Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Dans les rues de Lighthaven...

Par Thalie le 17/3/2002 à 10:23:32 (#1128013)

Thalie, enveloppée dans un long manteau noir comme à son habitude, parcourant les rues de Lighthaven, observant les habitants. Elle attendait que son intiution la guide, lui montre une personne avec qui elle pourrait "s'amuser".
Mais aucun habitant ne lui plaisait. Trop de guerriers vaniteux, de séraphins au coeur pur et de jeunes vièrges éffarouchées.

La jeune femme continua de errer dans les rues, de sa démarche féline, observant encore et encore. Soudain elle s'arrêta. L'ombre de son capuchon cachait son sourire et les étincelles dans son sombre regard.
Elle avait enfin trouvé.



HRP : à vous de me dire qui est cette personne... :)

Par Thalie le 17/3/2002 à 13:33:56 (#1128656)

Mais Thalie observa mieux l'homme devant elle et finalement elle continua son chemin.



HRP : ouais, j'adore me faire un post toute seule...

Un inconnu...

Par Le Rêveur le 17/3/2002 à 13:47:45 (#1128709)

L'homme sans nom observa cette jeune femme emmitoufl√©e dans son manteau et fut surpris par son attitude. Lui qui d'habitude passait entre les gens sans qu'aucun ne fasse attention √† lui, v√ģt cette femme l'observer d'un curieux int√©r√™t.

Il en referma son carnet mais ne dit mot. Visiblement lass√©e de son immobilisme, elle s'√©carta doucement de lui. Il la suivit le long des b√Ętiments, intrigu√© par ce fait √©trange qu'elle soit l'une des rares √† l'avoir aper√ßu...

Par Thalie le 17/3/2002 à 13:55:32 (#1128733)

Elle se sentait suivit, ou plut√īt elle savait qu'un homme la suivait. Probablement celui qu'elle avait remarqu√© tout √† l'heure.

Lentement, Thalie se retourna et son sombre regard se posa sur l'homme. Elle hésita encore, ne sachant pas s'il pouvait représenter un quelconque amusement.

Par Kyriane Feals le 17/3/2002 à 14:17:23 (#1128819)

[Edité...]

Par Le Rêveur le 17/3/2002 à 14:18:53 (#1128824)

Il s'arrêta face à la jeune femme, la laissant l'observer intensément de haut en bas.
Il rangea son carnet et sa plume dans le sac qui pendait sur son c√īt√© et la d√©visagea √† son tour.


- Vous me voyez donc. Je ne pensais pas qu'une personne en était capable.

Il s'inclina un peu, ne quittant pas du regard cette personne qui avait quelquechose d'indéfinissable, d'intrigant, qui le laissait sur sa faim. Lui qui avait tant de notes sur le comportement des gens, n'avait encore rien sur des personnes capables de le voir. Peut-être tenait-il là un indice qui lui permettrait de retrouver sa vie d'avant...

Par Thalie le 17/3/2002 à 14:23:13 (#1128850)

Thalie dévisagea l'homme encore quelques instant avant de lui répondre, de sa voix douce et chaude.

Bien s√Ľr que je vous vois... Je ne le devrais pas ?

La jeune femme le regarda encore et encore, l'observant de la tête aux pieds.

Vous avez quelquecose de particulier...

Par Le Rêveur le 17/3/2002 à 14:41:57 (#1128938)

Ce face √† face dura quelques instants, o√Ļ chacun d'eux s'observa dans une g√™ne mutuelle, osant √† peine interrompre ce moment √©trange o√Ļ la vie autour ralentit.
La voix de l'homme fut un couperet qui ramena tout le monde dans cette r√©alit√©, parfois si cruelle qu'elle en √©tait ha√Įssable, parfois si attendrissante qu'on s'ya abandonnait avec d√©lectation, mais toujours si... r√©elle.


- Cela est bien étrange en effet, car peu de gens en sont capables. Regardez autour de vous.

