Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

L'Astre et la Fleur

Par Sombre Lune le 8/10/2002 à 12:28:28 (#2296773)

De retour en son antre, la jeune femme s'assoit à son bureau, ou regne un desordre de parchemins, vélins, encres. Elle ouvre le petit coffret de bois noir sculpté à l'effigie de son sceau, saisit une plume, cherche une feuille vierge et commence à écrire.


Tendant ses doigts fins vers un neant qui l'attends
Essayant à jamais de fuir ce qui fut sa joie
N'ayant pour seul guide que son passé navrant
Elle se penche au dessus du gouffre, emplie d'effroi.
Batailles, luttes incessantes marquent sa vie
Rires et pleurs, voie tracée d'un destin cruel
Et tout cela pour en ariver o√Ļ, aujourd'hui ?
Une vie brisée, un amour trop mortel
Soupirant, elle aspire au repos final
Espérant presque que vienne le coup fatal.

Vers elle, si mysterieuse, elle se tourne alors
Enigmatique beauté, trouble de l'inconnu
Nageant dans les eaux sombres d'un noir decor
Esquissant un sourire bien faussement ingenu
Noyant l'astre de ses caresses delicieuses
Elle l'attire à elle, inexorablement
Unique, si belle et délicieusement dangereuse.
Saura t'elle vaincre le destin qui s'acharne éternellement
En de multiples répétitions infames...


Elle repose la plume, contemple un moment la feuille calligraphiée, y verse un peu de poudre afin de faire secher l'encre, la roule delicatement et la glisse dans son sac.
Ce soir, la fleur aura le reflet de l'astre entre ses mains.

Nouveau départ?

Par Carna le 8/10/2002 à 14:47:24 (#2297746)

L'herboriste √©tait assise seule sur la plage, observant l'encre de la nuit, perdue dans de nombreuses pens√©es entrem√™l√©es de souvenirs... Ce ne fut d'abord qu'un frisson parcourant d'abord sa chair pour ensuite atteindre les tr√©fonds de son √Ęme, un simple signe de sa pr√©sence... Attentive, elle la sentait r√īder, elle ou l'un de ses sbires, l'observant... Elle pouvait presque percevoir son amusement alors qu'elle sondait son √Ęme, son esprit... Peut-√™tre la connaissait-elle assez pour deviner ses intentions... peut-√™tre a-t-elle tout simplement voulu qu'elle sache... toujours est-il que l'herboriste murmura, sombre...

- Ainsi tu cherches encore a m'enlever une personne qui m'est chère?...Un léger sourire effleura alors ses lèvres... Mais tu ne l'auras pas... pas avant la fin, pas sans que je me batte... C'est bien pour cela que tu es venue, non?... pour jouer

Elle ne reçut aucune réponse... Elle n'en donnait jamais... n'en donnerait jamais...

Par Aina HarLeaQuin le 8/10/2002 à 18:53:23 (#2299383)

Tant que l'espoir subsiste en soi la vie n'est faites que de déceptions et de peines. Une fois rendue à la cruelle évidence que rien de parfait n'existe et que l'amour n'est que chimère, tout va pour le mieux. Vivre sans sentiments ne veut pas dire ne plus exister, bien au contraire.

Par Sombre Lune le 9/10/2002 à 11:50:44 (#2303153)

Elle n'avait pu la voir en personne, mais elle avait laissé les mots couchés sur le papier en une cachette, dans l'arbre près duquel elles se retrouvaient toujours. Elle esperait que la belle les lirait bientot.

Par Dr Iann-Nyo Lewis le 9/10/2002 à 11:57:09 (#2303201)

:lit: Si Sombre et Mysterieuse...

Par Sombre Lune le 11/10/2002 à 14:20:39 (#2316873)

(juste un tout petit up)

JOL Archives 1.0.1
Par Mind