Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Monsieur le Vent

Par Feu Choke le 28/12/2001 à 13:51:31 (#622550)

Lorsqu'il est content, Monsieur le Vent souffle, doucement,
et les fleurs, en l'entendant, se balanacent, se balancent.
Lorsqu'il est content, Monsieur le Vent crasse l'eai, et les bateaux glissent.
Dans les maisons, il soulève les rideaux, et il fait danser la lumière.

Lorsqu'il n'est pas content, Monsieur le Vent souffle, plus fort,
et les feuilles, en l'etendant, tremblent, tremblent.
Lorsqu'il n'est pas content, Monsieur le Vent tourmente les flots,
et ils sont blancs d'écume.
Sous les fenêtres, il se glisse, et il fait le froid dans la chambre.

Lorsqu'il n'est pas du tout content,
Monsieur le Vent souffle, encore plus fort,
et les arbres, en l'entendant, craquent de peur,
et les vagues se mettent à courir sur la plage,
et les portes tout à coup se ferment en claquant.

Mais, l'orsqu'il est en colère, alors...
Lorsqu'il est en colère à cause d'un chat, Monsieur le Vent
souffle sur le chat ; sur le chat il souffle, il souffle,
et il en fait un chat-nuage, et il l'envoie dans le ciel.
Lorsqu'il est en colère à cause d'un mouton, Monsieur le vent
souffle sur le mouton ; sur le mouton il souffle, il souffle,
et il en fait un mouton-nuage, et il l'envoie dans le ciel.
Lorsqu'il est en colère à cause d'une vache, Monsieur le Vent
souffle sur la vache ; sur la vache il souffle, il souffle,
et il en fait une vache-nuage, et il l'envoie dans le ciel.

Tout cela le fatigue, car sans arrête il soufflue.
Pour se reposer, il s'en va parfois, au pays des montagnes.
C'est là-bas qu'un jour, tout au fond des vallées,
Monsieur le Vent découvre une petit fille.
Depuis toujours elle vit là,
dans une petit maison cachée sous les nuages,
avec deux noirs dindons, une poule, et une oie.

"Petit fille, demande Monsieur le Vent,
as-tu déjà vu les fleurs et les couleurs ?"
Mais la petit fille ne répond pas.
Depuis toujours, devant sa maison, un nuage lui cache les fleurs.
Alors, doucement, Monsieur le Vent souffle, et doucement, le nuage glisse.

Mais tout autour de la maison, les deux dindons s'inquiètent.
Qui prendra encore soin d'eux si la petit fille découvre les fleurs ?
Avec un pot de peinture et avec un pinceau,
sur la fenêtre de la maison, ils peignent un nuage,
et ce nuage, encore, cache les fleurs à la petite fille.

Alors Monsieur le Vent souffle.
Il souffle plus fort, car il n'est pas content.
Il souffle si fort qu'il ouvre toute la grande la fenêtre...
Et la petite fille découvre les fleurs,
tout les fleurs, toutes les couleurs.

"Petite fille, demande alors Monsieur le Vent,
as-tu déjà vu le ciel, le soleil, et la lune avec ses étoiles ?"
Mais la petit fille ne répond pas.
Depuis toujours, au-dessus de sa maison, un nuage lui cache le ciel.
Alors, doucement, Monsieur le Vent souffle, et doucement, le nuage glisse.

Mais tout autour de la maison, les deux dindons s'agitent.
Qui les admirera encore si la petite fille découvre le ciel ?
Du bout du bec, ils accrochent le nuage,
et le tirent de toutes leurs forces.

Alors Monsieur le Vent souffle.
Il souffle encore plur fort, car il n'est pas du tout content.
Poussé par-ci, tiré par-là, poussé, tiré, de haut en bas,
le nuage s'étire, tant s'étire qu'avec bruit, il éclate...
Et la petite fille découvre le ciel,
le soleil, et la lune avec ses étoiles.

"Petit fille, demande alors Monsieur le vent,
as-tu déjà vu la montagne et le chemin qui va sur la montagne ?"
Mais la petit fille ne répond pas.
Depuis toujours, derrière sa maison, un nuage lui cache la montage.
Alors, doucement, Monsieur le Vent souffle, et doucement, le nuage glisse.

Mais tout autour de la maison, les deux dindons se f√Ęchent.
Que vont-ils devenir si la petite fille s'en va sur la montagne,
tout en haut du chemin ?
Sur la poule et l'oie, furieux, ils se jettent,
et dans la maison, ils cassent et saccagent.
Ils font tant de bruit, ils poussent tant de ris qu'alors...

Alors Monsieur le VEnt se met en colère.
Sur les dindons il souffle, il souffle,
et il en fait des dindons-nuages,
et il les envoie dans le ciel.

Et la petite fille découvre la montagne,
et le chemin qui va sur la montagne.

Et sur la montagne, tout en haut du chemin,
la petit fille découvre
le grand pays derrière la montagne....

*Applaudit*

Par Rochel Anor le 28/12/2001 à 14:01:08 (#622597)

Tres joli poeme. C'est vous qui auriez dut parler hier soir et nous conter des histoires a la place de ce petit monstre d'Este Ban.

Par Feu Choke le 28/12/2001 à 14:23:30 (#622719)

Merci Rochel.

Par Feu Choke le 28/12/2001 à 18:22:01 (#623794)

Et Monsieur le Vent souffle souffle sur le post...

Par Bleiz Tad Koal le 28/12/2001 à 18:24:40 (#623808)

... et un 'oh, vent' prot√®ge le auvent d√©clam√© en √©cho √† Eole, qui dra√ģne nos encl√Ęves et force nos songes...

Par Wiltaez Radiel le 28/12/2001 à 21:50:57 (#624779)

Très beau poême Choke.

Par Feu Choke le 29/12/2001 à 0:21:45 (#625592)

~~~~~~~ Vole √Ē Vent ! ~~~~~~~

JOL Archives 1.0.1
Par Mind