Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

La fin est proche...

Par Vicky Feals le 5/2/2002 à 15:39:14 (#865362)

Un jour de plus s'était levé sur sa vie. Le soleil brillait à l'extérieur et les oiseaux chantaient. Un magnifique jour de printemps en somme... Pourtant son coeur était gris.

Elle se tenais devant sa glace depuis déjà quelques minutes observant le triste spectacle sous ses yeux. Son visage se ridait de jour en jour marquant ses traits de vieille femme de plus en plus profondément.

La vie l'avait finalement rattrapée. Elle avait pris soin d'elle tout au long de son existence pour en arriver là... Elle sentais la fin approcher à chaque nouveau réveil, chaque nouvelle nuit qui tombait...

Elle prit le pot de crème pour le visage inconsciemment, son petit rituel matinal commença alors. Les gestes se faisaient machinalement. Elle s'habilla ensuite... Chaque jour elle était de plus en plus fatiguée... et dormait de moins en moins.
Elle ne regrettait en rien la vie qu'elle avait eu... et pourtant... Elle espérait encore faire tant de choses...

Une fois prête, elle sortit afin de se rendre à son bureau. Sur le chemin elle croisa comme à l’habitude nombreux séraphins. Elle se senti narguée par leur jeunesse quasi-éternelle offerte par les dieux. Elle soupira… et fit demi-tour.

Elle avait besoin de parler à quelqu’un.

De retour chez elle, elle alla dans la petite cour à l’arrière de la villa. Prononçant quelques paroles qu’elle connaissait encore par cœur, elle disparut dans un tourbillon de fumée et réapparut devant les portes du Duché.

Les Walkyries tenaient leur poste et elle sourit, repensant à sa jeunesse. Elle s’approcha de Marlsulyn. Elle avait été sa sergente et son amie pendant ses années de service et elle était également humaine. Peut-être saurait-elle la conseiller…

Les deux femmes parlèrent longtemps, se rappelant parfois des souvenirs… Elle ne s’attarda pas trop sur le sujet de la renaissance et lorsque Vicky fut de retour à SilverSky, elle eut le sentiment d’être encore plus embrouillée qu’avant.

Qu¬íallait-elle devenir¬Ö ? Les questions fus√®rent √† nouveau de toutes part dans son cr√Ęne donnant naissance √† une migraine. Il lui fallait d¬íautre avis¬Ö Devait-elle rena√ģtre ou mourir ? Quel √©tait son destin ?

Elle ressortit à nouveau en quête de personne qu’elle connaissait…


http://skwalt4c.multimania.com/media/images/newvick2.jpg

Par Vicomtesse Kalyss le 5/2/2002 à 15:51:34 (#865456)

La jeunesse eternelle n'est qu'un fardeau de plus a l'etre humain.

Qui voudrait vivre eternellement pour voir ses proches mourrir de vieillesse car ceux ci ont decidé par choix de ne pas renaitre ?

Par Parcifal Hills le 5/2/2002 à 16:00:32 (#865504)

Peut être doit on continuer à vivre pour ceux que l'on aime... Pour un combat que l'on sait juste.

Par Claudia Thall le 5/2/2002 à 16:06:24 (#865540)

Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas vue la conseillère de sa ville, ou même sa belle-soeur.
Alors qu'elle faisait pendant sa ronde, elle l'apperçu de loin. Elle avait une triste mine. Elle lui fit signe et s'approcha d'elle.


- Vicky...? Ca n'a pas l'air d'aller?

Elle n'aimait pas voir quelqu'un de sa famille le coeur lourd de peine.

Par Boreale le 5/2/2002 à 16:12:08 (#865578)

La mort n'est que l'occasion d'une nouvelle existence. Nulle ignorance ne peut porter davantage préjudice, car c'est en apprenant d'elle que l'on peut l'accepter...

*sourire malsain*
Si vous vous posez la question j'en déduis que vous craigniez encore la mort...
Par ce simple fait, vous détenez la réponse en vous, il vous suffit de l'accepter.

Par Vicky Feals le 5/2/2002 à 16:12:25 (#865581)

- Ah Claudia c'est toi... Si si ça peut aller. Je me pose simplement trop de questions parfois.

Elle connaissait déja l'opinion de sa belle-soeur à propos des séraphins pourtant elle lui reposa la question...

- Dis... Ca t'es d√©ja venu √† l'id√©e de rena√ģtre?

Par Claudia Thall le 5/2/2002 à 16:18:30 (#865623)

Elle était étonnée de la question que Vicky lui posa.

- Ecoute... √† un moment je voulais rena√ģtre mais je n'avais pas encore Stan.
C'est ce que tu veux? Tu veux rena√ģtre?

Elle attendait une réponse de sa part.
Elle voyait dans les yeux de sa belle-soeur comme une lassitude de la vie qu'elle menait.

Par Vicky Feals le 5/2/2002 à 16:32:18 (#865739)

- Justement je commence à me poser de plus en plus de questions à ce sujet. Peut-être mon temps est-il venu... Je cherche quelqu'un qui pourra m'éclairer à ce sujet. Je me sens vieillir de jour en jour...

Par Claudia Thall le 5/2/2002 à 17:04:32 (#866049)

- Mais Vicky... tu es une belle femme pour ton √Ęge.
Et puis certains séraphins perdent la mémoire quand ils renaissent. Tu ne veux pas tout perdre non?
Et non ton temps n'est pas venu. Tu es très bien comme tu es.

Vicky ne semblait pas être du même avis qu'elle.

Par Vicky Feals le 5/2/2002 à 17:13:39 (#866148)

Elle tenta de lui sourire, contente de ce compliment... mais elle n'y croyais plus. Qu'importe si elle perdait la mémoire, peut-être pourrait-elle recommencer une vie meilleure...

