Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contrĂ´le

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Révélation...

Par Shamilda le 3/12/2001 Ă  21:12:57 (#499180)

Je suis à la maison, Ange est parti s’entraîner avec ses amis pour la journée et je m’occupe en relisant mes parchemins de Magie. On frappe à la porte. J’ouvre et je vois un vieil homme, qui s’empresse de me dire qu’il doit me parler. Je le fais donc entrer et je l’écoute :

« J’ai entendu dire que tu allais bientôt te marier, et par là-même fonder une famille bien à toi. Il y a donc des choses que tu dois savoir avant tout ça. Vois-tu ma petite Shami, il y a bien longtemps, plusieurs années avant ta naissance...»

Et le voilĂ  qui me raconte une histoire invraisemblable, pendant plusieurs heures, il me conte, et raconte, cette histoire Ă  laquelle je ne veux, ni ne peux croire.

L'après-midi passe à une vitesse folle, et c'est seulement en début de soirée, quand le jour se fais plus sombre, et que l'on se retrouve entre chien et loup qu'il me quitte.
Je reste seule, au milieu du salon, désemparée et ébahie par ce que je viens d'apprendre

Par Shamilda le 3/12/2001 Ă  21:17:08 (#499194)

Je sors alors de la maison, et me met en route vers Windhowl, là où je sais que réside mon ami Olivier. J'en profite pour passer chercher Floppy afin qu'il m'accompagne. J'ai besoin d'eux, j'ai besoin de leur parler pour qu'ils m'éclairent.

Je les ai toujours beaucoup aimé, bien qu'ils soient bien plus âgés que moi. Nos rapports ont toujours été merveilleux, et j'avais parfois l'impression qu'il y avait plus que de l'amitié entre nous. Non, ne vous méprenez pas, je ne veux pas par là parler d'amour… mais de quelque chose de plus fort, comme un lien. Parfois, la même impression que quand j'étais auprès de ma vraie famille.

Par La Mouette le 3/12/2001 Ă  21:19:49 (#499199)

Shami arrive chez moi. Je suis fou de joie en la voyant car d’habitude elle ne passe que pour aller ensuite à une fête enfumée. Mais je vois à sa tête que ce n’est pas le cas. Ca a l’air sérieux. Elle me dit que l’on doit aller voir Olivier, afin de discuter. Je la suis donc sans mot dire.
Arrivés chez Olivier, et voyant sa maison vide, je comprend bien que ce n’est pas une fête…

Par Olivier de Pers le 3/12/2001 Ă  21:22:30 (#499210)

Je vois mes deux amis, Shami et Floppy, arriver en toute hâte chez moi. Je n’avais pas prévu de fête pourtant… Ils ont du se tromper de jour. Je leur ouvre donc et leur demande ce qu’ils viennent faire. Floppy n’a pas l’air de savoir ce qu’il fait là, mais je peux voir sur le visage de Shami qu’elle a quelque-chose d’important à dire. Je les invite donc à venir s’asseoir au salon.

Shami nous raconte donc l’histoire que lui a révélé un vieil homme le jour même. Nous passons la nuit à discuter, tous les trois chez moi. Mon visage, ainsi que celui de Floppy, s’est décomposé au fil du récit, pour finir par avoir à peu près la même expression que celui de Shami. Autrement dit comme un sentiment d’inquiétude et de surprise mélangé à une sorte de mélancolie joyeuse. Et oui, voilà dans quel état nous met le récit du vieillard.

Par La Mouette le 3/12/2001 Ă  21:25:38 (#499221)

Shami a fini de raconter. Je reste perplexe face à l’histoire qu’a raconté le vieil homme. Dans ma tête, le passé revient peu à peu…

Je repense à l’époque où mes parents se sont fait tuer, j’avais 3 ans. Je vois des hommes sombres, la nuit dans mes pires cauchemars, maltraitant mes parents et les battant à mort. Après, c’est le vide, sûrement dû au traumatisme. Le noir total, rempli de mes pleurs d’enfants. Je ne me souviens plus ensuite que de mon arrivée sur une plage d’Arakas à bord d’un bateau, puis de mages qui discutaient et échangeaient des objets avec les hommes d’équipage. Les mages m’avaient ensuite amené à leur demeure. Ils m’ont tout enseigné de l’Art de la Magie.

