Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Une decouverte

Par Gandalf le Pur le 22/1/2002 à 18:53:08 (#764136)

Il y a quelques jours de cela, alors que je me baladais tranquillement dans une des grottes des montagnes qui abritent le sombre Jarko, je vis un cadavre de gobelin.
J'aurais continu√© mon chemin paisiblement si je n'avais pas remarqu√© d¬í√©tranges br√Ľlures sur ce petit √™tre, il semblait avoir √©t√© foudroy√© par une incroyable puissance.

En regardant au alentour je vis que plusieurs de ses congénères avaient subit le même sort. Quelle chose avais bien pu faire ça? D'un naturel curieux je me mis donc en tête de trouver la source de ce massacre.

Vu l'état des gobelins, je me dis qu'il vaudrait mieux utiliser quelques sorts de protections avant de continuer mes recherches. Apres une prière à Syl et quelques incantations je me mis en route. Quelques minutes plus tard, suivant le chemin tracé par les cadavres tous plus ou moins grillé, je vis une marque étrange sur une des parois.

Me frayant un chemin à travers les cadavres je réussit à atteindre la parois. A ma grande surprise je vis que ces parois étaient en faite une porte de pierre si bien faite que nul n'aurais pu la découvrir si il n'y avais pas eu cette marque, qui en y regardant de plus prêt était étrangement identique à celle d'un éclair.
A ce moment la j'aurais apprécier posséder une grande force pour ouvrir cette satanée parois qui resistait malgré mes efforts.
Les doigts en sang, le front en sueur je m’assis pour reprendre des forces et chercher une solution plus efficace. Cette méditation ne fut pas inutile, au contraire en fouillant au fin fond de ma mémoire je me souvins d'une formule pour ouvrir les portes.

Un simple sort de soin guérit les petites égratignures que j'avais puis je lança le sort d'ouverture. La porte ne cédait pas, je savais que la volonté était la clef de la réussite de ce sort, après quelques minutes de concentration intense les parois s’ouvrirent enfin.

Tout ces effort m'ayant ouvert l'appetit, je pris une pomme qui tra√ģnais dans mon sac et y mordit √† belles dents. Une fois rassasi√©, une petite pouss√©e sur la porte l¬íouvrit compl√®tement. J'avais devant moi une petite pi√®ce remplie de fioles de toutes les couleurs, d'animaux dans des bocaux, et une biblioth√®que remplis de livres poussi√©reux.

En promenant mon regard je vis un homme qui gisait sur le sol. M'approchant doucement de lui, je m'aperçu qu'il était apparament mort de la même façon que les gobelins. Près de son corps je découvrit un grimoire, je le mis dans mon sac et quitta ce lieu pour lire le grimoire dans un lieu plus propice.

Je sortit par la ou j'était venu et referma la porte de pierre. Je sortit de la grotte et pris le chemin du cercle des druides d'arakas, je me mis dans l'herbe à quelques pas du cercle et me mis à lire le livre.

Ce grimoire semble en fait être le journal de la personne qui était morte.


*ouvre le livre*

Année 1

Apres toute ces années de recherche je pense avoir trouvé mon cobaye parfait, ce bébé me semble tout a fait correspondre a ce qu'il me faut.
Ces stupides parents ne voulaient pas me le laisser!! J'ai du les tuer mais cela n'est pas important, ce n'était que de pauvres paysans qui ne savais pas tout le potentiel que leur enfant a!

Jour 7 Année 1

L'enfant semble réagir bien a mes premiers teste, je pense ne pas m'être tromper.

Année 2

Cela fait un an, l'enfant correspond bien a ce qu'il me fallais. Cette jeune fille est maintenant assez √Ęg√©e pour que je commence mes exp√©riences.

Année 3

Encore un an a pass√©, elle r√©agis bien mieux que je l'esp√©rait, elle a vraiment un don. Gr√Ęce √† moi elle deviendra puissante et elle m'aidera √† dominer les faibles humains de lightheaven!! Puis de r√©gner sur tout goldmoon!!

Année 4

Son énergie croie à une vitesse inimaginable. Je commence mes expériences sur son esprit, je verrai ce que ça donnera.





Quelques pages sont arrachées ou illisible, voici la suite de ce que j'ai pu lire




Année 15

C'est aujourd'hui une belle jeune femme, elle a dépassé toutes mes espérances, absorbant toute l'énergie que je lui donne. Je doit faire attention toute cette énergie magique a laque je la soumis pourrais détruire son esprit, mais je suis si prêt du but! Je ne peux plus arrêter.

Année 16

Comme je l'avais pr√©vu elle contr√īle aujourd'hui l'√©nergie des √©clairs, mais elle semble gagner encore en puissance, cela pourrais devenir dangereux... je risque de ne plus la contr√īler, je vais m'insinuer plus profond√©ment dans son esprit pour l'asservir totalement c'est la seule solution.

Année 17

Je suis fatigu√©, tout ces efforts pour contr√īler son esprit on un effet limite, je sent que je pert le contr√īle. Elle va m'echapper, je doit maintenant envisager la possibilit√© de devoir la tuer. M√™me si cela me r√©pugne la d√©truire, je devrai le faire avant qu'elle ne s'enfuie. Elle m'appartient!!!!! A moi!! Et a moi seul!! Plut√īt la tuer qu'elle s'enfuie.

Année 18

Elle a pratiquement réduit mon laboratoire en cendre de colère, elle m'échappe totalement, je dois la tuer. Je le dois avant qu'elle me tue!




Quelques lignes sont griffonnées, l'auteur semble avoir peur d'un grand danger.




Année 19

Ce que j'avais prévu arriva malheureusement, elle est folle furieuse, mes sorts on affectés son esprit mais l'ont également plonge dans une rage folle.
Il ne me reste plus longtemps a vivre... elle est sur le point de me tuer, je ne sais de ce qu'il adviendra de cette jeune fille que j'ai nommé Ligthning...



*referme le livre*


La pauvre enfant, il faudrait la retrouver au plus vite. Vu l'état du mage et des gobelins, elle pourrait être dangereuse surtout qu'elle a été torturée mentalement par ce fou...

Que fera t'elle si elle rencontre des gens... j'espère la retrouver avant qu'elle ne tue des innocents. Elle n'a pas l'air mauvaise peut être pourra elle être mis dans la voix de la lumière... Peut être...

Par necro thanatos le 22/1/2002 à 19:10:39 (#764290)

il me faut retouver cette enfant et la mettre sous ma tutelle,ainsi je dominerais et canaliserais sa puissance ,elle deviendras une eleve douée et pourras semer la terreur sur Lightaven pour commencer
MHOUHAHAHA

http://perso.wanadoo.fr/jm.prestations/necro.jpg

Par Adon Lys -Wh le 22/1/2002 à 19:23:38 (#764390)

*sort de son laboratoire*

Vite je dois contacter cette enfant

Mes enfants sont encore dans leurs oeufs je reviendrai apre.

*se teleporte*

Par Sieur Dubourina le 22/1/2002 à 19:23:56 (#764391)

*le vieil homme se leve de sa souche de chataigné*

*il marche un peu avec sa canne, se tripotant la barbe blanche*

Tiens mon cher Gandalf ?
Comment allez vous mon vieil ami ?

*ecoute le recit de Gandalf*

Et bien nous sommes en face d'un drame ...
Si vous voullez des renseignement ou de l'aide, la porte de mon laboratoire vous sera toujours ouverte.

Je serai interessé de m'occuper de sa thérapie.
Il y aurai là un très bon sujet d'étude et un grand defit pour le therapeute psychique que je veux être.

Je vais de ce pas étudier mes grimoires pour y chercher des indices concernant cette affaire.

*salut Gandalf*

Par Aubiwan le 22/1/2002 à 19:34:01 (#764462)

Il nous faut nous dépêcher de retrouver cette enfant aux pouvoirs intrigants...qui sait ce dont elle est capable de faire.
Nous avons tout à craindre de son potentiel qui pourrait être exploité par des personnes aux sombres desseins.

*se met en route vers Lightheaven*

Puisse Artherk guider mes pas jusqu' à cette jeune fille...

Par Gandalf le Pur le 22/1/2002 à 19:37:23 (#764492)

Bonjour mon cher Dubourinas
Je me porte tres bien, et vous?

Oui une triste histoire assurement, je vous remercie de votre proposition d'aide. Je viendrais surement vous voir pour bénéficier de votre savoir.
J'ai bon espoir de retrouver cette enfant, et avec vous reussir a la guerrir de ses maux.
*salut dubourinas*

Par Lightning le 22/1/2002 à 20:18:42 (#764817)

*la jeune femme sort discrètement de la grotte après avoir tuer le sorcier et les gobelins qui l’empêchaient de sortir*
*s’enfuie dans les bois*
*s’arrête un peu pour souffler*

Je ne serais plus l’esclave de personne ! *hurle de rage* non plus personne ! Jamais ! Jamais ! *des éclairs crépitent tout le long de son corps*
*continue sa route*

*rencontre un bandit qui lui ordonne de s’arrêter*

Bandit : La bourse ou la vie ?

Qu¬Öque me voulez vous ?

Bandit : Votre or ! Donnez le moi ou j’irai me servir

Mais j..Je n’ai pas ce que vous me demandez.

Bandit : Alors je vais me servir en nature ! *sourit* *s’approche et lui attrape violemment le bras*

*hurle* Nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnn, je serais libre pour toujours ! *envoie un puissant éclair au bandit*

*le bandit est complètement calciner*

*s’enfonce au plus profond des bois en courant jusqu'à tomber a moitie morte de fatigue*

*s’endors*

*fait des cauchemar, voit des cha√ģnes qui l¬íemprisonnent, des montres qui la torture*
*se réveille en sursaut les larmes aux yeux* Noooooon je me battrais !
*se rendors*
*le reste de la nuit fut un encha√ģnement de cauchemar plus horrible les uns que les autres*

Par necro thanatos le 22/1/2002 à 21:03:53 (#765193)

mon enfant je ne vous demande pas d'etre mon esclave,oh non ! je vous proposer de devenir disciple du Chaos ,nous regnerons et nous vous vengerons de ceux qui vont ont enchaine par le passé
http://perso.wanadoo.fr/jm.prestations/necro.jpg

jolie histoire continuez

Par Vortex Koral le 22/1/2002 à 21:14:33 (#765292)

Pas mal moi je veux connaitre la suite :)


Vortex Koral

Par A√ęrandis le 22/1/2002 √† 21:23:06 (#765364)

*le viel elfe repart sur les routes*

Hum, la puissance, la rage et la colère à l'état brut..... Il faut la trouver avant qu'elle ne se détruise elle-même.

Il faut qu'elle trouve quelqu'un pour la guider sur la route du destin.

*sort de Windhowl et part vers les montagnes*

Je ne suis surement pas le guide dont elle aurait besoin, mais je devrai réussir à la calmer avant qu'elle trouve sa voie.

Traité sur le syndrome de Lightning.

Par Sieur Dubourina le 22/1/2002 à 21:24:56 (#765383)

*le vieil homme s'assoit et lit de nombreux grimoires*

*il prend une plume et entreprend une étude sur les cas similaires*

Je nommerai ce trouble: le syndrome de Lightning.

Le syndrome de Lightning est un état psychotique caractérisé par une rupture de contact avec le monde entourant la personne touchée, un retrait de la réalité de celle-ci et parfois même une volonté de nuire à autrui.

Nous pouvons y inclure un ensemble de syndromes pathologiques dont les principales conséquences sont:
1- Des délires,hallucinations,perturbations de la
l'esprit et des sentiments.
2- Une attitude agressive envers autrui.
3- Une tendance évolutive vers la chronicité des problèmes psychologiques.

Nous y regrouperons les troubles tels que les idées délirantes (double personnalité, par exemple), les hallucinations auditives (une voix dicte les idées du sujet), le raisonnement illogique, l'indifférence sentimentale, l'isolement de la société, les conduites étranges (automutilation, se parler à soi comme à un autre etc...).

Bien que je ne puissent pas encore faire de conclusion définitives concernant ce syndrome de Lightning, on sait qu'il n'est pas un simple "dédoublement" de personnalité.

L'intelligence proprement de la personne reste par contre intacte, le syndrome de Lightning perturbe parfois l'attention, la capacité à mémoriser, à apprendre ou à traiter des informations.

La cause du syndrome de Lightning n'est pas encore enti√®rement cern√©e. Plusieurs choses jouent leurs r√īles dans son apparition et son √©volution. Mais en g√©n√©ral, nous pouvons consid√®rer le syndrome de Lightning comme un trouble d√©coulant d'une interaction complexe entre vuln√©rabilit√© de la personne au niveau biologique et psychologique, et le stress associ√© √† son environnement ou √† un ev√®nement bien pr√©cis.

Note: J'ai remarqué chez des patients de nombreux symptomes:

- Spasmes musculaires
- Rigidité musculaire, tremblement, convulsions motrices
- Hypo ou hyperactivité
- Sécheresse de bouche
- Vision trouble
- Troubles cutané, démangeaisons
- Sensibilité à la lumière solaire
- Prise de poids
- Somnolence et léthargie
- Dysfonctionnement divers du corps
- Ralentissement des mouvements
- Problèmes de mémoire ou de concentration
- Mouvements involontaires anormaux

A ce jour aucune potion n'a semblé faire d'effet mis à part la camomille qui calme certaines hyperactivités.

La discussion semble être un excellent moyen de diminuer ces troubles.

*le vieil homme ferme son grimoire, content de son traité*

*il part se coucher*

Par A√ęrandis le 22/1/2002 √† 21:30:36 (#765425)

Décidemment, je ne comprendrai jamais les hommes. Pourquoi ne voyez vous cette femme que comme un sujet d'expérience ?

C'est un être humain avant tout.

*accélère le pas en espérant trouvé cette demoiselle avant tous ces inconscients*

Par Lightning le 22/1/2002 à 21:42:06 (#765537)

*la jeune fille se réveille au milieu de la nuit ayant eu une vision d’un démon qui pourrais peut être l’aider*
*cour a travers la foret jusqu'à tomber sur une route*
*pense*Une route ? Ou peut elle mener ? Peut être un endroit ou quelqu’un pourra m’aider a comprendre ce rêve….
*suis la route*
*arrive a un pont et le traverse*
*continue toujours sa route en évitant toute rencontre*
*arrive a une deuzieme pont et vois des personnes*

Pardonnez moi, pouvez vous me dire o√Ļ je suis ?

Garde de lightheaven : Vous étés a l’entrer de notre belle ville de lightheaven.

*pense* Une ville, peut être y a-t-il un sage pour m’aider ici.

Puis je entrer dans cette ville ?

Garde de lightheaven : Bien sur jeune dame, c’est un plaisir de vous accueillir.

*entre dans la ville *
*suis les rues et tombe devant un grand b√Ętiment*
*interpelle une dame en robe*

Bonjour madame, pourrais-je savoir quel est ce lieu ?

Moonrock : Vous étés dans le temple d’atherk mon enfant, que puis-je faire pour vous ?

J¬íai r√™v√© d¬íun d√©mon, vous en connaissez qui tra√ģnent dans le coin ?

Moonrock : Le terrible Balork vit dans les sous sol de ce temple, mais gr√Ęce a artherk vous pourrez le vaincre !

*pense* Le vaincre ? Pourquoi faire¬Öil peut m¬íaider je le sais, il est un ami, si ce ¬ę artherk ¬Ľ lui veut du mal c¬íest que c¬íest un ennemi.
*s’en retourne dans la foret*

*entend une voix dans sa tête* Vient mon enfant, n’ai pas peur je t’aiderais.

*prise de convulsion*
Que que m’arrive t’il ?
*même voix dans la tête* Balork t’aidera oui, vient !

*le soleil lui br√Ľle la peau, s¬íabrite sous un arbre*

*prise de fatigue, s’allonge*
*s’endors et vois de nouveau ce démon, de plus en plus nettement*

Par Anakin Spades le 22/1/2002 à 22:03:32 (#765703)

Quand l histoire de Lightning est arrivé a mes oreille, je me suis mis en route pour essayer de retrouver et guerir l ame de cette enfant.
*Part en diretion des montagnes*

Je fit la rencontre d Aerandis sur le chemin

*Aerandis nous devons trouver rapidement Lightning, les pierres mont parler elles l ont vu passer , Lightning se dirige vers Lightheaven*
*Je sent que son ame s obscursi*
*Nous devons nous hater*

Par Lightning le 22/1/2002 à 22:39:10 (#765939)

*se réveille au milieu de la nuit*
*se sent attirer vers les sous sol du temple de lightheaven*
*entend la mystérieuse voix* Vient, je t’aiderais, fait moi confiance, grave a moi tu gagnera encore en puissance et plus personne ne te fera de mal. Mais prend gardes des gens mal intentionnés te veule du mal ! Méfie toi surtout d’un philosophe et d’un barde elfe ! Tu sais ou aller mon enfant, vient a moi.

