Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

1 jour :)))

Par Axl Slash le 21/10/2001 à 15:21:00 (#300421)

Aujourd'hui, le pollen vole dans la prairie
Allègeant les multiples fleurs de leur miel
Colorant de boutons et pores, tout ce ciel

Aujourd'hui, reprennent les petites cascades
Les Goutelettes d'eau tombant sur les rochers
De petits fossés que le vent a un temps creusé

Ainsi la nature vit et la vie se reproduit
Sifflent les oisillons blotis dans leurs nids
Sous la chaude protection d'un arc-en-ciel

Ainsi les vers de la vie s'écrivent en pleiade
Et les vers de la nature soignent les malades,
Sont les principes qui dictent notre humanité.

Par Shary O'Donnell le 21/10/2001 à 16:03:00 (#300422)

*applaudit devant la beauté de ces vers*
*n'a pas les mots pour dire à quel point ses rimes sont splendides* :)

Par ShinningTooth le 21/10/2001 à 16:04:00 (#300423)

Et dire que c'est mon ami *Fier* *note deux trois de ses vers pour les ressortir*

Par borisse le 21/10/2001 à 16:36:00 (#300424)

Ou trouvre tu ton inspiration?

Par ShinningTooth le 21/10/2001 à 16:41:00 (#300425)

Dans l'amour, la nature, l'enfance

Par Axl Slash le 21/10/2001 à 16:53:00 (#300426)

Les rues de la vieille cité
Sont pour l'heure, désertée
L'inconnu chante la gagne
D'une rosee sur son pagne

Il rentre t√īt, chez lui
Et n'a point encore dormi
Il est s√Ľr que ses songes
Dans les abysses plongent

Sa violette, son orchidée
Dans la vallée de la sainteté
Lui a offert délicatesses
Acompagnées de caresses

Point d'autres promesses
Juste une simple adresse
Pour retrouver ce soir
Une aura sertie de gloire

Par equinox le 21/10/2001 à 16:53:00 (#300427)

*clapclap* bravo!!!
ces vers sont superbes...je suis vraiment admiratif....et je vois que j ai encore de la route a faire sur le chemin qui mene a votre talent....

Par Dame Belladona le 21/10/2001 à 16:59:00 (#300428)

Apr√®s cette √īde d'Axl √† la beaut√© de la nature
Certaines personnes vont en rire, j'en suis sure ...
Mais pensez et n'oubliez pas, pauvres humains
Ce que vous √Ębimez ce soir ... vous manquera demain

Si Dame nature souvent n'est pas vraiment parfaite
C'est pour vous neanmoins que sa beauté a été faite
N'en riez jamais, et surtout ne vous moquez pas
Vous risqueriez demain de vous en mordre les doigts

Si la nature bien souvent sous les coups se rebiffe
Respectez la plus, elle sortira moins ses griffes
Et avant de détruire cette belle Dame sans détour
N'oubliez jamais que c'est Elle qui vous a donné le jour ...

Par ELRESTOR le 21/10/2001 à 17:00:00 (#300429)

*se demande ou cet homme trouve son insipiration*
*a une idde*
axel la feuille darbre demoniaque serait elle une source de votre inspiration?

Par Axl Slash le 21/10/2001 à 17:25:00 (#300430)

Vous voudriez une sainte relation basée sur la pureté
Sur les échanges de l'esprit et la grande volupté
J'ai la sincérité de ne point vous donner d'espoir
Tant que nos corps ne se rejoindront pas dans le noir

J'aimerais tant vous accompagner à ce diner
Mais votre père n'aimera pas perdre fierté

Cela fait maintenant, bien deux bonnes heures
Que je vous passe sur vos chausses, le beurre
Mes mains sont fatiguées, de cet excercice
Qui gonfle votre égo et votre coté "narcisse"

J'aimerais tant vous accompagner à ce diner
Mais votre mère m'obligerait avec vous, danser

Passé la puberté, il n'y a plus à suggérer
Mais, l'hymen si bien protégée, doit y passer
Ma langue a beaucoup trop tourné dans le vide
Fatiguée, doit se reposer dans un endroit Humide

J'aimerais tant vous accompagner à ce diner
Mais votre frère baffoué me ferait chi...

