Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

[Affaire d'honneur] Un Seigneur lave l'affront...

Par Kenavo le 26/1/2003 à 8:11:23 (#3102051)

Un récit ADS !


Et oui, Ikeras est désormais la plaque tournante des expéditions et du commerce d'armes précieuses...

C'est donc tout naturellement dans cette ville que nous retrouvons Alf.

La place de la pierre de vie, dans les faubourgs, est son lieu de promenade favori : les compagnies sur le d√©part, les appels publics concernant des missions √† remplir, des biens √† √©changer bien s√Ľr, mais aussi et surtout, l'odeur de l'aventure, la certitude que oui, bient√īt, les buruns seront chass√©s ! D√©j√†, les explorateurs les plus aguerris parcourent des semaines durant, en groupe fortement arm√©s, les anciennes route de Linvak ! Oui, d'ici peu, Omishan sera redevenue le continent vert de l'Harmonie, de l'Equilibre.

C'est imbib√© de cette effervescence qu'Alf aime vivre, ces derniers temps. Aussi quel n'est pas sa surprise, mais aussi son plaisir, de retrouver dans ce lieu charg√© de sens un vieux compagnon : Soleilardent, l'humain qui combat en robe. Et oui, lui aussi a progress√© dans l'art de la guerre, et tous deux sont d√©sormais pass√©s grand ma√ģtres, l'un dans le maniement de l'√©p√©e et du bouclier, avec toutes ses subtilit√©s physiques, l'autre dans les arcanes, l'invocation et le soin au combat. A peine ces fid√®les servants de l'Ordre avaient-ils eu le temps d'√©changer leurs premi√®res paroles qu'une voix stridente se fit entendre...

"... et comme je le disais, ainsi que l'a si bien formulé Priam le théologien, l'Ombre est la voie de la satisfaction suprême du tumérok..."

A ces mots, le regard de Soleilardent se voila : il savait bien comment réagissait Alf dans pareille situation, et la suite ne manqua pas d'être en tout point conforme à ce qu'il attendait.
Effectivement, faisant soudainement volteface, Alf ne put s'empêcher de s'exclamer, de sa voix posée mais puissante de marchand habitué à couvrir le brouhaha : "Que la magie des glorieux Tuméroks soutienne la Nature et l'Ordre de Dereth à jamais ! Pour les Seigneurs, Honneur et Gloire (NDLA : pour une description de l'Alliance des Seigneurs, voir ici ) !"

Le servant de l'ombre s'avança au centre du cercle qui se formait autour de notre marchand. Il avait pour nom Moirseul, un tumérok remuant maladivement son javelot de haut en bas : "Qui ose défendre l'Ordre ici ? Vous ne méritez même pas que je défèque sur vous ! (NDLA aussi surprenantes que puissent sembler ces paroles, elles sont ici fidèlement rapportées)"

A ces moments, l'affaire est faite : bien que notre insolent soit entouré d'une troupe d'hommes et de lugiens en armes, il se révéla être un gentiltumérok : l'instant qui suit, rendez vous est pris pour réparer l'affront sur la plaine du slaughter, en duel singulier, deux heures plus tard. Le servant de la menace sombre, au mépris de toutes les règles, et certainement par forfanterie, annoncera même qu'il viendrait sans témoin. Pour sa part, Alf viendrait avec Soleilardent, qui arbitrerait le duel et veillerait à son exécution dans la loyauté et l'honneur.

Et deux heures et quelques instants plus tard, le sang de l'inf√Ęme insulteur noircissait la plaine : les arcanes et le tambour d'Unaro avaient parl√© ! Moirseul l'insolent vomi son fiel jusqu'au dernier souffle...

Bien s√Ľr, les vieilles querelles ayant provoqu√© la Destruction doivent √™tre abandonn√©es, laissant √† chacun le choix de ses croyances, sans que cela provoque ni hostilit√© gratuite ni remise en question ou discrimination. Malheureusement, quand il est affaire d'honneur, le serviteur de l'Ordre fait respecter, les armes √† la main si besoin est, ses croyances.

Et Alf avait fièrement rempli ce devoir : par une magie bienveillante, Moirseul fut seulement corrigé et renvoyé à sa pierre de vie.

En rentrant √† Ikeras, son honneur veng√© et le prestige de sa maison en sortant immacul√©, Alf ne pouvait s'emp√™cher de conclure : quels temps troubl√©s vivons-nous ?! Quand m√™me deux tum√©roks, fr√®res, attach√©s √† l'harmonie, en viennent aux armes entre eux ? Un jour peut √™tre la correction et la biens√©ance, la loyaut√© et la ma√ģtrise des arts du combat, qui m√®nent √† la victoire, redeviendraient les valeurs communes √† tous ses semblables... Oui, esp√©rons que ceux qui se fourvoient sur les pistes obscures, tout comme ceux qui, aveugl√©s par les Virindis, choisissent de sacrifier leur libert√©, tous ces braves tum√©roks, √† la gloire mill√©naire, seront √† nouveau unis pour combattre les sombres menaces pesant encore sur Dereth...