*est rassurer par cette voix* Je me méfierais de cet elfe et de ce philosophe ! Ils ne m’auront pas. Je serais libre ! Libre !

*se dirige vers lightheaven caché dans la nuit noire*
*prend le même chemin que la veille*
*arrive a lightheaven sans être vu*
*rentre dans les sous sol du temple sans que personne ne s’en rende compte*

*sort un bout de boit qu’elle avais ramasser et l’enflamme d’un éclair d’énergie*
Ah j’y vois beaucoup mieux !

*entend la voix dans sa tête* Tu te rapproche mon enfant, tu te rapproche.

*avance dans les sous sol chassant les rats par des coups de pieds*
*descend dans les sous sols guidée par la voix*
*tombe nez a nez avec une étrange créature*
Qui étés vous ?
Monstre : Grrrrrrrrrrrrrrr *lui donne un coup*
Aieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee *recule et envoie un éclair qui carbonise le montre*

*voix dans sa tête* Bien mon enfant, utilise ton pouvoir pour semer la terreur et la destruction ! Tu est presque arriver, plus que quelques pas*


*avance et vois une immense démon*
*tremble un peu*


Balork : Te voila enfin, fait alliance avec moi et gagne pouvoir et liberté !

*voix hésitante* Je.. je… je veut m’allier avec vous !

Balork : Bien, bien tu es sur la bonne voie. Ton potentiel est important mais tu dois apprendre √† le ma√ģtrise. Je vais t¬íapprendre un secret pour te gu√©rir comme de la blessure que ce monstre ta fait.

Oui apprenez moi !

Balork : Utilise l’énergie qui est en toi pour réparer et non pas pour détruire.

Mais comment ? Je ne sais pas faire ça… les éclairs apparaissent quand je suis énerve seulement.

Balork : Oui c’est ça, tu dois utiliser ta haine pour te servir de cette énergie ! Pense à toute les souffrance que tu infligeras ! Utilise l’énergie de ces souffrances pour te guérir

*se concentre sur la haine envers le mage qui l’avaient emprisonner, sa haine pour artherk, sa haine pour le philosophe et l’elfe*
*son corps est envahie d’électricité, ses yeux brillent de haine*

Balork : Voila tu apprend vite, tu est très doué, maintenant tu doit apprendre a canalise cette énergie pour foudroyer ou pour te régénère.

*concentre l’énergie sur sa blessure*
*la blessure se referme*
*prise de convulsion, tombe a terre inconsciente*
Balork : Tu a des capacit√©s extraordinaires, il faudra que tu apprenne a contenir toute cette √©nergie¬Ö nous verrons cela plus tard, dors bien mon enfant. *t√©l√©porte la jeune femme dans la foret o√Ļ elle √©tait*

Par Lightning le 22/1/2002 à 23:53:35 (#766282)

*est aller au pont près de lightheaven et a appris des choses intéressante*

*note dans un coin de son esprit* Les gens avec des ailes blanches sont avec artherk c’est donc des gens pas bien faut les évités.
Apres y a les gens avec les ailes noires qui sont contre artherk, ils doivent donc √™tre de mon cot√©, ils sembleraient alli√© avec un certain ¬ę Ogrimar ¬Ľ. Je devrai me renseigner plus sur ce sujet.

*pense*attention √©viter les ¬ę b√©n√© ¬Ľ cela br√Ľle horriblement la chair, et les petites √©toiles font mal*fr√©mis en y repensant *.
Et dire il y a des gens qui demande de ces choses la ils doivent être fou ! je demanderais plus d’information à mon ami balork.

*se dit * Beaucoup de gens on des dr√īles de chapeau vert qui sont extrement laid, mais tout le monde leur dit qu¬íil est superbe, il faut mieux faire comme tout le monde.
Ces gens ont l’air étrange, deux avais les ailes blanches, eux sont les gens qui me veulent du mal et l’autre était une dame qui criait tout le temps.

*retourne dans la foret*


*la voix dans sa tête* Repose toi, tu est dans la bonne voie, je t’apprendrais d’autres choses demains, chaque chose en son temps*
Je viendrais¬Ö.
*s’endors*
*fait encore cauchemars*

Par A√ęrandis le 22/1/2002 √† 23:57:41 (#766306)

*reprend la route avec Anakin*

Toute cette histoire risque de mal tournée, hattons nous mon ami.

*arrive à la forêt de LH*

Par Olorino le 23/1/2002 à 0:02:31 (#766339)

Un petit hrp, juste pour dire bravo :)

Réveil Brutal

Par Vipere le 23/1/2002 à 8:49:25 (#767158)

Après quelques semaines passées dans l'ombre au fin-fond de la grotte de LightHeaven, une présence ressentie fis frémir ses ailes.

Brusquement sortie d'un sommeil noir...


Serais-ce une arrivée nouvelle...?

Lentement, elle se dirige hors de la grotte.

S'approchant peu à peu à l'intérieur du village, elle repère alors une enfant aux yeux d'un noir profonds.


Je guetterai cette enfant jusqu'à son accomplissement, mais un peu d'aide sur le chemin du pacte avec Ogrimar ne pourrais qu'être "bon".

Reppars furtivement tout en gardant à distance de sentir la présence de la jeune fille

Par Gandalf le Pur le 23/1/2002 à 13:03:35 (#768191)

[édite pour erreur de compte désolé]

Par Lightning le 23/1/2002 à 13:06:19 (#768207)

*est reveille par la voix dans sa tete*
*ouvre les yeux, il fait nuit*

La voix: Je sent ton someil trouble par beaucoup d'interogation , vient me voir j'eclaicirais quelques points.

*se met debout tant bien que mal*
*se met en route et avance sans un bruit jusqua lightheaven*

*passe par les memes endroit que la premiere fois*
*arrive en face de balork*

Balork: Bonsoir ma chere enfant, il est temps que tu apprene plusieurs choses importanteq, te sent tu prete?

*voix frele et hesitante* Je pense que je suis prete.


Balork: Tu ne t'ai pas tromper, les gens qui ont des ailes blanches, sont des alliée d'artherk. Tu doit te mefier d'eux, il nous veulent du mal. Et les gens qui ont les ailes plus sombres que les tenebres sont effectivement des amis, allié d'Ogrimar.

Mais qui est Ogrimar ?

Balork: C'est le dieu qui t'aidera a aquerir toute la puissance que tu desire, tu devra t'allier a lui mais nous veront cela quand tu aura aquis plus d'experience, tu est encore trop jeune.

Et pour ces mechantes etoiles? elles me font mal, elles soignent ma chair mais meurtrissent mon ame... pourquoi? Pourquoi les soins que vous m'avez enseigner me guerisse t'ils mais sans me faire souffrir?

Balork: C'est simple, ces pouritures d'artherkiens utilise leur amour, leur foi dans la bonté pour te guerrir, tes blessures se referment mais ton ame est offenser par toute cette bonté. Alors que l'energie curative issue de la Haine est bien plus forte et correspond a ta nature, c'est pour cela que tu a une sensation de bonheur quand tu utilise cette energie, n'esce pas?


*reflechie* Oui c'est vrai, toute cette puissance, j'adore sentir l'energie crepiter sur les main et mon corps, jaillir pour detruire mes enemie ou refermer mes blessures... Toute cette puissance entre mes mains *sourit* Il m'en faut d'avantage.

Balork: Tu en sais assez pour le moment, ma chere enfant. Tu devrais aller voir Jarko, c'est un puissant necromant qui vit dans les montagnes, suis son enseignement. Va voir aussi Araknor, un necromancien qui vit a lightheaven, il t'apprendra de nombreuses choses aussi. Ta puissance augmentera beaucoup je te le promet.

Je ferais cela
*retourne dans la foret*

*prise de convulsions, s'ecroule sur le sol et reste inconsiente*

Par Dame Belladona le 23/1/2002 à 13:14:00 (#768268)

*attend la suite*

Par A√ęrandis le 23/1/2002 √† 13:19:59 (#768313)

Ce que je craignais est en train de se produire....

Séparons nous Anakin, comme sa nous aurrons plus de chance de la retrouver, et fait attention, elle semble très puissante.

*il se s√©pare, A√ęrandis partant dans la for√™t aux abords de Lighthaven, sur la route des montagnes de Jarko*

*réfléchit*:eureka: Mais oui, elle est obligée de passer par le pont *

*va s'assoir près du pont sur la route entre Windhowl et Lighthaven*
*joue de la harpe pour passer le temps*

Par Lightning le 23/1/2002 à 13:49:02 (#768561)

*alors qu'elle rentrais tranquilement dans le foret elle apercue une personne pres du pont*

*s'arete de l'observe discretement*

*entend le doux son d'une harpe*

*reflechie* Une harpe... ce monsieur doit etre ce fameux barde, je doit m'en mefier.

*longe la riviere et tranverse a la nage un peu plus loin*

*rire* J'ai bien eu ce petit barde, il va rester longtemps a m'attendre celui la!

*continue son chemin vers les montagne de jarko en étant la plus discrette possible*

*cours jusqu'a la grotte de Jarko sans deranger la moindre brindille*

*s'aventure dans cette sombre grotte*

*sent une odeur de viande qui grille* Hummm cela me donne faim


*entend des grognements*
*s'aproche doucement*

*reconnais le langage des gobelins que le sorcier fou lui avais appris*


Le petit gobelin: Moi avoir faim!
Le pere gobelin: Ferm'la sale mome!

*entend un bruit de coup*

Le petit gobelin: Aieeeeeeeeeeeeeee!
La mere gobelin: Ton pere a raison, on d'mande pas d'cette facon!
*fait craquer un bout de bois par megarde*
Tout les gobelins d'une seule voix: Qui c'est? *se rentournent en meme temps vers lightning*
Le pere gobelin: V'la une belle p'tite gamine, on va se regaler *sourit en devoilant ses crocs baveux*
Le petit gobelin: Papa, papa laisse moi lui casser sa tete avec ma massue!
Le pere gobelin: *fou une baffe au petit* Dégage gamin, c'est un boulot de grand! *exiter a l'idée de decouper la pauvre femme*

*voit les horibles monstres s'aprocher d'elle*
Le pere gobelin: M'en vais t'casser ta tete et t'bouffer!

*garde son calme et se concentre sur sa haine du petit etre*
*lance un eclair qui reduit le crane du malheureux en bouilli*

La mere et son petit gobelin: *effayé* Pas faire de mal a nous, *tremblent* non pas faire de mal nous partir.

*les yeux brillant de haine* Non vous aller mourir!

Les gobelins: Nonnnnnnnnnnn *s'enfuient en courant*

*les foudroie, sent l'odeur de la chair calciné* Pauvres petites creatures stupide... oser vouloir s'en prendre à moi.

*continue son chemin à la recherche de jarko*

Par Xatar Lokrya le 23/1/2002 à 13:51:22 (#768579)

Il y a beaucoup de personne qui parle d'une histoire étrange... Aerandis ainsi qu'Anakin serai en train de la chercher...

*Pense* Il faut que j'essaye de trouver quelque chose... un indice pour pouvoir savoir exactement comment la soigner... la guider...

*Va dans le local qui va lui servir d'école et fouille rapidement dans la bibliothèque*
Rien... absolument rien qui m'aiderait a savoir...

*Prends 2 petits bouts de parchemin et écrit sur le premier*
Cher Aerandis...
Je sais que vous cherchez... je suis pret a aider... mais je n'ai rien trouver dans la Bibliothèque... il faut que nous trouvions... que vous trouviez... le mal de doit pas gagner sur l'esprit de cette jeune femme !
Je vous fais entièrement confiance... si vous avez besoin de moi pour n'importe quoi...

PS : Savez vous o√Ļ je pourrais trouver un texte qui parlerai de cela ???

Amicalement, Xatar Lokrya.


*écrit la meme chose pour Anakin*
*appelle le hibou qu'il vient de trouver, d'adopter et d'éduquer*
Allez... trouve Aerandis et Anakin... il le faut.
*accroche les 2 petits bouts de parchemin sur les 2 pattes*
Va vite !!!

Par Vipere le 23/1/2002 à 13:53:50 (#768605)

Hum... Hum... Je vois que nombreux sont ceux qui sont sur ces traces.

Part en h√Ęte tenter de la retrouver la premi√®re...

Si Balork l'a conseill√©e, je sais o√Ļ la trouver...

Par A√ęrandis le 23/1/2002 √† 13:58:52 (#768656)

*toujours assis prêt du pont*

*voit un hibou arriver*
*lit le parchemin et réponds à la suite du message avant de laisser partir le hibou*

Désolé Xatar, je n'en ai aucune idée, continuez à chercher, moi je ne devrais pas tarder à la croiser.

A bient√īt

A√ęrandis

Par Lightning le 23/1/2002 à 15:29:39 (#769404)

*continue le chemin dans la grotte*

Plusieures heures plus tard...

*appercois un homme vetue de noir*
Monsieur ? Vous etes bien Jarko?

Jarko: Hum en effet c'est moi, et toi tu ne serais pas l'enfant dont ma parler balork?

Oui c'est monsieur Barlok qui ma dit que vous etiez tres erudit et que vous m'aideriez a augmenter mes pouvoirs

Jarko: *il me laisse faire le sale boulot, il va voir celui la, quoi que je pourais peut etre me servir de cette enfant pour mes interets* Bien sur je suis l'homme le plus puissant de ces terres, tu ne peut pas mieux tomber

Oh j'en ai de la chance! *pfiou qu'il empeste ce type la, il doit jamais etre sortit de son trou à rat*

*sort sa gourde et la renverse sur la tete de Jarko*

Jarko: *gromele* Mais que fait tu petite garce?!
Vous sentez mauvais, il fallais vous laver!

Jarko:* quelle peste, ca va pas etre si paisible que prevu* *lui tend 2 fioles* Tient prend ca et remplie les avec du sang de gobelin il m'en faut pour mes experiences et ramene moi aussi 5 yeux de kraanian. *ca m'evetera de l'avoir dans les pates cette casse pied*

D'accord monsieur qui pue je vais vous trouver ca. *lui arache un bout de robe*

Jarko: Que fait tu encore!! ma pauvre robe!

Me fallais un mouchoir et votre robe me semblais etre parfaite a cet usage *petit sourire*

Jarko: *elle est infernale!* Aller aller dehors va me trouver ce que j'ai demander, ton apprentissage commencera apres.


*sort de la grotte*
*par en quete de ce que lui a demander Jarko, et d'information sur Ogrimar et ses enemies aux ailes blanches*

Par Sieur Dubourina le 23/1/2002 à 18:22:16 (#770860)

[message √† A√ęrandis: Je vois cette femme comme une etre humain, c'est avec ma rigueur scientifique que je compte la guerir et ce ne risque pas d'etre mes po√®mes ou les votres qui la gueriront]

*le vieil homme continue d'inspecter les grimoires*
*après avoir parlé avec son vieil ami Gandalf, il comprend un peu mieux*

Hum, elle semble donc avoir pactisé avec le mal ...
La pauvre enfant est aveuglée par sa démence.
Elle compte resortir toute la haine qu'elle a absorbé, et aux vues de ses pouvoirs axacérbés, cela risque d'être fort ennuyeux.

Nous devons à tout pris la remettre dans le droit chemin.
Et surtout, ne pas se faire surprendre par les apparences, elle a un temperemment instable.

*cherche quelque chose dans son placard*

Ah !
Les voila !

Je les avais fabriqué lors de mes experiences sur la foudre.

*tend une paire de bottes*

Si cela peut vous être utile, j'ai decouvert qu'en les fabriquant en sève d'arbre démoniaque *designe un bocal ou se trouve un échantillon gélatineux* la foudre avait plus aucun effet sur moi.

Vu mon age, je n'ai plus la prétention de pouvoir lui courir après mais je suis sur qu'elles peuvent vous être utile.

*s'en retourne lire ses grimoires au fond de son laboratoire*

Par Xatar Lokrya le 23/1/2002 à 18:25:04 (#770882)

je l'ai appercu a Lh, pres de la banque...

Par A√ęrandis le 23/1/2002 √† 18:29:11 (#770920)

[messire Dubourina, je n'ai rien contre vous, mais dans votre message, j'avais plus l'impression que vous voyiez un elle un sujet fascinnant de psychologie. Pardonnez ma méprise]

*après avoir attendu toute la journée au pont*

Elle a surement due traverser √† la nage quelque part, j'aurrais du y penser plus t√īt. Bon va falloir aller vers le nord.

*reprend la route vers les montagnes de Jarko*

PS: Bravo Lightning et Messire Gandalf le pur pour ce post.