Peut être une de vos soeurs ou belles copines
Aimeraient que je la peigne ou bien dessine
Sans vous offenser, mes yeux se sont détournés
Vers d'autres pensées et autres fleurs d'été

J'aimerais tant vous accompagner à ce diner
Mais votre chevalier en serait surement outré

Par Axl Slash le 21/10/2001 à 17:29:00 (#300431)

*salue ses amis et simples visiteurs*
*rerererereererrererrrereerererereeroule*

Par Axl Slash le 21/10/2001 à 17:49:00 (#300432)

Oh Syl, ce beau lys
Aux longs sombres cils
Les fantasmes défilent
Dans mon lit se glisse

Facil, tendre réglisse
De tes mains habilent
Dresse de façon futile
La tour du mage Fatalis

Je vous aime, délice
tel chiens débiles
Fidèles et dociles
A vos mots obéissent

Ma√ģtresse des suplices
De vos mains agiles
Fouettent le fragile
Maitrise l'appendice

Par moijecpa le 21/10/2001 à 17:59:00 (#300433)

Quand je serais grand je serais poète :)*test*

Hot Stuff poète a sa majorité
En esperant que le jour revé
je puis a mon tour
etre poète un de ces jours

Mais ce n'est pas si facile
Et dans ces rimes futiles
Je m'aperçois que c'est difficile
Peut-etre suis-je trop febrile ?

En effet c'est tres dur
Surtout pour moi
En effet c'est pas sur
Que moi poète soit le bon choix ...

Par Shary O'Donnell le 21/10/2001 à 18:00:00 (#300434)

*applaudit les vers* :)
*ose en lancer quelques uns*


Douleur de l'absence,
Il n'y a pas un jour o√Ļ je pense,
A cette blessure qui m'élance,
Et qui, avec mon coeur, danse.

J'ai perdu ma chance,
Mon choix est du mauvais c√īt√© de la balance,
J'ai oublié, de l'amour, la fragrance,
Et de ses couleurs, la nuance.

Pourquoi terrible malchance ?
Dois-je maintenant vivre dans l'errance ?
J'ai rit au nez de la vie, quelle impertinance,
Autour de moi je n'ai semé que douleur et offense.

Alors c'est sur un chemin tortueux que j'avance,
Avec cette trop habituelle nonchalance,
Arrivera un jour o√Ļ je regretterais mon insolance,
Arrivera un jour o√Ļ je regretterais ma naissance...


Poeme d'une femme qui se repent...

Par Axl Slash le 21/10/2001 à 18:13:00 (#300435)

Syl, rendez moi l'innocence
Pour continuer le voyage
Vers l'insouscience

Syl, rendez moi l'espérance
Pour croire en ce paysage
En son abondance

Syl, rendez moi la tolérance
Pour franchir le passage
De l'adolescence

Syl, rendez moi l'insolence
Pour graver le tatouage
De la souffrance

Syl, rendez moi la patience
Afin d'écouter les messages
De ma conscience

Syl, rendez moi la confiance
Afin de traverser le passage
Des condoléances

Syl, gardez mon enfance
je ne suis assez sage
Par indifférence

Par ELRESTOR le 21/10/2001 à 18:20:00 (#300436)

*je demande si demios se lance dans une campagne de poesie ou si tout nos oueur on suivi l exemple de notre char axl et on trouvait les vertu des feuille

Par Shary O'Donnell le 21/10/2001 à 18:27:00 (#300437)

Un peu de po√®sie ne fait pas de mal dans ce monde o√Ļ la brutalit√© √† prit le pas sur la raison

Par Axl Slash le 22/10/2001 à 19:50:00 (#300438)