Elle soupira...


- Je vais reprendre mon chemin à présent. Merci Claudia.

Par Caithness le 5/2/2002 à 17:15:11 (#866162)

Caithness avait entendu quelques bribes de conversation de Vicky avec sa sergente. Elle n'avais pas écouté, par respect, mais tout de même quelques mots résonnèrent encore en ses oreilles,

Vieillesse, solitude, mort, renaissance, séraphins...

Elle s'asseya un moment, adossée contre une muraille, et enleva les protecteurs de ses avant-bras.
Elle fixa longuement les veines violac√©es, quasi bleu franc qui couraient sous sa peau p√Ęle. De l√©g√®res cicatrices marquaient les bras √† l'endroit o√Ļ elle les ouvrait r√©guli√®rement pour des rituels, probablement seules qui restaient.
Sa capacit√© de reg√©n√©ration naturelle...avoir le visage de la trentaine d√©butant, quand notre regard aura bient√īt quatre-vingt ans d'existence.
Ses enfants héritèrent de ce trait, mais grandirent au millieu d'humains.
Quand nos êtres chers disparaissent dans la mort et que plus rien ne nous retiendra, que faudra-t-il faire ?

Aimer, voir partir doucement, souffrir, saigner de l'√Ęme, demeurer...

Elle se leva doucement, blafarde, puis se dirigea lentement vers chez elle...

Par Marlsulyn le 5/2/2002 à 21:04:25 (#867981)

Je ne l'avais jamais vue ainsi.
Je ne l'avais jamais entendu parler comme cela.
Elle qui aurais remonté le moral des troupes d'une simple boutade, d'un simple sourire à la vie.

Son choix de ne pas s'allier à Artherk, comme d'autres l'on fait, lui pesait. Elle m'en parlais ouvertement, en souvenir de notre service commun à Windhowl. Et moi... je ne savais quoi lui dire.
La question de la renaissance ne s'était jamais réellement posée à moi. Artherk m'a peut-être compté sur son échiquier, mais jamais je n'ai ressenti son appel.
Elle me parlait de son entourage, de sa famille...

*soupire* La seule, je suis la seule...
Voil√† o√Ļ se situaient ses craintes. Vieillir, alors que l'immortalit√© pouvait s'offrir √† elle. Vieillir, alors que ses proches garderaient la fougue de leur nouvelle vie.

Je sentais que je ne pouvais la réconforter en ce jour de doutes. Je voyais que toute ombre de sourire s'estompait dans un soupir.

Je ne l'avais jamais entendu parler comme cela.
J'espérais ne plus jamais la revoir ainsi...
Il lui fallait prendre une décision.
Laquelle? Je ne saurais dire.

Par Yolinne le 5/2/2002 à 21:26:37 (#868175)

Qu'est ce que la jeunesse √©ternelle quand on voit p√©rir les gens que l'on aime autour de soi ? D√©fier le Temps et ses ravages... L'homme a toujours souhait√© au fond de lui de ne point dispara√ģtre, quitte √† prolonger sa vie..Mais qu'est ce qu'une vie vou√©e √† combattre sans cesse..√† voir les horreurs de la vie..√† constater l'horreur humaine.. L'apparence de ses ailes que je hais tant.. Ce pacte qui restera √† jamais, d√©voilant les pens√©es que l'on avait cach√©es.. Il est des fois o√Ļ l'on ne choisit pas sa Destin√©e, et que le cours de la Vie choisit pour vous. En qu√™te de r√©ponses, tortur√© par les doutes, on croit toujours r√©soudre ce genre de choses par la sagesse, mais il en devient tout autrement et on se retrouve un jour affubl√© d'appendices de corruption : D√©fier la Vie... L'Orgueil de l'homme l'amena √† des bien des choses...

Par Aina HarLeaQuin le 5/2/2002 à 21:37:29 (#868297)

Vivre longtemps est un cadeau souvent empoisonné qui peut apporter amertume et regrets. Quand on a eu une vie belle et remplie, pourquoi ne pas s'endormir avec le sourire en ne regrettant rien?

Par Parcifal Hills le 5/2/2002 à 22:04:23 (#868540)

Le propre de l'être humain n'est il pas de défier la vie?
On voit les personnes que l'on aime disparaitre autour de soi, mais pourtant le désir de vivre, d'aller plus loin est toujours présent au fond de nous.
Si l'on pense que l'on peut encore apporter quelque chose de positif au monde qui nous entoure, ce désir de défi, d'évoluer, est notre arme.

On regarde notre passé, souvent chargé de souffrance dans ce monde, et la mélancolie nous envahie, la lassitude vient à nous peser.
Et pourtant on continu, on évolue sans cesse en repoussant nos limites, en défiant le destin naturel. Pour tout ceux qui restent, et qui viendront... Certains le sentent au fond d'eux-même.

Mais ça doit venir de soi, pas des autres.

Par Vicky Feals le 5/2/2002 à 22:42:56 (#868924)

Elle en avait entendu beaucoup des arguments pour ou contre... Elle les avait toujours écouté dans la neutralité la plus absolue. Pourtant aujourd'hui elle réentendait l'écho de chaque voix disant sa pensée résonner au fond de sa tete... et curieusement à chaque déconseil elle se sentait attiré de plus en plus...

Soudain elle s'arreta net. Une pensée lui traversa l'esprit. Elle s'en alla vers le temple de Syl... La prière lui apporterait sans doute des réponses...



(merci à tous pour vos belles réponses)

JOL Archives 1.0.1
Par Mind