Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Ballades du temps jadis

Par lleldora le 2/1/2003 à 16:31:26 (#2928226)

on m'a demandé de ressortir de vieilles ballades du temps de ma jeunesse donc les voici .

merci aux jeunes pour leur indulgence ; merci aux vieux pour leur patience vous qui les avez entendus il y bien longtemps .

Par lleldora le 2/1/2003 à 16:32:12 (#2928235)

Ballade Elfique


Elle etait la lumiere
La goutte de rosee qui annonce l'ete
Il etait la noirceur
Le souffle de l'hiver qui vous brise le coeur
Jamais leurs deux chemins
N'auraient du se croiser
Mais on ne commande pas a Dame Destinee
Un seul regard suffit
Leurs ames se sont unies
Leurs mains se sont cherchees
Sur un lit de fougeres
Leur corps se sont trouves
Ils resterent plusieurs jours
Infiniment perdus au coeur de leur Amour
Mais les dieux furent jaloux
De leur felicite
Firent entendre leurs courroux
D'etre ainsi delaisses
Alors dans un elan d'ultime liberte
Du haut d'une falaise
Se sont tous deux jetes
On ne retrouva rien
De cet Amour tué
Qu'une goutte de rosee
Et un pauvre coeur brise

Par lleldora le 2/1/2003 à 16:32:47 (#2928240)

Coeur de Dragon

C'était un chevalier noble et solitaire ,
Qui s'en allait fièrement rechercher l'aventure .
Car il voulait pleinement démontrer à son Père ,
Qu'il pouvait égaler en tous points sa nature .

C'est sur un grand chemin longeant une montagne ,
Qu'il aperçut au loin sa future compagne ...
C'était une dragon d'or aux ailes étincelantes
Elle planait dans le vent d'une allure nonchalante .

Il mit genou à terre pour déclarer sa flamme
Car tout en étant dragon elle n'était pas moins femme .
Emue par ce doux sire , elle revint jusqu'a terre
Et lui montra ensuite le chemin de son aire .

Il vécurent leur amour toute sa brève vie d'humain
Elle eut l'éternité pour cacher son chagrin .
Amis qui m'écoutez , pleurez pour la Dragonne
Qui ne savait pas que meurent un jour les hommes .

Par lleldora le 2/1/2003 à 16:33:23 (#2928248)

Nostalgie

La nuit tombe sur Althéa et je contemple les étoiles
Le vent roule comme un bateau et m'entraine dans ses voiles

Je me souviens ......

Je repense à mes amis d'antant trop vite oubliés
Je repense à mon enfance sur une terre gelée

Je me souviens ....

Je revois de grands soleils et des aubes glacées
Je repense à ces nuits de veille sur un livre penchée

Je me souviens ...

J'entends encore mon Maitre qui voulait me guider
Et moi pauvre novice qui n'ai pas écouté

Le jour se lève sur Althéa je suis si fatiguée

Par lleldora le 2/1/2003 à 16:34:06 (#2928259)

Althea

Je connais un pays o√Ļ la magie est reine ...
Un pays de lumière pour qui veut la saisir
Ou l'amitié est là pour éloigner la haine ;
Un monde uniquement fait pour notre plaisir .

La première de ses villes se nomme LightHaven ...
Berceau de notre enfance o√Ļ d√©butent nos pas ;
Et ses sous-sols sombres qui donnent tant de peine
Quand il faut y tuer une quinzaine de rats .

La deuxième de ses villes est l'austère WindHowl ...
De vils assassins en tiennent les abords ;
C'est là qu'enfin adulte nous prendrons notre envol
Pour une √ģle de l√©gendes dans les brumes du nord

Le joyaux de ce monde est bien sur SilverSky ...
Et son si joli lac tellement fréquenté ;
Ou de pauvres tarentules malgré leur grande taille
Juste sous nos pieds viennent leurs yeux déposer .

Ce monde mes Amis se nomme Althéa !
Il est le reflet de nos rêves les plus fous ;
Et pour qu'a tout jamais il reste comme ça
Il est bien évident que ça ne tient qu'à nous !

Par lleldora le 2/1/2003 à 16:34:45 (#2928264)

* Ode à la Nature *

A l'aube de l'humanité tu étais dejà là
Libre, Sauvage et fière jamais domestiquée.
Puissance formidable Première source de vie
Tu allies la douceur aux plus violentes folies.

Dans la rage du volcan fertilisant la terre
Dans la fureur des vagues qui se brisent sur la plage
Dans la colère des vents charriant de lourds nuages
J'entends crier ton nom et je vois ton visage.

Dans la tendresse de l'herbe accueillant les amants
Dans la brise du matin aux odeurs de printemps
Dans la cascade fraiche aux prismes de Lumière
Je vois ton corps de femme aux courbes nourricières.

En cette dualité est ta force supreme
Nature folle et fantasque ou Mère sage et sereine
Et c'est dans cette force que nous simples humains
Puisons à notre tour pour tracer nos chemins .

