Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Retour à Trandling - 72ème partie

Par Dodgee MIP le 3/11/2002 à 17:41:07 (#2470685)

- Index -

A l'assaut (II)

La hache sabattit sur le sol, comme pour signifier que le terrain était conquis. Le souffle devenait cette légère fumée qui à elle seule témoignait des efforts que les hommes avaient du déployer pour atteindre leur but. Boru, les jambes légèrement écartés avait posé les mains sur le manche de sa hache, reprenant son souffle tout en balayant du regard tous ceux qui comme lui avaient survécu à lassaut.

Alors que les premiers hommes prenaient possession du premier rempart, une clameur s√©leva, emplissant la vall√©e. Le geste √©tait symbolique, et m√™me si chacun pouvait voir encore les deux autres murailles qui bloquaient lacc√®s √† la cit√©-forteresse, cette premi√®re avanc√©e sonnait comme une victoire. La rumeur selon laquelle le paladin √©tait revenu combattre avec les premiers hommes s√©tait r√©pandue comme une tra√ģn√©e de poudre. Comme un seul homme, les troupes qui s√©taient engouffr√©es pour rejoindre labri du rempart s√©taient mises √† scander le nom du paladin, leur chef revenu comme par miracle pour les conduire √† la victoire. Plus bas, le reste de lost montait maintenant la premi√®re terrasse, le regard lev√© pour surveiller d√©ventuelles tentatives des archers de Kerdshain, mass√©s sur la longueur de la troisi√®me terrasse, mais ceux ci ne semblaient pas vouloir g√Ęcher leurs fl√®ches, trop loin pour esp√©rer causer de v√©ritables d√©g√Ęts parmi les troupes de lost.

Sous la lourde armure dadamantite, par contre, les sentiments √©taient m√™l√©s. Le comte Girmog avait dabord √©prouv√© de la surprise, se demandant quelle √©tait cette troupe qui surgissait de nulle part pour gravir la pente, ne suivant pas lordre de bataille √©tabli. Puis tr√®s vite, il avait reconnu la silhouette arm√©e de ses deux lames blanches, celui quil avait vu combattre dans lar√®ne de Cymod, le berseker Zeed Mithror. Comme tous les hommes de lost, le comte Girmog avait ressenti ce soulagement, cette joie de savoir le paladin vivant et pr√™t √† en d√©coudre. Plus quaucun autre noble du conseil, il avait √©t√© impressionn√© par le combattant, avant de reconna√ģtre la valeur du strat√®ge. Il savait que cette apparition, cette charge √©tait peut √™tre l√©l√©ment d√©terminant de leur campagne dans le cur des combattants. Pourtant, il ne pouvait r√©primer cette pointe damertume, ce sentiment de jalousie et de d√©pit qui lui enflammait la poitrine. Le paladin revenu, il ne lui appartenait plus de mener lost √† la victoire. Sur ces derni√®res murailles, il aurait pu √©crire une page de lhistoire, et devenir le sauveur des terres du nord. En r√©alit√©, voir Zeed se lancer dans la m√™l√©e le renvoyait √† ses propres erreurs, √† ces d√©cisions qui auraient pu √™tre fatales pour lost, pour tous ces hommes. Avait-il √©t√© √† la hauteur ? Chassant la question sans oser y r√©pondre, le comte secoua la t√™te avant de suivre le mouvement des troupes pour rejoindre labri des murailles.

Pour cette autre par contre, la vision avait √©t√© plus quun choc. Tessa, comme tous, avait port√© son regard vers la silhouette du paladin, pourtant, cest une autre figure qui avait capt√© son regard. Lui. Elle lavait cru mort, elle lavait vu mourant, et malgr√© ses blessures, il se retrouvait l√†, accompagnant les hommes √† lassaut du premier mur. A cet instant l√†, elle oubliait tout ce qui pouvait se passer autour delle. Sa respiration s√©tait bloqu√©e dans la surprise, avant que la tension ne se rel√Ęche dun coup, la laissant tremblante sur ses jambes. La joie de le savoir vivant, de lavoir enfin retrouv√© sonna comme un coup de tonnerre. Puis elle s√©tait mise √† courir, entre les rangs pour rejoindre lavant des troupes. Sa qu√™te, sa raison de venir dans ces terres d√©sol√©es gel√©es par lhiver prenait enfin tout son sens. Et contre toute attente, elle avait r√©ussi.

