Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Panneau de contr√īle

Recherche | Retour aux forums

JOL Archives

Mouhahaha Enfin Les Gargouilles reprennent Vie!

Par Seigneur Esus le 14/7/2002 à 2:12:25 (#1802538)

Dans la jolie ville de Pinksburry, vivaient paisiblements des hobbits et les nymphes............la bas le plaisir,la joie et la bonne humeur y faisaient bon train jusqu'au jour o√Ļ...

Oyé oyé ce soir residera dans les cieux le spectacle des cometes, un spectacle a ne pas rater tous les 10 siecles!

Tout le monde commenca a preparer les sieges et autres produits divers pour pouvoir contempler a merveille ces cometes.

Le soir arriva et le spectacle commencait, le ciel etait de feux et tout le monde souriait tant cela etait impressionnant...le spectacle dura 2 heures............Aprés ce spectacle il faisait nuit noire...........Et soudainement on entendit un cri peu commun a ce village......jamais on avait entendu de cris pareils......C'etait...affreux c'etait!




((PS: A vous de faire la suite:-))

Par Kalak le 14/7/2002 à 10:03:06 (#1803165)

Le brehanits hurlaient a tout va que leur chope de bière etait vide!!! Mais que s"était-il passé pour que leur chope soit vide? Avez-t'on voler les toneaux d'hydromel? Geena avais-t'elle disparu?

Par Kalilah Krynn le 14/7/2002 à 11:43:53 (#1803336)

Au fond d'une grotte, un vieil ermite rassemblait ses maigres possessions dans un baluchon de fortune.
"Oui, oui, de la vase oui, un bocal de vase... c'est très important, pour ne pas dire vital. De la vase..."

Le pauvre hère portait sur lui des hardes, des guenilles. Son pied droit était à peine protégé par un bout de tissus souillé tenu par une cordelette de chanvre. Son pied gauche quant à lui n'avait pas connu la douceur d'une chausse depuis de longues années et avait triplé de volume.

D'une démarche gauche et mal assurée, le vieil ermite sortait de sa grotte lorsque retentirent des cris dans le lointain.

"Hmm ! Les chats... ces saletés de chats... ils pissent partout, et vous dardent de leurs petits yeux mesquins... mais plus pour longtemps hmm, non, non, non, plus pour longtemps... Quand Grenouille aura terminé sa formule, plus de chats... hmm.. plus de chats non, non, non..."

Avancant dans la p√©nombre, se fiant √† la p√Ęle claret√© de la lune et des √©toiles, le vieillard se mouvait aussi fi√®rement que ses jambes malingres et son pied diforme le lui permettaient.
Au d√©tour d'un vieux ch√™ne, son gros orteil gauche se retrouva malencontreusement coinc√© sous une racine apparante. Surpris par le soudain arr√™t de la trajectoire de son pied, l'homme fut propuls√© en avant, atterrissant sur son visage avec la gr√Ęce propre aux plus vieux albatros.
Etouffant un juron, il se releva avant de contempler des reflets brillants au sol.

"Hmm.. mes fents.. fa fombe bien.. il faut fes fents pour fe débaraffer des fats hmm oui, oui, oui... adieu les fats... oui, oui, oui..."

Prenant soin d'éviter les autres arbres, le vieil homme repartit en quête de son destin, à la recherche d'ingrédients connus de lui seul, gardant de terribles secrets et maudissant chaque racine qu'il croisait.

Et au coeur de la nuit, les plus fiers guerriers d'Althéa partaient en recherche de Geena.

JOL Archives 1.0.1
Par Mind