Les gens passaient sans qu'aucuns ne prêtent attention à lui, mais ils regardaient quelquefois cette jeune femme se tenant là, immobile, les yeux dans le vide, et qui semblait discuter toute seule.

- Vous voyez... Ma vie n'est qu'un rêve. Bienvenue dans mon monde.

Il fit un sourire triste et regarda ailleurs, puis, de nouveau observa la jeune femme.

- Au fait, je me présente, Jyed Mirlanor, pour vous servir.

Il s'inclina de façon ostentatoire et fit son plus charmant sourire à cette femme qui il le pensait, allait enfin pouvoir l'aider.

Par Thalie le 17/3/2002 à 15:37:48 (#1129184)

Thalie regarda autour d'elle et s'aper√ßut qu'en effet, personne ne semblait voir cet homme. Certains habitants la regardait comme si elle √©tait folle, se demandant s√Ľrement √† qui elle parlait.

Alors un sourire illumina son visage, cet homme commençait à vraiment l'intéresser.

Je suis ravie de vous connaitre...
Je me nomme Thalie.
S'il y a quelquechose que je puisse faire pour vous n'hésitez pas à me le demander...

La jeune femme fixa intensément l'homme.

Mais pourquoi tout ces gens ne vous voient-ils pas ? Pourtant vous êtes bien là, devant moi...

Par Le Rêveur le 17/3/2002 à 16:11:51 (#1129365)

-Ravi de faire votre connaissance.Pour la r√©ponse √† votre question, je suis une r√™ve... un fant√īme... un esprit... je ne sais. Je ne comprend pas encore ce ph√©nom√®ne.

Jyed regarda au loin et fut captivé par le vol d'un papillon, premier signe imperceptible d'un printemps renaissant.

- Je suis comme lui, libre des entraves que me fixaient ma condition d'homme. Je ne sais comment j'en suis arrivé là, mais cette situation dure depuis si longtemps qu'elle me pèse. Je souhaiterait redevenir ce que j'ai été.

Le papillon voleta autour de lui en un ballet aérien irrégulier, mais non dépourvu de ce charme que donnait la nature à certaines de ses créations.

- Que vous puissiez me voir est un signe. Mais je ne sais pas comment l'interpréter.

Il secoua la tête.

- J'ai pourtant étudié tant et tant de choses. Mais mes souvenirs restent flous à ce sujet.

Le papillon continua son chemin, loin au-dessus de ces grandes formes roses, enivrés par les odeurs qu'émettaient ces fleurs multicolores dont il savourerait la sève.

Par Thalie le 17/3/2002 à 16:34:53 (#1129508)

Thalie réfléchit quelques instants. Elle n'avait jamais rencontré une personne semblable à cet homme. Maintenant elle comprenait ce qu'elle avait ressentit en le voyant.

*murmure*
Un esprit... Etrange...

*d'une voix légèrement plus forte*
Peut-être pourrais-je vous aider à reprendre forme humaine... Si vous pensez qu'un moyen existe, dites-le moi...

Par Le Rêveur le 17/3/2002 à 17:00:23 (#1129684)

- Comme je vous l'ai dit, ma mémoire me joue des tours depuis que j'erre, créature invisible à tous. Je me rappelle qui je suis, mais plus ce que je faisais. Sauf que j'écrivais beaucoup.

Jyed passa sa main sur son bouc doré en un geste nerveux.

- Peut-être devais-je être un savant, ou quelque chose comme cela. Mais je dois avouer que plus j'essaye de me rapeller, moin j'y arrive.

Il laissa ses yeux dériver vers le sol.

- Je suis désolé... Je n'ai plus l'habitude d'avoir un dialogue avec quelqu'un. Cela fait un long moment que cela ne m'était point arrivé.

S'il pouvait lui être possible de rougir, on aurait pu croire qu'il avait une pivoine à la place de son visage. Mais il essaya de garder une certaine contenance malgré tout.

- Peut-√™tre conna√ģtriez-vous quelqu'un qui pourrait m'aider. Mais moi je ne peux avoir de conversation avec personne... cela limite mes possibilit√©s.

