Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

mort epique

Par Telefoneur OdO le 26/12/2002 à 20:11:19 (#2883944)

il meurt

Essayant de combattre il ne put vaincre...
Apr√®s maintes blessures il se retira du combat l√Ęchement
Sa l√Ęchet√© le degoutait il partit loin ...
Il sentait que tous allaient mourir péniblement.
Il marcha sur la belle Raven Dust un instant
Toutes ses pensées etaient tournées vers ses amours
Ses amours qui ....il ignorait ou elles etaient...
Il pleurait etant un homme lache sans foi ni courage
Homme misérable qui pleurait sur ses amours
Qui vivait sur ses enfants sa femmes...qui les a abandonné
Il n'etait plus vaillant plus souriant juste en train de mourir
De chagrin de mal-vivre...
Sa vie avait ete ces temps-ci si critiquable
Si...
Il pris sa petite dague du crane...la regarda miroité
Dans la lumiere de la belle Lune...
Il deversa un torrent de larme et s'enfonça la triste lame
Cette lame avec laquelle il avait vecu
Elle le tuait car il le voulait....
C'etait necessaire sa vie n'avait plus de sens
Cette dague ou la grande Haruspice
Il fallait qu'il meure...
Les pales rayons lunaires eclairaient ses yeux livides ...
Il n'etait pas encore mort mais le froid l'enveloppa
Yeux écarquillés ....
Ses mains tachées par son sang d'homme maudit....
Sa derniere lame toucha le sol et son fil de vie se rompit

a terre en train de pourrir

Par Imris/Noami/Leia le 26/12/2002 à 20:47:20 (#2884180)

Leia appris la nouvelle, alla a une rivière pleurais, pleurait pour cet ami qui viens de mourir Telef, vous parole, nos rigolade ont me manquer. Vous ne pourriez plus m'appelez comme vous le faisiez. Jette une fleur l'eau et commence a chanter un chant en l'honneur de son ami

Par Telefoneur OdO le 26/12/2002 à 21:25:04 (#2884433)

du royaume des morts entend la si belle voix de son amie

il essaye alors de rentrer en contact avec elle

madame...Mon amie ne vous lamentez pas ...la mort n'est qu'une épreuve de la vie pour certains difficiles pour d'autres non...
Ne pleurez plus s'il vous plait....

sa voix descend du ciel tout droit sur son ami

Par Carine le 26/12/2002 à 21:29:57 (#2884464)

*appris la nouvelle* *attristée* Adieu...Grand tonton *laisse coulée ses larmes*

Par Telefoneur OdO le 26/12/2002 à 21:39:02 (#2884509)

ne peut s'empecher de regarder ses amours ,voit soudainement sa petite Carine pleurer .

Douce Carine...je ne t'oublierai jamais comme je n'oublierai jamais les gens que j'aime et c'est pour ça qu'il ne faut pas pleurer...tant que je pense a toi et a vous ...c'est le plus important....

arrive bien a parler de l'au-delà

Par Imris/Noami/Leia le 26/12/2002 à 21:40:20 (#2884520)

Entend la voix, ce demande d'o√Ļ elle vien.Sourit a l'√©coute du messageJ'esp√®re que nous nous reverrons.

Par Telefoneur OdO le 26/12/2002 à 21:48:37 (#2884573)

continue de parler d'en haut
Tant que je suis dans le coeur de chacun ...vous me verrez et entendrez *sourit*L'amour que vous me portez me permet de voir aussi ....

s'ennuie pas en haut a regarder ses amis et amours

Par Imris/Noami/Leia le 26/12/2002 à 21:54:11 (#2884604)

*pleure et rigole en même temps*Telef, pourquoi est ce que vos parole sont presque toujours juste? *sourit, rentre en ville et voie Carine*Allons, ne pleurez pas, je suis sur que Telef ne voudrez pas vous voir ainsi *lui sourit*Venez boire une boisson.

Par Telefoneur OdO le 26/12/2002 à 22:00:02 (#2884632)

*regarde son amie s'occuper de Carine*Merci...

