Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Rencontre.

Par Sybela Tenebrae le 27/11/2001 à 1:50:00 (#362018)

La fuite ...
Dernier recourt devant cette arm√©e de gobelins intarissable. Mais une fuite inutile. Ils sont trop nombreux, la rattrapent d√©j√† et lui ass√®nent de violents coups. Elle finit par saffaisser doucement, laissant son sang s√©chapper de son corps meurtri. Et dun coup le silence. Plus un bruit, plus un coup. Elle rel√®ve p√©niblement la t√™te. A travers un filet de sang d√©goulinant de son cr√Ęne, elle entraper√ßoit une forme. Cest une femme. Grande, belle, muscl√©e, un regard intense... dur. Elle la voit incanter doucement. Et ses blessures se referment. Elle ne se l√®ve m√™me pas. Encore une aventuri√®re de passage qui nattendra pas un merci ou au mieux, r√©pondra une formule toute faite, artificielle
- mais de rien chère enfant
et continuera sa route.
Quel intérêt peut avoir une enfant aux yeux de jeunes aventuriers en quête de pouvoir ?
Mais la femme ne bouge pas. Elle lobserve, la fixe plut√īt.
Sybela finit par se relever.


- Bjour !
- Bonjour
- Euh ... mci mdame !

Elle esquisse une révérence maladroite faisant couiner son armure mal entretenue. Létrangère fronce les sourcils.

- Tu nes pas assez expérimentée ni assez forte pour te permettre de ne pas entretenir ton armure ! ! !

Le ton est dur, les mots claquent dans sa bouche mais sans agressivité.

- pi tes qui toi pour mdonner des lçons ? ?
- Et qui es-tu jeune écervelée pour ne pas te présenter ? ?

la fillette redresse fièrement le buste.

- Jmappelle Sybela Tenebrae !
- Et bien mademoiselle Tenebrae, votre mère a encore fort à faire quant à votre politesse !
- Bin jte dis la même chose ! Chais même pas qui tes toi dabord !
- Je me nomme Aina. Mais passons. Pour ton armure, ne retourne pas combattre sans lavoir réparée et surtout ne vient pas ici ! Ce nest pas encore un lieu pour toi.
- Jmen fiche de tout quest-ce que vous dites, chuis assez forte pour rester !
- Oh vraiment ? ? Et bien montre-moi donc !

Sybela encore fragile repart n√©anmoins au combat. Elle entra√ģne Aina dans une autre salle. Un chef de guerre appara√ģt d√©j√†... et son arm√©e avec. Elle est maintenant cern√©e, alors elle frappe, aussi fort quelle le peut. Elle ne fuira pas. Pas cette fois. Mais ils sont encore trop nombreux. Elle finit par reposer son arme et laisse le chef lui porter le coup fatal.

Elle g√ģt maintenant sur les dalles froides du temple. La col√®re la ronge et la douleur la tenaille. Des pas.
Quelquun sapproche delle.
Elle na pas la force de se relever. Et ses blessures guérissent à nouveau. La personne se penche vers elle pour laider à se relever. Cest Aina. Sybela sarrache instantanément à ses bras. Elle retombe lourdement au sol.


- Bien, puisque tu sembles trouver cette position confortable, garde-la. Pour ma part, je préfère masseoir.

Sybela lobserve de ses grands yeux gris, noir de rage. Aina sinstalle et la fixe à nouveau.

- Tes ailes te donnent une force nouvelle jeune Tenebrae, mais sans entra√ģnement et sans apprentissage cette force ne te servira pas. Le combat est un art que peu peuvent se targuer de ma√ģtriser. Mais puisque tu ne sembles pas disposer √† √©couter, je vais te laisser. Si daventure tu changeais davis, revient me trouver. Mais ne tarde pas trop, ma patience a ses limites. Et surtout retient une chose : un guerrier nabandonne jamais ! !

Et elle dispara√ģt. Sybela reste seule. Comme tous les jours. Seule √† panser ses blessures. Seule √† refouler un chagrin. Juste un manque, un √©norme manque qui vient chaque jour creuser un peu plus son cur quelle prot√®ge derri√®re un mur de froideur. Un manque daffection.

Par Aina le 27/11/2001 à 5:01:00 (#362019)

Allong√©e contre le corps chaud et appaisant de son amant endormi, Aina repense √† la gamine crois√©e quelques jours plus t√īt. Un petit sourire √©claire son visage dans le noir.

Elle se lève alors et allume une bougie pour éclairer cette pièce sombre dédiée au travail et à la magie. Un frisson parcoure son dos à la pensée de l'autel dédiée à Feyd...
Elle enfile sa robe de runes d'un geste leste et décide de partir d'ici. Un baiser léger comme une plume posé sur les lèvres de SirWish et elle part dans le dédale de couloirs.

Une fois dehors, elle respire un grand coup puis se décide à rentrer à pied vers WindHowl... Ses pensées reviennent de nouveau vers Sybela.

Une petite folle inconsciente de sa faiblesse ou trop fière pour la reconnaitre... Une fillette au regard dur et aux gestes retenus. Une gamine qui abandonne trop vite et ne prend pas soins de ses affaires comme il faudrait...
Mais comment faire √† son √Ęge? Aina ne lui donne pas plus de huit ans. Mais elle a une telle maturit√© pourtant... et est si seule.

La Prêtresse ressent alors au fond d'elle son instinct guerrier... Ce besoin de transmettre son Savoir qu'elle n'utilise plus... Et son instinct maternel qui lui a fait prêter attention à cette gamine si semblable à d'autres mais pourtant si particulière.


Sybela j'espère que tu viendras me voir. Et avec un sourire en plus !

Murmure lancé dans le vent chaud incanté machinalement.

Par Chek Vixen le 27/11/2001 à 8:46:00 (#362020)

Par estrelle le 27/11/2001 à 9:25:00 (#362021)

*clap clap*

Par Conrad McLeod le 27/11/2001 à 12:33:00 (#362022)

Pis le premier post de cette petite peste est toujours dans les kiosques et les présentoirs. Allez le lire, sinon je vous botte les fesses.

Par Psyko_57 le 29/11/2001 à 4:56:00 (#362023)

Par corian zelor le 29/11/2001 à 5:07:00 (#362024)

Tres joli post ... remontes petit

JOL Archives 1.0.1
Par Mind