Je commence vraiment Ă  croire lÂ’histoire du vieillard.. Tout concordeÂ…

Par rayden sith le 3/12/2001 Ă  21:26:27 (#499222)

heu conter raconter...ces quoi la diference?
et chien et loup jai pas compris ca non plus...
quoi le post?ah l histoire oui fabuleux ces merveilleux!!!:ange:

[édité pour suppression de la signature. Merci d'en faire une accessible aux possesseurs de modem à pédale, conforme aux règles en vigueur sur ces forums. ]

Par Olivier de Pers le 3/12/2001 Ă  21:32:08 (#499238)

Lorsque Shami achève de raconter l’histoire, je ne sais que penser.

Mon passé ? J’ai été élevé par les Perses, mon maître Ze. Ils m’ont dit qu’après la mort de mes parents, ils m’avaient recueilli. Cette histoire ne serait pas vraie ? Je n’ai aucun souvenir d’avant. Jo ne serait pas mon frère ? On ne m’a jamais rien dit de mon origine, tout ceci pourrait être vrai ?
Le doute sÂ’insinue de plus en plus en moi, cette histoire expliquerait tant de choses...

Par Shamilda le 3/12/2001 Ă  21:37:19 (#499245)

Au petit matin, très fatigués, Floppy et moi laissons Olivier pour rentrer dans nos demeures respectives.

Peu avant de quitter Floppy, je lui souffle, fatiguée et déconcertée :
« Tu sais flop flop, nous ne sommes sûrs de rien. Il nous faut tout d’abord parler à ma mère, Tolwen. Elle seule pourra confirmer nos soupçons. » Il approuva mes paroles d’un hochement de tête.
« Je vais dormir un peu, et j’irai lui parler. Je te tiens au courant. Bonne nuit mon… *hésite sur le dernier mot* ..mon ami… dois-je encore dire cela ? Bonne nuit tout de même Floppy »

J’essaie de dormir, mais je n’y parviens pas… toujours cette même question qui me trotte dans la tête : est-ce vraiment vrai ? ? Et si cela l’est, notre vie va-t’elle changer, comment va se présenter l’avenir ? Comment vont-ils le prendre ? Et Tolwen ? Et la famille ?

La fatigue aidant je m’endormis finalement. Mon sommeil est agité par d’étranges rêves, j’ai l’impression de vivre ce que le vieil homme m’a conté. Cela parait tellement vrai que je ne peux plus douter. Je me réveille alors en sursaut, m’habille, et pars à la recherche de ma chère mère, pour avoir confirmation.

Par Shamilda le 3/12/2001 Ă  21:43:47 (#499257)

Je trouve enfin ma mère ( Tolwen DolAerth ), dans la ville de Silversky près de la fontaine, songeuse. Je l’ai souvent surprise dans cette position, assise à réfléchir. J’ai toujours pensé qu’elle rêvait à ces choses que seules les femmes comprennent. Mais là, je lui trouve un air mélancolique, et je me rend alors compte que chacun de ses moments de réflexion est accompagné de cet air.

« Maman… » Elle se retourne et m’affiche tout de suite un très joli sourire, ce sourire que j’aime tant et qui m’a toujours apaisée.
« Bonjour ma chérie. »
« Maman, il faut que je te parle. Ce que j’ai à te dire va peut-être te paraître saugrenu, mais il faut que je sache. Que je sache si ce que l’on m’a dit est vrai. »

Je lui rapporte alors les paroles du vieillard, ainsi que mon entretien avec Olivier et Floppy.