Par Imris/Noami/Leia le 26/12/2002 à 22:05:01 (#2884653)

De rien Telef *sourit*


dite moi, c'est quoi le nom de la musique dans le seigneur des anneaux, quand la communauté de l'anneau arrive dans la foret avec des elfes? Je parle de l'épisode 1

Par Telefoneur OdO le 26/12/2002 à 22:07:34 (#2884662)

j'en sais rien faudrait ouvrir un poste speciale :p

Par Akhorahil le 26/12/2002 à 22:08:16 (#2884666)

Howard Shore - Lothlorien

Par Imris/Noami/Leia le 26/12/2002 à 22:09:37 (#2884673)

Provient du message de Telefoneur OdO
j'en sais rien faudrait ouvrir un poste speciale :p


A nan, j'en ai marre d'ouvrir des post *se met a écouter les musique une par une*

Par Oracle le 26/12/2002 à 22:10:20 (#2884677)

*constate que les tisanes et autres soupes Syliennes ont finies par l'achever, malgré ses avertissements*

(:p)

Par Imris/Noami/Leia le 26/12/2002 à 22:14:27 (#2884703)

Merci Akhorahil j'en avais marre de chercher :ange:

Par Telefoneur OdO le 26/12/2002 à 22:17:41 (#2884721)

sur son nuage pose rit
Mon cher Oracle...prenez en une et venez me rejoindre
Je tiens à souligner votre etonnante memoire *rit*

le seul mort qui arrete pas d'embeter les vivants

Par Imris/Noami/Leia le 26/12/2002 à 22:29:23 (#2884766)

*rigole*Tien Carine dort *sourit et emmène la fille dans une chambre*Allez fait de beau rêve *retourne dans la salle des client**en chemin*Telef, je prendrais soin de Carine pour vous* sourit*

Par Oracle le 26/12/2002 à 22:31:17 (#2884781)

Boire de ces horreurs !?!!
Il veut me tuer !

Ah oui... il veut... mhh.

Mais je pr√©f√®re quand m√™me m'achever √† la bi√®re, c'est plus N√īble pour un Iagonite !

Par Telefoneur OdO le 26/12/2002 à 22:36:11 (#2884798)

*rit aux paroles d'Oracle**regarde autour de lui*Mais il y a plein de bieres ici *rit*

Merci ma tres chere amie...elle est bonne et douce *sourit*

Vous etes vraiment des personnes que j'affectionne beaucoup *sourit*

Par Oracle le 26/12/2002 à 23:03:52 (#2884949)

*regarde de loin les bouteilles de bière*

Humpf!!! C'est de l'alcool frelaté ! Ca mériterai la peine de mort ! Certains ont de la chance d'être déjà mort...

Par Telefoneur OdO le 26/12/2002 à 23:08:55 (#2884973)

Frelaté mais non allez venez on est bien ici *rit*
C'est Artherk qui fournit ,vous pouvez rien dire mon cher sur son nuage parle les autres morts se demande ce qu'il fait Artherk boit beaucoup aussi vous iriez bien ensemble *rit*

Par Imris/Noami/Leia le 26/12/2002 à 23:38:12 (#2885160)

*lève une chope de cervoise*Ah! telef

Par Telefoneur OdO le 26/12/2002 à 23:49:13 (#2885244)

*entend qu'on porte un toast en son honneur*Merci les amis

Par Imris/Noami/Leia le 27/12/2002 à 0:21:13 (#2885471)

de rien

Par Sylva Falcone le 27/12/2002 à 10:44:36 (#2887222)

De son enfer infernale entend les rires et les pleurs


Vous avez de la chance de pouvoir encore avoir des sentiments...

Par Elia d Averam le 27/12/2002 à 13:06:25 (#2888300)

*murmure* Adieu papa, je t'aimerai toujours, tu vas me manqué.*triste*

Par Myrtille de Phyl le 27/12/2002 à 13:08:53 (#2888322)

*rejoin son papa dans le ciel* Coucou papa, *regarde en bas* Oh! Il font une fête en ton honneur t'en a de la chance! Hihi

Par Telefoneur OdO le 27/12/2002 à 20:18:54 (#2891099)

*verse une larme en entendant les paroles de sa grande fille car il ne la verra plus*Ma fille quand ton heure viendra je serai la pour te serrer dans mes bras....

*accueille Myrtille les bras ouverts**sourit*Oui ils sont tous gentils en bas ...

Par Myrtille de Phyl le 27/12/2002 à 22:20:47 (#2891839)

C'est tes amis papa?

