Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Un nouveau venu des plus mystérieux....

Par Vermine Ark le 1/11/2002 à 20:13:05 (#2457881)

Un nouveau venu des plus mystérieux....

Bardiel avait besoin d'aide pr√®s du pont des gobelins, il avait fait mand√© Vermine car ces derniers temps celui ci √©tait la cible pr√©f√©r√©e des Sylrus. Suite √† l'entrevue de la veille entre la Baronne, Syndrael et le Pr√™tre Brehanite, la Sylrus lui avait pr√©sent√©e des excuses et ne semblait plus sous le contr√īle de la lame. En sachant cel√†, le Brehanite n'h√©sita pas pour aller voir ce qui s'y passait. A son arriv√©, Leylia n'√©tais plus l√†, il n'y avait que Syndrael encercl√© par Bardiel et Ethel. Arriv√© √† distance suffisante pour discern√™r ce qui se disait, Vermine laissa Ethel continuer le rituel dans lequel il √©tait plong√©.

Mais alors que Syndrael √©tait hors d'√©tat de nuir, la buveuse d'√Ęme qui n'√©tait autre que l'ancien jouet de Baal commen√ßait √† l√©vit√©. Puis, d'une vitesse peu comparable alla perfor√© le plastron du Conseiller. Celui-ci se retrouva √† terre et son plastron √©tait totalement bris√©. Sans h√©siter Bardiel prodigua de maigres soins √† son fr√®re pendant qu'Ethel continuait le rituel pour "sauver" Syndrael. Mais Bardiel n'√©tait pas expert dans le domaine des soins.... Syndrael profita de ce relachement d'attention √† son √©gard pour √©chapper √† Ethel tout en prenant le plus de distances possibles, Bardiel eu vite fait de la suivre, laissant Vermine aux soins d'Ethel.

Il constata les d√©g√Ęts...Vermine ne respirait plus....Son pouls √©tait pas discernable...Tout semblait perdu jusqu'√† ce que Vermine, du moins son corps, se releva. Il semblait pas conna√ģtre Ethel et laissa son ami tomb√© en arri√®re √©puis√© de fatigue... Il s'en alla sans rien demander de plus.

A pr√©sent Mirandias Thoungrath √©tait de nouveau l√†. Oui lui qui autrefois √©tait un des fid√®les de l'Haruspice. Son instinct et sa m√©moire le guida directement au ch√Ęteau de Bane. Il demanda √† entrer mais les gardes ne pouvaient conna√ģtre une personne ayant exister avant eux... Des silhouettes en dessus des murailles pouvaient se profiler, elles n'avaient pas la m√™me silhouette que les autres Gardes. Malgr√© cel√†, il restait d'un calme impassible, sur son visage aucun sentiment ne pouvait y √™tre d√©cel√©.

Apr√®s la stupeur g√©n√©rale, car tous avaient reconnu le corps de celui qui n'avait cess√© de lutter contre eux, qui avait d√©j√† par plusieurs fois visit√©s les ge√īles de ce ch√Ęteau, et apr√®s de nombreux questions quand √† sa pr√©sence et le but de sa venue, les portes finirent par s'ouvrirent....

Lors de son premier pas dans les enceintes, tout son corps vibra, depuis le temps il avait oublié la satisfaction qu'était de pénétrer ici, tout en se souvenant des moultes tortures qu'il avait déjà pratiqué sur de nombreuses personnes.

Sans hésiter, il salua respectueusement Bane, puis eu une discussion avec Syris. Vu que le doute quand aux réeles inentions de Mirandias persistait une mission lui fit confié, à vrai dire il s'agissait plus d'un test de confiance qu'autre chose...

Sire Thoungrath ramena après plusieurs embuscades, une Brehanite, qui de plus s'avérait être également garde royale et la nièce du fameux Vermine. La première fois qu'on l'avait appelé ainsi il avait pris celà pour une insulte puis par la suite il apprit que sa description correspondait à cet être chétif et sot.

Devant Syris et une aspirante, il commen√ßa √† pratiquer son art, il semblait avoir perdu aucune dexterit√©. Il √īta le plastron de la Brehanite pour lui tracer lentement et soigneusement √† l'aide de son "√©p√©e noire" un grand M. Il avait peu entam√©e la peau mais suffisament pour laisser un souvenir inoubliable √† cette folle qui croyait aux pr√©ceptes du Roy. Durant sa s√©ance Syris l'avait arr√™t√© pour avoir des d√©tails des intentions de ce myst√©rieux personnage, puis apr√®s que celui-ci lui avait dit que lorsque le mari de la captive d√©couvrirait cette marque plus de questions se poseraient.... Peut-√™tre m√™me qu'il viendrait √† douter de la loyaut√© de sa femme, enfin qu'importe.... Mirandias avait fait ce qu'il avait voulu et c'√©tait ce qu'il importait, puis sans aucune pitier mais toujours impassible ce qui pouvait tout de m√™me para√ģtre √©trange, il renvoya Cesestas Ark √† son sanctuaire sans aucune politesse et d√©licatesse.