Au refuge des quêteurs
On recherche le bonheur
On parle de convivialité
On parle aussi d'amitié

Murmures dans la nuit
Rencontre d'un ami
Pour une ou deux heures
Partager des rumeurs

Le chevalier ne combat plus
Il attend ici votre venue
La demoiselle ne parle pas
Elle écoute vos mots bas

La complicité d'un Ange
Pour éviter l'Archange
La discrétion de ce salon
Pour bénir les passions

Par Axl Slash le 22/10/2001 à 20:20:00 (#300439)

Nous nous retrouvons de nouveau
Comme deux vieux amis,
Que le temps ne peut séparer

Le parallèlisme de nos destinées
Les courbes de deux vies,
Tel deux fleuves, deux marigots

Resentez vous toujours le plaisir
Hasard de nos rendez-vous,
Pour admettre de bien se quitter

Les rencontres brêves ensorcelées
Par un mystérieux gourou,
Répétitives et un jour ne plus finir.

Par sleepingsun le 22/10/2001 à 21:05:00 (#300440)

Un jour sauvage, prisonnier de la jungle seconde
Le reflet du temps ne sest donc point miré
Juste une liane o√Ļ saccrochent, pens√©es moribondes
A contre nuit dun lumière, frivolement tamisée.

Comme une naissance, un instinct déveil
La nature qui murmure fra√ģchement √† loreille
Et ce doux parfum des sens qui se remet à jouer
Sur cette mélodieuse roue qui ne cesse de tourner.

Un jour. Moment futile dune existence
Sorte de routinier cercle sans achèvement
Dont le centre à chaque heure se balance
Sur le fil dune vie qui sétiole, inopinément.

Un jour, ce cadeau qui nous vient de nul part
Un présent quotidien qui emballe nos curs
Mais qui sans toi, à mes yeux, semble illusoire
Oui, seul animé de doutes et décueils de pleurs.

Une nuit peut-être pour apprendre à laimer
Un crépuscule, pour doucement lisoler
Dis-moi quand reviendras-tu à lordre du jour ?
Quand pourrais-je revivre et crier mon amour ?

Un jour sans toi, je meurs un peu plus
Un jour sans toit, il pleure dans ma raison
Un jour cent fois, pour revivre nos passions
Un jour sans foi, tais-je à jamais perdue ?

Un jour Axel, jaurais préféré la nuit

Sleeping Sun.
Que la mélancolie semble belle...

Par Axl Slash le 23/10/2001 à 2:37:00 (#300441)

Se retrouver dans la nuit, ainsi blotis
Hier encore, je ne pensais cela possible
Je suis si triste, pardonnez moi, ma mie

Je ne songeais plus qu'à plaider la folie
Car je n'espèrais vivre cette belle nuit
Que dans les fantasmes indescriptibles

A tout jamais marqué d'un sceau indélébile
Mon coeur se mit à battre de tout son bruit
Mes membres tremblèrent du contact endormi

J'aimerai pourtant vous exprimer mon ennui
Car dans mes rêves nos corps se sont unis
Comme un fleuve apaisé, à la mer, se lie

J'aurais aimer être aussi imperceptible
Que le silence de la priere d'une bible
Quand l'amour assassine sa dernière cible

Par Dae le 23/10/2001 à 12:24:00 (#300442)

Pff c'est écœurant de beauté tous ces poèmes, si vous continuez ainsi je vais me mettre à en réécrire

Par Axl Slash le 23/10/2001 à 19:13:00 (#300443)

Ode au Seigneur des PK

*Hrp, assassin est un PK ;

Tu pleures encore ce drame
Le viole de ta femme
Par celui qui en partant
A volé la vie de tes enfants

Ce n'est pas à coups de francisque
Ni même à coups d'épée fantastique
Que tu vaincras
Le Seigneur PK

Tu as imploré son nom
Il t'a craché un "non"
Je sais ça vous irrite
Mais le lapsus m'habite

