Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Un conte...

Par LJD Nebulas le 1/11/2001 à 12:11:00 (#283383)

Laissez moi vous conter une histoire...

Dans un pays, o√Ļ le temps et l'espace ne comptent pas, vivaient un bucheron et sa petite fille.
Ils se sentaient bien, entour√©s par les arbres de la for√™t. Non loin de l√†, pr√®s de la maison coulait une rivi√®re d'eau fraiche et pure. Un jour o√Ļ la petite fille se lavait les mains dans la rivi√®re, une √™tre apparut devant elle. Cet √™tre semblait emplit de bont√© et de gentillesse. La petite fille, souriat √† ce qu'elle prit pour une f√©e. Elle lui raconta comment son p√®re et elle prenaient soin de la for√™t, ainsi que de toutes les choses qui lui venaient √† l'esprit. La f√©e, puisque nous devons lui donner un titre,
attendrie par la petite fille, lui fit un cadeau. Trois graines. Elle lui dit que de chacune de ces graines pousserait un arbre magnifique, plus beau et majestueux que tout ceux de la forêt. Mais il fallait s'en occuper et veiller sur lui à chaque instant car il était fragile. La petite fille, toute heureuse, courra voir son père avec son cadeau. Intrigué, le bucheron alla à la rivière mais il ne vit personne. Pour en avoir le coeur net, il planta l'une des graines au milieu des arbres. Et ils attendirent...

Les jours, les mois, les siècles passèrent...

La graine donna naissance à un arbre magnifique, comme l'avait dit la fée. Son tronc était massif, ainsi que ses branches. Ses racines noueuses plongeaient profondement dans la terre. Ses feuilles, innombrables, étaient d'or et d'argent et il suffisait qu'un peu de vent secoue les branches pour que des poussières d'or et d'argent s'envolent et brillent tout autour de la maison. La petite fille et le bucheron étaient merveillés par cet arbre. Ils en prenaient soin chaque jour. Une chose chiffonna le bucheron pourtant. Les autres arbres semblaient déperir, ils avaient moins de feuilles, leurs branches étaient chétives et frêles. C'est une nuit qu'il comprit. L'arbre majestueux s'enfoncait si profondement dans la terre et était si grand qu'il prenait toute la nourriture des autres. S'il continuait ainsi, toute la forêt risquait de disparaitre au profit de cet arbre. Même si cet arbre était magnifique, la forêt ne meritait pas de mourir pour lui. Et c'est les larmes dans les yeux que le bucheron décida d'abattre l'arbre.

La petite fille fut très triste et pleura beaucoup. Le bucheron, qui ne pouvait pas supporter de voir sa fille comme ca,
planta une autre graine mais cette fois-ci à l'ecart des autres. Et ils attendirent...

Les jours, les mois, les siècles passèrent...

La graine donna naissance à un arbre magnifique à son tour, en tout point identique au précédent. La petite fille fut ravie et s'occuppa de l'arbre. Mais comme il était loin de la maison et que le bucheron devait s'occuper de toute la forêt déjà, l'arbre eut moins d'attention que le premier. La petite fille vint le voir moins souvent. Un jour de grand vent, ils s'étonnèrent
de ne voir aucune poussière d'or ou d'argent dans le ciel. Ils allèrent voir l'arbre ensemble. Malheureusement celui-ci était mort, son tronc était pourri, et il n'avait plus aucune feuille. Un forte bourrasque le fit s'écrouler et manque d'écraser sous lui
le bucheron.

La petite fille fut très triste et pleura beaucoup. Le bucheron, qui ne pouvait pas supporter de voir sa fille comme ca,
planta la derniere graine. Fort des experiences précédentes, il trouva un endroit idéal. Près de la rivière. Il serait ainsi
proche d'eux et de la forêt. Et ils attendirent...

Les jours, les mois, les siècles passèrent...

La graine donna naissance à un arbre magnifique, comme les deux précédents. Tour à tour, la petite fille et le bucheron s'occupaient de lui. Il grandit et atteint des cimes que les autres n'avaient pas atteints. Il était plus fort et plus beau que les autres. La forêt, distante de lui, ne souffrait pas. Tout ce passait pour le mieux. Les feuilles d'or et d'argent d'envolaient en hiver pour réapparaitre à chaque printemps. Chaque jour il devenait plus beau et plus fort. Helas, malgré l'attention que la petite fille et le bucheron lui portait, l'arbre attrappa une maladie. Elle le consumait de l'interieur. Chaque branche malade contaminant petit à petit celle d'à-coté. La petite fille était désemparée. Le bucheron ne pouvait se résoudre à abattre l'arbre, ils y avaient mis tant de temps et d'attention. C'est alors que la petite fille eut une idée. Si l'on coupait seulement les branches malades, plus rien ne pourrait rendre le reste malade. Le visage du bucheron s'éclaira un instant. Mais bien sur ! Il regarda les branches de l'arbre. Son visage s'assombrit. Il ne pouvait distinguer laquelle des branches était saines de celles qui ne l'étaient pas. La petite famille s'assit au pied de l'arbre. Et la fée ? Ne pouvait elle pas leur dire quelle branche couper ? Après tout c'est elle qui avait donné les graines. Et ils attendirent...

Les jours, les mois, les siècles passèrent...

La fée n'apparaissait toujours pas. Le bucheron sentait bien que si elle ne venait pas, il allait devoir se servir à nouveau de sa cognée et rien
que cette pensée faisait remonter en lui une tristesse immense et des larmes a ses yeux . Mais la petite fille ne perdait pas espoir. Avec de la
chance la fée viendrait ou l'arbre se soignerait de lui-même. Cela ne pouvait pas se passer trois fois de la même manière.

Et ils attendirent encore et encore...

Les jours, les mois, les siècles passèrent. Et ils attendent encore...

*S'arrête*
*Regarde par la fenêtre, les hommes et les femmes insouciant de leur sort*
*retient une larme*


[ 01 novembre 2001: Message édité par : LJD Nebulas ]

Par Thunor le 1/11/2001 à 13:31:00 (#283384)

ce conte me fait penser à tant de choses Nebulas; je pense qu'il n'aurait pas fallu attendre.... le temps n'est jamais bénéfique ni aux arbres ni aux hommes.

et l'espoir ne peut pas être la seule chose qui fasse tenir un arbre... aussi vieux et robuste soit-il Nebulas.

Par Alenoa GdW GR le 1/11/2001 à 14:12:00 (#283385)

Bonjour Nebulas

Je tiens a te feliciter pour ce conte si beau et triste a la fois....*se rappelle ses parents naturels*
Mais le plus important c'est la moral de cette histoire, mais comme dans tout comte, chacun trouvera la sienne...

Sur ce je vais me retirer et penser a ceci...

Alenoa GdW GR
*garde Royale de sa Majestée Theodore XIII*
*Invocatrice des Wolfs*
*Seraphine d'Artherk*

Par Sariel le 1/11/2001 à 15:26:00 (#283386)

c'est très beau, très triste.... merci pour cette belle lecon.

JOL Archives 1.0.1
Par Mind