Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Le voile noir qui détruit (partie 8: une légende)

Par Olysser Neptuna le 7/8/2002 à 5:15:28 (#1928539)

Depuis la mort de Morgana, Olysser avait tellement tuer.........mais cepandant, pas d'humains.....seulement de viles cr√©atures. Elle voulait parfaire ses pouvoirs, les entrainer....... red√©couvrir tous ce qu'elle avait oubli√©. En combattant quelques goblins pr√®s de Lighthaven, elle c'√©tait rappel√© un sort de n√©cromantie: absorbtion de vie mineur. Elle √©tait heureuse de son souvenir, qui pour elle la rendait bien plus forte vu sa m√©chancet√©; bien que ce fut un sort mineur. Elle l'entrainait √† l'abrit des regards, afin de ne pas √™tre d√©nonc√© √† la milice royale. Elle √©tait au moins prudente. Lorsqu'elle crut ses pouvoirs ass√© puissant, elle s'enfon√ßa plus profond√©ment dans les bois, suivant les sentiers. Elle arriva m√™me √† une √ģle peupl√© de ce que les gens appelaient des Kraaniens. √Čtant parfaitement conciente que ces cr√©atures √©taient plus forte que des goblins, elle s'aventura sur l'√ģle, en tuant toujours plus, afin de devenir plus forte. Son entrainement allait bon train. M√™me qu'en moins d'une semaine, elle s'√©tait souvenu de son sort de Fracassement. Elle √©tait heureuse d'enfin commencer √† r√©cup√©rer ses pouvoirs: il y avait longtemps qu'elle ne s'√©tait rem√©morr√© un sort. Elle combattait, et un jour, elle en vint √† se souvenir comment m√©diter et comment retourner √† son sanctuaire √† l'aide d'un sort. Elle en √©tait tr√®s fi√®re.

Un jour, alors qu'elle √©tait de retour en ville gr√Ęce √† son sort justement, elle se rendis √† l'auberge afin de r√©cup√©rer un peu, la fatigue la tiraillant. Assis √† une table √† c√īt√© d'elle, elle vis deux personnes. Tous deux √©taient en robes de sorciers, d√©montrant qu'ils pratiquaient la magie. L'un portait une robe verte, et l'autre une robe noire. Olysser √©couta.....


Il y a une l√©gende qui pourrait sans doute t'aider. On raconte qu'il existe d'autres √ģles que celle d'Arakas.... et que l√†-bas, il y a beaucoup d'autres personnes, bien plus puissantes que celles de cette √ģle. On raconte qu'il y a deux moyen d'y parvenirent: une en fesant une qu√™te de bien.....et l'autre en accomplissant une qu√™te noire. Mais je crois que c'est la qu√™te noir qui t'interresse le plus, n'est-ce pas?

L'homme en noir hocha la tête et l'autre continua:

Avant d'accomplir ta qu√™te, il te faudra trois objets: un anneaux des t√©n√®bres, un parchemin d'enchantement et finalement, une √©p√©e de la nuit. Une √©p√©e de ce genre est tr√®s rare. Pour en obtenir une, tu devra monter dans les montagnes de Jarko, o√Ļ se trouvent des goblins plus puissants que ceux qui sont ici. Il te faudra trouv√© leurs g√©n√©raux, et les tuer. Certain poss√®de ce qu'on appele, une √©p√©e de fureur. Tu devras ensuite la faire transform√© par une magie......mais je crois t'en avoir trop dit d√©j√†...... nous devrons en reparler plus tard. Pour le moment, je te demande d'aller trouver tes trois objet et de revenir ici ensuite, puis, une fois cette chose faite, je te donnerai d'autre indication: j'emm√®nerai un ami qui dit avoir vu les autres √ģles... lui t'en dira plus. Et n'oublis pas: une √©p√©e de fureur, c'est tr√®s rare, alors ne perds pas espoir apr√®s le premier g√©n√©ral tu√©.


L'autre hocha la t√™te √† nouveau, et ils parl√®rent d'autre chose. Olysser √©tait tr√®s interress√© par cette "l√©gende". Elle voulait voir ces autres √ģles dont l'homme avait parl√©. C'√©tait d√©cid√©, d√®s le lendemain, elle partirait en qu√™te de ces trois objets, mais en premier lieu, de son √©p√©e de fureur............

Par Leylia le 7/8/2002 à 12:01:38 (#1929397)

(hrp:*se dit que Odysser a quelques points en communs avec Leylia*)

Il est parfois si facile de tuer sans éprouver le moindre remord, lorsque la haine ou la cruauté ont prient la place de nos sentiments on ne sent pas la moindre souffrance.
Mais c'est lorsqu'on se rend vraiment compte de ce que l'on a fait, que la souffrance nous gagne peu à peu, on se sent sale terriblement sale, et le remord nous gagne jusqu'à nous ronger de l'intérieur. Les visages de ceux qu'on a tués, de ceux qu'on a fait souffrir reviennent nous hanter chaques jours, chaques nuits. C'est a ce moment la que l'on prend concience qu'il n'y aura jamais de pardon et nous devrons vivre avec ses visages incrustés dans notre mémoire pour toujours...

JOL Archives 1.0.1
Par Mind