Ce n'est pas avec ta puissance magique
Avec deux boules de feu phantasmagoriques
Que tu détriras
le Seigneur PK

En demandant une béné
C'est là qu'il t'a assassiné
Pauvre puceau
Tu as trouvé plus sot

Ce n'est pas en insultant
Le roi des délinquants
Que tu arrêteras
Le seigneur PK

Ce n'est certe pas à Stonecrest
Que les puissants le détestent
Mais plutot à LightHaven
Que les newbies ont la haine

Ce n'est pas en pleurant
Ni en le suppliant
Que tu émouvras
Le signeur PK

Il es le seigneur de la peur
Le ma√ģtre de la terreur
Et son seul bonheur
Est que les héros meurent

Il est le Seigneur PK
Celui que tu craindras
Il est le Seigneur PK
Le siggneur du trépas.

*Bah, ne me demandez pas pourquoi j'ai écrit ça, car je ne connais aucun assassin...*

Par Shary O'Donnell le 23/10/2001 à 20:15:00 (#300444)

Et lorsque ton regard,
Deux perles d'or et de diamant,
Plongea en mon être épars,
J'ai ressentit cet étrange sentiment.

Comme mille étoiles dans le ciel,
Mon coeur venait de s'éclairer,
D'un simple sourire, une étincelle,
Et tu parvint à me charmer.

Ta main prenant doucement la mienne,
Et nos doigts s'entrecroisant,
Je serais tienne quoiqu'il advienne,
Et te suivrais loin du Néant.

Tes mots sont tels la 8eme Merveille,
Lorsque tu me les chuchote tendrement,
Ils m'inspirent et à ton amour m'éveille,
Toi, mon Eternel Diamant...


Shary O'Donnell qui avait envie de laisser quelques vers s'échapper de son esprit :)

Par Axl Slash le 24/10/2001 à 1:35:00 (#300445)

*a beaucoup aimé les vers diamants de shary...*

Aujourd'hui, Je me suis trompé
Et demain, me tromperai encore
Je n'ai point à regretter
Ni, ai le moindre remord

Je vous ai dit vous aimer
C'était la sainte vérité
Mais la page est tournée
Et les images oubliées

Je ne puis vous retenir
Ni même vous emprisonner
Car je crois en l'avenir
Et en notre destinée

J'aurai voulu vivre l'amour
Je repars plein d'espoir
Pas abattu par ce jour
A nouveau envie d'y croire

Par Axl Slash le 24/10/2001 à 18:36:00 (#300446)

La silhouaite de la neige
Une allure élancée
Le corps fin élancé
La démarche d'arpège

Les yeux de la générosité
Lz front de la tentation
Le sourire de la passion
Des lèvres à embrasser

L'épanouissement des contentées
Rend haineuses les mal-aisées
Le rayonnement des contemplées
Rend haineuses les mal-traitées


Une petite bague de mariage
D'un amour déjà consumé
Par un mari déjà oublié
Par ma prise d'otage

L'épanouissement des contentées
Rend haineuses les mal-aisées
Le rayonnement des contemplées
Rend haineuses les mal-traitées


S'il n'a pas su vous aimer
Je dois de lui ravir la place
De votre lit, je le chasse
Pour toujours m'y abandonner

L'épanouissement des contentées
Rend haineuses les mal-aisées
Le rayonnement des contemplées
Rend haineuses les mal-traitées


Si j'ose vous dire tout cela
C'est que j'y ai ma part
Votre teint et votre regard
Dans lesquels, je me noie.

L'épanouissement des contentées
Rend haineuses les mal-aisées
Le rayonnement des contemplées
Rend haineuses les mal-traitées


*...à la plus belle des femmes*

Par Shary O'Donnell le 24/10/2001 à 20:55:00 (#300447)

Regarde les étoiles,
Là haut, dans les cieux,
Elles semblent masquer le voile
Qui tombent sur les malheureux.

Regarde le soleil,
Et ses mille rayons,
Qui chuchote à ton oreille,
Les étincellantes facettes de ton nom.