Par Sieur Merlin le 23/1/2002 à 18:56:56 (#771117)

et Sieur Merlin


Bah...personnellement je n'ai absolument rien fait ni dis mais bon...merci quand même. :p

Par A√ęrandis le 23/1/2002 √† 19:03:53 (#771188)

Excuse moi je me suis trompé de nom (viens d'édité sa réponse) :p

Par Gandalf le Pur le 23/1/2002 à 19:08:34 (#771233)

Merci:)
La suite est à venir tres prochainement.
Merci aussi de la part de lightning *la fleme de changer de compte*

Par Sieur Dubourina le 23/1/2002 à 19:13:55 (#771289)

Merci aussi de la part de lightning *la fleme de changer de compte*


:mdr:

Ben en tout cas c'est bien sympatoche ce scenario :)

Par Gandalf le Pur le 23/1/2002 à 19:20:31 (#771334)

*prend la paire de botte tendu par son ami philosophe*

Merci pour votre aide, grave a vous j'aurais plus de chance de la retrouver sans risques.

Votre sagesse n'est plus à demontrer et elle nous sera d'une aide precieuse si jamais j'arive à mettre la main sur la jeune fille.

Si vous parvenez à trouver des indices ou quoi que se soit sur sa psycologie faite le moi savoir.
Merci pour tout ce que vous avez déjà fait et tout ce que vous ferez.

*salut son ami*

*part enqueter*

Par Lightning le 23/1/2002 à 19:42:57 (#771497)

*sort de la grotte*
*prise de maux de tete*
Arriere monstres! partez! Je vous turais tous, jamais je ne redevienrais esclave!
*sent ses jambes s'afflaiblir*
*tombe par terre*

*se reveille une heure plus tard*
*se redresse, et retire la poussiere qui recouvre sa robe*
*suis la trace des gobelins*
*trouve un cadavre*
Ah voila qui est bien plus facil que prevu! je vais pouvoir remplir ces fioles sans me fatiguer *rempli les fioles de sang*

Plus que ces oeufs de je sais plus trop quoi, Il veut peut etre se faire une omelette le monsieur qui sent pas bon, il est etrange ce type.
*se gratte la tete* Je devrais peut etre aller voir l'autre sorcier dont ma parler Balork, celui a lightheaven... il a peut etre une meilleur odeur et surtout pas l'halene noséabonde de l'autre!

*entend la douce et chaleureuse voix de barlok dans sa tete* Prend garde à toi mon enfant, artherk à aparament envoyer nombres de ses chiens de valets à ta poursuite! Ne fait confiance à personne! Evite les ailes blanches et cherche l'aide des ailes noires.

*note tout cela dans sa tete*

*se dirige vers lightheaven en passant les rivieres à la nage et en evitant le pont la ou il y a souvent des gardes dont ce vortex et ses etoiles qui font mal*

Par Lightning le 23/1/2002 à 21:52:23 (#772622)

*arrive à lightheaven*
*se promene dans la ville en evitant les gens*
*voit une homme en noir*

Araknor?

Araknor: *sort de sa meditation* Oui c'est mon nom.

Balork ma dit que vous et Jarko étiez de puissant mage et que vous pouriez m'aider à trouver la voix qui mene à Ogrimar.

Araknor: *se gratte le menton* Hum, hum en effet je suis le mage le plus puissant de ces terres. En parlant de ce Jarko j'aimerais que vous me rameniez son grimoire, si vous y parvenez vous serez digne de mon enseignement.


*reflechit quelques instants*
*pense* Je vais d'abord trouver les yeux qui me manque pour jarko, ainsi il m'apprendra ce que j'ai besoin de savoir et apres je pourais le tuer et lui prendre son grimoire.
*un sourire machiavelique aparait sur sa bouche*
Je prendrais le grimoire à Jarko.

*repart de lightheaven et par chercher un oeuf de kraanian*

Par Lightning le 27/1/2002 à 14:14:29 (#799346)

*s'en va à la recherche de ces fameux oeufs de kraanian*
*marche traquilement sur la route*
Paf *trebuche sur quelque chose*
Aie! Mais quel ?!!?? a laissez trainer ca!
Ohhhh mais ce sont des oeufs de kraanian !
Le destin les a mis la pour moi *sourit*
*va voir jarko avec les oeufs et le sang qu'elle avais depuis quelques jours*

*reprend le chemin qu'elle a déjà emprunter et arrive chez jarko*
*etend des ronflement*
*s'approche doucement et vois jarko en train de dormir sur son grimoire*
*prend delicatement le grimoire, le met dans son sac*
*prend une potion qui trainais et la renverse sur la tete de jarko*

Jarko:*se reveille en surseau* Mais que ce passe t'il?! *appercoie lightning* *gromele* Encore toi! J'espere que tu a ce que je t'ai demander!

*rit* Oui grand sorcier, je vous laisse vous secher et vous pourez m'apprendre.

Jarko: Hum, oui. Donne moi ca et je t'apprendrais des choses.

*lui donne les objets*

Jarko: Tres bon travail, *lui tend un parchemin* Tient voila de quoi t'instruire.

*s'eloigne un peu et attend que le sorcier se rendorme*

Quelques minutes plus tard des ronflements se font à ouveau entendre.

*avance à pas de loup vers jarko et l'etrangle*
*ricane* Ce stupide sorcier n'est bon a rien, j'en apprendrais surement plus avec Araknor.

*retourne dans la foret se reposer avant de retourner voir Araknor et chercher un peu plus sur Ogrimar*

Par A√ęrandis le 27/1/2002 √† 14:46:41 (#799704)

*médite au cercle d'Arakas*

Arg, j'ai beau chercher partout dans ma mémoire, rien !
Bon, alors, rituel d'exorcisme......

*se souvient d'un vieux chant*

Oui, ce chant racontais comment expulser un démon d'un corps humain.
Oui, mais si c'est pas un démon ?
Bon, on met d√©j√† celui la de c√īt√© et on cherche.....

Qu'est ce qu'on pourrait essayer d'autre......
*un sourire se dessine sur son visage*

Pourquoi n'y ai-je pas penser plus t√īt !!!! Il y a cela aussi ! Le probl√®me, c'est le temps de chant, il faudrait l'endormir en m√™me temps.

*sort sa belle harpe d'argent*

Voila un chant que l'on a pas utilisé depuis plusieurs siècles, mais je crois que c'est la seule solution.....

*part vers les montagnes de Jarko*

Par necro thanatos le 27/1/2002 à 14:58:29 (#799834)

*surgit de nul part*

chere Lightning j'ai une offre pour vous
voila il y a a present nombreuses années que je sers le chaos
mais avant je fus l'eleve de jarko et le disciple d'araknor,puis je decouvris Ogrimar celui ci me dit qu'il obeissez a une puissance superieur qui etait le Chaos,Ogrimar lui meme obeit au Chaos.Mais voila apres ma rencontre avec Ogrimar je partis revoir Jarko pour lui faire mes adieux car j'etais apte a evoluer seul,je fis la route avec des amis vers son repaire mais une escouade de Garde Royale patrouiller mes amis et moi meme saut√Ęmes dans un fosse on nous avons mis a jour l'orb du chaos (hrp notre histoire sur www.chaos-orb.fr.st/) depuis je suis gardien de l'orb du chaos,jarko et araknor m'ont jurer fidelite ,Ogrimar lui se pretend mon egale a present nous sommes tous 2 issus du Chaos . Je vous propose de me rejoindre je pourrais bien mieux vous apprendre que ces sous fifres de jarko et araknor, servez le Chaos.Accedez a la puissance que je vous propose,vous pouvez aussi alez voir et rejoindre Ogrimar il pourra vous aider pour votre formation,nous en reparlerons plus tard

*disparait dans les tenebres*
http://perso.wanadoo.fr/jm.prestations/necro.jpg

Par Belkira le 27/1/2002 à 16:05:31 (#800542)

Il est tard...Un homme se hate dans une forêt d'Arrakas.

-Faut que je me depeche,je suis encore en retard...

Cet homme, c'est moi... me maudissant de ma langue trop pendu et de mon gout exagéré pour la biere de LightHaven qui m'avaient fait oublier un rendez-vous au cercle de pierres des druides...je m'arretai en entendant un bruit de foudre quelquepart a ma gauche...

-tiens... pourtant le ciel est degagé ... c'est etrange...

Me dirigeant vers la source de ce bruit, je vis une jeune femme boueuse et vétue de haillons

-Ca va mademoiselle? je peux vous aider?
La fille me regarde hostilement et me demande:
-êtes vous un philosophe?
-moi? euh...non... pas vraiment. *sourit*vous n'êtes pas tombée sur la bonne personne pour parler philosophie mais... vous ne m'avez pas repondu.. vous avez besoin d'aide?
Le regard de la fille semble se radoucir
-non merci.. je me debrouillerais bien toute seule

Ce fut a ce moment la que je sentis une odeur de brulé derriere la jeune femme.La contournant, je vis le corps completement calciné d'un gobelin.Enfin je dis le corps mais il ne restait guere qu'une moitié de tête...

-Par Artherk! qu'est ce qui a pu lui ...

La fille ,qui venait de voir mes ailes blanches tandis que je passais a coté d'elle,se mit à hurler:
-ARTHERK! tu es un de ses amis!*crie de nouveau*
-euh.. mademoiselle, laissez moi vous ramener au temple... on saura quoi faire pour vous la-bas...
-NON! je ne me laisserais pas attraper!

un eclair sortit de ses mains jointes et je n'echappai a la mort que par la presence de ma pierre de destinée qui me renvoya a mon sanctuaire de Stonecrest.
Il me fallut bien une minute pour comprendre ce qui c'était passé...
-... je sens que je vais me faire une petite chasse dans les forêt royale, moi...

Pendant que j'attendais pour me prendre un parchemin afin de regagner Arrakas, j'envoyai un court message a mes amis plus faible qui y étaient present:"attention a la femme d'allure miserable ... c'est une assassine..."

Et tout en lisant la formule presente sur le parchemin, je pensais:
Prepare toi ma belle.. la partie ne fait que commencée... la chasse est ouverte!

Par Sieur Dubourina le 27/1/2002 à 16:27:38 (#800785)

Le vieil homme se promène dans la forêt à l'est de Windowl.
Il marche doucement, s'aidant de sa canne et caressant sa longue barbe blanche usée par les années.

Au detour d'un chemin, il decouvre un vagabond se cachant veinement derrière un arbre.

A la vue du vieil homme celui-ci le somme de partir.


Mesir partez pendant qu'il est encore temps !
Elle rode mesir, elle rode !
Puisse votre Dieu vous protéger ...

Sur ces mots très rassurant, le vagabond comprenant que sa tache était veine, s'enfuit entre les arbres, ne laissant que son odeur caractéristique pour seule trace de son passage.

Je pense que je ne vais point tarder à faire sa rencontre ...

Sur ce succint monologue, le vieil homme repris sa canne et partie vers la route qu'avait montré le vagabond terrorifié.

Au fond de lui même, il savait que a mort coulait dans les veines de cette jeune fille. Mais il pensait que tout n'était pas perdu.

Portant la science à hauteur de sa religion il pensa qu'elle pouvait résoudre la plupart des maux de ce bas monde.

Il pensa alors à sa femme, à sa mort, sa resurection et laissa échapper ces quelques mots


Presques tous les maux ...

Par A√ęrandis le 27/1/2002 √† 16:50:21 (#800990)

*commence à s'enfoncer dans les montagnes vers le repère du nécromancien*

*en profite pour réviser mentalement un très viel air aux propriétés très interessante*

En esp√©rant que cela marche..... Normalement, sans souvenirs, sa haine devrait dispara√ģtre et l'on pourra lui laisser choisir sa voie, celle-ci lui a √©t√© dict√© par les √©v√©nements, sa ne peut continuer.

Par Belkira le 27/1/2002 à 17:27:45 (#801370)

J'arrivai sur les lieux de la premiere rencontre, ayant le faible espoir de la retrouver sur place , mais ne vis personne.En revanche, un eclat par terre attira mon regard. Etonné, je ramassai mon amulette , mon coeur de Jafo que j'avais laissé tomber sans m'en rendre compte...

-C'est etrange... une assassine dans son genre aurait du prendre possession d'un objet comme ça...hum...vraiment etrange...

tout a coup, une presence attira mon attention au bout de la route.Je me retournai et vis un vagabond courir vers moi

-Fuyez messire!Elle rode! La mort rode au bout de ce chemin!
-Qui ça "elle"?
-La fille,messire! La fille! Elle parle toute seule et lance des eclairs sur tout ce qui bouge!Je l'ai vue de mes yeux, vue.Elle a les yeux injectés de sang, elle se repait du corps de ses victimes et...
-et comment fait-elle pour manger un tas de cendres?lui demandais-je , amusé malgré moi par son imagination.
-vous vous moquez? vous avez tord! vous mourrez comme le viel homme qui ne m'a pas ecouté non plus!
-quel vieil ho...


Le vagabond repartait deja en courant vers la ville de Lighthaven...

-qu'il continue... il eloignera peut etre les jeunes aventuriers et les sauvera ainsi de cette folle...

Remettant mon amulette,je repris le chemin indiqué par le vagabond, bien decidé a rattraper ce vieil homme avant qu'il ne connaisse un funeste destin....

Par Sieur Dubourina le 27/1/2002 à 18:04:11 (#801674)

Plus il marchait, plus sa tête s'emplissait d'idée diverses afin de guerir la jeune Lightning.

Les images de grimoires lui revenait à l'esprit, les paroles des sages d'autres contrée, les ecrits des elfes qu'il avait étudié avec tant de passion ...

Il entendit soudainement une mélopée venant d'une clairière.

S'approchant, il vit une personne vétue de noir, entonnant des vers macabres avec une voix qu'il l'était tout aussi.


Encore un nécromancien ...

La folie de l'homme n'a vraiment point de limite mon saint Dieu Brehan.

Donne moi la force de le raisonner, je t'en prie.

Sur ces paroles pieuse, le vieil homme entreprit de s'approcher de ce necromancien à la voix si sombre.

Mais c'est avec stupeur qu'il vit que le necromancien n'était autre que la jeune fille Lightning.


Mon dieu ! Mais comment une enfant peut elle accomplir un tel rituel ?
Par quelle malédiction peut elle posséder une voix si horrible ?

Pendant que le vieil homme s'interogeait sur les injustice de ce monde, la jeune Lightning continuait son rituel.

C'est alors qu'un feu embrasa peu à peu la clairière.
Les animaux quitt√®rent aussit√īt les environs, poussant des cris aussi stridents qu'emplis de detresse.

La jeune Lightning s'éleva dans les airs jusqu'a cinq pieds du sol et au dernier mot de l'incantation, le sol s'ouvrit au dessous d'elle.

De ces profondeur abysseales, une lumière rouge sang jaillissait.

La jeune Lightning tendit ses mains au ciel et deux éclaires vinrent un à un s'ecraser dans ses mains puis l'envelopper toute entière.

Et dans un rire psychotique, la jeune fille se couvrit de spasmes violants.

Le vieil homme sortit alors des buissons qui commençait à bruller, criant de toute ses forces.


Mon enfant !
Ne faites pas ça !

Pour seule réponse, le vieil homme reçu un sourire maquiavelique et un regard éléctrique.

La jeune fille sauta alors dans le trou, o√Ļ ses rires se perdirent en echos.

Le vieil homme couru pour tenter de la suivre mais le trou se referma aussitot.
Il se retrouva alors seul, dans cette clairière entièrement carbonisée, alors que les braises continuaient à crépiter.


Ma chere enfant, je te retrouverai, sois en certaine ...

Un morceau de tissu que le sol en se refermant avait coincé, attira son attention.

Le vieil homme le bougea de sa canne.

On pouvait y lire le nom du posseseur de la cape que portait Lightning: Jarko

Par A√ęrandis le 27/1/2002 √† 18:19:32 (#801797)

*voit les animaux qui fuit apeurés, remonte le chemin de leur fuite en suivant les traces*
*découvre une clairière calcinée*
Titiana, que dois-je faire ? Encore une fois les hommes semblent pris de folie, dois je poursuivre cette femme ?

Pour seule r√©ponse le bruit du vent dans les arbres, A√ęrandis reprend la route.

*continue à errer sur Arakas, arrive au dessus du cercle de Windhowl*
*découvre plusieurs cadavres d'hommes, d'orcs et de gobelins*

Elle est surement dans les environs, ces cadavres sont encore chaud.

*sort sa harpe et avance prudemment*
*voit une jeune fille en robe sombre qui semble préparer un sombre rituel*

Sa doit être elle.

*commence à jouer une antique mélopée venue des temps anciens*
Si avec sa je n'arrive pas à l'avoir.....

*plus rien ne bouge autour de lui, même la nature semble geler le temps, il n'y a plus que cette mélopée envoutante*

Par Sieur Dubourina le 27/1/2002 à 18:29:45 (#801896)

le viel homme entend une musique mélodieuse émanant d'un recoin de la foret.

Il reconnait le son de la harpe d'A√ęrandis.

Au fond de lui même, il prie pour que rien n'arrive à celui-ci.

