Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contrĂ´le

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Fatiguée

Par Mindalann le 18/12/2002 Ă  23:41:03 (#2827421)

Elle était fatiguée.

Elle était vidée, vidée de sentiments encore plus que de forces.
Son engagement de Rodeuse avait été difficile à honorer dans les premiers temps. Elle en avait subit les remontrances de son modèle, de son chef : Mashad.
L'amour que lui avait porté Okalik puis d'autres, avait trop ouvert son coeur à Titania, trop pour une Rodeuse.
Elle s'était endurcie, avait limité les amitiés, rompus quelques liens.
Elle avait prévenu ceux qui tentaient de l'approcher : "ne m'aimez pas" leur disait elle. "je ne suis pas une gentille femme, n'essayez pas de m'approcher je suis dangereuse, ne m'aimez pas je suis une folle".
Elle était devenue une des meilleures Rodeuses d'Althéa, tuant méthodiquement et sans émotions les ennemis de la nature quels qu'ils soient, parcourue de la Sève de Lugh. Elle avait participé à des opérations secrètes, au nom de Lugh, qui auraient fait pâlir de honte ses frères s'ils avaient su.

Sa lame était sa plus fidèle amie, le témoin de ses détresses solitaires, le témoin de ses missions d'aveugles vengeances, l'acteur principal de ses missions de Rodeuse.
Cette lame, elle espérait pouvoir enfin la ranger. Les combats avaient exterminé tous les ennemis de la nature.
Son coeur ne saignait pas de la disparition de ses rares amis non druides, ni de la haine que lui avait voué ce dernier jour la personne qu'elle aimait. Un jour elle réaliserait sûrement....
Ce coeur était devenu hermétique à la peine, à la haine, au regret.

Un nouveau monde voyait le jour.
Elle espérait voir son coeur retrouver le chemin des émotions.
Fini les poursuites, fini les massacres, fini le sang, elle allait pouvoir enfin vivre en paix parmi ses frères et ses soeurs les Druides. Sa mission devenait secondaire dans la Communauté, elle allait pouvoir mettre en sommeil la Colère de Lugh.

Sa nièce Myriel.... Sa nièce Myriel qu'elle considérait presque comme sa fille allait donner le jour à un enfant. L'enfant de l'amour, l'amour d'Elson. Myriel lui avait demandé de l'aider à élever cet enfant. Elle espérait qu'il lui montrerait le chemin de l'amour innocent.

Elle était fatiguée...

Par Okalik Taram le 19/12/2002 Ă  0:03:31 (#2827563)

l'âme d'okalik était a présent hors de son corps (voir post) il pouvait observer ses frère et soeurs porter par le vent.
Comme tout bastet la mort lui fesait pas peur car leur vie n'est que réincarnation en série, dans quelle vie allait t'il revenir... Quel enfant serait il ? et de qui ?..

Mais cella n'était pas ses préoccupations premiere, avant de retrouver sa femme dans le jardin de Titania et lui faire ses adieux il devait revoir la femme qui avait avait faire battre son coeur si fort..

Son esprit tourna autour de mindalann comme pour sentire une dernière fois son essence vital si forte, lui qui s'etait sentit trahit par elle, s'étonnait de l'aimer encore apres cet ..mort !

Il s'envola alors vers sa fille et dans un dernier tourbillon, il veillera sur elle jusqu'à la résurrection...

Par Loradia le 19/12/2002 Ă  1:26:56 (#2828097)

*aurait bien répondu, mais hésite a etre morte et d une et est amnésique de deux...*

Par Okalik Taram le 19/12/2002 Ă  9:41:07 (#2829236)

si tu Ă©tait pas avec les druide qui on combattu ou si tu l'a ete un court moment comme moi, tu a quand mĂŞme ete tuer par Lugh.. c'est pas moi qui l'est dit :( .. mais je m'en fous le jeu est finit alors je bataille plus :p

Par Loradia le 19/12/2002 Ă  10:42:54 (#2829534)

La magie du RP Oka c est que tu as tjrs une solution surtout kand la fin ne te plait pas.
Par exemple pour moi les joueurs qui jouaient des nains ou des elfes ça ne me genait pas trop du moment qu'ils avaient une explikation qui tenait la route pour s'en etre sortit.

Par Okalik Taram le 19/12/2002 Ă  10:46:40 (#2829562)

Je sait ..mais la .. c'est assez diffèrent... c'est un peu comme si oka avait été tuez par son pere :(...
*mais oka est pas mort juste dans un comma profond.. son esprit est juste sorti de son corp ;) mais :chut:*

*edite juste pour dire a saphir qu'il aurait aussi put le dire avec un MP.. :baille: *

Par Saphir - ien le 19/12/2002 Ă  10:52:24 (#2829602)

[HRP](Je présente mes excuses pour cette parenthèse hrp sur ce post très joli d'ailleurs mais punaise Okalik et Loradia, les MP c'est pas fait pour les chiens. :rolleyes: )[/HRP]

Le destin de Myriel

Par Myriel le 19/12/2002 Ă  12:38:19 (#2830414)

« La fatigue, l’horreur de la guerre, le chagrin immense ressentit à la mort d’Elson avaient terrassé Myriel. Elle n’était plus que l’ombre d’elle-même. Son sourire qui en avait enchanté plus d’un semblait avoir disparu à jamais. Elle errait à travers les terres d’Althéas saccagées par les batailles, sans remarquer que lentement la Nature reprenait ses droits. Ses frères et soeurs la voyaient marcher, pale, tel un fantôme, une mèche blanche apparue dans ses cheveux a la suite des combats lui tombant sur le visage. Et nul n’avait entendu sa voix depuis les heures terribles…

Elle avait accompli l’ultime sacrifice, celui de son amour, de son bonheur, de sa joie pour que naisse enfin le bonheur de celle qu’elle avait toujours appelé au fond de son coeur : Maman Nature. Elle avait perdu le goût de vivre, l’envie d’aimer. Elle avait tout perdu si ce n’est cette vie à laquelle plus rien de la raccrochait.