Apr√®s le premier assaut, les combattants avaient fait une petite halte. Ils avaient vu les archers de Kerdshain se replier et se replacer, et ils savaient quils ne gagneraient rien √† se lancer de suite √† lassaut. Lascension avait √©t√© √©prouvante, et avait r√©clam√© son lot de victimes. D√©j√†, quelques hommes men√©s par des pr√™tres dArtherk soccupaient de rassembler les morts afin de leur offrir une derni√®re pri√®re. Les corps seraient ensuite br√Ľl√©s, nayant pas le temps de leur offrir une s√©pulture d√©cente. Au moins leur √©viteraient-ils de devenir des morts relev√©s par une magie impie

Tr√®s vite pourtant, le second assaut √©tait lanc√©. Cette fois, les troupes plus fra√ģches avaient pris le relais, laissant aux courageux soldats qui avait men√© lassaut le temps de se reprendre. Le comte Girmog, lib√©r√© des taches de commandement, s√©tait port√© volontaire, et d√©j√† son imposante silhouette se dressait sur la deuxi√®me terrasse. A ses cot√©s, Vetheanan, le pr√™tre guerrier dArtherk et les siens. Les cris de guerre r√©sonn√®rent haut alors que les premiers hommes se lan√ßaient √† la conqu√™te de la terrasse. A nouveau, les fl√®ches vol√®rent, tentant de stopper lhallali. Sur la longueur de la troisi√®me terrasse, les archers de Kerdshain navaient pas le temps de voir tomber leurs fl√®ches, que d√©j√† les arcs se tendaient √† nouveau pour envoyer une autre gr√™le de mort. En contrebas, les cris de douleurs retentirent, puis le groupe men√© par les hommes de lost de Cymod vinrent enfoncer les rangs des gardes noirs qui prot√©geaient lacc√®s √† la troisi√®me terrasse. La lourde √©p√©e de Girmog vint faucher le premier garde noir. Ce dernier avait fait lerreur de trop savancer, hors des rangs qui lui procuraient une protection sommaire. Pris entre le pr√™tre guerrier et le comte, il eut √† peine le temps de comprendre son erreur lorsque la lame senfon√ßa entre ses c√ītes, broyant armure et os avec un fracas retentissant. Lanonyme victime mordit la poussi√®re sans que nul ny pr√™te plus dattention, la bataille √©tait engag√©e.

Une fois de plus, les armures noires s√©taient m√™l√©es √† quelques relev√©s pour faire bouclier, emp√™chant les combattants de lost davancer pendant que les archers post√©s plus en hauteur pouvait d√©cocher leurs fl√®ches. B√©n√©ficiant de lavantage du terrain, ceux-ci se d√©fendaient √Ęprement, bien que moins nombreux. Par chance pour les assaillants, si Kerdshain disposait de plusieurs troupes darchers, il navait que peu de troupes capables de tenir le choc et de bloquer la route aux guerriers de lost. Sil avait pu aligner davantage de combattants pour que ses archers puissent tirer quelques vol√©es suppl√©mentaires, lascension aurait pu se relever bien plus meurtri√®re.

Bien vite, Kerdshain comprit que la lutte était inégale. Galvanisés, portés par un moral dacier, ses adversaires étaient en passe de prendre lascendant sur ses troupes. Les derniers gardes noirs postés pour défendre la deuxième muraille allaient se faire déborder, et il ne lui resterait quà se replier, mais cela ne laisserait guère de possibilité à ses archers de tirer sur la troisième terrasse. Sans hésiter pourtant, le capitaine de la garde noire lança son ordre, dur, sec. A nouveau, les cordes se détendirent, et les traits porteurs de morts vinrent envahir les cieux. La pluie mortelle retomba sur la mêlée, frappant sans distinction les armures noires et les hommes de lost. Les combattants, surpris, virent sécrouler nombre des leurs, frappés par les flèches. Déjà, les archers de lost tiraient à leur tour, mais du haut de la terrasse, les silhouettes qui venaient de délivrer la mort se repliaient déjà. Les derniers survivants de la garde noire furent rapidement anéantis, alors que lost semparait de la deuxième terrasse. Alors que la nuit tombait, seul restait ce troisième lambeau de terre entre eux et la ville à présent. Demain, l'assaut serait lancée

humpf...