Par Telefoneur OdO le 27/12/2002 à 22:58:25 (#2892059)

Oui ma fille *la prend dans ses bras de spectres**la bisoute*
Ils étaient tres gentils avec moi et ils le sont toujours *sourit*

Vivre avec lui, ne pas vivre sans lui

Par Lilith de Phyl le 28/12/2002 à 21:28:52 (#2897693)

Lilith s'était caché pendant tous les combats. Elle avait au préalable caché sa petite Myrtille dans une cave, qu'elle avait refermé de l'extérieur. Puis s'était enfui loin des villes, en espérant que tout ses proches seraient a l'abri.

J'ai pu mettre Myrtille à l'abri. J'espère que tu es à l'abri mon poète, si il devais t'arriver quelque chose ... *serrant sa petite Brise dans les bras*. Mon bébé, je vais te mettre à l'abri également toi. Loin de tout ce fracas. Je préfères vous isoler toi et Myrtille, qu'au moins si ... *avale sa salive* si un malheur devait vous arriver, que vous n'ayez pas le même destin.

Profondément dans la forêt, loin de ces druides à la folie meurtrière, Lilith s'enfonçait. Enfin, à l'orée d'un bois, elle remarqua une petite cabane. Elle y entra, mais n'y trouva personne. Mais elle ne semblait pas abandonner depuis si longtemps. Elle alla coucher Brise dans le lit qui se trouvait dans cette unique pièce.

Je vais te laisser ici ma puce, je vais voir ta soeur, je n'aurais pas du la laisser, je m'en veux et je dois absolument aller la chercher!

Chantant une berceuse et c√Ęlinant Brise, elle attendait que celle-ci s'endorme pour la quitter. Enfin les songes √©taient venus, elle embrassa une derni√®re fois la chair de sa chair sur le front et s'√©loigna, avant de se retourner une derni√®re fois et en murmurant juste assez fort pour que cela porte √† ses petites oreilles.

Je reviens, maman reviens. Ne t'inquiètes pas, tu es en sécurité ici.


Elle retourna finalement vers LightHaven et rencontra en chemin Elia.

Elia: *la main devant la bouche* Ma.. maman, c'est horrible ... *puis vint fondre en larme dans les bras de Lilith*

Lilith: Elia? Que se passe-til? Dis moi, tu me fais peur là!

Elia: Je ... *n'arrivant pas à prononcer un mot de plus, préféra tirer la moitié de son père adoptif, qu'elle considérait elle aussi comme sa mère*

Lilith: Mais, réponds moi! Ou m'emmènes-tu comme ça?? *se laissant finalement tirer par la main*

Elia emmena finalement Lilith dans la maison du couple. Et sur le lit, effroyable spectacle. Le lit avait été transformé en lit mortuaire. Lilith s'approcha doucement, elle avait reconnu les vêtements de l'homme allongé. Sa démarche était maladroite, elle se demandait même si elle arriverait jusqu'au lit.

*s'agenouillant a coté du lit*

Lilith: Telef ... mon poète, que t'es t'il arrivé?

Les mains tremblant essayant d'atteindre son visage mais tellement hésitantes. Les yeux étaient humides, mais les larmes n'avaient pas la force de couler. Elle avait eu le temps de voir le visage de son amour, mais maintenant, son regard était troublé, elle avait de la peine à fixer le corps de son défunt amant

Lilith: Elia ... que s'est-il passé? *reniflant*

Elia: *s'approchant derrière elle et posant la main sur l'épaule de Lilith* Il, il s'est suicidé. Il ne supportait pas de ne pouvoir rien faire contre ces hordes de furies. C'est un arbre qui m'a raconté tout ça. *se baissant et entourant de ses bras le cou de Lilith* Il me manque, j'ose meme pas imaginer pour toi ...

Lilith: *s'essuyant les yeux de la manche de sa robe, puis regardant cette manche* Cette robe, c'est Telef qui me l'avait offerte, je ne la quittais plus pour lui. *se relevant pour aller poser sa tête sur le ventre de Telef* Et moi, tu n'a meme pas pensé à moi ... *soupirant* ... et nos filles, toi qui était si fier de ces enfants que je t'ai apporté ... tu *repensant soudain a Myrtille et rouvrant les yeux* ... Elia ... Myrtille!

Elia: Myrtille? Je ne sais pas, je croyais qu'elle était avec toi.

Lilith: *se relevant* Vite! Je l'ai laissé dans une cave, j'espère que rien ne lui ai arrivé.