Elle fond alors en larmes, et me prend dans ses bras.

« Ma chérie, je crois bien que tout cela est vrai. Je n’en n’ai encore jamais parlé, pas même à ton père, ou à Baal. Il y a bien longtemps, bien avant ta naissance, et bien avant mon arrivée,
je vivais sur une petite île d’Althéa. J’avais une famille, un mari et deux enfants. Mais un jour des pirates nous ont attaqués. J’ai été séparé de mes enfants et violemment battue. Puis j’ai vu mon mari mourir sous mes yeux. »

Je l’écoute attentivement, je la regarde. Ce récit semble tellement la faire souffrir et ramener à la surface des douleurs enfouies depuis longtemps. Je suis heureuse que ce récit me soit fait, mais les conséquences que cela allait entraîner m’inquiètent quelque peu.

Elle reprend son souffle entre deux sanglots et continue :

« De cette attaque, je suis ressortie en un bien mauvais état, aussi bien physiquement que mentalement. Je suis restée plusieurs heures sans connaissance. Et quand j’ai réouvert les yeux, j’ai découvert tous les miens mort, un village entier décimé. Un homme était penché au-dessus de moi. Je me suis alors relevée et j’ai cherché, crié, afin de retrouver mes deux petits. L’homme m’a alors dit qu’ils avaient été tués comme tous les autres. Cette nouvelle me replongea dans un désarroi et une douleur telle que je perdis de nouveau connaissance. Enfin quand je rouvris les yeux, je décidais de fuir, fuir cette terre de malheureux qui avait emporté avec elle tout ceux qui m’étaient chers.

J’ai pris le bateau, et je suis arrivée sur Arakas. J’étais encore très faible. Puis j’ai rencontré les DolAerth. Ils m’ont recueilli, puis Baal m’a adopté. J’ai rencontré ton père, et tu connais la suite…
Je n’ai plus jamais parlé de tout ça. Le passé me faisait trop mal, et j’ai voulu oublier. »

Elle reste quelques instant dans une sorte dÂ’Ă©tat de souffrance extrĂŞme, puis me regarde. JÂ’ai lÂ’impression quÂ’elle souhaite se justifier. Mais je comprend, et elle nÂ’en a pas besoin, pas avec moi en tout cas.

« Tu sais j’ai toujours cru qu’ils étaient morts, je n’aurais jamais pensé… je les aurais cherché sinon. Ah ! Je regrette tellement ! »

Je tente de la réconforter, mais sans grand succès : « Maman tu sais, tout ce que tu as dis coïncide avec les paroles du vieillard et les souvenirs de Floppy. Tu comprends ce que cela veut dire ? Maman ? »
Elle semble repartie dans ses pensées… « Maman cela signifie que tes fils ne sont pas morts, tes fils sont en vie, ils sont grands et forts, et ils sont devenus des hommes merveilleux. »
Elle me regarde d’un air ébahi, puis elle tente d’articuler : « Tu te rends compte ? Nous avons vécu des années à côté d’eux, sans rien savoir… Et cet homme, ce vieillard, comment est-il au courant de tout cela ? »

Je n’en sais rien, il ne m’en a pas dit plus... Je raccompagne alors ma mère, et je la laisse se reposer.

Par Shamilda le 3/12/2001 Ă  21:51:17 (#499276)

Je me suis alors mise en quête de l’homme mystérieux. Il habite une vieille demeure au nord d’Arakas. Je lui rapporte les questions de ma mère.

Il est très vieux, sa voix tremble : « Demoiselle, sache que je vais mourir, je suis venu te voir car je voudrais réparer les torts du passé. J’ai fais beaucoup d’erreurs dans ma vie, et ta mère ainsi que tes frères en ont payé le prix. Je suis l’homme qui a menti à ta mère, en disant que tes frères étaient mort. En fait les pirates les ont emmené avec eux, afin de les vendre. »

Des larmes commençent à couler sur son visage, quant à moi, la colère me rend folle : s’il n’était pas si vieux, je l’aurais sûrement tué. Il tente de s’expliquer alors que je me lève, et que je me dirige vers la porte … « Shamilda, ils m’ont menacé, j’avais peur …. »

Je sors, je cours et je n’entends déjà plus ses paroles. Je ne pourrais jamais le pardonner. Qu’il meurt !