Il prit congé de l'Elu et de l'Aspirante satisfait que sa prestation avait plu et qu'il avait pu prouvé ce qu'il avait avancé....



http://membres.lycos.fr/lanala/MirandiasSign.jpg

Par Drazhar Ul'Gar le 1/11/2002 à 20:40:01 (#2458057)

Passionant et bien écrit.

Par Bardiel Wyld le 1/11/2002 à 20:40:22 (#2458060)

Vermine avait disparu depuis un moment déjà, et Bardiel avait la ferme intention de le retrouver et de le ramener parmi les siens.
Mais ce qui avait été fait contre Cesestas... Son amie... Cette marque, gravée à même sa peau, lui infligeant une plaie honteuse dont elle ne pourrait jamais se défaire, ça, il ne le pardonnerai à quiconque.

Et il √©tait r√©solu √† aller voir les Haruspiciens, leur demander des explications, quoiqu'il lui en co√Ľte.

Serrant son étoile de l'aube en mains, cette arme qui lui avait été offerte par son frère d'armes Vermine lui-même, il se jura d'arracher des réponses, quitte à voir sa pierre briller - ou pire encore.

Sa rage ne s'éteindra que lorsqu'il aura le responsable de cet acte sacrilège à ses pieds, son sang s'écoulant lentement sur le sol et sur les pointes de son fléau.

Par Neva Neomenia le 1/11/2002 à 22:52:22 (#2458773)

[...]
Encore une fois l'Assassin n'a pas tenu bon de nous présenter le nouvel adepte, même le grand Prophète n'a eut vent de cette histoire.
Etrange est cet homme.. Celà ne me plait guère.
Mais je compte sur Le Sombre Prophète pour régler cette affaire comme il se doit...




Livre des Elders: Chapitre Un
NeoNeva: Les suivants de Feyd.
Ecrit par NeoNevaeh, sombre d'Is.


http://www.ifrance.fr/neigeeternelle/ensorcele.jpg

Par Syris Choup' le 2/11/2002 à 3:51:34 (#2460077)

Vermine s'était tranquillement présenté devant lui, comme si de rien n'était, comme s'ils ne se connaissaient pas...
Etrange comportement de la part de celui que l'Elu de Feyd avait par maintes fois humilié, devant ses frères d'armes qui plus est.

Son histoire √©tait particuli√®rement grotesque, et si l'une de ses amies ne lui avait pas tr√®s r√©cemment confi√© que le br√©hanite avait un comportement √©trange ces derniers temps, le paladin croupirait d√©j√† dans les ge√īles humides de la forteresse haruspicienne pieds et mains li√©s, la t√™te baignant dans la fange que les rats putrides arpentaient r√©guli√®rement.

Mirandias était soi disant son nom, et il enrageait à la simple entente du mot "Vermine" lorsqu'on venait à l'interpeller.
Epoustouflant r√īle de th√©atre de la part d'un br√©hanite, presque trop bien jou√© pour quelqu'un qui n'avait jamais √©t√© d'esprit..

Il prétendait avoir toujours servi l'Haruspice et Feyd-Ehlan et s'étonnait de la manière dont il était reçu en ces lieux qui l'avaient selon lui plusieurs fois accueillis auparavant.

Amnésie ? Possession ? Simple mensonge ?
Nul n'aurait pu le dire avec certitude, par conséquent il fallait recevoir un gage de sa sincérité.

Qu'il mène à eux quelques bréhanites dépossédés et il reconsidererait la question, lui avait-il dis.
Et c'est d'un pas d√©termin√© que le s√©raphin √©tait reparti du ch√Ęteau de Bane pour s'en aller respecter cet ordre venant de l'Assassin lui m√™me.

Quelques temps plus tard, tout juste celui de faire un aller-retour entre la Maudite et la place forte haruspicienne, le br√©hanite revint avec sa propre ni√®ce et s'empressa de se mettre √† la t√Ęche.
La pierre de l'innocente garde brilla rapidement, inondant la salle de torture d'une lumière intense dont les derniers éclats vinrent s'échouer sur le sourire satisfait de l'Elu.