Par A√ęrandis le 27/1/2002 √† 18:33:09 (#801949)

Arf ! Moment critique tout plein de suspens, il attend quoi notre cher MJ pour me dire ce qui se passe :D ?

Par Lightning le 27/1/2002 à 18:46:30 (#802060)

*etudie le parchemin donné par Jarko*
Un rituel pour acceder à une autre ile et augmenter ma puissance *sourit* je vais commancer imediatement!!

*se rend dans une petite clairiere*
*commence ses incantations*
Le ciel se couvre, les nuages affluent.
Le tonnere gronde...

Les eclairs la frappent de toute part l'entourant d'energie
*entend la voix dans sa tete* C'est bien mon enfant, sent la puissance!

*sent l'energie crepiter tout autour d'elle*
*s'eleve de quelques metres*
Les eclairs la frapent encore et encore sans la blesser.
La terre s'ouvre sous ses pieds.

*entend une melodie au loin*
*voix dans sa tete* Mefie toi ce satané barde elfe est pas loin, il te veut du mal! Il veut te voler ta puissance! Tue le!
*entend la melodie se raprocher*
*marmone quelques mots dans une langue inconue*
Les eclairs volent de toute part, faisant exploser les arbres, brulant l'herbe, carbonisant les annimaux.

*voit les eclairs se calmer, la nature stopper ses mouvement*
*entend la melodie se raprocher*

*gromele* Encore ce barde! Maudis soit t'il!
*incante une puissante formule qu'une voix jusque la inconue dans sa tete lui murmura*
*leve les mains au ciel*
Un puissant eclair tombe sur l'arbre pret d'Aerandis qui se trouve projeté plusieurs mettres plus loin.

*murmure* Ce barde est plus resitant que prevue mais au moins il ne peut plus m'empecher de finir ce rituel. Je le turais pas ... pour le moment.

*continue le rituel*
*s'enfonce dans la terre qui se referme sur elle*

Par Belkira le 27/1/2002 à 18:56:58 (#802165)

Je marchais dans la direction indiquée par le vagabond lorsque tout a coup, une gerbe de flamme s'eleva de la clairiere a quelques metres de moi seulement... arrivant a l'orée du bois, je vis la jeune plongeant dans un abime... un bref instant, mon regard croisa le sien et j'y vis une lueur inquietante... celle d'un etre dno l'ame est rongé par le mal..
Cet echange suffit pour me petrifier sur place

-Incroyable... ce ne peut etre la meme fille! et pourtant...

Je vis alors un vieil homme s'approcher de l'endroit ou elle avait disparu et ramasser un objet. J'allais m'enquerir de la situation aupres de cet homme..

-Mais que se passe t'il donc ici? qu'est ce que c'est que cette fille?

L'homme me regarda et je perçu son regard... un regard chargé par les ans.. celui d'un homme sage mais qui a payer cette sagesse a un prix fort.
Il me fit un bref resumé de la situation et se remis tres vite en route pour aider cette personne en danger.

-Puis-je au moins vous aider?demandais-je

L'homme me repondit sans arreter son pas:
-Tu es encore trop jeune et pas assez puissant ou sage pour m'aider.Je te conseille plutot de rester en dehors de tout ça..

-Et qui etes vous pour penser connaitre mes capacités au premier coup d'oeil?

La reponse me vint de la foret car l'homme avait deja dépassé les premiers arbres
-on me connait sous le nom de Sieur Dubourinas...

Je restais seul au milieu de ce qui fus le theatre dans rituel terrifiant ...Si ce vieux sage était lui aussi effrayé par la situation, il etait sur que je n'etais pas de taille a me mesurer a cette Lighting...
Je murmurai alors dans la direction ou je l'avais vu partir
-que Syl vous protege... je pense que vous en aurais besoin...

Je m'en retournai dans la bonne vieil ville de Lighthaven, patientant dans la taverne pour entendre des nouvelles de la situation et prevenir d'autres personnes du danger encouru ...

Par Sieur Dubourina le 27/1/2002 à 19:15:35 (#802334)

Le vieil homme pose sa main sur le front de Belkira.

Que Brehan te protège mon enfant...
Mais sois sur que si je te dis ne pas me suivre, cela est pour ton bien.

Le vieil homme ferme les yeux et prononce quelques mots Elfiques

Je te promes un grand avenir, remplis d'aventure ... mais ceci n'est pas pour tout desuite.

Avec le temps, tu veras que ce vieil homme rencontré au detour d'un clairière en feu n'était pas si fou.

Après un sourire debonnaire, le vieil homme partit dans la foret.

Deux heures plus tard

Alors que le vent, lui fouaitait le visage, le vieux sage vit au loin des éclaires s'abattrent sur les arbres.

Il acceléra son pas dans la direction de la tempête, esperant ne pas arriver trop tard.

Mais ce qu'il craignait fut, et il d√©couvrit ce pauvre A√ęrendis au bord de la mort, gisant √† m√™me le sol.

Le vieil homme sortit alors une fiole de sa poche et la fit boire de force au barde.

Celui-ci ouvrit les yeux péniblement.


Bienvenue à nouveau chez les vivant mon cher.

Par A√ęrandis le 27/1/2002 √† 19:31:58 (#802471)

(arf ! méchant MJ)

*ouvre les yeux*
Sieur Dubourina: Bienvenue à nouveau chez les vivants mon cher

*a mal partout*
Que c'est il passé ?

Sieur Dobourina: Sa c'est à vous de me le dire.

*tousse et recrache du sang*
Je me souviens, j'ai utilisé deux chants, le premier devait la paralyser en la plongeant dans un état de contemplation admirative, et le deuxième devait lui effacer la mémoire.

*le viel homme hoche la tête*

Le premier avait très bien marcher, mais arriver au milieu du secon, il s'est passé quelque chose d'étrange.
Je ne sais plus quoi exactement, je me souviens juste avoir été frappé par un éclair.

Mon chant a surement échouer, je ne comprend pas, je suis sur de l'avoir joué correctement.

Sieur Dubourina: En tout cas vous allez avoir besoin de repos mon ami, vous ne pouvez courir les routes dans cet état.

Surtout pas, messire, pendant que je jouais, j'ai pu entendre le chant de son √Ęme, de la col√®re et de la haine, je ne saurais dire d'o√Ļ cela vient, mais je n'avais jamais vu cela. Il faut la retrouver le plus rapidement possible et la stopper. Elle serait capable de d√©truire Alth√©a.

*lance quelques soins qui guérissent les blessures les plus graves*
*reprend la route en avançant tant bien que mal*

*se tourne vers le viel homme* Vous venez ?

Titiana, ouvre moi les portes de la terre, pour me guider vers cet être empli de haine.

Par Sieur Dubourina le 27/1/2002 à 19:51:55 (#802637)

Alors que A√ęrandis se tourne vers le viel homme, ce dernier comprend que la guerison de Lightning est cause perdue.
C'est alors que le jeune Barde le tire hors de ses préoccupation


Vous venez ?

Le vieux sage se tourne vers son compagnon.

Oui mon cher, je vais me tenir en votre companie, on en sera point trop de deux contre cette √Ęme corompue ...

C'est alors que le vieux philosophe et le jeune barde entreprirent un p√©riple √† travers les sombres f√īret de Goldmoon.

Et par cette alliance de deux personnages si differents par leurs √Ęges mais si proche par leur id√©es, le sort de Lightning semblait pouvoir encore changer.


PS HRP: C'est Dubourinas mon nom, y a le méchant Forum qui a mangé le S :D

Par Lightning le 27/1/2002 à 19:52:18 (#802643)

(C'est fini le temps des bisousnours :ange: :mdr: )

*entend la puissante voix de tout a l'heure, une grande puissance se fait sentir sous cette voix plus douce que celle de barlok* Tu est sur la bonne voie, bientot il sera l'heure de t'allier a moi, je te donnerais encore plus de pouvoir!

Mais qui etes vous?

*entend dans sa tete* Tu le sais au fond de toi, tu sais qui je suis.

*murmure* Ogrimar...

*regarde autour d'elle*
Il n'y a que cette voie... je vais devoir passer par la.

*avance dans la penombre, des fleuves de laves coulant un peu partout*
Quel chaleur!! *prend sa gourde pour boire une gorgé*

*avance encore sans preter attention aux explosions projetant de la lave pres d'elle*
Un petit morceau de roche en fusion volent en direction de lightning..
Un millimettre avant de la toucher il est desintegrer par une decharge d'energie.
*continue son chemin comme si de rien n'etait*
*essuie les gouttes de sueurs qui coulent sur son frond*
*avance peniblement*

*entend la voix* Tu approche... Encore un effort et tu vera Raven's Dust... Tu trouvera labas de quoi assouvir ton besoin de puissance.

*s'arette une minute à bout de souffle*
*repart revigorer à l'idée de commander plus de puissance*

Par Sieur Dubourina le 27/1/2002 à 21:13:23 (#803305)

Le jour commen√ßait √† disparaitre quand les deux compagnons arriv√®rent √† la porte de l'enfer, une grotte o√Ļ personne n'√©tait jamais sortit vivant.

Des odeurs de souffre sortaient de l'ouverture.

Nos deux compères durent se bander le visage afin de ne pas s'evanouir.


Mon cher A√ęrandis, elle parcoure actuellement les d√©dalles de ce labyrinthe souterrain.
Nous devons la trouver avant qu'elle ne trouve ce qu'elle cherche.

Je ne sais pas quel est le motif de son periple mais nous devons l'en empecher à tout prix.

Même à celui de notre vie !
Le sort d'Althéa est peut être entre les mains de cette psychopathe...

Ils s'vancèrent de plus en plus entre les coulées de lave encore incandescente.

Par A√ęrandis le 27/1/2002 √† 21:25:59 (#803402)

Les deux compagnons continuaient de descendre dans le labyrinthe, une atmosphère ténébreuse les oppressaient, mais cela ne les empêcha pas de continuer.

Mon ami, je crois que si nous n'arrivons pas à effacer sa mémoire, il va falloir se résoudre à la tuer.

Ils commen√ßaient √† se trouver tr√®s bas dans le labyrinthe, et ils devaient affronter des monstres de plus en plus puissants. Heureusement pour A√ęrandis qui √©tait loin d'√™tre au mieux de sa forme apr√®s sa d√©faite contre Lightning, Sieur Dubourinas, malgr√© son √Ęge avanc√© pour un humain, disposait de ressources tr√®s impressionnante.

Puis il se retrouvèrent devant un pont enjambant un fleuve de lave.

Par Sieur Dubourina le 27/1/2002 à 21:50:20 (#803610)

Le pont prédominait devant leurs yeux, fruit de plusieurs millenaires de concretions minérales.

Ils restèrent émerveillé devant ce monument naturel.

Au bout d'un instant le sol commença a trembler.

Et se retournant, ils virent une armée de golem de lave se profiler à de cela mille pas.


Mon cher, nous devons passer le pont ou combattre ...
Mais je doute que nous soyons en état de le faire.

Passons avec douceur, ce pont m'a l'air aussi traitre que la beauté de Lightning.

Ils entamèrent ainsi la traversé du pont.

Mais l'armée de Golem arrivait à grand pas et déja les vibration faisait frémir le pont et tomber des stalactites aussi tranchant que la sainte epée Brehanique.

Alors que nos deux compagnons arrivait à la fin de leur traversée, les golem arrivèrent de l'autre coté de celui-ci.

Ils decid√®rent de traverser m√Ļalgr√© leur poids important.


Poussez vous mon cher A√ęrandis, le choc va √™tree dur.

Le vieil homme pris alors une corne de bouc qui etait dasn son sac.

Le barde le regardait avec stupeur.


- Que voullez vous faire de cette corne ?

- Regardez mon enfant.

Dans un sourire de vieillard, Dubourinas porta cet insolite instrument de musique à la bouche.

Et prenant une grande respiration, souffla dans celui-ci de toutes ses forces.

Un bruit s'une puissance impressionante sortit de la corne, √† tel point que A√ęrandis s'en boucha les oreilles.

Dans ce vacarme, les murs commencèrent à entrer en résonance.

Et le pont vibra en harmony avec l'instrument du vieux philosophe.

Ce dernier dans un ultime souffle, mis toute sa force et alors l'edifice tout entier se brisa en morceaux, laissant l'armée de golems à son triste sort.


Ils sont nés de la lave, il sont mort dans la lave.
Triste ironie du sort n'est il pas.

A√ęrandis bougeat la t√™te en affirmation

Voyez mon cher comme le temps et si relatif.

Ce que plusieur millier d'années de concretions de lave ont mis à echaffauder vient d'être detruit en une fraction de seconde par un instrument de musique aussi primitif que le plus vieux des Skraugs.

Nos deux compagnons ravis de s'en être sorti vivant, savourèrent ces dernières pensée philosophique en continuant leur progression dans les dédales de l'enfer ...

Par A√ęrandis le 27/1/2002 √† 22:09:02 (#803749)

Après avoir passé le pont les deux compagnons continuent leur route. Maintenant leur progression est plus aisée, il y a moins de monstres même si cela sont toujours puissants.
Après plusieurs heures de descente, ils arrivent devant une étrange porte noir


Mon ami, je ne pensais pas que de tels choses existaient encore de nos jours. Ces portes étaient celles qui gardaient les trésors des nains. Elles sont le fruit du savoir nain et de la magie elfique. Il ne vas pas être aisé de l'ouvrir.

A√ęrandis commence √† incanter en chantant et en tra√ßant des arabesque magique dans l'air

Quand je vous le dirais, foncez dedans elle devrait céder.

Dubourinas acquiese. A√ęrandis continue ses chants pendant plusieurs heures, il finit de tracer une figure complexe sur la porte, et soudain, ces arabesque s'enflamment d'une flamme bleut√©e

Maintenant Dubourinas, maintenant

Dubourinas fonce dans la porte, et celle-ci cède sous Sa puissance.
La porte s'ouvre en grand devant eux

Par Sieur Dubourina le 27/1/2002 à 22:22:03 (#803869)

La porte s'ouvrit alors en grand devant eux.

Et à cet instant, ils restèrent de marbre davant ce qu'y pronait devant eux.


Par tous les Dieux mon cher Dubourinas, qu'est ce que c'est ?

Le vieux philosophe se rapelant de grimoires traitant de ceci n'en revenait pas.

Il se retourna, et dans un sourire de vieillard dont il avait le secret, il lui répondit.


Bienvenue à la cité naine de Kyshalie !

Nous allons passer la nuit dans le poste de garde de cette porte, il se fait sommeil.

Demain, nous aurons tout le loisir de visiter l'une des plus prestigieuse des cités naines.

Les deux compères s'endormirent ainsi dans des lits fait de Mythril, rêvant de trésor et d'aventures

PS HRP: Je vais me couchait, je continuerai demain :)

Par A√ęrandis le 27/1/2002 √† 22:32:31 (#803978)

Après une bonne nuit de sommeil, les deux compères commencent à explorer la ville.
Chose bizarre, on trouve des restes de nain en armure un peu partout dans la ville, comme si une guerre avait eu lieu. Mais le sceau sur la porte dément son ouverture depuis des siècles


Sieur Dubourinas: Regarde A√ęrandis

A√ęrandis se tourne, et voit deux cadavres br√Ľl√©s par la foudre

Lightning est passée par là, mais comment a-t-elle pu rentrer ? Le sceau sur la porte, je l'ai ressenti, il était vieux d'au moins deux mille ans.

Sieur Dubourinas: Il doit surement y avoir une autre entrée. Cela explique les cadavres nains dans la rue. Je me demande quel secret recèle cette ville. Pourquoi est-elle venue ici ?

Ils continuent d'explorer la ville, trouvant des cadavres calcin√©s sur leur route. Ils finissent par arriver √† ce qui semble √™tre un temple. Ce dernier ne ressemble pourtant pas √† une oeuvre naine. Aucune sculpture, et le temple noir comme l'√©b√®ne, on dirai qu'il a √©t√© br√Ľl√©. La porte est entrouverte, il y a du sang sur le battant qui est entrebaill√©.......

PS: A demain

Par Lightning le 27/1/2002 à 22:56:31 (#804188)

*voix d'Ogrimar dans sa tete* Oui utilise ton pouvoir pour semer la mort et la destruction, rien n'est plus fort que la haine.. utilse la tienne et accomplie ta destiné.

*avance dans la ville reduisant en charpie les maigres oposant*
*arive devant un imense batiment plus noir que la nuit*
*entend des grognement dans le temple*
C'est la que je doit aller...
*entre dans le temple le plus discretement possible*
*voit un golem de fer*

Golem: halte on ne passe pas!

*lance un elair contre le golem

Le golem vacille mais semble peut affecter

*pense* Mes eclairs sembles peut efficasse... l'energie necessaire pour le detruire serais trop epuisante
*regarde au plafond*
*ses yeux s'iluminent*
*vise le plafond d'un eclair*
Sous le choc de l'eclair un gros morceau du plafond tombe sur le golem et l'ecrase.

