Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

La Colère de Syl

Par XsI WaR le 29/7/2002 à 0:22:21 (#1870158)

La Colère de Syl
--------------------------------------------------------------------------------
Depuis plusieurs heures d√©j√†, Dagolitos et √Čpor√©dax escaladent la Montagne sacr√©e. Les deux guerriers ont d√©pass√© les derniers arbres et ils avancent maintenant au milieu d'une lande de bruy√®res. Ils s'arr√™tent pour reprendre haleine? Le silence des lieux les impressionne ; ils sentent confus√©ment dans cette solitude une myst√©rieuse pr√©sence. Instinctivement, pour se rassurer, ils serrent la poign√©e de leur longue √©p√©e? √ģls regrettent d'avoir relev√© ce stupide d√©fi lanc√© √† la fin d'un banquet un peu trop arros√©. Pourquoi ont-ils clam√© qu'ils √©taient pr√™ts √† aller jusqu'au sommet de la Montagne sacr√©e ?

En ce moment, ils pensent avoir agi avec beaucoup de légèreté et ils comprennent le caractère insensé de leur décision?

ils seraient bien davantage effray√©s s'ils pouvaient voir l√†-haut, au-dessus d'eux, la grande Syl qui les observe avec agacement. La ma√ģtresse des cieux fronce les sourcils et passe nerveusement sa main dans ses cheuveux. elle n'appr√©cie gu√®re l'audace de ces insolents qui essaient de se rapprocher des dieux !

Les deux amis, h√©sitent. En bas, le monde pata√ģtre si petit, si lointain. Ils ont l'impression d'√™tre entr√© dans un autre univers. Ne vaudrait-il pas mieux rebrousser chemin pendant qu'il en est encore temps? Pourtant, le sommet se dresse √† proximit√©. Ce serait dommage de renoncer si pr√®s du but!

Malgr√© leur inqui√©tude, Dagolitos er √Čpor√©dax reprennent leur marche. Alors, Syl, voyant l'ent√™tement des deux hommes, laisse brutalement √©clater sa col√®re. Saisissant une des spirales qu'elle porte √† l'√©paule, elle la jette rageusement vers la terre. Un √©clair aveuglant d√©chire le ciel. Puis la deesse pousse de toutes ses forces la roue du char solaire plac√©e √† ses c√īt√©s: un grondement terrifiant envahit l'espace, un bruit √©pouvantable qui vient de partout en m√™me temps? On ne viole pas impun√©ment le domaine des dieux, et en particulier celle-ci de Syl !

Affol√©s, les deux habitants de Silversky se pressent l'un contre l'autre. Ils sursautent √† chaque fois que la foudre s'abat sur la montagne. Comme ils pr√©f√©reraient √™tre sur un champ de battaille, face √† des ennemis en armes ! Ils ont jet√© leur √©p√©e pour montrer leurs intentions pacifiques. A quoi d'ailleurs leur servirait-elle contre les puissance divines ? Pour la premi√®re fois de leur vie, ils ont peur. C'est s√Ľr, d'un moment √† l'autre, le ciel va leur tomber sur la t√™te!

"Brehan! O Brehan!"? Ils implorent d√©sesp√©r√©ment le protecteur de leur tribu, celui qu'on invoque contre tous les dangers: guerre, √©pid√©mie, famine? Le bon Teutat√®s pourra-il arr√™ter le courroux de Syl, cette terrible ma√Įtresse du feu c√©leste que les pr√™tres n'apaisent que par le sacrifice de victimes br√Ľl√©es vives?

Dagolitos et √Čpor√©dax trouvent que les rochers qui les entourent ont pris subitement des formes √©tranges, celles de monstres mena√ßants, de silhouettes inqui√©tantes qui semblent se pr√©parer pour une troublante sarabande. Les deux guerriers repensent √† ces histoires que leur racontaient jadis leurs p√®res: celle de ce berger p√©trifi√© avec son troupeau ; celle aussi de ce g√©ant qui se battis seul pendant trois jours et trois nuits contre une arm√©e enti√®re avant de succomber. Ne dit-on pas que ces deux pointes perdues l√†-bas dans la brume serait les cornes de son casque!

Cependant Syl n'est pas impitoyable. Elle a presque √©puis√© sa r√©serve d'√©clairs. Sa roue s'√©loigne; le tonnerre devient plus sourd. Profitant de l'accalmie, les Silverskyens se pr√©cipitent jusqu'√† la for√™t o√Ļ, cach√©s sous les arbres, ils se sentent en s√©curit√©.

La col√®re du dieu retombe peu √† peu. Il esquisse m√™me un l√©ger sourire de satisfaction, heureux d'avoir pu, une fois encore, montrer sa puissance et donner une le√ßon √† ces hommes trop t√©m√©raires. Ce n'est pas de sit√īt qu'un homme s'avisera de tenter √† nouveau une telle aventure ! Le sommet de la Montagne restera un endroit inviol√© et sacr√© comme le sont la plupart des lieux √©lev√©s du pays .

Fin .

huhu

Par BlacK FTM le 29/7/2002 à 0:36:13 (#1870208)

Pas trop de misere avec Ctrl C et Ctrl V ? ;) lol mais bon t vraiment bien debrouiller pour faire un post si long ;)

Take Care ;)

Par Lagh le 29/7/2002 à 0:40:25 (#1870217)

Syl est une deesse et pas un dieu... e son pronom donc c'est elle :D

Par XsI WaR le 29/7/2002 à 1:39:19 (#1870463)

SAL CRITIQUEUR:o :o .

;) ;)

JOL Archives 1.0.1
Par Mind