Au cours dÂ’une de ses errances solitaires, elle tomba sur le corps dÂ’un homme. Le temps nÂ’avait pas encore accompli son oeuvre et elle le reconnuÂ… Son amourÂ… Son unique amourÂ… Elson..

A genoux près de lui, elle se mit à pleurer, un flot interrompu de larmes. Inconsciemment, elle tendit la main vers la dague du jeune homme et la sortit du fourreau. Elle resta là longuement, tenant au creux de ses mains la dague de l’être aimé, se remémorant leurs rires et leurs baisers, pensant à ce qui aurait pu être, a la vie qu’ils auraient pu avoir… La lame se posa sur les veines de son poignet…

Soudain une voix résonna dans sa tête, la voix d’une petite fille qui avait survécu à l’horreur : Tin qui lui disait tout son amour. Sous ses yeux défilèrent aussi les mots de Julyane, mots d’amour, d’amitié et de pardon. Une douce chaleur naquit en elle. Titania lui offrait le don le plus précieux, le don de vie. Myriel sut alors qu’un enfant allait naître de cette nuit magique, cette unique nuit d’amour qu’elle avait vécu avec Elson.

La lame tout doucement glissa de ses mains et tomba a terre, sans bruit sur la mousse. Un sourire dÂ’une tendresse infini se dessina sur le visage de la jeune femme. Elle se releva lentement, murmurant un dernier adieu a cet homme que jamais elle nÂ’oublierai et repartit en direction du cercle.

Elle y retrouva Mindalann, sa tante qui n’avait jamais cesser de s’inquiéter pour elle, et Tin cette petite puce qui était l’amour personnifié. Elle leur avoua son doux secret. Elle allait vivre pour Titania, pour elles deux, pour ses frères et soeurs et surtout pour cet enfant qui chaque jours grandissait en elle. »

Lyre,
Sylphe dÂ’une enfant devenue femme
Amie de Myriel

P.S. HRP :
Voila je ne pouvais en rester la. Je voulais donner une suite a cette histoire. Pour des raisons que certains connaissent je ne pouvais tuer Myriel, à la rigueur la faire mourir de chagrin, mais quand j’en ai parlé, plusieurs d’entre vous ont hurlé… alors voilà, Myriel vas retrouver le bonheur et élever son enfant à l’aide de tous, dans l’amour de la Nature et le souvenir de son père.

Par Shandril Crey le 19/12/2002 Ă  15:38:01 (#2831803)

Jamais elle ne pardonnerait à ceux qui avaient perpétré le massacre du Jugement.

A ces fous qui se croyaient supérieurs et dignes, enfants de la Nature ou d'Haruspice, aveuglés par leur vanité, dirigés comme des moutons, reniant jusqu'à leur humanité en s'accordant le droit de juger les Hommes.

Reclue dans le temple de Syl, elle ne cessait de songer aux disparus, à ses nombreux amis innocents, tombés sous les coups de ces soit-disant justiciers.

Le temps de sortir Ă©tait proche... celui de rechercher son amour disparue qu'elle savait encore en vie... celui de sa vengeance aussi...

Elle s'entraînait avec ses frères et soeurs, préparant son retour sur Althéa...

Re: Le destin de Myriel

Par Mindalann le 23/12/2002 Ă  17:21:48 (#2862751)

Provient du message de Myriel
Elle avait accompli l’ultime sacrifice, celui de son amour, de son bonheur, de sa joie pour que naisse enfin le bonheur de celle qu’elle avait toujours appelé au fond de son coeur : Maman Nature. Elle avait perdu le goût de vivre, l’envie d’aimer. Elle avait tout perdu si ce n’est cette vie à laquelle plus rien de la raccrochait.

Elle se demandait comment une Oratrice pouvait avoir ce genre de sentiments. Les Orateurs et les Ovates n'avaient ils pas déjà répété maintes et maintes fois que les Druides se dévouaient Corps et Âmes à la nature ? Que leur amour tout entier leur était dévoué ?

Comment se pouvait il que des druides aient le sentiment d'avoir sacrifié quelque chose alors même qu'ils ont combattu pour leurs idéaux les plus intimes ??? Se pourrait il que chez certains l'amour d'un humain ait été si fort qu'il fasse ombrage à l'amour porté aux Esprits ?

Elle était déçue de sentir ce genre de sentiments chez certains des siens...

Titania Ă©tait heureuse, c'est bien tout ce qui comptait.

Elle était heureuse d'avoir oeuvré pour cela.

JOL Archives 1.0.1
Par Mind