*voix d'Ogrimar* C'est bien.. tu a appris une nouvelle lecon, l'inteligence permet de vaincre des ennemies tres forts asns utiliser trop de ressources.

*continue d'avancer dans le temple*
*sent l'energie malefique se renforcer*
J'approche...

Par necro thanatos le 27/1/2002 à 23:02:37 (#804230)

puisse Ogrimar vous aider a triompher ma jeune amie
*satisfait de voir une nouvelle eleve digne du Chaos*
poursuivez votre route ,detruisez ceux qui barrent votre progression,ayez soif d'intelligence

*repart dans les tenebres afin de continuer d'etudier l'art sombre*

Par Angelius Primus le 28/1/2002 à 2:02:26 (#805216)

*Sort de l'ombre interminable de la foret*

*Incante un sort pour capturer le souffle d'un vent*

*Prend le vent dans ses mains*
*Emprisonne un sourire dans l'air pour sir Thantos*

*Libere le vent*

*Repars dans l'ombre de la Forêt, suivie d'ombres et de mystere*

Par necro thanatos le 28/1/2002 à 2:05:10 (#805221)

messir angelius l'heure approche .
ayez foi en l'orb,qu'elle vous protege,qu'elle vous rende plus fort
*disparait telle une ombre au plus profond des tenbres*

Par Sieur Dubourina le 28/1/2002 à 18:23:45 (#809227)

Les deux compagnons entreouvrèrent l'immence porte de métal avec difficulté.
Le poids des √Ęges n'avait pas am√©lior√© les charni√®res et encore moins le fait que Lightning avait us√© de ses pouvoirs pour la franchir.


Regardez mon cher A√ęrandis, la porte est enti√®rement faite de Mythril.

Le jeune barde leva la tête émerveillé par le genie des nains.

Mais Dubourinas, pourquoi est elle si lourde alors que le Mythril est si leger à la normal.

Le vieillard se frotta la barbe blanche.

En effet, votre question est pertinante, nous verrons bien ...

Ayant passé le pas de la porte, le vieux sage se retourna et compris la raison de ce poids excessif.

Oh mon dieu !


Une dixaine de prêtres avait était tués puis fixés aux battant de la porte par des cloux dans des positions toutes aussi horribles les unes que les autres.

Le jeune Barde était horifié.

Le vieux sage lui avait vu tant de chose horrible que cela ne lui faisait plus rien en apparence.

Mais au fond de lui même le sentiment de dégout était toujours aussi présent.


Vous croyez que c'est l'ouvre de Lightning Dubourinas ?

Le vieil homme alors qu'il étudié la disposition des corps, cherchant une relation avec des grimoires qu'il avait lu, lui répondit.

Je crois que cette jeune fille est bien plus dangereuse que je ne croyais.

Plus elle avance et plus son sadisme rattrape son innocence.

Elle a dépassé le point critique à présent ...

Le vieil homme paraissait désolé.
A√ęrandis l'√©tait tout autant.

Ils se retournèrent alors afin d'inspecter les lieux.
Le temple était immence, une centaine de pieds de hauteur sur une cinquantaine de largeur.

La statue au coeur de l'edifice avait était decapitée, une tête de nain en marbre gisait au sol.


C'est surprenant mon enfant comment les peuples aiment mettre leurs Dieux à leur image.

Le vieil homme souriait de voir ses théorie se confirmer, son visage se parsemait alors de rides.

Regardez Dubourinas !

Le jeune Barde lui montra du doigt un autel ou un pentagramme reluisait.

Mais quel est donc cet endroit ?
Les nains ont disparus, alors pourquoi y a t'il des personnes ici ?

Le vieux philosophe sourit et lui raconta que les cités naines furent depuis des siècles le siege de réunions de marginaux en tout genre et que les ogrimariensjadis s'y cachait

A présent, ils se montrent au jour ...

Ils examinèrent le pentagramme, de's lettres en Efliques était gravées à même dans la pierre.

Que lisez vous ?

Le vieil homme sortit un monocle de son sac et examina en detail les inscriptions

Il est écrit:

Par la foudre et la haine,
D'Ogrimar je serai la reine !


Le jeune Barde fit un pas en arrière.

Nous avons mon cher A√ęrandis, une psychopathe en libert√© avec des pouvoirs in√©gal√©s, qui cherche √† faire l'alliance ultime avec Ogrimar ...

Par Xatar Lokrya le 28/1/2002 à 18:52:52 (#809437)

(Arf, je voulais accompagner Aerandis :(, c'est pas du juste :D)

*Xatar voit son ami le hibou arriver*
Qu'a tu pour moi... un message d'Aerandis pas très instructif et éclairant

*murmure*
Le pire c'est que je ne trouve rien dans la pile de livre de la tour des mages...

*prend un bout de parchemin et écrit*
Aerandis, je ne trouve absolument rien, les mages n'ont rien, je n'ai rien ! Je ne peux pas aider ici, donc j'aimerai vous accompagner dans vos voyage et vous aider, vous devez acoir besoin d'un bras fort et jeune, vous seul n'arriverez pas a tout franchir...
donnez moi votre avis et un point de rendez-vous si c'est oui

Votre ami, Xatar Lokrya.


*accroche le bout de parchemin à la patte gauche du hibou et murmure*
Trouve le, si tu ne le trouves pas, reviens vite et je partirai a sa recherche...

Par A√ęrandis le 28/1/2002 √† 20:15:51 (#810095)

La salle est recouverte de pentagramme et autres arabesques servants aux sombres invocations

Faites attention, nous ne sommes pas en sécurité ici, ces pentagrammes servent à l'invocation de démons.

Soudain toute lumi√®re fut bannis de ces lieux. Les pentagrammes se mettent √† briller d'une lueur de feu. A√ęrandis lan√ßa en vitesse un sort de lumi√®re

Sieur Dubourinas: Des démons.... Cela ne va pas être facile.

A√ęrandis: Puisse Titiana nous prot√©ger et bannir ces cr√©atures dans les t√©n√®bres d'o√Ļ ils viennent.

A√ęrandis sortit le cimeterre cach√© dans sa harpe. Les deux comp√®res se mirent dos √† dos s'appr√™tant √† vendre ch√®rement leur peau

PS: Sieur Dubourina, je suis un elfe de plus de 4500 (pour le jeune barde :D ). Xatar on va essayer de te faire venir après.

Par Sieur Dubourina le 28/1/2002 à 20:40:40 (#810266)

Desol√© A√ęrandis ;)
Ben on va dire que tu parrait plus jeune physiquement.

Par A√ęrandis le 28/1/2002 √† 20:42:44 (#810281)

(y a pas de problème, c'est ton tour là)

Par Sieur Dubourina le 28/1/2002 à 21:25:56 (#810591)

A√ęrandis sortit le cimeterre cach√© dans sa harpe. Les deux comp√®res se mirent dos √† dos s'appr√™tant √† vendre ch√®rement leur peau.

Le premier démon brandit son sceptre au dessus de sa tete.
Un rubi qui était au bout dominait à 10 pieds de hauteur.

Un éclair commençait à se former autour de celui-ci et dans le crépitement des étincelles grandissante, on pouvait entendre les grognements dans autres démons.


Ah couvert !

A√ęrandis n'eut pas finit sa phrase qu'un √©claire s'abatit sur les reste de la statue de la divinit√© naine.

Celle-ci explosa en mille et un morceaux.


Et bien mon enfant, cela va etre coriace ...

Le vieillard pris sa canne et la projeta en direction du rubi.
Malheureusement sa tentative manqua.

Le philosophe decida alors de dechirer sa cape et de l'attacher au bout d'une corde.

Le sceptre etant poitu il allait pouvoir l'accrocher.

Il balança la cape et celle-ci s'accrocha comme prévue au sceptre.

Tirant d'un coup sec, ce dernier glissa des mains du démon.

En tombant, le rubi s'ecrasa au sol et une nuée d'éclaires en sortie, grillant le démon en une fraction de seconde.

Les autres voyant se spéctacle furent choqué.

Le vieillard fit signe √† A√ęrandis, il fallait tenter le tout pour le tout.


A trois mon ami, à trois.

Un

Deux

...

Trois

Les deux compèrent sortirent d'un coup en criant de toutes leurs forces.

Maintenant joué avec votre harpe, le plus mélodieux des chants.
Les démons detestent la musiques douce, cela l'est inconforte.

Le barde executa avec joie.

Par Ogrimar !
Vous allez tous mourir démon !

Le vieillar sortit de sa poche une fiole.

Ceci est le sang d'Ogrimar et il va tous vous anihiler !

Les démons surpris, sont néanmoins touché par les paroles du vieux sage.

Ce dernier prononça des mots Elfique avec un ton lugubre et balança la fiole au sol.

Un nuage de fumée envahit la pièce.

Dubourinas se retourna imm√©diatement vers A√ęrandis apeur√© par la r√©action de son compagnon


Venez mon enfant, il est temps de s'eclipser !

Le sourire du vieillard rassura le Barde, tout ceci n'était que mise en scène pour pouvoir fuire.

Une fois au dehors, ils coururent se réfugier dans les ruines d'une caserne naine.


Vous avez vue mon enfant ?

C'est fous ce qu'une decoction de fiante de gob mélangé avec du venin de guepe peut servir contre des Démons majeurs ...

Le vieillard executa alors un de ces sourires debonnaires qu'aaient nos grand parents apres nous avoir raconté une histoire

Par A√ęrandis le 28/1/2002 √† 22:01:41 (#810783)

Les deux compèrent pensaient être sorti par la grande porte du temple, mais il n'en était rien. Du fait de l'obscurité, ils s'étaient trompé de direction et s'enfonçaient dans le temple

Je n'ai toujours pas compris le lien entre Ogrimar, Lightning et ce lieu.

Le vieillard réfléchissait à cela tout en marchant, et, au détour d'un virage, les voila qui arrive dans une petite salle.

Celle-ci est un cube d'environ trois mètres d'arrête, et au milieu un sextacle tracer avec du sang.


Voila bien 5 siècle que je n'avais pas vu cela mon ami. Nous avons devant nous un portail interdimensionnel permanant. Ce cercle est relié à un autre endroit situé quelque part dans notre monde ou ailleurs.

Sieur Dubourinas: Je crois que de toute façon il est trop tard pour renoncer. Je suppose que vous savez vous en servir ?

Je me souviens à peu près.

Sieur Dubourinas: Alors allons y

Les deux compagnons se placent sur le cercle, puis A√ęrandis prononce trois mots bref, et les deux amis disparaissent

Par Sieur Dubourina le 28/1/2002 à 22:13:51 (#810841)

Lorsque les deux compagnons se reveillèrent, une grande surprise les attendait.

Ils se trouvaient sur une plateforme en levitation.

De l√† o√Ļ ils se trouvaient, le sol n'√©tait m√™me pas visible.

Seul de petites plateforme se suivaient juste √† c√īt√© formant un chemin en suspension dans les airs.

Une plus grande plateforme était au bout de ce sentier peu commun.


Sieur Dubourina, qu'est ce donc que cela ?

Le vieil homme se hissant à la plateforme suivante répondit.

C'est la cathédrale d'Ogrimar !

[A suivre, je vais me coucher]

Par A√ęrandis le 28/1/2002 √† 23:09:12 (#811142)

La cathédrale d'Ogrimar.....
Il faut que je tente quelque chose.

Le barde s'assoit et entonne une lente mélopée en elfique. Après avoir joué pendant plusieurs heures, il rouvre les yeux.

Une chose est sur, nous somme bien loin d'Althéa, impossible d'entrer en contact avec Titiana ni avec auncun autre dieux anciens.

Le barde monte sur la plateforme o√Ļ se trouve Sieur Dubourinas

Sieur Dubourinas: Je crois que notre arrivée ici est une première mon ami. Nul être humain n'a jamais du fouler ce sol. Si on peut encore parler de sol. Allons, j'entends le destin qui nous appelle

A√ęrandis sourit

Vous me rappelez de vieux compagnons.

Les deux compères commencent à sauter de plateforme en plateforme, et remonte cette étrange route

Par Sieur Dubourina le 29/1/2002 à 17:08:02 (#813083)

Alors qu'il se rapprochait de la cathedrale d'Ogrimar, nos deux insolites compagnons contemplaient ce monde inexploré.

A perte de vue s'étendait une brume qui leur semblait irréelle.
Seule la gravité permettait de distinguer le haut et le bas.

Ils restèrent un moment pour se reposer assis sur le bord d'une plateforme.


Prenez garde mon ami, une chute serai mal venue.

Mais au loin des ombres se profilaient.

Dubourinas, vous voyez là-bas ... ces choses qui bougent ?

Le vieillard sortit un petit tube qu'il étira pour former une longue vue.

Après avoir regardé à l'intérieur, son visage se couvritde stupeur.


Qu'y a t'il mon ami ?

Le silence du vieux sage était pesant.

Des Beholders A√ęrandis, des milliers de Beholders !

C'est donc ici que ces vils créatures vivent ...

Si nous n'attenons pas la cathedrale avant qu'ils soient là, nous ne pourront pas survivre.

Les deux comp√®res se lev√®rent aussit√īt et reprirent la marche plus rapidemment.

Mais la nuée de Beholders approchait à grande vitesse.

Par Lightning le 29/1/2002 à 17:31:02 (#813235)

*continue sa progression*
*voit des immenses démons*
*leur lance un regard chargé de haine*

Les démons reculent et laissent passer la jeune fille.

*voit un portail d’os*

Une puissante voix résonne : Prend le portail et rend toi dans mon sanctuaire !

*s’avance doucement vers le portail et passe a travers*
*se retrouve plongé dans un couloir rouge de sang, emplie de l’odeur de pourriture de milliers de créature toute plus horribles les une que les autre*

Au bout d’une centaine de mètres le couloir se termine par une porte d’ébène orné d’os et recouverte de sang.
*ouvre la porte*

Devant elle s’ouvre la porte vers la cathédrale d’Ogrimar…

Me voila arriver !

La voix d¬íOgrimar se fait entendre et secoue le b√Ętiment.

Ogrimar : Te voici dans le plan de la Haine, et plus exactement en ma cathédrale. C’est ma résidence, jamais elle ne fut souillée par un être bon ! Mes petit beholders et démons s’occupent a merveilles des téméraires qui oserais s’aventurer ici. Approche, vient me voir.

*s¬íavance doucement vers une tr√īne imposant qui domine toute la pi√®ce*

La pièce était sombre, des hurlements de souffrances se faisant entendre continuellement.
Des cr√Ęnes et autres morceaux de corps jonchaient le sol

*passe entre les debris*

*arrive derri√®re le tr√īne*

Ogrimar : L¬íheure de te joindre a moi approche¬ÖJe vais te renvoyer dans ton monde avec quelques objets pour toi, entra√ģne toi encore un peu et alors revient me voir. Et surtout n¬íoublie pas, c¬íest la haine la clef du succ√®s !

Comment ferais-je pour revenir ici ?

Ogrimar : Quand l’heure sera venue, je te ferais venir par des moyens surnaturelles n’ai pas d’inquiétudes.

Par Sieur Dubourina le 29/1/2002 à 17:55:10 (#813393)

Les Beholders étaient à présent à portée pour leurs sorts.
Les deux compagnons virent ainsi un nuage de boule d'énergie rouges sang arriver sur eux.


Venez suivez moi.

Le barde suivit le vieux sage.

Ils se pendirent par les mains au bord d'une plateforme, √† l'oppos√© de l√† o√Ļ se trouvaient les Beholders.

Le nuage d'energie ne se fit pas prier, la deflagration fut impressionante.

Toute la plateforme avait vibré et une partie de celle-ci s'était détaché, tombant avec une lenteur splendide dans le néant.

Le vieil homme sous l'effet de la vibration lacha prise de la main droite.


Par Brehan !

A√ęrandis eut le reflexe de lui tendrel a main imm√©diatement et de le remonter sur la plateforme.

Merci bien mon enfant, il s'en est fallu de peu.

Il ne restait plus que deux plateformes avant la cathedrale d'Ogrimar.

Arrivés sur la dernière, ils eurent le loisir de voir les autres plateformes imploser sous l'effet du nuage de boules d'énergie que les Beholders jetaient continuellement.

Les ilots s'ecroulaient dans le vide, dans une chute qui s'emblait durer des siècles.


Dommage que nous ayons pas le temps d'apprecier ce spectacle unique. Peut d'humains ont eut le loisir de voir ceci je pense mon cher Dubourinas.

Le vieil homme se retourna.

A mon avis, nous sommes les seuls privilégiés à avoir vu ce singulier spectacle.

Il se dirig√®rent aussit√īt vers la porte d'entr√©e de la cath√©drale d'Ogrimar.