Par Thalie le 17/3/2002 à 17:05:29 (#1129713)

Pour cela je ne peux vous aider, je ne connais personne en ces terres. Il y a seulement quelques lunes que je suis ici...

Mais si un jour je rencontre une personne pouvant vous aider je vous l'amenerais...

Un étrange sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme et son noir regard brilla d'une lueur indescriptible.

Par Kyrstenn d'Ypso le 17/3/2002 à 17:06:06 (#1129718)

Une jeune femme adoss√©e au mur d'une ruelle sombre laissait planer son regard d'ombre voil√© par un tissu l√©ger sur cette Thalie qu'elle voyait parler seule. Les autres passants la regardaient bizarrement ; elle avait appris depuis longtemps qu'il n'y a pas de fous en ce monde o√Ļ tout peut arriver. Tentant de suivre ce qui se disait avec les paroles de Thalie et songeant √† une quelconque potion pouvant l'aider dans cette situation qui l'intriguait, une aura froide √©manait de la silhouette v√™tue de noir...

Par Thalie le 17/3/2002 à 17:10:26 (#1129744)

Depuis un certain temps, Thalie sentait un regard posé sur elle. Tout d'abord elle n'y prêta pas attention mais elle se sentait observé avec insistance, ce qui lui déplaisait au plus au point.

Elle se retourna et jeta un regard circulaire autour d'elle.
Thalie remarqua rapidement une femme, immobile, adossé à un mur. Elle lui jeta un regard noir. Si cette femme était une curieuse elle partirait, sinon, la situation pourrait devenir amusante.

Par Kyrstenn d'Ypso le 17/3/2002 à 17:16:35 (#1129785)

Un sourire froid teinté d'ironie répondit au regard de Thalie, et la jeune femme au port altier prit la parole calmement, sans trace d'animosité.

Bien le bonjour à vous, Demoiselle. A moins que cette politesse tienne pour vous dans un regard incendiaire ?
Mais ne vous interrompez donc pas dans votre conversation.

Par Thalie le 17/3/2002 à 17:21:46 (#1129814)

Thalie s'approcha de la femme au sourire froid, la fixant toujours de son regard sombre.

Je n'apprécie ni les curieux, ni les regards insistant... Vous comprendrez donc mon manque de politesse.
Pourquoi se montrez aimable envers avec une personne manquant apparement de respect ?

Par Kyriane Feals le 17/3/2002 à 17:23:18 (#1129827)

[Edité...] (Désolé)

Par Kyrstenn d'Ypso le 17/3/2002 à 17:28:18 (#1129854)

Elle soutint le regard, impénétrable.

Il ne me semble pas vous avoir manqué de respect en m'arrêtant, ce qui est autorisé dans cette cité libre.
Veuillez au moins considérer que je ne vous veux aucun mal, Demoiselle. Vous me sembliez avoir un problème. Quoi qu'il en soit, si ma présence vous dérange, je me ferais un plaisir de vous laisser à votre discussion, dont je ne perçois pas l'interlocuteur.

Par Le Rêveur le 17/3/2002 à 17:28:50 (#1129856)

Jyed observa la nouvelle arrivante d'un oeil discret, écoutant le dialogue qui s'ensuivit. Il ressortit son carnet et griffonna quelque chose avec sa plume, plongé dans une attitude expectative...

Par Thalie le 17/3/2002 à 17:34:46 (#1129886)

Thalie fixa la femme dans les yeux, essayant de savoir ce qu'elle pensait. Le sourire de cette femme l'agaçait au plus au point mais elle n'avait pas le temps de s'occuper d'elle à cet instant.

Ne prenez pas cette peine...

Thalie se retourna et s'aloigna de sa démarche féline. Elle passa près de l'homme avec qui elle avait parlé.

Venez, je n'aime pas cet endroit. Il y trop de monde...

