

Par A√ęrandis le 5/4/2002 √† 18:51:28 (#1231878)

Voila un parchemin emplit de sagesse auquel je rajouterai quelques points. Les quatres symbole, celon une antique légendes, seraient venus avec quatres seigneurs des éléments des terres lointaines du nord:

L'épée symbolisant l'air, ainsi que la direction de l'est et le printemps.

Le chaudron, symbolise l'air, il est à la fois source de nourriture spirituelles et matérielle, il sert aussi à condenser les ingrédients requis pour une puissante incantation.

On représente dans ce cas le feu par la lance, qui est toujours liée au chaudron. Il faut que ce chaudron soit plein de sang magique et que la lance y soit plongé pour éviter qu'elle ne détruise tout autour d'elle.

Et enfin la pierre de destin√©e symbolise la terre, c'est la pierre des rois qui g√©mit sous les pr√©tendants l√©gitimes au tr√īne.

Voila pour ce qui est des symboles, des représentations de ces quatres objets servent lors de puissantes incantations élémentaires, comme vous l'avez brillament expliqué précedemment.

Je tiens à revenir sur un point, c'est celui du pentacle. Il est bien vrai que pour invoquer l'élément terre, on trace différents figurés au sol. Mais des figurés tels que le pentacle, et le sextacle servent uniquement lors de rituels de lumière ou de ténèbres.

Les figurés utilisés pour la magie élémentales sont plus souvent le triangle, le carré et l'octogramme, voir le décagramme. Ce sont surtout les représentations des chiffres 3 et 4.

JOL Archives 1.0.1
Par Mind