Sortant précipitamment de la maison familiale et courant vers celle ou elle pensait laisser Myrtille en sécurité. Elle entrait dans la maison. La porte de la cave avait été violemment arraché. Ca brisa Lilith dans son élan. Elle marchait prudemment maintenant, plus par la crainte de ne plus voir Myrtille, que d'y trouver quelqu'un d'autre

Lilith: Myrtille? Tu es là ma puce?

Elia: La bas! *montrant du doigt un coin sombre de la cave*

Deux jambes dépassaient visibles dans un rayon de lumière provenant de la trappe. Elles étaient ensanglantées et immobiles. Lilith n'osait pas approcher, elle était telle une statue, debout, prête à s'évanouir. Elia s'approcha d'elle lui tenant le bras et lui chuchotant un "Courage!" puis partit voir ce corps inerte. C'était bien Myrtille, agonisant, les yeux ouverts, la bouche en sang, mais réagissant à peine aux caresses de sa soeur.

Elia: Maman! Viens, elle est vivante!

Lilith: *un énorme frisson parcourra son corps, elle crut revivre de nouveau. Elle se précipita dans l'ombre et pris la tête de Myrtille pour la poser contre elle* Ma chérie! Maman est là. En t'adoptant je t'ai promis que je t'aimerais toujours, que je serais toujours là. Je n'aurais jamais du te laisser. Je t'aime ma chérie ...

Myrtille tourna lentement, péniblement la tête vers sa maman. Les égratignures sur tout son visage s'effaçaient devant son sourire. Elle ouvrait la bouche, et sa voix était si faible, que Lilith dut se pencher pour les saisir.

Myrtille: Maman, il a frappé a la porte, j'ai pas répondu ... *grimace de douleur* ... mais il a cassé la porte, et il m'a trouvé. Je suis désolée maman, j'étais pas bien cachée ...

Lilith n'en pouvait plus, sa chère fille qui, si gentille, qui en ces moments ne pensait qu'à ne pas décevoir sa maman. Elle caressait ses cheveux, n'osant pas la couper dans ses paroles; elle voulait trop entendre sa fille.

Myrtille: ... et puis il s'est *inspirant en suffocant* approché, et il m'a frappé maman. J'ai eu mal, très mal. J'ai pleuré et supplié, mais il n'a pas arrêté, il a sorti son arme. Je me suis jeté à ses genoux *toussant* mais il m'a frappé avec, et je me suis évanoui. J'ai mal maman, j'ai peur. Dis, tu restes avec moi hein, tu restes?

Lilith: Oui ma chérie, je ne te quittes plus, promis!

Myrtille esquissa un dernier sourire, leva la main et la passa dans les cheveux de sa maman.

Myrtille: T'as des beaux cheveux maman, c'est comme les miens.

Lilith: *souriant* Oui, tout pareil, Myrtille et maman.

Et la main se fit lourde dans les cheveux. Myrtille avait gard√© le sourire mais plus aucun souffle ne sortait de cette petite bouche. Apres quelques instants de torpeur, Lilith remonta la t√™te de Myrtille contre la sienne, et c√Ęlina le corps d√©sormais vide de sa premi√®re fille.
Elia n'osait approcher, elle se mit à pleurer. Perdre son père, puis sa soeur...
Lilith se leva, toujours gardant son bébé dans les bras. Elle en oublia Elia et se dirigea vers la maison familiale. Ele déposa Myrtille aux cotés de Telef.


Lilith: Je ne pourrais pas vivre sans vous, je vous aime trop. On √©tait si heureux tous les trois, quand nous nous promenions main dans la main.*posant ses deux mains sur leur deux visages* Vos corps sont r√©unis, comme vos √Ęmes. Ne me laissez pas seul...

Par Elia d Averam le 28/12/2002 à 22:31:20 (#2898014)

Elia etait restée seule dans la cave, elle remontat et retourna a la maison.

Elia: *regarde Lilith* Ma...Maman, je suis toujours la moi.Et je resterai toujours la avec toi

Lilith: Merci Elia, mais je ne pourrai pas vivre sans les deux amours de ma vie!

Elia: Ne me quitte pas Lilith, même si d'autre parents veillent sur moi, je t'aime, et si tu part, moi aussi je partirai

Lilith: Ne dit pas sa ma fille. Tu es jeune et belle, tu as un homme prêt de toi quand a moi je n'ai presque plus rien

Elia: *ne sais pas quoi dire*

Lilith: Elia, j'ai besoin fortement d'être seule, il faut que je fasse mon deuils pour me sentir mieux après, comme ca on pourra se remémorée des souvenirs. Tu veux bien?