Par Nienna Fayree le 3/11/2002 à 18:58:12 (#2471428)

Quand donc sort le livre???!!!!:)

Par Drazhar Ul'Gar le 3/11/2002 à 20:35:04 (#2472270)

Vraiment sympas, comme les précédents.

Re: humpf...

Par Zeed Mithror le 4/11/2002 à 0:46:32 (#2474410)

Provient du message de Nienna Fayree
Quand donc sort le livre???!!!!:)


Moi je sais : Probablement jamais. Vala ;)

Par contre une édition remasterisée est en préparation depuis pas mal de temps (refonte des premiers épisodes pour ceux qui veulent des détails). Après si vous voulez vous en faire une édition reliée ben vous prennez une bonne imprimante (laser n&b histoire que ca vous revienne pas trop cher) et vous imprimez les 300 pages que fait déjà le bazar. Si vous vous sentez le courage vous pouvez aussi bricoler un bouquin avec un pot de colle et deux rouleaux d'essuie tout.

Bon tr√®s franchement, ici on est sur un forum public et je pr√©f√®rerais encore me coller un coup de hache en travers de la figure plut√īt que de poster des p'tits bouts d'histoire puis en faire un truc commercial. Ceux qui me connaissent bien savent que je suis dou√© √† la hache et je me connais bien donc non-merci, je s'rais foutu de pas me rater et je tiens quand m√™me √† ne pas faire de peine √† ma pov maman qui n'a qu'un fiston.

Tr√®s sinc√®rement, je pense que ca touche les auteurs quand qqu'un demande quand ca sort en bouquin. En tout cas moi ca me touche parceque je me dis que qque part ca doit vous int√©resser un peu. Cela dit, √©crire un texte c'est bien. A plusieurs c'est encore mieux. Je ne vous raconte pas les d√©lires qu'on s'est tap√©s entre auteurs par mail/icq mais ca prendrait bien la place de la moiti√© de tout ce qu'on a publi√©s ici. Mais faire √©diter tout ca poserait trop de probl√®mes que je ne d√©taillerai pas ici. P-e y aura t'il une √©dition collector num√©rot√©e pour les fans et les auteurs qui voudront garder un souvenir de cette √©poque qui se meurt lentement sur les rives d'un mois de novembre qui.. euh je m'√©gare l√†... je reprend : On fera PEUT √äTRE ca si on a le temps et les moyens mais rien n'est moins s√Ľr (ce qui est s√Ľr en tout cas c'est qu'on se fera pas d'argent dessus --> c'est pas le but ;) ). Vala. Si un jour ca se fait on vous demandera combien on doit en faire (comme pour les T-Shirts √† une √©poque) et on en fera pas un de plus ce qui rendra p√©nible toute v√©ll√©it√© de profit.

Par contre si ca vous amuse d'√©pater tata Berthe (je sais pas comment s'appelle votre grand-tante, chez moi c'est Berthe) en lui montrant votre biblioth√®que ben en admettant qu'on se p√®te le bol √† en faire un bouquin, que vous manifestiez le d√©sir d'en recevoir un (faudra √™tre TRES gentils), que la poste ne le perde pas, qu'il √©chappe aux contr√īles douaniers pour les gens qui ont la chance de ne pas habiter en France, que le chat ne le choisisse pas comme livre de chevet/liti√®re, qu'il ne finisse pas sous forme de papier hygi√©nique, alors ca s'ra p-e possible. Vous le dites si je fais des phrases trop longues hein... j'me vexerai pas. Y a plus grand chose qui puisse me vexer.

Houla mais c'est que j'ai tapé plein de bétises, là, moi... je vous laisse faire le tri et vous recommande d'investir dans une bonne imprimante... :rolleyes:

A bient√īt,
ljd Zeedouille qui en profite pour remonter le post en bon rédempteur...

PS : Tiens, tout à coup je me rappelle qu'on a oublié de vous poster la carte du continent... Cet oubli sera réparé d'ici la fin de la semaine.

JOL Archives 1.0.1
Par Mind