Par lleldora le 2/1/2003 à 16:35:34 (#2928269)

Poeme Haruspicien

Souvenirs de glace
Matins d'automne
Reves envolés
Réalités

Sourires d'enfants
Brise de printemps
Amours complices
Réalités

Coeurs qui se cherchent
Corps qui se fondent
Desirs brulants
Réalités

Terre vitrifiée
Silence de mort
Cendres immobiles
Réalités

Espoirs d'ailleurs
Chants d'avenirs
Calme retrouvé
Réalités

Par lleldora le 2/1/2003 à 16:36:28 (#2928278)

Poeme de Mariage pour Sharantyr et Raghnar Nerkata

Il est certaines histoires maintenant oubliées
O√Ļ des √™tres de lumi√®res marchaient dans nos contr√©es.
Leurs √Ęmes √©taient l√©g√®res et leurs coeurs √©taient purs
Leurs paroles etaient tendres leurs regards jamais durs .
Ils étaient tout Amour . C'étaient des espris Fées .
Ils avaient la gaité des matins de printemps ,
La Sagesse de la terre et la Force du vent .
Ces créatures de rêve sont désormais cachées
A nos yeux de mortels mais font toujours rêver .
Et pourtant deux d'entre elles sont avec nous ce soir
Irradiant de Beauté , de Grace , et d'Espoir .
Une nymphe de Lumière qui se nomme Sharantyr
Alliant la compassion la sagesse et le rire...
A ses cotés Raghnar rocher innebranlable
Symbole de respect d'honneur innégalable .
Ils marchent cote à cote dans un même destin
Leur Amour à jamais tracera leur chemin .
A ces deux êtres chers qui m'ont appellée Amie
Je souhaite beaucoup de bonheur et une très longue vie .

Par lleldora le 2/1/2003 à 16:37:38 (#2928289)

Mariage de Kalimsshar et Moumi

Quand du néant surgit la vie
l'Amour était déjà là
Etoile brillante dans la nuit
Espoir d'avenir et d'au dela
Ce phare continue de guider
Les √Ęmes perdues dans les temp√™tes
Il donne à l'homme sa liberté
Il lui permet enfin de na√ģtre
Car n'est ce point une autre naissance
Que cet instant presque impalpable
Ou deux êtres font connaissance
Dans une ultime fusion durable
L'amour ce soir est parmis nous
Il a comblé nos deux amis
Qu'il leur procure un bonheur fou
Et qu'il embrase aussi leurs nuits

Par lleldora le 2/1/2003 à 16:38:38 (#2928296)

Mariage de Clownaelle et Sir-Hocko


Elle est la fille de l'Eau ...
Elle en a la transparence,
La pureté , la violence .
Lui il est fils de la Terre ...
Si proche de la nature,
Des arbres il est le frère .
A eux deux ils forment un tout .
Ils sont comme une promesse
De bonheur, d'avenir ...
Leur amour est leur force ,
Il est notre plaisir ...
Réjouissons nous amis !
Car voici réunis
La tendre Clownaelle
Et le beau Sir Hocko .
Il faut que cette union
Demeure en notre coeur ,
Un pur instant de joie
Un moment de bonheur .

Par lleldora le 2/1/2003 à 16:41:40 (#2928319)

A un ange de la nuit qui partagea cette aventure pendant si longtemps .

Pour Karandras mon compagnon

Quand le soleil se couche br√Ľlant ses derniers feux ,
De derrière les nuages surgit un demi-dieu .
Il ouvre ses ailes immenses symboles de la nuit ,
Et d'un mouvement languide s’envole sans aucun bruit .

Il est votre passé il est mon avenir ,
Il est votre tourment il incarne mon désir .
Il est homme et démon alternant tour a tour
Mais pour mon cœur de femme il n’est que pur amour .

Il irradie la force , la beauté , la puissance
Il vit sa liberté , ultime indépendance .
Il sait quand il faut rire et il sait même pleurer
Quand il doit faire mourir et quand il peut aimer .

Nul serment entre nous à jamais échangé
Nulle promesse vaine qui oserait nous lier .
La simple certitude d’être une seule essence
Eternellement unis dans notre renaissance .

Je lui ai tout donn√© : mon corps , mon c¬úur , mon √Ęme
A lui qui m’a apprit ce qu’était qu’être femme .
Il a fait de nos vies un beau rêve d’enfant
Et je m’endors en paix dans ses bras de géants .

Par A√ęrandis le 2/1/2003 √† 17:44:47 (#2928786)

L'arbre de la poésie a donné bien des fleurs à Demios, et je suis heureux de trouver ce recueil, car j'y découvre une superbe fleur.

Par Brianos-Idole le 2/1/2003 à 21:34:55 (#2930367)

*Clap-clap*

Mais on m'aurait menti? Tous ces poèmes ne sont pas si sombres que cela...;)

Par Canaboy Serra-Ltn-GD le 3/1/2003 à 1:23:13 (#2931888)

La plus part du temps je ne lis pas les poèmes,mais la je l'ai fait et je trouve sa vraiment très beaux

Par Butloch Atreide le 3/1/2003 à 9:52:50 (#2933203)

C'est beaaaaaaaaauuuuuuu :amour: :lit:

Par Ines / Amédée le 3/1/2003 à 10:49:33 (#2933441)

Superbe :)

Par lleldora le 3/1/2003 à 16:29:31 (#2936238)

Provient du message de Brianos-Idole
*Clap-clap*

Mais on m'aurait menti? Tous ces poèmes ne sont pas si sombres que cela...;)


les poemes de Llel du temps ou elle etait barde n'ont jamais ete sombres ; dans les tavernes on aime rire pour oublier et le client n'est jamais genereux avec une barde triste .

par la suite elle a évolué si tu veux du plus sombre tu peux le trouver ici : Brumes d'hiver

Par Dame-Flo -FCB- le 3/1/2003 à 17:28:52 (#2936667)

Ma chère amie, c'est toujours un plaisir de relire tes poèmes !

Je les adores toujours autant :)

Bisoux

Par Aden Voorhees le 3/1/2003 à 17:53:20 (#2936835)

Pas mal !

JOL Archives 1.0.1
Par Mind