Elia: Bien s√Ľr! D'ailleurs je dois faire quelques petite emplette au marchand *sourit* Allez! A plus tard !

Elia partit alors faire ses emplettes au marchand, cependant elle ne se doutait pas que Lilith lui avais menti.

Lilith: Je suis desolée Elia, c'est vraiment impossible de vivre sans eux, je t'aime mais ca serai trop dur de rester dans se monde. Desolée.

Lilith sortit sa grande √©p√©e de son fourreau, celle avec laquelle elle avait combattu si longtemps. C'etait l'un des plus beaux cadeaux qu'on lui avait offert. Lilith r√©fl√©chit longuement. Elle regarda T√©l√©foneur et sa fille puis pointa le bout de l'√©p√©e contre sa poitrine. Appuyant un peu, grimacant sous la pression de l'acier.Elle ferma les yeux, respira un grand coup et tira un grand coup sur ses bras. La lame s'enfonca d'un coup. Son souffle se fit de plus en plus court et irr√©gulier. Haletant. Elle serrait les dents, ne quittant pas des yeux les deux √™tres sur le lit. Un go√Ľt acre de sang dans la bouche, c'etait bien la mort qui arrivait. Un coul√©e de sang s'echappa du coin de sa bouche, et elle ferma les yeux lentement. La fin de sa br√©ve solitude, mais surment des retrouvailles.

Par Myrtille de Phyl le 28/12/2002 à 23:12:37 (#2898203)

*vois sa maman arrivée au ciel* Maman!!!!! C'est bien toi? Comment tu vas, tu ma tellement manquée, j'taime fort fort tu sais *saute dans ses bras* Viens ! Papa est la bas

Par Telefoneur OdO le 28/12/2002 à 23:34:11 (#2898283)

sur un nuage tres haut dans le ciel il a entendu tous les maux de ses amours sur terres et leurs si tristes paroles...se dit à lui meme n'ayant pas vu ses deux femmes s'approcher de lui il parlait à haute voix et ses deux amours entendirent malgré lui

Lilith ...Avant de nourrir avant de perir toutes mes pensées etaient tournées vers vous toutes...La mort a été difficile ...et amère mais ma vie sur terre était trop dur...Ne pouvoir vous protéger ....

une larme coule le long de son visage ...

Ne pouvoir vous defendre contre ses fous...a été pour moi la pire chose. Je ne pouvais vous imaginer vous faire tuer et moi etre impuissant ...Mes forces m'ont quitté il y a bien longtemps...
Pendant mes promenades je ne cessais de penser à vous...Imaginant les pires souffrances...

soudainement il entend le bruit de douces voix d'anges
Oh mes amours...!!il essuie en toute hate la larme qui lui coulait le long du visage

Venez que je vous serre dans mes bras de mort...

Par Imris/Noami/Leia le 29/12/2002 à 22:05:37 (#2903911)

Provient du message de Telefoneur OdO
Oui ma fille *la prend dans ses bras de spectres**la bisoute*
Ils étaient tres gentils avec moi et ils le sont toujours *sourit*



Bah, c'est vrai ce qu'il as dit la...


Assise a la fontaine, chante une petite chanson en l'honneur de son ami défunt

Je ne t'oublierais pas, toi qui m'appeler la poétesse *sourit un peu amusé* Vous qui m'aviez donner du courage a continuer mes poème... Je ne vous oublierez pas *sourit et pleure en mémé temps*

Par Lilith de Phyl le 29/12/2002 à 22:09:19 (#2903934)

Provient du message de Imris/Noami/Leia
Je ne t'oublierais pas, toi qui m'appeler la poétesse *sourit un peu amusé*


:enerve: :enerve: :enerve:

Par Imris/Noami/Leia le 29/12/2002 à 22:13:09 (#2903953)

Provient du message de Lilith de Phyl
:enerve: :enerve: :enerve:


(t'énerve pas je fessais mémé pas de rime :mdr:^^ c'était pour rigoler ^^)

Par Telefoneur OdO le 29/12/2002 à 22:25:05 (#2904037)

voit sa Lilth toute rouge rit
Calme toi mon amour de toujours...
On echangeait nos poeme comme des amis que nous sommes