Regarde la rivière,
Elle s'échappe de son lit,
Pour faire de son corps, barrage à la guerre,
La repousser vers l'infini.

Regarde le miroir,
Qui dévoile ton visage,
En lui, tu dois croire,
Car il est le reflet des √Ęges.

Regarde enfin la vie,
Ferme les yeux à la mort,
Pour qu'à jamais tu souris,
Et t'épanouisse encore et encore.

Par Axl Slash le 25/10/2001 à 13:02:00 (#300448)

J'ai gommé toutes les histoires
Gravés dans mon vieux grimoire
Les vers et chants ridicules
Sans jamais prendre aucun recul

Le temps effacera

Toutes les contemplations
D'un ciel en deux dimensions
Ce que je t'avais promis
La floraison d'une autre vie

Le temps effacera

Nos plus belles années
Ne sont dans le passé
Le futur nous le prédira
Le présent nous le dit déjà

Le temps effacera

Les cha√ģnes qui avaient soud√©es
Se sont à jamais evaporées
Votre amitié que j'avais cru
S'est perdu... et à disparu.

Le temps effacera

Par Axl Slash le 26/10/2001 à 2:18:00 (#300449)

Faut il que j'assassine
Pour qu'elle me regarde ?
Ou que je sois un barde
Pour qu'elle me dessine ?

Les plus faibles à guérir
Ou tuer les plus forts
voler sans trop effort
Ou alors me laisser mourir

Je ne sais ce qu'elle veut
Peut être que je l'ignore
Mais ceci serait la mort
De l'espoir d'être deux

Y-a-t-il une solution de vie
Sans que cela fasse souffrir
Règles et principes à tenir
Pour que nous soyons unis ?

Je l'avait souvent questionnée
Sur les prédictions d'un passé
Le hasard qui révèlait une vérité
Au trépas, elle su enfin, épleuré

Sur la tombe de pierres glacées
Entourée un temps d'orchidées
Un autre, de belles pensées
Trop tard...
..... Que nous étions destinés.

Par Axl Slash le 26/10/2001 à 19:23:00 (#300450)

Dites moi encore combien de saison
Avant que finisse l'incubation
Combien de temps à t'attendre
Avant de cona√ģtre ta d√©cision

Combien de fois, nu dans la fontaine
Avant que tu ne sois mienne ?
Toutes les terres sont à étendre
Pour que tu deviennes ma reine

Tu n'as qu'à pointer du doigt
Sur la carte, n'importe quel endroit
Là, les jours et nuits seront tendres
Dans ce lieu, ou je serais ton roi

Nous sommes si bien ensemble
Tout l'amour nous rassemble
Autant de bonheur à prétendre
Pendant que le coeur tremble

Par Axl Slash le 26/10/2001 à 22:46:00 (#300451)

Je déposerai dans les cratères
De la lointaine Jupiter
Tous les secrets de mon coeur

Je garderai caché les mystères
Qui me font parfois taire
Quand explose ta splendeur

Dis seulement mon prénom
Met mon sang en fusion
Bouillonne le flux errant

Extrait le charbon du brouillon
L'or de la mine d'un crayon
Donne lui un merveilleux talent

Il est facile de parler d'amour
Quand il veut dire toujours
Alors il insuffle l'insolite

Il est dur pour le troubadour
D'aimer la beauté du jour
Quant à se montrer, l'aube hésite...

Par Shary O'Donnell le 27/10/2001 à 20:28:00 (#300452)

*n'a pas l'√Ęme aux po√®mes mais remonte ce post car il m√©rite sa place tout en haut*

Par Axl Slash le 27/10/2001 à 23:20:00 (#300453)

Merci Shary... les votres y sont trés beaux, je vous lai déjà dit sincèrement. Mais pour moi, ce post fait parti du passé...

[ 28 octobre 2001: Message édité par : Axl Slash ]

JOL Archives 1.0.1
Par Mind