Mais il n'en avait pas fini avec cette histoire, il lui en fallait plus pour s'assurer de sa bonne foi, cela ne pouvait s'arrêter là, c'était tellement amusant...

Comment √™tre mis hors du ch√Ęteau...

Par Vermine Ark le 2/11/2002 à 16:56:22 (#2462978)

Mirandias Thoungrath était bien de retour.... Sans nulle doute qu'il devrait encore prouvé sa fidelité envers la très Haute.

Il √©tait revenu au ch√Ęteau √† la silhouette inoubliable. Les Gardes lui avait ouvert la porte sans attendre, ils se souvenaient s√Ľrement de la derni√®re entrevue du myst√©rieux personnage.

Une fois à l'intérieur, une femem étrange l'interogea sans toutefois se présenter. Mirandias ne connaissant plus personne respecta ce choix mais jugea bon de le faire quand même pour sa part. Autrefois rien qu'entendre son nomfaisait frissoné.... , même certains qui étaient proche de lui se posait des questions sur sa personne. Alors il n'hésitait pas à le dévoiler à quiconque semblait prêt à l'entendre.

Neva était également étonné, de voir le corps de cet être qui semblait imperturbable. Son visage blème fixait étrangement la femme sans qu'elle puisse percevoir le moindre sentiment. Puis après avoir fini de l'interoger, elle se résigna de croire qu'il pouvait encore être le brehanite d'un temps.

C'est √† ce moment l√† que Kaz arriva. Toujours implacable, d'une froideur des plus grandes, sans chercher d'explications il ordonna √† Mirandias de sortir. Sans r√©torquer, il retourna √† l'entr√©e du ch√Ęteau, puis passa la lourde porte. Kaz l'avait suivit pour en savoir plus.... Apr√®s une conversation des plus courtes mais des plus cibl√©e, il chassa le myst√©rieux inconnu....


Mirandias Thoungrath

Par Syndrael le 2/11/2002 à 17:58:00 (#2463374)

Il était parti sans un mot ni un regard pour Ethel, qui venait de le sauver d'une mort certaine, sans égard pour sa vie, qu'il venait de risquer une fois de plus, dans l'état de faiblesse dans lequel il se trouvait.

Et la lame avait disparu.. froid, vide, et surtout silence, oppressant silence de ne plus entendre son murmure, son chant. Elle lui reviendrait.

En attendant, elle avait eu vent des exactions de Vermine.. visiblement, Skraug il était, Skraug il resterait.. il était retourné à l'état sauvage, il gambadait sur Raven Dust à la recherche de proies, s'en prenant à la garde ou aux innocents marcheurs, sans doute pour étancher une soif de violence qu'il était lassé de réprimé, frustré par l'humiliation qu'une simple épée venait de lui faire subir, sans même de main pour la brandir.

Puis, on lui avait fait le récit de sa prestation au chateau Bane, tout s'éclairait. Il ne faisait aucun doute que Vermine était incapable de jouer la moindre comédie, pas meême imparfaitement.. aussi sa sincérité ne faisait nulle doute, surtout aprés le test que lui avait imposé Syris, test dont il s'était apparemment acquitté l'application et la dextérité d'un assassin aguéri.

La lame √©tait d√©cid√©ment bien fac√©cieuse.. elle ne s'√©tait pas content√© de voler son √Ęme.. elle lui en avait probablement insuffl√© une autre, celle d'un Haruspicien, tomb√© sous les coups de Baal par le pass√©, une autre √Ęme qui trouvait dans ce corps l'opportunit√© inesp√©r√©e d'une nouvelle vie.. Amusant.

Syndrael

http://membres.lycos.fr/lanala/SyndriSign.jpg

Par Neva Neomenia le 2/11/2002 à 18:19:24 (#2463526)


Je ne sais pas ce que prépare le Sir Lloth mais je commence à me poser des questions..
Lui faire confiance.. Aveuglement?
Si j'amenais au Ch√Ęteau toutes les pauvres √Ęmes que j'ai utilis√© √† mes fins.. il nous faudra bient√īt pousser les murs.
Mais hate de me débarasser de cette chienne de Sélénite.
Puisse la Tisseuse l'étouffer dans ses fils.
En ce qui concerne l'homme.. je me souviens d'avoir tenter de le contacter au sujet de Iann.
Tout compte fait.. ça va peut être être intéressant..




Livre des Elders: Chapitre Un
NeoNeva: Les suivants de Feyd.
Ecrit par NeoNevaeh, sombre d'Is.