Par Lilith de Phyl le 29/12/2002 à 22:32:12 (#2904095)

Alors apparemment tu passais beaucoup de temps avec elle :(


Provient du message de Imris/Noami/Leia
Telef, je prendrais soin de Carine pour vous* sourit*


Et en plus elle veut prendre ma place :enerve:


(je dis ça, mais en fait Carine c'est pas nous qui nous en occupions, bien assez d'autres filles:blabla: . Par contre vu que Arth et Siph sont mort, tu peux t'en occuper à leur place -bien qu'elle soit mariée- :maboule: )

Par Imris/Noami/Leia le 29/12/2002 à 22:42:22 (#2904158)

Provient du message de Lilith de Phyl
Et en plus elle veut prendre ma place :enerve:



Mais nan, il peut avoir plusieurs poète nan?
:bouffon: :doute:

Par Carine le 29/12/2002 à 22:53:05 (#2904233)

Carine se reveilla, elle partit payer le tavernier pour la chambre quelle avait utilisé, et s'en alla en direction de la fontaine de Lighthaven, elle s'asseya sur un banc et pensa: Pff, Papa et maman m'ont quitté maintenent toi tonton! J'en ai marre!

Elia avait terminée ces petites emplettes au marchand, elle se promena alors dans Lighthaven, passant part la fontaine, elle vit Carine, triste.Elle s'assit prêt d'elle.

Elia: Je sais c'est difficile de perdre Telef, mais il reste Lilith toujours *sourit* Tien, si on allais lui rendre une petite visite pour se remémorée des souvenirs de Telef avec Lilith

Carine: *voix triste* D'accord comme tu veux

Elia accompagnée de Carine rentra chez elle. Quand elle rentra elle vit Lilith a terre.

Elia: Lilith !!!!! Lilith!! *regarde l'épée enfoncer dans son coeur* Lilith pourquoi??!! Pourquoi?? Je t'aime maman! *retire la grande épée de la poitrine de Lilith et la pris dans les bras* Maman! Maman! Bouuuh *pleure*

Carine: Maintenent Lilith *pleure*

Elia: *d√©pose Lilith au c√īt√© de Telef et Myrtille* Adieu, maman. Tu vas me manqu√©e.*sanglotte*

Carine: Nous sommes maudit ou quoi? Pff depuis que ces haruspiciens sont venus rien ne vas plus, monde cruel *sanglotte*Je n'ai presque plus de famille! Je veux mourir !

Elia: Non! Tu n'as pas le droit de dire sa Carine et moi, tu me laisserai seule dans la peine ainsi que ton mari? Allez c'est tous!
*pris Carine dans ses bras pour la consoler**pleure également*

Par Telefoneur OdO le 30/12/2002 à 1:32:55 (#2905371)

tant d'echo de la terre arrive jusqu'au ciel ...Telefoneur ne savait plus ou donner de la tete entre sa femme jalouse et ses petites encore en vie.Il lui fallait de la methode!

Grace à un courant d'air il fit passer son premier message à ses amours pour qu'elle ne s'inquiete pas
Mes filles,Ne pleurez pas...le vent ne faisait pas bon lien entre le royaume des morts et la terre La mor....t n'est pas si triste que ça ...Ici on pe...nse bea..coup à vous !Ne vous décourag..ez pas!On se reverra un jour .Soyez patiente et ne faites pas de bétise que vous regrett...riez!

esperant avoir pu calmé ses deux bébés et voyant Lilith arrivée il lui parla longuement
Mon amour,tu sais bien qu'il n'y a que toi...Je t'aime tellement ne sois pas jalouse je t'en prie...
et ainsi la conversation dura plusieurs heures afin de repondre à toutes les questions de Lilith.

Par Imris/Noami/Leia le 30/12/2002 à 15:02:27 (#2908842)

Assise a son bureau, écrit quelque chose sur un bout de parchemin, pense a Carinne et a Elia qui doit être en sanglot.

*murmure* Mais que ce passe t il sur cet terre? Pourquoi tout c'est mort? Pourquoi? Pourquoi tout le monde ce tue et s'entre tue?

Ne dit plus rien et va a la fenetre qui donne sur Lighthaven endorm√ģt

Pourquoi faut il que cet terre soit maudit par la mort?

JOL Archives 1.0.1
Par Mind