Re: [Affaire d'honneur] Un Seigneur lave l'affront...

Par Oracle le 26/1/2003 à 12:57:46 (#3102803)

Provient du message de Kenavo
Alf ne pouvait s'empêcher de conclure : quels temps troublés vivons-nous ?! Quand même deux tuméroks, frères, attachés à l'harmonie, en viennent aux armes entre eux ?
Les tum√©roks... les valeurs de certains semblent avoir √©trangement chang√© depuis qu'ils sont sortis des abris ! Je me souviens d'un apr√®s midi o√Ļ je parcourais Omishan avec quelques amis humains, quand un tum√©roks nous arr√™ta pour nous demander ce que nous osions faire, nous, humains, sur les terres de ses anc√™tres...

Et c'est √† la suite de notre br√®ve explication que celui-ci nous affirma que les tum√©roks n'avaient nullement besoin de l'aide des humains pour d√©truire la racaille qui avait pris possession de leur √ģle...

C'était déconcertant.

Par rthemis le 26/1/2003 à 14:02:06 (#3103212)

En ces temps troublés, l'entraide a laissé place aux guerres internes et aux conflits entre factions et même, entre individus.
Les humains ne sont plus les seuls querelleurs, les sages lugiens et les doux tumeroks s'affrontent tous pour leur survie. Nous ne pouvons endiguer ce phénomene et il nous faut donc vivre avec (soit en l'acceptant, soit en nous y opposant). Partout nous trouverons des opposants à nos idéaux, d'insupportables pédants qui nous donneront des envies de meurtres.

Personnellement, peu m'importe que la guerre fasse rage dans les corps et les coeurs, seul importe à mes yeux mes propres interets et ceux des gens que j'aime.

Libre d'obligation et de guilde, sans autre ma√ģtre que l'amour.

Par Kenavo le 27/1/2003 à 1:02:21 (#3107934)

@ Oracle :

Brave Oracle ! Il est vrai que certains de mes frères de race contribuent à détruire l'harmonie dont notre peuple fut si longtemps le garant !

A leur d√©charge, il est vrai que l'agression des buruns, qui profanent jour apr√®s jour nos tombes, rendent certains des plus nerveux... N√©anmoins, rien ne saurait justifier de telles paroles agressives √† l'√©gard des bonnes √Ęmes bien d√©cid√©es √† nous en d√©barasser !

Sachez, cher coreligionnaire et serviteur de l'Ordre, que je vous présente mes excuses au nom de mon peuple... et que je reste toujours acheteur de trophées, si la guilde de Norah n'a pas oublié mes actes commerciaux du passé :D

@Rthemis :

Que l'Ordre et la Nature, dans leurs harmonies respectives, apportent la paix !

Par Katrina le 28/1/2003 à 14:28:28 (#3118365)

Les buruns ont non seulement corrompu les terres, mais aussi l'air et l'environnement. Il est donc normal que nombre de tuméroks en aient été affectés. Et qu'ils veulent suivre la voie des Ombres, que ce soit pour une raison honorable ou non.

Nous ne devons pas leur en vouloir. Mais au contraire leur venir en aide, essayer de les aider √† se sortir de cette corruption et de tout ce qui a √©t√© souill√© par cette magie de mort qu'ont fait appara√ģtre les buruns.

Nos peuples vivaient autrefois en harmonie, mais nous savions bien qu'il serait difficile, en sortant des refuges, de reconstruire un monde et une harmonie entre nos 3 peuples.

Mais Asheron nous a appris à ne pas baisser les bras. Il faut continuer à apporter aide et soutien à ceux qui sont égarés.

Par LeChuck le 28/1/2003 à 16:48:45 (#3119387)

Tant qu'Humains et Lugiens respecteront la terre de nos anc√™tres, tant qu'ils exploiteront nos ressources, notre flore et notre faune sans exc√®s, tant qu'ils oeuvreront pour reconstruire notre √ģle, ils seront accueillis chaleureusement par le peuple Tumerok et ils obtiendront notre aide.

Certains gardent encore de la méfiance envers les autres races. Surement un héritage du passé.

Par Kenavo le 28/1/2003 à 19:48:09 (#3120787)

Comme d'hab', Shi wawa refl√®te parfaitement l'ancienne harmonie propre √† notre peuple depuis le fin fond des √Ęges...

J'adhère complètement

Par Goss'An Awa le 28/1/2003 à 20:43:51 (#3121263)

Oui les t√©moignages de ce que nous voyons en parcourant les √ģles, nous montrent bien les conflits encore persistants entre les peuples.

a cela il faut aussi ajouter des voies qui ne sont pas celles de Nature, en effet comment peut on aimer, l'Ordre, le Dominion ou l'Ombre, doctrines ne visant qu'à adorer des Héros ou des peuples qui nous sont totalement inconnus, si ce n'est par des témoignages de plus en plus lointain.

J'attend encore que l'une d'elle me montre qu'elle protègera Nature comme chaque tribu encore le faisait ou veut le faire.

JOL Archives 1.0.1
Par Mind