Je ne sais que faire. Que fait-on lorsque l’on apprend que deux de ses amis sont en fait ses frères ? Je ne sais plus quoi leur dire. Et ma mère ? comment cela allait-il se passer ? Comprendraient-ils, pardonneraient-ils ?

La meilleure façon est encore de leur dire. Je les retrouve donc à la taverne, et je leur raconte tout.
Je n'arrive toujours pas à savoir exactement ce qu’ils ont ressentis à ce moment précis…

Par La Mouette le 3/12/2001 Ă  22:04:30 (#499316)

Ma... Ma mère ! :)
*Ă©mu*

Depuis le temps que je veux savoir ce qui m'était arrivé ce jour-là..
Voilà que je retrouve ma mère ! :)
Et je me retrouve avec un frère et une soeur, qui étaient mes très bons amis.. Je ne me doutais de rien..

C'est magnifique !! :) *les embrasse tous*

*ne pense mĂŞme plus au vieil homme qui savait tout depuis si longtemps*

*est très heureux*

Par Dahna Lyhrel le 3/12/2001 Ă  22:04:43 (#499317)

Un oncle, une tante, une grand mère....oula ça fait beaucoup tout à coup.

Suis contente papa que tu ai retrouvé ta mère, pis une soeur et un frere.

Par Olivier de Pers le 3/12/2001 Ă  22:09:42 (#499329)

Je ne sais quoi répondre a Shami, tellement tout cela m'a bouleversé. Ces amis que je connaissais depuis si longtemps, que j'aimais tant, qui deviennent ma famille.

Je laisse mĂŞme Ă©chapper une larme.
Une larme de joie.:)

Et je connais enfin ma mère!
Je me sens tellement heureux que je me jette dans les bras de ma famille pour les embrasser!

Par Shamilda le 3/12/2001 Ă  22:31:35 (#499384)

Je sais en tout cas que même si cette nouvelles est très soudaine, et même si elle risque de changer beaucoup de choses dans nos vies, ...* souris à ses frères * je sais que je n'aurais pas pu rêver à de frères plus merveilleux.

Et j'espère qu'elle réjouera aussi toutes les personnes que cette révélation touche de près ou de loin.

Par Euphrasie le 4/12/2001 Ă  6:38:24 (#500642)

*contente pour eux* :)

Par Shamilda le 4/12/2001 Ă  17:07:34 (#502705)

* EHLP * Que les personnes plus ou moins concernées soient au courant ....

Par Orbieu Nerkata le 4/12/2001 Ă  23:01:11 (#503526)

oui belle histoire :cool:


bon moi je vais me coucher bonne nuit a tous

Par Orbieu Nerkata le 4/12/2001 Ă  23:05:38 (#503542)

oui belle histoire :cool:

*se reveille* :ange:

Une nouvelle famille

Par Elayah le 4/12/2001 Ă  23:28:14 (#503614)

Arrive dans la maison familiale de windhowl
S'attends Ă  trouver son mari et tout ses amis dont il lui parle tant
Son Mari est là seul... Desapointé

Bonjour chéri, notre fille est arrivée ?
J'ai entendu ton appel et suis venue des que possible ?

Mais cet air sur ton visage... Que se passe t'il ?

Olivier lui raconte alors toute l'histoire

Ă©mue jusqu'aux larmes elle sert son epoux contre son coeur

Je suis si heureuse que tu es retrouvé ta famille.
Notre famille...

Une nouvelle famille

Par Elayah le 4/12/2001 Ă  23:29:40 (#503621)

oops

JOL Archives 1.0.1
Par Mind