Une porte recouverte d'ossements formait l'entrée.
Des gargouilles diformes construisaient une frise autour de l'édifice, semblant surveiller ce dernier contre les visiteurs oportuns.


Ils ne doivent pas avoir souvent de la visite ici.

Le vieil homme ironisait pour evacuer son stress.

Ils ne perdirent pas beaucoup de temps car déja les Beholders se rapprochaient dangereusement.

Les deux compèrent pénetrairent ainsi dans l'antre d'Ogrimar, pousant cette porte sur laquelle on pouvait lire en Elfique:


Dans ma haine, se nourrit mon sang !
Dans votre sang, se nourrira ma haine !

Par Xatar Lokrya le 29/1/2002 à 18:07:26 (#813486)

Xatar toujours dans son école à la recherche du moindre texte attent impatiement la venu de son hibou.

Il cherchait, cherchait mais ne trouvez rien quand il entendit le "houhou" de son hibou.

Il rappliqua au plus vite a la fenètre et regarda son hibou... il y avait encore le bout de parchemin...

*Xatar murmura*
Il ne l'a pas recu... que lui est-il arrivé ??? Il faut que je parte a sa recherche, peut etre est il vivant mais sous terre ou loin d'Althéa...

Xatar pris son épée, sorti de l'école, la ferma à clef et parti loin de LightHaven a la recherche de son ami...


PS : Comment je vais faire pour vous rejoindre, donnez moi des idée :D

Par Sieur Dubourina le 29/1/2002 à 18:11:02 (#813519)

HRP: Ben mon pauvre Xatar, là ca va être dur de nous rejoindre :D
Ben des qu'on rentre (vivants ?) de ce coin insolite, on te retrouve et on continuera ensemble :)

Par Xatar Lokrya le 29/1/2002 à 18:15:34 (#813568)

Ok, a chaque fois qu'il y aura un vide je laisserai mes recherches sur Aerandis :) Ca va etre chouette...
Tout seul... sans aide, comme un solitaire ou Sherlock Holmes :D

Par A√ęrandis le 29/1/2002 √† 21:13:29 (#814770)

Les deux compères refermèrent bruyamment la porte derrière eux, et s'avancèrent dans l'entrée de la cathédrale.

Sieur Dubourinas, j'ai entendu qu'Ogrimar arrivait à piéger ses adversaires en se servant de la haine qu'ils avaient en eux. Il y a beaucoup de haine et de colère en moi, alors, si vous me voyez changer, n'hésitez pas.

Le viel homme hocha la tete

Sieur Dubourinas: Je ne vous laisserai pas tomber. Dans le pire des cas j'arriverais bien à vous assomer.

Les deux compagnons avancent lentement dans cet édifice, prenant soin de désactiver les pièges au fur et à mesure de leur avancée.
Après deux ou trois virages, ils aperçoivent une immense porte en os au bout du couloir. Quatre grande statues de pierre représentant des démons légendaires forment une haie devant cette porte.
C'est alors que les quatre statue prirent vie et s'attaquèrent aux deux compagnons.

Par Sieur Dubourina le 29/1/2002 à 21:47:46 (#814988)

Les quatres Démons entouraient nos deux héros.
Ces derniers allait devoir vaincre à eux seuls les quatres démons majeurs d'Althéa.


A√ęrandis, nous sommes des fous !
Et c'est cela qui va nous sauver !

Le barde ne comprennait pas le sens de ce que venait de dire le vieux philosophe.
Il demeura cependant plus rassuré de savoir que son ami avait un plan.

Le vieil homme regarda les quatre démons.


Il y en a quatre, ceux-ci repr√©sente les √©l√©ments, ou plut√īt les ant√©-√©l√©ments.
Ils s'opposent aux quatre Dieux élémentaux de l'ancien monde.

Il se tourna devant le premier démon, dont lequel ses mains était incandescentes.
Des flammes prennaient naissance partout sur son corps.

Le feu.

Il se tourna vers le second, un démon presque invisible qu'une tornade envelopait.


L'air.

Il jeta son regard sur le troisième démon. C'était une sorte de gargouille ou de golem de pierre.

La terre.

Enfin, il se retourna vers le dernier démon, un molosse d'eau

Et voici l'eau.

Mon cher A√ęrandis, il serait utopique de les battre par la force ...
Nous les battrons par la ruse !

Chaque élément possède un avantage sur un autre éléments et un desavantage par rapport à un autre.

L'eau et le feu s'annule.
La terre et l'air également.

Prenez l'eau et le feu, je me charge de la terre et du vent.

A ces mots le vieil homme fonça sur le golem de pierre.
N'étant pas très agile celui-ci ne l'attrapa pas avant que le vieux sage passe entre ses jambes.
Le démon de l'air le suivit et voulut passer lui aussi entre les jambes du golem.

Mais en passant il souleva ce dernier et en retombant, il se fissura puis partit en morceau.

Pendant ce temps, A√ęrandis √©tait parvenu √† √©teindre le feu qui recouvrait le d√©mon du feu par la m√™me ruse.

Nos deux compèrent n'avait pas prévu que deux démons survivraient à leur ruse.

A présent, le démon de l'eau et du vent restaient immobiles devant eux.
Savourant l'instant avant la victoire.

[Je vais faire dodo]

Par A√ęrandis le 29/1/2002 √† 23:12:07 (#815567)

Le démon de l'eau, j'en fais mon affaire mon ami, Lahmet me protégera, essayez d'occuper celui du vent en attendant.

Aerandis entame alors une mélopée douce et sereine. Il tend alors ses deux mains vers le démon, contre lequel se déverse des trombes d'eau.

Cela devrait le calmer un moment. J'arrive mon ami.

Justement, Sieur Dubourinas était mis à mal par le démon restant quand son ami le rejoint

Une chance que j'appartienne au cercle de l'eau. J'ai une idée. Je devrai bien réussir à l'immobiliser quelques secondes, profitez en pour lui porter un coup fatal, puis fuyez par la porte sans vous préoccuper de moi.

Aerandis ouvrit alors sa chemise, et d√©voile un grand tatouage o√Ļ sont repr√©sent√©s quatres cercles concentriques auxquels sont associ√©s des symboles d'emprisonnement.

Le serpent mourera !

Puis il s'ouvrit le ventre en traversant les quatres cercles par deux fois. Il laissa échapper un grand cri, puis il se mit à grandir, pris de la masse musculaire, ainsi que quelques centimètre de poil. Il était devenu loup-garou.
Il se jeta alors sur le démon avec une rage inouie, les deux monstre luttant au sol, Sieur Dubourinas profita de l'occasion et transperça le démon de l'air.

Par A√ęrandis le 30/1/2002 √† 13:52:07 (#818039)

*passe dicrètement*

Par Sieur Dubourina le 30/1/2002 à 14:27:21 (#818296)

Les deux derniers démon moururent ensembles.
Les deux compagnons ayant executé leur attaque dans une syncronisation telle que le combat en avait été beau.

Ils se dirigèrent alors vers la porte qui menait au trone d'Ogrimar.
C'était une grande porte faites d'or, recouvertes d'ossements et de sang.

L'air putride raclait la gorge de nos deux compagnons.

Lorsque qu'ils ouvrirent la porte, leurs pupilles s'écartèrent.

Un trone immence dominait la pièce.
Deux ailes de feu d√©passaient de chaque c√īt√©.

Nos deux compagnons comprirent qu'ils venaient de fouller un pavé qu'aucun homme n'avait foullé avant eux.

La peur montait en eux.

Ils savaient éperdument que contre Ogrimar, ils ne pourraient rien faire.

Mais alors que devaient ils faire ?

Par A√ęrandis le 30/1/2002 √† 15:07:16 (#818630)

Aerandis débordait de rage sous cette forme, et c'est touut juste s'il arrivait à se retenir d'attaquer son ami. Mais lorsqu'il vit les deux ailes enflammées, il ne put se retenir et fonça vers le trone

Ogrimar: Amusant, il reste encore des elfes en vie

Alors le dieux prononça un mot d'une langue inconnue, et le loup-garou se retrouva projeté contre la porte puis il tomba, avant de reprendre sa forme elfique.

Ogrimar: Passe encore que votre ami foule ce sol, sa rage et sa haine l'y autorise. Mais vous......

Alors le dieux se leva et se tourna vers Sieur Dubourinas. Le viel homme se demandait ce qu'il allait bien pouvoir faire face à un dieux...

Par Sieur Dubourina le 30/1/2002 à 15:51:00 (#818944)

A present, le vieux sage faisait face au dieu du mal même.

Et ce vieillard paraissait minuscule à coté d'Ogrimar.

Pourtant, il restait impassible, fixant Ogrimar d'un regard mélé de sagesse et de pitié.


Voilà donc Ogrimar, celui qui se delectent de chaque guerre, meurtre, viol et toutes autres infamies !

Celui que les nains nommait Anakaan et que les elfes noirs priaient sous le nom d'Istokar.

Je vous ai longuement étudié durant ma vie, nombreux sont les grimoires qui parlent de vous.

Mais je vous avoue être amusé au plus haut point.

Le vieil homme marqua un temps de pause car il était épuisé de son combat précédent.
Le dieu en profita pour parler.


Et quoi es tu amusé ?

Le vieil homme marque son sourire debonnaire.

Mais parce que je me rend compte que depuis des millénaires, moultes personnes vous prièrent.
Venir en ces lieux était pour eux une consécration.

Et voici que par le destin, je me vois convier à cet entreprise.

Ogrimar fut alors surpris.

Et ceci est amusant ?

Le vieillard rit.

Et bien, à vue de ma conception du monde, je le pense.
Je ne prie ni Artheck ni Ogrimar.

Le dieu l'interrogeat.

Et qui pries tu alors ?

Le vieux philosophe sortit une lame bleue, la lame de pureté.

Je prie Brehan !

Le dieu du mal ricana.

Vieux fou, cBrehan n'est rien face à moi.

Tu croules sous les ans, d'un revers de main je te tuerais.

Le vieil homme planta l'épée dans le sol.

Et bien qu'attends tu ?

Le vieil homme fit signe √† A√ęrandis de chercher Lightning.
Ogrimar était amusé par le vieil homme.


Tu m'amuse Dubourinas.
Et les amusement sont bien rares ici.

A√ęrandis fit signe qu'elle n'√©tait plus l√†.
Le vieil homme compris que si ils ne partaient pas tout deux rapidemment, leur voyage prendrait fin en ces sombres lieux.


Ogrimar, j'ai parcourue le monde, quittant même les terres de Goldmoon pour d'autres contrée.

Partout, les humains ne vivent que dans la haine et la souffrance.

L'amour n'est qu'un rêve que j'ai croisé quelques fois, mais je ne me leurre plus, l'homme est une créature maligne.

Le dieu écoutait le vieil homme en silence.
A ces mots, il se sentais plus fort que jamais.


Joint toi à mes rang alors vieil homme !
Toi même, tu as compris qu'il n'y avait point de salut en l'amour !

Le vieillard sortit l'épée de pureté du sol.

Je n'ai aps dis cela, j'ai dis que malheureusement la majorité était comme ça.

Il subsiste une honce d'amour chez l'être humain.

Le vieux sage montra √† A√ęrandis discretement un portail permanent dans un coin de la salle du trone.

Le barde s'empressa d'y aller pour commencer la préparation.

Il ne fallait pas s'éterniser ici.


Tu crois donc encore en l'amour ?

Ogrimar rit et tout l'édifice en trembalit.

Tu es bien un fou, je le savais.
Et de ma main tu vas périr !

Le vieil homme jeta toute ses affaires et ne garda que l'épée qui brillait de mille éclats.

Il mit celle-ci à la verticale, cachant son visage derrière celle-ci.

Le dieu de mal amusé, donna un revers de main au philosophe.

Mais ce dernier se servit de l'épée de pureté comme de bouclier.


Ogrimar !
Vous ne pouvait rien face à l'épée de pureté !

Le démon cracha une gerbe de feu en l'air.

Tu crois que ton épée te protegera face à ceci .?

Le philosophe couru en direction du portail que venait juste d'activer A√ęrandis.

Contre ceci peut être pas ...

Mais sache que contre l'amour vous non plus, vous ne pouvais rien.

Car même si vous tuez ou si vous provoquez des guerres, vous ne pourrez jamais empêcher d'aimer.

A ces mots, Ogrimar cracha un nuage de feu démoniaque.

Mais le vieil homme et l'elfe avait déja disparu pour d'autres horizons.

Par A√ęrandis le 30/1/2002 √† 16:53:12 (#819388)

Xatar parcourait Arakas à la recherche de son ami barde et de cette mystérieuse jeune fille qu'il poursuivait. Quand soudain un cercle magique se dessina au dessus de sa tete, et deux personnes lui tombèrent dessus.

Tiens Xatar, mon ami quelle coincidence.

Sieur Dubourinas: Enchanter messire, pourriez vous vous retirer de mon ventre s'il vous plait.

Le professeur resta ahuri quelque instant, se demandant d'o√Ļ venait cette homme √©trange, presque nu, et se viel homme en armure. Puis il se releva.

Nous avons eu très chaud mon ami, vous avez finement joué votre coup avec Ogrimar.

Sieur Dubourinas: Oui, nous avons eu une chance inouie, mais je ne suis pas pressé de recommencer.

Xatar: Ogrimar !?! Quelqu'un pourrait m'expliquer ?

Plus tard mon ami, nous avons du pain sur la planche. On ne sait pas ce qu'est devenue Lightning, vous n'auriez pas une idée par hasard ?

Par Sieur Dubourina le 30/1/2002 à 17:01:42 (#819486)

J'en profite pour mettre une image de Dubourinas avec l'épée de Pureté.

http://neoweb2001.multimania.com/duboupur.jpg

Par A√ęrandis le 30/1/2002 √† 17:06:27 (#819533)

Arf ! Moi j'ai pas d'image d'Aerandis, si un gentil dessinateur passe par là..... :D

Bon, fin du scénario vous gagnez 50 K xp chacun et vous montez d'un niveau. :D

-to be continued- (a toujours eu envie de faire sa) :D

PS: C'est toi qui l'as fait ce dessin ?

Par Sieur Dubourina le 30/1/2002 à 17:12:29 (#819583)

Non c'est le duc Lothar dans Warcraft 3 :D

Par A√ęrandis le 30/1/2002 √† 17:17:26 (#819625)

Arf ! Dommage, sinon je t'aurais demandé un portrait. (non je dériverai pas en parlant de W III qui devait sortir en septembre alors que la beta vient de commencer *bave*)

Bon, si quelquu'un a une idée pour la suite du scenar (dur après avoir rencontré un méchant dieu), bin qu'il se dépeche :D

Par Sieur Dubourina le 30/1/2002 à 17:34:24 (#819789)

Au boulot Xatar :)
Tu voullais nous retrouver, c'est chose faite.
A toi de jouer à présent ...

Par A√ęrandis le 31/1/2002 √† 14:07:14 (#824762)

Je vous quitte pour quelques temps mes amis. Je dois régler certaines choses. Le combat contre les élémentaux aura de graves conséquences sur moi si je ne me dépeche pas. Je vous rejoindrai dès que cela sera réglé.

Aerandis par en direction du cercle des druides d'Arakas

Par Eskarina Ra le 31/1/2002 à 18:14:15 (#826273)

*attend la suite avec une grande impatience*

Par Sieur Dubourina le 31/1/2002 à 19:22:08 (#826828)

Alors que A√ęrandis se mettait en route pour une autre mission, Xatar et Dubourinas se baladait √† la recherche de Lightning.

Au gré de la promenade, le vieux philosophe racontait leurs aventures précédentes à son compagnon.

Ce dernier avait de la peine à croire tout ceci.


Mais mesir, vous vous moquez.
Je ne suis pas un enfant, les contes ne me font que rire.

Le vieillard sortit son épée Pureté.

Et bien si vous ne me croyais pas, regardais donc ceci.

Son compère contempla l'épée avec fascination.

Oui, il est vrai que cette épée est magnifique, mais cela ne prouve pas votre récit avec Ogrimar.

Le vieil homme sourit debonnairement.

Et bien regardez bien mon enfant.

Il montra alors le bout de l'épée.

Du sang ?
Mais les dieux ne saigne pas enfin.

Le vieil homme souria de plus belle

Ceci n'est pas du sang.
Cette épée est chargée d'énergie pure, et ne peut être détruite.
Elle me vient de mon dieu, Brehan, il n'y en a pas de pareil sur Althéa.

Mais le dieu du mal a une puissance telle, que lui seul a le pouvoir de la contrée et même de la détruire.

Ceci est une réaction qu'a eut l'épée pour me protéger contre Ogrimar.
C'est l'épée qui saigne, elle s'affaiblit.

Je dois retrouver la fontaine de pureté avant que celle-ci ne meurt totalement.

Le jeune avanturier était partagé.

Il était choqué de savoir que tout ce que lui avait raconté le vieillard était vrai.

