Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contrĂ´le

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Omega

Par TristobscuR le 4/4/2002 Ă  2:36:21 (#1222756)

Tristan continua à s’enfoncer dans les ténèbres, le pas régulier et placide, comme à son habitude. Comme à chaque fois, le crissement humide de la pierre sous ses semelles de cuir rythmait sa lente descente vers sa retraite, tandis qu’il reconsidérait les derniers évènements. Il laissa glisser sa main sur le mur froid, pour guider son parcours dans la pénombre.

Ses pensées se portèrent sur ce brave forgeron d’un modeste village du royaume, qu’il avait connu quelques années auparavant. Personne n’avait pu expliquer son geste quand, un beau matin de printemps, il avait saisit sa vieille flamberge pour fendre le crâne de sa compagne et du reste de sa famille. Puis, il s’était rendu sur la place du village… les enfants d’abord, bien sûr. Il en avait tué cinq, dix, quinze avant qu’on ne l’arrête. Les autorités purent déterminer qu’il avait ingéré un poison à effet retardé, si bien que sa capture ne fut utile à personne. Il avait manifestement prévu dès le départ de mettre fin à sa vie.

Personne n’avait comprit. Personne ne connaissait la vérité. Sauf Tristan, qui poursuivait sa longue marche dans cette obscurité glacée. Ailleurs dans le royaume, d’autres attendaient leur tour. Ils avaient également une femme, des amis, des enfants même… du moins en apparence. Ils attendaient patiemment de rendre à l’humanité le mal qu’elle leur avait fait subir. Au centuple, pourquoi pas.

Le jeune homme s’arrêta une seconde, serrant sur son cœur une mèche de cheveux bruns. Tout ce qu’il avait pu sauver des flammes. Il grimaça, un instant incapable de supporter le poids de sa douleur. Cette douleur qui avait lentement rongé son âme, comme un ver obscène et vorace, fouillant ses chairs sans relâche et consumant son humanité.
Il se redressa pour poursuivre sa marche : Il restait encore beaucoup Ă  faire, pour quÂ’enfin la souffrance cesse. Mais il ne partirait pas seul, il en avait fait le serment.

Il arriva enfin au bas des marches, dans cette salle désormais si familière, vestige d’un ordre étrange, dont il utilisait les restes pour sa propre cause. Les quatre flambeaux crépitaient doucement, projetant une lumière timide et blafarde sur l’énorme table en pierre. Il s’y installa, encore un peu mal à l’aise dans ce lieu sans âge. A sa droite avait l’habitude de s’assoire un brave forgeron, mais il ne viendrait plus, désormais. Tristan trouverait d’autres alliers, sans aucun doute. Car parmi les ennemis de l’homme, le plus vindicatif était l’homme lui-même, sans doute trop conscient de sa propre décadence.

Tristan posa les yeux sur la gravure massive qui ornait la table : Un omega.
OuiÂ… cÂ’est pourquoi il avait choisi ce lieu : cÂ’Ă©tait ici que la fin devrait commencer.

Par Myaly le 4/4/2002 Ă  7:01:03 (#1223066)

:lit:

Par Dodgee MIP le 4/4/2002 Ă  9:22:03 (#1223282)

:lit:

Par Darksoul Zenox le 4/4/2002 Ă  14:26:27 (#1224606)

:lit:

*voudrais bien voir la lueur d'une suite...*

Par TristobscuR le 4/4/2002 Ă  23:51:39 (#1227919)

En fait, je cherche à trouver des gens intéréssés par le concept...
Si c'est votre cas, envoyez-moi donc un message privé, et nous pourrons sûrement en discuter plus avant :).

Par Hellish Lucinda le 6/4/2002 Ă  12:23:59 (#1235539)

:lit: Heûp! :cool:

Par Phoenix Ardent PDC le 6/4/2002 Ă  14:07:44 (#1236122)

En fait, je cherche à trouver des gens intéréssés par le concept...
Lofter up and down, lofter mo_Ove around
Wooo_Ooooohohooooo_O Lofter number one.


Il serait pitètre judicieux d'expliciter de la manière la plus concise et résumative qu'il soit sans tomber dans l'abracadrabantesque comme de droit, je pense. Enfin c'est ton choix, tamtamtalamtaaaam.

JOL Archives 1.0.1
Par Mind