Par Caspian De Vil le 2/11/2002 à 18:26:57 (#2463586)

Tout homme a une double nature...mais qu'arrive-t-il quand vous devenez foncièrement quelqu'un d'autre ?
O√Ļ commence la possession et o√Ļ commence la volont√© de se laisser dominer par quelque chose qui peut nous extraire d'une vie qui ne nous apporterait plus toute satisfaction.

C'est ce que Caspian se demanderait s'il était au courant de cette histoire...

Par Leylia le 2/11/2002 à 18:41:13 (#2463703)

Elle avait eu vent de la nouvelle sur Vermine, et cela ne l'avait guère enchantée. Elle voulais le tuer de ses propres mains quoi qu'il arrive même si elle devait s'éterniser à ce qu'il retrouve la mémoire.

*A elle même*Désormais l'assassin impulsif que tu étais a laissé place à un dément sanguinaire...la différence entre les deux est maigre à mes yeux...*soupire* pauvre de toi..

Par MortifeR le 2/11/2002 à 20:51:07 (#2464655)

Il semblait qu'une épée étrange, quasi-jumelle de la Dame ténèbres faisait parler d'elle dans les environs.
Ce ne concernait pas vraiment l'albinos...
Pourtant, il serait bon d'en apprendre plus, à l'occasion

Par Alanis Lyn le 3/11/2002 à 9:40:26 (#2467263)

*re-soupire*

Par Banedon le 3/11/2002 à 21:03:49 (#2472576)

se souvient de ce seraphe qui a deja faillit mourir par sa main

Par Neva Neomenia le 5/11/2002 à 17:42:15 (#2487751)

[...]
Bientot mon retour parmis les miens me permettra de me pencher sur le cas de ce nouveau venu.
Etrange histoire.. la tisseuse se serait elle amusé à tisser à nouveau un trouble destin?

Par --- le 5/11/2002 à 18:31:33 (#2488304)

Je l¬íai observ√© dans l¬íimmense manoir Gwengad. Il semble y √™tre chez lui. Il conna√ģt des corridors que je n¬íai pas encore emprunt√©s et a ses pi√®ces favorites. Il semble solitaire et taciturne, souvent sombre et pensif ; je ne l¬íai jamais vraiment approch√©. Son corps est fort laid, mais j¬íai la conviction qu¬íil ne s¬íagit que d¬íun habit. Il se comporte souvent comme si cette enveloppe n¬í√©tait pas la sienne, je penche sur une possession. A-t-il fait ses preuves pour √™tre tol√©r√© ici m√™me ? On m¬ía dit que Son Assassin en personne s¬í√©tait assur√© qu¬íil √©tait fiable. Je crois en son jugement et je rejette la possibilit√© d¬íune imposture. J¬íai le souvenir, n√©anmoins, de la l√©gende du Cheval de bois, une construction pi√©g√©e qui renfermait quelques espions et qui servit soit-disant √† infiltrer une antique forteresse naine, durant les grandes guerres dans les montagnes. Cette venue arrive au mauvais moment, et je ne crois pas aux co√Įncidences. Si la possession √©tait vraie, serait-elle cependant durable ?

Malgr√© tous mes efforts de confiance, je ne vois dans ce rat b√Ętard et d√©g√©n√©r√© qu¬íun futur tra√ģtre que j¬íai envie de tuer.

W.


http://membres.lycos.fr/lanala/WindSign.jpg

Par Drazhar Ul'Gar le 5/11/2002 à 18:36:26 (#2488366)

Des textes admirables, à la forme parfaite, au fond étonnant et passionant.

Par Conrad McLeod le 5/11/2002 à 21:00:46 (#2489940)

Le paladin avait entendu parler de la disparition de Vermine. Ce n'√©tait pas la premi√®re fois que cela lui arrivait, h√©las. Et la veine qui palpitait √† sa tempe n'√©tait pas pour le rassurer... Surtout que selon certaines rumeurs, on aurait aper√ßu Vermine cheminant vers l'√ģle de la Forteresse de Bane.

Conrad songeait encore √† ce qu'il √©tait advenu de ce... batard de skraug avec lequel il s'√©tait li√© d'amiti√©, bien qu'il ne l'aurait jamais admis. Il se rappelait comment, la fois o√Ļ Vermine s'est approch√©e de la citadelle refuge des haruspiciens, les tensions avaient √©t√© terribles. Et le sang avait coul√©.... Il ne pouvait pas s'emp√™cher de penser √† la fragilit√© psychologique de son ami, comment il s'√©tait d√©j√† laiss√© investir par une cr√©ature d√©moniaque par le pass√©. Se pouvait-il que, de nouveau....??

Il ne savait que penser. Et de toute manière, il n'était pas en mesure de pousser plus avant ses investigations.

JOL Archives 1.0.1
Par Mind