Mais à la fois, le fait de savoir cette épée magique en perdition le chagrinait.


Mais pour Lightning ?

Le vieillard se retourna.

Sans l'épée de Pureté, nous ne pouvons la vaincre.
De plus, nous prendrons des fioles avant de nous rendre à la fontaine.

Son eau est l'essence même de vie, la boire nous donnera une force vitale accrue.

Les deux compagnons partirent aussit√īt pour la ville la plus proche pour se pr√©parer √† une nouvelle aventure.

Par Xatar Lokrya le 31/1/2002 à 20:42:06 (#827439)

HRP :

Elle me vient de mon dieu

Notre dieu Dubourinas :) Je suis un fidèle disciple de Bréhan, tout comme vous.
Et désolé, j'avais des prob internet qui m'on empéché de me connecté... :(

RP :
La ville la plus proche √©tait, d'apr√®s mes connaissances des √ģles, LightHaven.
Tous 2 se dirigaient vers cette ville. Messire Dubourinas parlait de ses aventures passées que Xatar écoutait avec attention car très impressioné.


Nous voilà à LightHaven Dubourinas, nous voyons le cloché d'ici.

Les deux compères se dirigeaient d'un pas pressé pour allez au plus vite chercher ce qu'il avait besoin.

Dubourinas: Nous y voici, allons chercher des potions de guérison, nous ne savons pas ce qu'il nous attends.

Xatar fit un signe de la tête pour dire quil était d'accord.

Vous avez raison, allons !

Le sage et le jeune guerrier allèrent chercher leurs potions chez la marchande, Fali puis sortir. Dès que Dubourinas fit un pas vers la sorti de la ville Xatar lui pris le bras.

Allons à l'école, en face de la taverne, dans la bibliothèque vous trouverez peut-etre un livre, texte que je n'ai pu deviner son importance.

Xatar montrait le chemin au sage guerrier qu'il prennait pour un exemple...

Par Sieur Dubourina le 31/1/2002 à 20:57:28 (#827599)

Le vieil homme rentra dans la bibliotheque avec une soif de savoir.
Pour lui, chaque livre était une buche de plus dans le feu de son savoir.

Il se tourna immédiatement sur le rayon des grimoires très anciens.
Son regard allait d'une tranche de livre à une autre, cherchant désesperement un ouvrage traitant de la fontaine de Pureté.

Soudain, son épée bleuit.

Il se tourna et la tranche d'un livre bleuissait également.


Xatar, je crois que j'ai trouvais quelque chose.

Le vieil homme sortit le livre qui brillait de mille éclats.

Il lu la tranche. C'était de l'elfique.

On pourrait le traduire par: Les chemins de la vie.

Le vieil homme regarda la couverture.

Elle était en ecaille de dragon, l'oeuvre d'un très ancien relieur sans nul doute.

Sur la face avant, une pierre rapellant la matière de son épée attira l'attention du vieux philosophe.

Qu'est ce donc ?

Il pris un coutelat, et tenta de l'extraire de la couverture.
En se descellant, une chaine apparut derrière: c'était une amulette Elfique.


Je ne sais pas comment cette amulette peut avoir un lien avec mon épée...

Le jeune Brehanite regardait les enluminures épiques d'un livre très ancien.

Pourrai-je la prendre Xatar ?

Le jeune homme detourna son regard des gravures.

Biensur mon cher, prennait tous ce qui pourrait vous servir.

Le vieux sage, mis l'amulette autour du coup et mis le livre dans sa besace.

Je le lirai en route, allons-y, il n'y a pas de temps à perdre.

Ils se mirent alors en route, le jeune guerrier prit le livre épique sur le départ afin de le lire pendant les soirée de campement.

Ils devaient à present trouver la route qui menait à la fontaine de pureté !

Par Xatar Lokrya le 31/1/2002 à 21:15:54 (#827759)

Le jeune guerrier ne savait pas trop o√Ļ allez et o√Ļ il pouvait allez pour trouvez la fontaine que le sage guerrier lui parlait tant.

O√Ļ allons nous ?

Dubourinas : Je ne sais pas trop, suivez moi, suivons l'épée... elle nous indiquera surement les chemins que nous devrons emprunter.

Le jeune guerrier, toujours aussi fasciné par ce que disait le sage, acquiéca de la tête et le suivi.
Nous march√Ęmes longtemps et f√ģmes des pose pour nous reposer et pour lire les livres emprunter √† l'√©cole.
Le "vieux" guerrier lu pendant plusieurs heures alors que Xatar se promenait, pensait a sa femme ou lisait ce qu'il avait lui aussi emprunter a la bibliothèque de l'école.
A un moment, l'épée se mit a brillait, a clignoter plutot.


Mais que se passe t-il Dubourinas ?

Par Xatar Lokrya le 31/1/2002 à 21:17:05 (#827767)

Euh... continuez Messire :)
Petit doublon de rien du tout...
J'adore c'est très intéressant et instructif...

Mais bon, l'inspiration et l'imagination ne sont mon fort que dans certains moments...

Par Sieur Dubourina le 31/1/2002 à 21:20:41 (#827790)

Et bien vous le saurez tous ... au prochain épisode !

*a toujours révé de faire ça mais là est trop crevé pour ecrire*

Lisez, les livres sont nos fontaines de savoir !

:lit:

Par A√ęrandis le 31/1/2002 √† 22:21:12 (#828256)

Alors que les deux compagnons s'appretait à partir chasser pour leur repas du soir, un étrange oiseau commença à planer au dessus d'eux. Il descenda en décrivant de large cercle, puis se posa sur une branche au dessus d'eux. C'était un grand faucon aux plumes noirs et argentées. Sur sa patte gauche était fixée un parchemin. Xatar le décrocha et lu :

Mes chers amis,

Comme prévu j'ai réussi à contacter de vieux amis, pour régler l'affaire qui me concerne. Je devrai pouvoir vous rejoindre d'ici une semaine.
Je vous demanderai de garder Ran (c'est mon faucon) et de me le renvoyer dans six jours pour que je puisse vous rejoindre.

Cordialement, Aerandis.

hrp: je part deux semaines, rdv là. J'essaierai de passer le dimanche entre les deux

Par Adon Lys -Wh le 31/1/2002 à 23:08:04 (#828627)

*nourrit Adalon en lui jetant un mouton*

Tiens mon petit Aerandis est en quete,Qu'en pense tu Adalon ?

*la dragon acquiessat*

Tien donne lui ce message disant que mon aide est propose

*vas mon petit*

Par A√ęrandis le 31/1/2002 √† 23:46:37 (#828965)

Aerandis voit un mini-dragon foncer sur lui., réaction immédiate, il lance un sort de gel, qui est immédiatemment contrer par le souffle du dragon. Puis se dernier se pose à coté de lui. Il a un message accroché à la patte.

*réponds au dos de la feuille*

Merci pour ta proposition Adon, mais tu ne peux malheureusement rien pour moi. Il me faut une fois de plus acomplir un ancien rituel. Mais je n'en dirai pas plus.

A bientot

Aerandis

Par Xatar Lokrya le 1/2/2002 à 20:06:21 (#833754)

Xatar après avoir lu passa le message a Sir Debourinas qui lu a son tour. Xatar se mis debout.

Messir, malgr√®s que l'√©p√©e brille comme la lubne da,s la nuit, ne faudrait-il pas attendre ici o√Ļ rentrait √† LightHaven ? peut-√™tre pouvons nous cherchez des personnes que nous pourrons ammenez avec nous ?

Xatar attendait la réponse de Debourinas...

Par Sieur Dubourina le 1/2/2002 à 20:26:00 (#833934)

Le vieil homme se leva. Il fit miroiter sa lame au clair de lune.
Puis se tournant vers Xatar.


Nous partirons demain à l'aube pour les terres inexplorées !

Xatar acquissa de la tête.

Allons nous coucher alors, la journée sera longue.

Ils allèrent ainsi dormir, revant de batailles et d'aventures.

[J'ai bac blanc demain donc j'ai aps le temps ce soir de disserter trop :)]

Arf

Par Xatar Lokrya le 1/2/2002 à 20:31:43 (#833979)

Désolé, mais moi non plus, la je n'ai pas d'inspiration... j'attendrais bien demain que tu trouves ton inspiration :ange:

Par Xatar Lokrya le 5/2/2002 à 20:54:06 (#867873)

Xatar et sir Debourinas dormait péniblement quand l'amulette commenca a s'agiter. Xatar surpris et encore dans la le brouillard demanda a Debourinas

Mais qu'est que ceci messire, est un signe ? Je suis un peu surpris, je vous l'avoue...

Dubourinas réfléchit avant de répondre

HRP : J'espère que ca relancera un peu l'histoire :rolleyes:

Par Sieur Dubourina le 6/2/2002 à 19:44:13 (#875499)

Le vieil homme prit l'amulette et contempla son eclat.
Il savait, il savait que le temps était venu.
Il est temps de partir pour guerir l'épée.

Soudain, il jeta le regard en direction de son foureau.
Une lueur s'en échappait, l'épée souffrait.

A la vue de ceci, Xatar comprit immédiatement et commença à plier ses affaires.

Le vieil homme ouvrit le livre d'o√Ļ il avait tir√© l'amulette.
Il lut à haute voit de l'elfique puis pointa son doigt dans une direction.


La fontaine de pureté est par là !

Ils mont√®rent aussit√īt sur leurs fi√®res destrill√©s et partirent dans la direction d√©sign√© par le vieil homme.

Au bout des plusieurs heures de galop, ils sortirent du territoire royale.


A présent mon cher Xatar, nous ne pouvons compter que l'un sur l'autre.

Ils passèrent la nuit dans un sous bois.
Les bruits les plus étranges se mariaient avec des cris venu de nulpart.
La puanteur omniprésente d'un maraie non loin gênait le jeune Xatar pour dormir.
Le vieil homme semblait n'y porter aucune importance.
Il écrivait dans un grimoire des pensées en elfique.

Son jeune compagnon faisait mine de dormir mais en fait, il regardait le vieux philosophe.


Venait ici si vous voulez Xatar, je ne suis pas dupe.

Le jeune guerrier decouvert executa, il prit son livre √©pique et se posa √† c√īt√© du vieil homme pour contempler ces pages reli√©es √† l'or fin.

Le vieil homme pris son amulette et son épée.

La même matière...

L'un en provenance de mon saint Dieu, l'autre d'un manuscrit Elfe vieux de plusieurs millier d'années ...

Ceci n'a aucun sens.

Il prit le manuscrit et en tourna les pages une à une.
Une gravure l'interpela.

http://neoweb2001.multimania.com/city.jpg

C'était la cité Elfique de Kalahahan.

La première détruite par l'haruspice, celle qui renfermait la famille royale ainsi que les plus éminents savants de l'époque.

Tous furent tué en une fraction de seconde.

Plusieurs centaines d'années de construction furent balayé ainsi par la main de l'Huruspice.

Cette cité était resté dans les légendes, mais seulement restée.


Xatar, je crois que la fontaine de pureté, l'épée de pureté, le mystère de Kalahahan et celui des elfes ne font qu'un.

Le jeune homme fut surpris que tant de mystères s'entrecoupent puis se réunissent de telle façon.

Mais qu'allons nous faire ?

Le vieil homme sourit, les rides immaculèrent son visage.

Ce que nous allons faire ...

... mais manger parbleu !

Ce n'est pas le ventre vide mon cher que nous allons resoudre ces mystères soyez en sur.

Et comme le vieil homme l'avait conseillé, nos deux compagnons mangèrent avant de prendre repos.

Dans la tête du jeune guerrier, ses rêves d'héroisme se developaient.

Dans celui du vieil homme, le visage d'une princesse se refletait.


Bientot ma chère Flo, je vous reverrai ...

Sur ces par√īles emplies d'espoir, le vieux sage ferma ses yeux.

Par Merlin-LyriX le 6/2/2002 à 20:39:00 (#875903)

Merlin regarde de loin tout se qui se passe en ce moment, se dit que cette personne a vécut trop de choses horrible, il est pret a l'aider, meme s'il doit en souffrir lui meme, meme s'il doit en mourrir, il sauvera cette enfant...

il reflechissa un moment, puis se mit a parler a Lightning :

mon enfant, je suis la pour toi, mon devoir ici est d'apporter la paix a tous, tu sais bien que tu vis des moments difficile, je suis pret a t'aider, rassure toi je n'ai rien contre toi, oublie nos differences physique, je suis la pour t'apporter la joie, la paix, l'amour, je veux t'aider, t'aimer comme un pere, tu a vécus des choses horrible, ce vils mage c'est servit de toi, je ne veux pas que d'autre face de meme...
Je te demande juste de m'ecouter, j'apporterais beaucoup de r√©ponse au question de ce monde que tu dois te poser, malheureusement je ne peux rien te dire de ta famille, tes parents, qui ont d√Ľ se battre jusqu'a leurs dernier souffle pour que tu vive une vie heureuse, je suis la pour que leurs souhait se realise...
je ne te demande pas de me croire, juste de me laisser te parler, sache ecoutez mes paroles, je t'assure qu'elles sont censé, elle t'apporterons surement beaucoup de réponses... Je veux t'aider, je suis juste la pour cela, crois moi...

soudain il tendit la main, il espere qu'elle sera la prendre, il fera tout pour la protegé, son esprit a été manipuler, il aimerait qu'il redevienne comme avant, il n'a pas peur de ca puissance, il sait que s'il part a cause de la haine qu'a cette enfant pour Artherk, se sera en ayant accomplis son travail jusqu'a la fin de ca vie, il se mit a fermé les yeux, en attendant de voir la reaction de Lightning...

Par Adon Lys -Wh le 6/2/2002 à 20:43:09 (#875934)

Adalon possède des sorts puissants qui pourrait neutralise l'enchantement que Lightning a eu.

Peut-etre ...

Par Xatar Lokrya le 6/2/2002 à 21:07:04 (#876121)

Xatar dormait paisiblement, l'odeur putride du marais avait enfin finit de lui chatouiller méchament le nez. Il dormit bien, fit même un petit rêve, un rêve avec sa femme... Il pensait à elle, dans les rêves, éveillé, tout le temps... Il révait aussi de la ville, la ville du livre... elle était belle, superbe, elle était belle mais détruite...
Il rêvait bien mais il entendit une voix.


Xatar, Xatar, réveillez vous, nous devons partir ! Prenez un peau d'eau, un peu de pain et les fruits que voici... si vous voulez vous laver c'est par ici.

Xatar regarda Dubourinas, se sage, qui voyait tout, qui savait tout, même les langues mortes, l'elfique... Xatar ne la savait pas, il n'osait pas demander mais il était tenté.
Xatar se leva, essuya ses yeux lourds. Il pris la gourde, et il bouva pour mouiller sa gorge bien sèche. Il pris les fruits et les mengea. Il alla dans la rivière et se lava.
Il était tyant, Xatar pris son épée, la mit dans sa ceinture, pris le livre et le glissa dans son sac.

Dubourinas et Xatar marchait, marchait longtemps, dans les bois, sous-bois et prairies. Xatar suivait le Sage, le Sage suivait l'√©p√©e et le maidallon et son √Ęme. Il santait qu'on √©tait dans la bonne route, qu'on √©tait plus tr√®s loin... mais encore il nous fallait marcher.

Nous étions maintenant bien loin de Goldmoon, loin de toutes vies je dirais presque.
Je regardai autour de nous, loin, vers l'horizon... je vis avec étonnement une fumée... une fumée d'un feu... je ne savais pas trop.


Dubourinas, regardait ça !...

HRP, superbe la ville !!! J'en reste tout... ébloui de la beauté qua ca a ! c'est MAGNIFIQUE ! Ta fait ca comment ? :p
Ralala, j'ai pas nom plus, le même coups de craillon que toi, je suis plus nul quoi... ralala

Par Sieur Dubourina le 6/2/2002 à 21:41:37 (#876406)

Une colone gigantesque de fumée s'étendait à travers le ciel matinal.

Le vieil homme et son jeune acolyte avanc√®rent afin de voir d'o√Ļ celle-ci provenait.

Plus ils gravissaient la coline, plus ils découvraient la base de ce monolithe de poussières en suspension.

Arrivés au sommet du vallon, ils découvrirent que la fumée provenait de ruines ... celles de Kalahahan.

Au centre d'un lac, les restes de la cité pronaient.
Seul le pont de cristal subsistait aux ages.

La ville était bien loin de ressemblait à ce qu'elle était comme sur la gravure.

Après la destruction par l'huruspice de celle-ci, le sol avait était condamné à bruler éternellement, le feu du desespoir perdurait ainsi depuis des millénaires.


Et bien ...
Je crois mon jeune ami, que la cité de Kalahahan vient de s'ouvrir à nous.

Le jeune homme ébloui, avait vu ce que seuls quelques rares aventuriers téméraires avaient vus.

Il se sentait fort et gonflé par la soif de découvertes.