Par Kyrstenn d'Ypso le 17/3/2002 à 17:41:57 (#1129928)

Sans se départir de son sourire impénétrable, elle se fondit dans les ombres, un léger tintement de fioles étant sa dernière trace. Cette femme lui plaisait, avec son arrogance qui n'aurait pas étonné chez elle, en Ypso. Elle grava le visage dans son esprit. Quoi qu'il en soit, elle n'aurait jamais grand-mal à la retrouver.

Par Le Rêveur le 17/3/2002 à 17:42:09 (#1129930)

Sortant de ses réflexions, Jyed referma son petit carnet et prit la suite de Thalie. Non sans effectuer une oeillade vers cette jeune inconnue qu'elle venait de réprimander.

- Vous n'avez point l'air de l'aimer.

Le regard sombre que Thalie lui envoya fit en sorte qu'il cessa de parler, se contentant l'accompagner √† l'endroit o√Ļ elle souhaitait l'emmener.

Par Thalie le 17/3/2002 à 17:47:19 (#1129962)

Thalie s'arrêta quand ils furent en debors de la ville, alors seulement elle répondit à l'homme.

En effet, je n'aime pas beaucoup cette femme et l'aura qu'elle dégage...

Comme pour s'excuser d'avoir parut dure avec lui, Thalie adressa un sourire à l'homme.

Bien... Je ne sais o√Ļ nous en √©tions... En tout cas, si je trouve le moyen de vous aider, je le ferais. Vous pouvez en √™tre certain...

Par Le Rêveur le 17/3/2002 à 18:02:54 (#1130079)

- Je vous en remercie bien sincèrement, mademoiselle. Car mis à part vous, je n'ai pas grand monde qui aurait la possibilité de s'intéresser à mon cas, je le crains.

Jyed lui tendit la main, qu'elle prit, et déposa un baiser sur son revers. Chose étrange, elle sentit le contact doux et chaud de ses lèvres sur sa peau, alors qu'elle avait pu voir que d'autres passaient au travers de lui comme s'il n'avait été que de l'air. Lui aussi s'en étonna et beaucoup de questions l'assaillirent.

- Peut-être qu'un jour je comprendrais pourquoi vous êtes la seule...

Ses paroles firent un murmure mais Thalie y distinga chaque mot, aussi nettement que s'il les avait dit un ton plus haut.

- Je ne serais jamais loin d'ici, si vous me cherchez. La fontaine est mon endroit pr√©f√©r√©, il est si... plein de vie. Bienvenue sur ces terres, demoiselle Thalie, je suis s√Ľr que vous y trouverez le lot d'aventures, de rencontres et de conqu√™tes que vous souhaitez. Et m√™me plus encore.

Il plongea ses yeux bleus dans ceux de Thalie et maintint son regard un court instant.

Hrp: Je suis désolé, je dois aller travailler mais je te jure que cette rencontre continuera... bravo encore. Je reviens cette nuit vers minuit pour une éventuelle réponse. :)

Par Thalie le 17/3/2002 à 18:11:56 (#1130159)

Thalie lui sourit. Elle trouvait cet homme de plus en plus étrange, et cette différence l'attirait.

J'esp√®re pouvoir vous aider. A bient√īt...

La jeune femme s'éloigna et disparut rapidement dans l'obscurité de la forêt.




HRP : ok :)

Par Le Rêveur le 18/3/2002 à 0:43:34 (#1132055)

Encore un peu √©tonn√© par cette √©trange rencontre, Jyed lui rendit son sourire et resta l√†, √† la regarder s'√©loigner de lui et p√©n√©trer dans cette sombre for√™t, profitant de son obscurit√© pour dispara√ģtre.

Tranquillement, il sortit son carnet et griffonna quelques notes, ainsi que des croquis, qu'il conservera soigneusement pour une rencontre future. Il le rangea dans son sac, ainsi que sa plume, qui, fortuitement, écrivait toujours malgré le fait qu'il ne l'ai jamais replongée dans une quelconque encre.

Ses pas le menèrent vers la fontaine de la ville, auprès de laquelle il s'assit, les yeux perdus sur le monce filet d'eau qui s'écoulait...

JOL Archives 1.0.1
Par Mind