Mais sieur Dubourinas ... si elle brule, comment allons nous y rentrer.

Le vieil homme sourit comme à son habitude, de ces sourires qui rassurent et apèsent tout les enfants.

Xatar, qui vous parle de rentrer par le dessus ?

Le jeune guerrier ne comprenait decidemment pas le vieux philosophe.

Mon enfant, la cité de Kalahahan possédait un complexe de souterrains.

J'ai ici une carte qui pourrait nous aider.

http://neoweb2001.multimania.com/laby.jpg

Le jeune homme regarda la carte, elle n'avait rien de compliqué.

Mais cela n'a rien de bien dur.

En quelque minutes nous pourrions traverser ce petit labyrinthe, même sans une carte.

Le vieux sage sourit à nouveau.

Quelque minutes oui, mais nous n'en n'aurons qu'une seule.

Le jeune Xatar ecarquilla ses yeux.
En une minutes, à la vue de l'édifice, cela relevait de l'exploi.


C'est impossible avec ou sans la carte.

Le vieil homme tourna le dos au jeune guerrier pour contempler le panache de fumée.

Mais dites vous que nous avons la carte ...

Par Xatar Lokrya le 8/2/2002 à 23:33:30 (#890262)

Xatar rester perplexe. Il réfléchissait, regardait la carte et se demandait comment ils allaient faire pour traverser le petit labyrinhte en moins de une minute.

Dubourinas : Xatar, faite moi confiance, je sais que vous êtes inquiet mais ce ne sera pas trops dur, vous êtes jeune et je suis sage, nous faisons une bonne équipe !

Xatar fut oblig√© de faire confiance √† son ami car de toute fa√ßon, il n'en avait pas le choix. Dubourinas pris Xatar part le poign√©e et l'entraina dans un sous-bois sombre o√Ļ ils trouvereient l'entr√©e d'une caverne. Une fois au centre du sous-bois, ils viret l'entr√©e.

Voilà, nous y sommses ! Entrons vite et sortons encore plus vite !

Dubourinas sourit et regarda Xatar

Pourquoi êtes vous ci préssé ? Ce n'est pas le labyrinthe encore... ce n'est qu'n caverne, le labyrinthe se trouve à aussi loin que le panache de fumée que nous voyons encore.

Xatar : D'accord, prenons tout de même nos armes et marchons vite, on ne sait jamais ce qui peu nous arriver...

Xatar sortie de sa ceinture sa plus belle épée, une épée forgée par un magicien-forgeron. cette épée n'était pas vraiment magique mais elle était rouge, entièrement rouge... rouge ocre, c'est cela qui la rendait si précieuse. Mais d'après le Forgeron, elle protègerais le porteur... Xatar n'en croyait rien.

Xatar rentra le premier, alluma une torche et se dirigea vers les profondeur les plus extrème ue cette caverne pouvais permettre...

Par Obierwan - DN le 9/2/2002 à 1:04:20 (#890745)

*tranquillement assis à la taverne lorsqu'il entend quelqu'un raconter cette histoire terrible*
*se rapproche*

Et bien, que cette pauvre jeune fille a du souffrir....
Je souhaite bien du courage à nos aventuriers car ce n'est pas une chose facile ce qu'il essaye de faire...
En tout cas, si vous avez besoin d'un laboratoire bien équipé, n'hésitez pas à demander a Hades ou à moi-même je transmettrai. Le laboratoire de Windhowl est très bien équipé et financé


HRP : quel plaisir de lire une telle oeuvre, bientot plus besoin de livres :)
Continuez, j'adore ;)

Par Xatar Lokrya le 9/2/2002 à 1:16:01 (#890796)

Suis CONGUE !!! J'aurai du prendre ce texte pour la Bibliothèque... mais maintenant, y'en a trop pour copier coler... ca frai long... :D

Par A√ęrandis le 16/2/2002 √† 15:27:13 (#947150)

Les deux compagnons avancèrent de quelques centaines de mètres, puis arrivèrent sur une terrasse baignée par les rayons de la Lune.
Une forme sombre était assise au milieu de cette terrasse.

Cette forme sombre se révéla etre un humanoide, ce dernier tourna la tete vers les deux compagnons. Un capuchon cachait son visage. Puis il se leva et se dirigea vers les deux personnages.


Que faites vous ici tous les deux ????

Les deux personnages restèrent interloqué un instant, avant de reconnaitre Aerandis

Il est impossible que vous ayez pu venir ici tout seul. Personne ne connait l'emplacement de cette cité.
Expliquez moi un peu comment vous avez aterri ici ?

Après quelques brèves expliquation, les trois ami décidèrent de continuer la route ensemble

Faites attention, la cité n'est plus sure depuis bien des siècles, meme moi qui la connait bien je ne fréquente plus que l'étage supérieur.
Il se passe d'étranges choses dans les souterrains.

Entre la beauté et la mort.

Par Sieur Dubourina le 16/2/2002 à 23:17:09 (#951058)

Le vieil homme contempla la cité maudite.
La colonne de fumée spectrale était non loin, formant un monolithe qui reliait le ciel étoilé à cette terre devastée.

Au loin, on devinait une mer de lave, surement un vestige du passage de l'Haruspice.
La surface incandescante recrachait parfois des boules de feu qui explosaient en des miriades d'étincelles.

Le vieux sage repenssait à la philosophie Taoiste, celle du Ying et du Yang:

Il y a toujours un peu de bien dans le mal et toujours un peu de mal dans le bien.

Et en regardant ce magnifique mais triste sp√©ctacle, il se rem√©morait les instants aux c√īt√©s de maitre Zong, lors de son voyage dans les contr√©e de l'est profond.


Mes chers amis, nous devons retrouver dans ces ruines, la fontaines de Pureté de la cours royale.

A√ęrandis plissa ses paupi√®res en regardant au loin √† travers la colonne de fum√©e.

D'après mes souvenirs, elle se situe en plein coeur de la colonne.
Il est utopique de rejoindre ce point sans mourir.

Xatar pris une pierre de forte taille et la projeta dans la colonne de fumée qui formait un mur non loin de leur campement.

Celle-ci se desintegra immediatement.


Mesir Dubourinas, A√ęrandis a raison, nous ne pouvons point traverser cette fum√©e putride et coruptrice.

Le doyen d'Althéa pris sa canne et une fiole de liquide bleuté.
Il enduit son baton de bois avec cette solution puis s'approcha du mur de fumée spectrale.


Vous croyez ?

Et à ces mots, il tendit son bras, faisant pénétrer par ce fait la canne dans la colonne de fumée.
Celle-ci resta intacte.


A présent nous pouvons y aller.

Il sortit alors trois fioles de ce même liquide et les donna à ses compagnons.

Après s'être enduit totalement avec la lotion, il en burent aussi afin de rendre la protection la plus efficace possible.

Enfin il laissèrent tout ce qui n'était pas nécessaire et partirent en direction du centre de la colonne.


En tout cas, ce n'est pas une simple coincidence que la fontaine de puretée soit au centre de la colonne.
En effet, l'Haruspice visé precisement cette fontaine.

A√ęrandis se retourna

Mais que faites vous de mes frères morts ?

Le vieux sage se frotta la barbe blanche qui avait pris une teinte bleutée à cause de la lotion.

L'Huruspice voullait biensur tuer les Elfes mais il voullait etre sur de toucher la fontaine de puretée.

Mais comme il savait qu'il ne pouvait pas la detruire, il fit en sorte que son acces soit impossible ... ou presque.

A cette dernière interjection, il marqua un sourire

Nous ne sommes plus loin à présent.

Une aura bleutée commençait déjà à ce faire remarquer.

Soudain, le baton de Dubourinas s'effrita et disparu dans le néant.

Les trois compagnons comprirent que la lotion n'était que momentanée.

Il se dépéchèrent de courir à l'abri de l'aura bleuté de la fontaine de pureté.

Le vieux philosophe sortit alors son épée de pureté et la brandit dans la airs en parlant en elfique.

Alors que Xatar cherchait des consonances connue, A√ęrandis √©coutait calmement les paroles du rituel.

Sicuanaé ectulam !
Estua ineatuam !
Lapidué sicuami !
Nabifioaé brassi !


L'eau de la fontaine fit alors un tourbillon.
Puis le centre du tourbillon s'√©leva dans les aires, formant un c√īne d'eau.

Celui-ci se tordit gracieusement en s'approchant de l'épée.
L'extrémité toucha enfin celle de l'épée.

Cette dernière aspira une grande quantité d'eau, sa blessure se resorbant à chaque pinte d'eau engloutie.

Enfin le flux d'eau s'arrêta, un eclair bleu tomba du ciel, frappa l'épée qui brilla de mille feux et une tempête se leva.

Un cyclone naquit autour de la fontaine, mais nos compèrent étant au centre ils étaient à l'abri.

C'est alors que la fumée spectrale s'estompa peu à peu.

A√ęrandis √† la vue de ce spectacle sourit.


Enfin ses frères pourraient reposer en paix.

Dubourinas tomba au sol, des spasmes nerveux le couvrait.
Xatar se jeta sur lui aussit√īt.


Mesir Dubourinas ?
Reveillez-vous !

Le vieux sage ouvrit les yeux et regarda son épée en premier.
Il sourit en la voyant ressplendire comme tel.

Ensuite il tourna son regard autour de lui.
Comprennant que Kalahahan était exorcisée de la fumée spectrale, il sourit.

Par Rufy-o le quot;Brownquot; le 16/2/2002 à 23:54:57 (#951344)

(cf. Gandalf mise à jour Webpatch 1.23)

Par A√ęrandis le 17/2/2002 √† 19:44:29 (#958141)

Aerandis ramassa la précieuse lame, et l'examina attentivement.

Narel, l'étoile de feu, la faucheuse de démon, il faudra que vous m'expliquiez un jour comment vous avez obtenue cette lame légendaire.

Puis il s'éloigna de la fontaine pour arriver sur un balcon au dessus d'une petite vallée maintenant éclairée. Il sortie sa harpe puis se mit à chanter

Xatar: Que .... ?!?

Messire Dubourinas lui mit la main devant la bouche

Dubourinas: Il chante pour ses frères qui ont enfin trouvé le repos, il semble que nombre d'entre-eux gise là. Remontons, laissons le un peu seul avec les siens.

Aerandis resta plusieurs heures à chanter, puis il finit par rejoindre ses amis

Maintenant que ta lame est guérie, il ne nous reste plus qu'à retrouver cette jeune fille. En route !

Par A√ęrandis le 19/2/2002 √† 20:01:55 (#977746)

EHLP, aller Xatar au boulot un peu ! :)

Par Xatar Lokrya le 19/2/2002 à 20:08:58 (#977816)

Euh... l'Elfe... pour tout te dire, je suis un peu pomé c'est pour ça...
C'est quoi ce Narel la... chuis plus que beaucoup pomé...
Et je voulais attendre la petite épée qui m'appartient fait pas Shary :)

Et je passe pour un... petit qui sait rien... :p
Allez, explique moi un peu qu'est que le nom Narel fait là...

Et je suis beaucoup plus nul que vous... j'écris mal et sont pas bien mes chtites suites... :( :p

Par A√ęrandis le 19/2/2002 √† 21:37:58 (#978617)

Les trois compagnons repartirent en route vers l'ile d'Arakas. Quelques jours plus tard ils arrivaient dans la joyeuse ville de Windhowl o√Ļ il rest√®rent quelques jours.
Nos amis vaqu√®rent pendant quelques temps √† leurs occupations. Puis un jour Xatar arriva en courant √† l'auberge o√Ļ ils logeaient.


Xatar: Je crois que je sais o√Ļ elle se trouve. J'ai entendu dire qu'un d√©mon faisait un massacre parmis les protecteurs de la foret au nord d'Arakas. On parle d'une jeune femme au regard de d√©mon qui foudroit ses ennemis d'un seul regard.

Sieur Dubourinnas: Je crois que nous savons enfin o√Ļ aller. En route.

Nos amis partir donc en direction du cercle d'Arakas.

Aerandis: Mes amis les druides pourront surement nous aider là bas.

Mais quand nos amis arrivèrent au niveau de l'ile de l'orc solitaire, il découvrirent une nature calcinée. Partout des arbres calcinnés et des débuts d'incendies. Ce qui était une des plus belles régions d'Arakas, n'était plus qu'un chant de cendre.

Aerandis: Comment est-ce possible, o√Ļ sont les druides. Il faut agir, vite ! Aidez moi, il faut arreter tous ces incendies.

Aerandis commença à invoquer les forces de l'eau, son élément protecteur, pour éteindre le feu. Pendant ce temps, ses deux amis, limitaient l'extension du feu en coupant les arbres à la périphérie.
Après une demi-journée d'efforts acharnés, ils arrivèrent à éteindre l'incendie.


Aerandis: Il va falloir la maitriser rapidement, on ne peut pas la laisser continuer.

PS: Xatar, au sujet de Narel, c'était juste une idée comme sa, c'est le nom que j'ai donné à l'arme de Dubourinnas une dimension mythique, maintenant c'est une arme légendaire. C'est tout. Aller maintenant la suite !

La forêt maudite.

Par Sieur Dubourina le 20/2/2002 à 11:53:44 (#982937)

Le vieil homme scruta de ses yeux la plaine désolée, plus aucune trace de vie ne subsistait ou presque.

Les ponts de bois n'étais plus, ellle avait tout détruit.
Même la route disparaissait sous les cendre que balançait le vent.

Le vieillard regarda autour de lui pour trouver un moyen de traverser.
Il je ta sont dévolu sur un tronc d'arbre calciné, c'était un vieux chêne qui malgré l'attaque du feu avait conservé sa rigidité.

Les deux autres compères aidère le vieil homme à déplacé l'arbre puis après quelque minutes ils purent enfin traverser.

Arriv√©s de l'autre c√īt√©, ils voulurent continuer leur dure besogne mais tout avait brul√©.

Et la grande allée qui reliait l'ile de l'orc solitaire au cercle des druide n'était à présent qu'un chemin jonché de cendre ou les rochers de part et d'autre était devenus de l'obsidienne.

Xatar se tourna vers sieur Dubourinas.


Mais comment se fait il que la roche est changé ?
Est ce la feu qui a agit ?

Le vieil homme fit non de sa tête et répondit au jeune guerrier.

Les roches qui entourent le cerle des druides sont magiques, elles vivent et se nourrissent.

Le jeune homme était intrigué.

Se nourrissent ?!

Le vieux philosophe sourit.

En quelque sorte, elle puisent leur énergie vital dans leur environnement.
C'est pour cela que les rpotecteurs de la forêt opèrent, afin d'empêcher la nature de disparaitre.

Or, voilà ce que Lightning a fait ...

Xatar demanda alors.

Mais que va t'il advenir de ceci alors ?

Le vieillard triste répondit.

Et bien les roches se transforment peu à peu en roche du mal en absence de la nature.
Une fois qu'elles auront fini leur transformation, la forêt repoussera ... mais ce ne sera pas la même, ce sera une forêt maudite.

Et dans ce cas, il sera trop tard !

Xatar écarcilla les yeux, cette forêt qui berca sont enfance allait devenir une forêt maudite.

A√ęrandis, tout aussi inquiet, cachait sa tristesse.

Par A√ęrandis le 20/2/2002 √† 13:52:17 (#983915)

Aerandis: On ne peut pas laisser ce changement s'opérer ! Vous deux, sortez du cercle, je compte sur vous pour vous occupez de Lightning.

Sieur Dubourinnas et Xatar: Que !?!

Aerandis: Dépechez vous, je n'ai pas le temps de vous expliquer.

Aerandis s'assit alors au centre du cercle des druides et commença a psalmodier des paroles étranges. Il fut alors auréolé d'une lueur verte. Sieur Dubourinnas qui venait de comprendre ce que cela signifiait baissa les yeux.

Xatar: Que fait il donc.

Sieur Dubourinnas: Comme je te l'ai dit, ces pierres se nourrissent de la vie autour d'elles. Aerandis est un elfe, sa force de vie a des propriétés spéciales, et elle se trouve très proche de celle de la nature. Il est en train de donner sa force de vie aux pierres, pour qu'elles reprennent le controle de la nature autour.

Xatar: Mais.... si il donne sa force de vie ???

Sieur Dubourinnas: Oui, il risque d'y rester, c'est pour cela qu'il n'a pas voulu nou expliquer quoi que ce soit avant que nous soyons sortis.

Xatar: Alors, il faut l'arreter !

Sieur Dubourinnas: Surtout pas, si nous faisons cela, il est sur de mourir. Il faut attendre, c'est possible qu'il s'en sorte.

Les deux compagnons restèrent plusieurs heures assis au bord du cercle à regarder leur ami. Puis soudain, les pierres, qui avaient repris leurs couleurs d'origine, rayonnèrent de lumière, et Aerandis s'écroula sur le sol.

JOL Archives 1.0.1
Par Mind